Soumets-nous à la tentation par L.A Witt

Mon synopsis :

La seule façon de résister à la tentation est bien d’y succomber !

Seth, tatoueur, tombe sous le charme de son nouveau voisin Darren. Mais voilà, Darren qui parait trop parfait aux yeux de Seth, et pour cause, il est Pasteur. Or, depuis que sa famille très croyante l’a rejeté, Seth ne supporte plus la religion. Mais Darren est obstiné et parvient à gagner sa confiance. Cependant, Seth ne peut pas oublier la vocation du jeune pasteur. Il doit alors faire la lumière sur ses véritables peurs sinon il risque de le perdre pour toujours.

 

Mon avis:

Cette romance est une réelle accusation sur les conséquences d’un dogme envers un être humain. Sans nous faire une leçon théologique, elle nous apporte des réponses sur des questionnements que beaucoup se posent. La Religion n’est pas homophones. Ce sont ceux des pratiques extrémistes qui font d’elle quelque chose de néfaste, de destructeur.

Cette romance est un appel à la tolérance, au libre arbitre. Un réel travail d’écriture est fait sur la psychologie des personnages. On a un réel réquisitoire sur deux personnes qui ont des avis opposés sur un thème peu évident à aborder, la théologie. Tout est très finement mené pour que le lecteur puisse, lui aussi, se faire sa propre opinion. Un roman à lire.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, religion, seconde chance
Série: Milady slash |

Mon futur plus grand fan par L.A Witt

Synopsis:

Comme sa carrière ne décollait pas, l’acteur Adam Jacobsen était prêt à faire ses bagages et quitter Hollywood lorsqu’un inconnu lui a offert l’encouragement dont il avait besoin. Cinq ans plus tard, il a réussi à percer et, quand il remporte son premier grand prix, il le dédie à cet homme qui lui a dit : « Ça pourrait être vous ».

Brian Stewart est stupéfait par ce discours d’acceptation de prix, tout comme les fans d’Adam. Immédiatement, les deux hommes se retrouvent plongés dans une frénésie médiatique. Tout le monde veut connaître celui qui a donné à Adam ce coup de pouce indispensable… y compris Adam lui-même. Quand les deux hommes se retrouvent enfin, une simple apparition dans un talk-show ne leur suffit pas. Bientôt, ils se retrouvent à prendre l’avion pour se voir, à chaque occasion.

Mais la carrière d’Adam signifie de vivre dans un bocal à poissons. Quand la rumeur se répand que le joli cœur de l’Amérique a un nouveau petit ami, la presse et le public s’en prennent à Brian. Adam ne peut pas le protéger. Brian ne peut pas gérer cette attention constante.

Et quelque chose doit changer avant que la célébrité ne leur coûte l’amour de leur vie.

Mon avis:

Ce roman pourrait se résumer en une phrase : un choc entre deux mondes, celui d’un type ordinaire et d’une star de cinéma. Et pourtant… Tout n’est qu’apparences et illusions.

Adam est une star, une idole auprès de son public et de la presse spécialisée. Mais voilà, pour Brain, il n’est pas que cela. Il est avant tout un homme, cet homme qu’il a rencontré alors qu’il n’était qu’un serveur sans carrière cinq ans au paravent. Alors quand il voit l’opportunité de retrouver Adam, il ne réfléchit pas. Il se considère comme son plus grand fan, celui de la première heure. Mais il va vite se rendre compte que fréquenter une personnalité publique n’est pas aussi aisé qu’une personne ordinaire. Il va voir sa vie s’étaler aux yeux de tous. Adam lui va devoir composer entre sa vie publique et son envie d’approfondir cette relation naissante avec Brian. Des choix vont devoirs être fait et des décisions prises. Quelques soit la finalité, plus ne sera comme avant.

L’auteure met en avant le revers de cette vie faite de paillettes et de tapis rouge. Réaliser son rêve apporte aussi son lot de mésaventures. La star n’a plus de vie privée. Elle est jugée par ses fans cachés derrière leurs écrans. On juge sur une apparence et non pas la personne telle qu’elle est. Cela a un impact sur leur vie privée et sentimentale. Leur célébrité rejaillit sur leur entourage. Le conjoint se retrouve sur le devant de la scène et devient à son tour jugé et controversé par jalousie et médisance. Accepter une telle vie n’a rien d’évident. Il faut faire le choix de vivre avec ce public tout en se réservant des moments d’intimités loin des caméras.

