Série Ghost par Chris VERHOEST

Tome 1: Une si jolie petite ville

Ghost est une unité d’élite un peu spéciale … les identités et les actions de ses membres ne sont pas reconnues officiellement. Il est composé d’hommes et de femmes ayant des aptitudes particulières. Ils sont chargés d’accomplir illégalement ce qui ne peut être fait légalement.

Alden, suite à la fin de sa carrière de danseur va devenir un Ghost.

Lors d’une mission sur le meurtres de cinq personnes et d’un psychopathe lâché dans la nature , il va faire la rencontre de Finn et ses beaux yeux varions. Il sera la parfaite couverture pour sa mission.

Mais quand les sentiments s’en mêlent … Alden va se rendre compte que Finn a plus de point commun avec cette enquête qu’il ne veut le dire.

Ils vont devoir affronter leurs peurs et leurs passés, se faire confiance et s’ouvrir aux confidences sous l’œil avisé de cette tête de cerf.

Mais ce partenariat réussira t-il à survivre à cette mission et à leurs carcans respectifs?

 

Tome 2: La danse de la sorcière

Ghost vie une période difficile. La Sorcière, leur ennemie fait tout pour fragiliser le pays en paralysant les systèmes informatique.

Hunter, le frère de Alden se retrouve à être son partenaire sur le terrain pour combattre cette Sorcière et son organisation.

En vue de leur passé commun mais belliqueux, Alden prend mal ce partenariat. Ils vont devoir se faire confiance pour retrouver une relation fraternelle tellement désirée par Hunter.

Mais Hunter à, tout comme Alden, un sombre passé et des ombres qui l’affaiblit. Il se sent perdu face à un frère qui le rejette, une Sorcière qui les narguent et ses sentiments inavoués pour son collègue Evan.

Evan est paraplégique et chef de la logistique. Face à cet handicape, Hunter frêne ses sentiments pour le jeune homme qui pourtant a des sentiments partagés.

Afin de reprendre sa vie en main, Hunter va devoir apprivoiser ses peurs intimes.

 

Mon avis: 

L’auteur nous met face à une vérité: l’Homme ne naît pas mauvais, il le devient. Face à une expérience traumatisante, nous avons le choix: la vengeance et la perdition ou se servir de cette expérience pour se rendre plus fort.

Dans un contexte palpitant, les intrigues policière sont rondement menées, le suspense reste entier, autant sur le plan professionnel que personnel. Le tout avec beaucoup d’humour et de sentiments. Un sentiment d’attente, une envie de savoir le pourquoi du comment nous tient jusqu’à la délivrance, les vérités. Deux tomes, deux hommes, deux frères et pourtant deux intrigues différentes, des personnages entiers, de la romance aussi mais qui prend son temps, qui se construit en même temps que l’enquête.

Une série polar très bien menée toujours avec autant d’humour.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: policier, série
Série: Alexan Edition |

Les chroniques d’un Arc’helar par Chris VERHOEST

  • Tome 1: Alexis

Lan, seize ans, s’efforce d’être discret, de passer inaperçu au lycée. Son secret : il n’est pas humain. C’est un Arc’Helar, un Encercleur. Ces derniers voient l’avenir, et peuvent lancer des sortilèges pour sauver… ou pour tuer. Dès la rentrée, Lan remarque Alexis et se met à penser à lui, sans cesse, jour et nuit, sans oser espérer qu’un jour, il puisse se passer quelque chose entre eux.
Jusqu’à ce que Lan ait une vision déterminante, il « voit » la mort d’Alexis. Mais comment lui expliquer qu’il voit l’avenir et qu’il veut le sauver ? Lan ignore en plus de combien de temps il dispose, et d’où vient le danger.
Mais si Lan n’était pas le seul à cacher sa véritable nature ? Si Alexis n’était pas plus humain que lui?
Lan va développer ses dons et s’apercevoir que la menace peut tout aussi bien venir des Arc’Helar que des vampires… Mais il est prêt à tout…par amour.
Alexis est sa moitié, son âme sœur, et il ne peut plus concevoir la vie sans lui.

 

Tome 2: Côté sombre

Lan a une nouvelle vision: Alexis rompt avec lui, et s’éloigne dans une atmosphère noire et rouge.
Pourquoi? Que va-t-il se passer, pour qu’ils en arrivent là, alors que leur amour est une fusion permanente?
Non seulement Lan va désormais se battre pour sa propre vie, menacée au sein même des Arc’Helar, mais il doit aussi lutter contre la pente dangereuse qui les entraîne inexorablement, lui et Alexis.
Le jeune vampire se rapproche d’un groupe de rebelles inquiétants, qui ont des choses à cacher. Il est fasciné. Lan est jaloux.
Entre nouveaux alliés, nouveaux ennemis et nouveaux pouvoirs, entre addictions et rébellions, quel chemin Lan et Alexis vont-ils choisir? Comment pourront-ils résister au côté sombre de leur nature?