Un bon feel good à lire sans modération.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, choc des cultures, Le temps des choix
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

Les murs de Troy par L.A Witt

Synopsis:

 Les ordres du MA1 Iskander Ayhan sont simples : escorter le fils de l’Amiral Dalton en tant que garde du corps en civil, pendant ses cours universitaires. C’est tellement typique : un officier de haut rang abusant des ressources de la Marine pour une protection inutile qui ne sert qu’à étaler son pouvoir. Mais avant peu de temps, Iskander se rend compte qu’il n’est pas vraiment là pour protéger le jeune homme d’un harcèlement bénin de la part de camarades homophobes.
Derrière les piercings, l’eyeliner et le mauvais caractère, Troy Dalton cache quelque chose. Il a peur, et même s’il n’est pas certain qu’un garde du corps armé suffira à le protéger, il ne peut pas risquer de révéler la vérité.
Lentement, Iskander gagne la confiance de Troy et les murs commencent à tomber, mais en un rien de temps, les deux hommes se rapprochent beaucoup trop… et soudain, Iskander attire plus de danger encore sur l’homme qu’il a juré d’aider.
Désormais, il ne sait plus comment protéger Troy : en restant à ses côtés ou s’éloignant le plus loin possible.

 

Mon avis:

Iskander, ancien policier militaire dans les marines est aujourd’hui dans la protection rapprochée. Troy, lui, est le stéréotype même d’un fils d’un riche et gradé militaire… Tout en arrogance. Deux êtres aux antipodes l’un de l’autre.

Alors que, ce qui au départ n’est qu’une menace prise avec légèreté va devenir quelque chose de beaucoup plus complexe, Iskander va voir au-delà des apparences et découvrir que son jeune protégé n’est pas celui qu’il prétend être. Troy est un jeune qui se camoufle sous un déguisement pour cacher un mal être plus profond et dangereux. La question est de quoi ou de qui.

Tout comme Iskander, le lecteur s’aperçoit que cette image de jeune adulte « je-m’en-foutiste » n’est que la partie émergée de l’iceberg. Tel un animal sauvage, il va falloir apprivoiser ce jeune homme terrorisé. La relation entre les deux hommes prend son temps. On passe par différentes étapes pour arriver à une relation de confiance, de partage. Il n’est pas évident de montrer notre vulnérabilité avec ses peurs et ses doutes. Et pourtant, L.A WITT trouve les bons mots pour poser des mots sur ces maux.

Elle aborde aussi un sujet très complexe dans les relations amoureuses : celle de la différence d’âge. D’un côté on a le privilège de la jeunesse, de la fougue, celle des rêves et de l’autre celle de l’expérience et des responsabilités. Et cela devient encore plus complexe quand la relation se créée alors qu’elle démarre sur une collaboration professionnelle. On ressent le poids de la culpabilité face à ces désirs, mais aussi à ce danger qui plane au-dessus d’eux. Ce sentiment est amplifié par l’utilisation de ce « Je ». Iskander se dévoile à nous ce qui rend la lecture intime… On ressent de la compassion pour lui, mais aussi pour Troy.

En clair, de mon avis personnel, l’une des meilleures romances de cette grande auteure.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, handicap social, homophobie, policier
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

Retour à la case départ par L.A Witt

Synopsis:

Trop longtemps, Holden Russell a laissé son travail consumer sa vie, et il a fallu que sa femme le quitte pour qu’il réalise qu’il était temps de changer. Son mariage est foutu, mais il est déterminé à faire les choses bien pour ses enfants, à commencer par moins d’heures au travail et plus avec eux. Sauf que ses enfants ne rivalisent plus avec son travail afin d’obtenir son attention. C’est Holden qui va devoir se battre pour obtenir la leur… ainsi que celle du baby-sitter à demeure. Leur très sexy baby-sitter à demeure.

Porter Black n’avait jamais envisagé d’être nounou, mais pourquoi pas ? Après qu’un burn-out et stress post-traumatique lui ont fait perdre son emploi d’ambulancier, il se lance à la recherche de quelque chose de nouveau, et il s’avère que ce contrat de baby-sitter n’est pas si mal. Le salaire est décent, le stress est gérable, les enfants sont géniaux et leur mère est cool. C’est au sujet de l’ex-mari qu’il a des doutes.

La situation était déjà suffisamment délicate quand Holden et Porter se prenaient la tête. Quand ils trouvent un terrain d’entente et que leur attraction mutuelle devint trop dure à ignorer, les choses se compliquent.

À moins de souhaiter que Porter perde son travail, ils vont devoir se la jouer discret et voler sous le radar de l’ex-femme. Sauf que les secrets tels que celui-ci ne restent jamais secrets bien longtemps…

 

Mon avis:

Toute la problématique de l’histoire est d’être attiré par une personne qui vous est interdite. Surtout quand c’est une tierce personne qui a un rôle dans l’éducation de nos enfants. LA WITT se joue de ses lecteurs. A chaque roman, elle réussit à aborder un sujet d’actualité avec beaucoup de subtilité.

Elle met en avant ces nouveaux couples de notre société : ils sont divorcés, assument leur sexualité et leurs devoirs vis-à-vis des enfants. Cela peut paraitre idyllique mais dans le quotidien rien ne l’est. Il faut déjà accepter cette étiquette : celle de parent divorcé. Cela a des incidences sur sa vie de famille : le travail toujours trop prenant, les factures à payer, les absences à répétition et le résultat : devenir un inconnu pour ses propres enfants. On devient l’intru, on se rend compte que la nounou fait plus référence de figure paternelle que vous-même. L’auteure dénonce ce triste constat : à vouloir améliorer son quotidien, on en oublie sa propre famille.

Alors quand une troisième personne rentre dans l’équation et qu’on envisage une relation, cela ajoute des complications. LA WITT nous montre toutes les difficultés pour ces parents solos de conjuguer vie de famille et relation sentimentale. Par ces mots, elle nous montre que les adultes ne sont pas aussi libres qu’un couple lambda. En plus de toutes les difficultés pour un couple en devenir, ils doivent prendre en compte que des enfants jouent un rôle important dans l’équation.

D’autre part, l’auteure aborde en second plan un sujet tout aussi important et qui dans cette histoire a des conséquences directes sur cette famille : les SSPT et ses conséquences sur le quotidien d’un homme traumatisé. Elle nous montre que cet handicap est certes invisible mais pesante dans chaque décision.

En clair, une romance comme on les aime, où on souffre, rit, se rebelle comme les personnages, qui nous font réfléchir, nous remet en question. Car en vérité, qui ne rêverait pas d’un retour à la case départ ? S’offrir une seconde chance d’être aimé, quand notre vie part à vau-l’eau? En clair une réussite.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, faux semblants, homoparentalité, romance, seconde chance, traumatismes du passé
Série: Auto édition |

Rebond (Lutins & Arcs-en-ciel t. 1) par L.A Witt

Synopsis:

Un père célibataire et quadragénaire, une star du hockey dans la vingtaine, et beaucoup de casseroles. Non, ça ne pouvait pas leur péter à la figure.

L’agent Geoff Logan a du pain sur la planche. Son salaire de policier et sa retraite d’ex-Marine ne suffisent pas pour joindre les deux bouts. Il se trimbale des blessures de guerre et des démons qui ne sont pas près de le quitter. Ses adolescents sont, eh bien, des adolescents, bien remontés contre lui en plus, car il a quitté le petit ami qu’ils aimaient tant. Il ne pourrait pas avoir droit à une petite pause ?

Le centre des Snowhawks de Seattle, Asher Crowe, a tout pour plaire. Un salaire à sept chiffres. Une maison sur une colline. Une relation aimante et stable avec un incroyable petit ami. Du moins, c’est ce que voit le reste du monde. En privé, il vit un enfer et quand il finit par avoir le courage de mettre fin à cette relation, son petit ami refuse de partir dans le calme.

Un coup de fil aux flics et, soudain, les chemins de Geoff et Asher se croisent. Mais ce lien entre eux n’est-il qu’une bonne alchimie ? Sont-ils âmes sœurs ? Ou juste deux cœurs solitaires à la recherche d’une distraction sexy ?

Et même si c’est plus que physique, un avenir s’ouvre-t-il vraiment à deux hommes appartenant à des mondes si différents ? Et que feront-ils quand le passé viendra frapper à la porte ?

 

Mon avis:

Deux hommes blessés qui survivent plus qu’ils ne vivent. Deux hommes qui ont peur, peur de l’engagement, peur d’une relation toxique… Voilà le point commun de ces deux hommes en apparence en totale opposition.

L’auteure met en avant cette culpabilité commune à toute victime de violence conjugale par rapport à son entourage et ce dégout d’elle-même. Elle utilise des mots simples, mais efficaces. Les personnages d’Archer et Geoff renforcent ce sentiment de par leurs métiers : un joueur de hockey et un membre des forces de l’ordre. Deux métiers en apparence où l’homme est inattaquable au contraire…

Dans ce monde où testostérone et masculinité dominent, elle nous prouve qu’un homme peut tomber dans cet engrenage et ressortir traumatisé d’une telle épreuve comme tout à chacun.

C’est là le point fort de cette lecture : dénoncer ces stéréotypes de violences conjugales : oui des hommes peuvent être battus. Oui, un homme, même musclé peut se faire battre… Oui, un sportif, même accompli peut tomber dans ce piège, que les violences conjugales ne sont pas que des coups. C’est un réel coup de pied à nos aprioris, une remise en question sur cette société.

Elle nous montre, par les voix de ces deux hommes les conséquences d’un tel traumatisme sur l’individu et sur son quotidien : la peur omniprésente, la honte, mais aussi le stress occasionné par ce harcèlement quotidien de l’ex-bourreau. On arrive à ressentir cette insécurité qui l’entoure.

Alors oui, cette lecture a été un réel coup de cœur. Je ressors de cette lecture en me disant : l’amour est risqué certes, mais parfois il vaut le coup de prendre ce risque, de s’offrir cette seconde chance d’être heureux.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, Le temps des choix, seconde chance, traumatismes du passé
Série: Auto édition |

Terrain hostile par Aleksandr Voinov, L.A Witt

Synopsis:

Après la mort de trois policiers sous couverture enquêtant sur un cartel de la drogue dans un club de strip-tease à Seattle, l’inspecteur Mahir Hussain est chargé de finir le boulot. Il rejoint l’équipe de sécurité du club dans l’espoir de découvrir suffisamment de preuves pour mettre fin à son opération avant que les responsables ne trouvent une bonne raison de l’enterrer six pieds sous terre.

Afin de protéger les strip-teaseuses, seuls les hommes gays sont autorisés à travailler au club. Ridley, le chef de la sécurité, un homme froid et intimidant, sait exactement comment tester les nouveaux employés potentiels, y compris Mahir. À la seconde où ils se rencontrent, Mahir et Ridley se lancent dans une danse dangereuse faite de jeux sexuels et psychologiques. Mahir doit trouver des preuves avant que Ridley ne découvre qu’il est flic… et avant qu’ils ne se rapprochent trop pour se trahir l’un l’autre.

À mesure que le jeu se poursuit, Mahir s’enfonce plus profondément dans l’opération et découvre qu’elle est bien plus complexe qu’il n’y paraît à première vue… et la raison pour laquelle tous les flics qui sont arrivés jusque-là ont été réduit au silence d’une balle dans la tête.

Mon avis:

Un homme, deux personnalités, des défenses qui tombent les unes après les autres. Un danger omniprésent et cette envie de profiter de l’instant présent, d’oublier la réalité le temps d’assouvir cette envie de l’autre… Voilà comment résumer cette folle histoire.

Une fois de plus L.A WITT, en co-écriture avec Aleksandr Voinov nous transporte dans ce thriller…  Les personnages sont sublimement travaillés: entiers, puissants et pourtant tellement semblable. Un jeu de rôle haletant qui nous tient, nous lecteur, dans l’attente d’un dénouement, le tout dans cette atmosphère lourde, dangereuse, luxuriante…

Plus l’histoire avance, plus les deux entités de ce personnage se rejoignent. Au final, l’Homme et son faux semblant ne font plus qu’un. Mais lorsqu’on se rend compte qu’il faut assumer les conséquences de ses actes, cela en vaut-il le prix à payer?

Vous l’aurez compris, ce thriller est un vrai coup de cœur. Impossible de faire une pause une fois la lecture commencée, tant on est dans l’interrogation du prochain rebondissement…

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: faux semblants, policier
Série: Independently published |