 

Tome 3: Eclats de lumière

Pour protéger Lan, Alexis a fait un choix. Lan est déterminé à tout faire pour que son amoureux vampire revienne sur sa décision.
Quand Alexis vient lui demander son aide et ses connaissances en sortilèges, pour aider une personne chère qu’il vient de retrouver, le jeune Arc’Helar est surpris. Il va commettre une terrible erreur, qui l’amènera à douter. Qu’est-il réellement ? Que veut-il être ?
Le danger représenté par les Clans de vampires va-t-il lui permettre de se révéler ?
Lan ne sait plus qu’une chose : il est prêt à tout pour ramasser les morceaux du miroir brisé de son amour, et pour rester dans la lumière.

 

Tome 4: Chamane

À l’aube de son dix-huitième anniversaire, Lan a un pressentiment. D’autres suivent, douloureux, annonciateurs de terribles évènements.
Chez les Arc’Helar, des ennemis qui avaient été neutralisés disparaissent dans la nature. Des dirigeants sont tués, on a besoin de Lan et de ses dons uniques. Du côté des Kallikantzari, le chef du clan d’Alexis est assassiné, et le jeune vampire devient le guerrier qui doit empêcher le désordre de s’installer.
S’affirmer. Devenir des chefs. Pour Lan, il s’agit d’être le chamane des Arc’Helar. Grandir. Devenir adulte. Lan et Alexis veulent changer les choses.
Au cœur des alliances et des jeux de pouvoirs, entre les Arc’Helar et les vampires, ils veulent aussi préserver leur amour.
Et, soudain, le plus grand des adversaires, l’origine des maux, fait son apparition, pour la plus effrayante des batailles qu’ils aient jamais eu à mener. Lan et Alexis vont affronter la guerre, la mort. Ils doivent tout faire pour demeurer l’horizon l’un de l’autre.

 

Tome 5: L’héritier

Sept années se sont écoulées depuis l’ultime combat. Lan et Alexis, désormais adultes, s’épanouissent dans leur vie privée et dans leur vie professionnelle, tout en accomplissant leurs rôles respectifs de chefs, chez les Arc’Helar et chez les vampires.
Ils font la connaissance de Julien, un adolescent aux facultés incroyables : les leurs, censées pourtant être uniques. Il a besoin d’aide. Qu’on lui apprenne ce qu’il est. Qu’on lui apprenne à aimer, aussi.
Et pendant ce temps, un mal mystérieux sévit et décime les vampires. Lan et Alexis vont devoir s’en protéger, et trouver la cause du fléau, s’ils veulent préserver leur famille.

 

Mon avis:

Voici une série que l’on peut considérer comme complète. L’histoire se déroule sur cinq tomes et nous montre l’évolution « épique » d’une relation entre un vampire et un Arc’Helar. D’une simple romance Young adulte, l’auteure nous permet de les suivre, de les voir grandir. On souffre avec eux, on aime avec eux. Par sa plume, l’auteure nous transmet tous ces sentiments qui nous permettent non plus de lire, mais vivre avec eux, toutes leurs péripéties. Alexis et Lan sont des personnages travaillés, avec de caractères et une nature différente. Les voir évoluer dans ce contexte fait qu’on ne peut que s’attacher à eux. Il est vraiment difficile de finir le tome 5 et se dire que c’est la fin de cette aventure au combien épique. Oui, les chroniques de l’Arc’Helar fait partie de ces romances auxquels on ne peut que s’attacher, des séries doudous où nous sommes témoins d’une sublime histoire de sentiments.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: fantasy, Le temps des choix, romance young adult
Série: Auto édition |

Je t’aime à ma façon par Chris VERHOEST

Mon synopsis:

À 25 ans, Lew s’épanouit dans son salon de tatouage d’Ocean Crests, Californie.

Un soir, dans un bar où ses amis l’ont entraîné, il remarque Jessie, qui chante sur scène et qui est plus jeune que lui. Jessie a seulement 21 ans, il est hypersensible et beaucoup le jugent pour ses troubles envahissants.

Lew s’en moque. Il trouve Jessie magnifique, talentueux, et il rêve de l’emmener à l’arrière de sa moto. Il sait aussi que Jessie ne pourra l’aimer qu’à sa façon, si particulière. L’attirance monte, les problèmes aussi.

Jessie est en réalité venu à Ocean Crests pour se faire connaître de son père, Ben, qui ignore son existence, et qui est le propriétaire du bar. Ben acceptera-t-il ce fils si spécial quand il saura la vérité ? Pendant ce temps, le douloureux passé de Lew ressurgit, alors qu’il avait su s’extraire d’un océan de problèmes au prix fort. Tous ces secrets et soucis pourraient-ils détruire la relation de Lew et Jessie ?

 

Mon avis:

Cette lecture ne peut pas nous laisser indifférente. L’auteure met en avant l’Homme et non pas cette étiquette que la « normalité » met en avant. Il ne s’agit pas d’un autiste et d’un homme brisé par son passé, il ne s’agit pas de deux hommes gay. Il s’agit simplement de deux êtres qui se complètent, s’aiment.  Elle nous raconte leur histoire, elle partage leurs sentiments et nous fait rentrer dans leur bulle à eux, leur monde.

Que dire de plus qu’à la fin de cette histoire, je fus retournée, à fleur de peu … tellement ce texte crie l’amour et la tolérance.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: handicap, handicap mentaux, romance
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |