Célibataire (Pères Célibataires t. 1) par R.J SCOTT

Synopsis:

Souffrant du rejet douloureux d’un homme qu’il pensait aimer, Asher se retrouve avec un bébé dans les bras.

Ash veut fonder une famille et est déterminé à poursuivre la maternité de substitution qu’il avait entamée avec son ex. Il ramène bébé Mia à la maison, et jure qu’il sera le meilleur père possible. Dans ce monde, rien ne compte plus pour lui que de prendre soin de sa fille, pas même le fait de désirer accidentellement le médecin d’à côté. Confronté à son attirance croissante pour Sean et à de douloureux souvenirs de sa famille, Ash doit apprendre que l’amour est tout ce qui compte.

Lorsque le médecin des services d’urgence, Sean, emménage avec ses amis, juste à côté d’un père célibataire sexy, Ash, il tombe amoureux si vite qu’il a le souffle coupé. Les relations sexuelles qu’ils ont sont brûlantes, mais Ash est catégorique : son cœur est trop rempli d’amour envers sa fille pour laisser de la place à quelqu’un d’autre. Pourquoi Sean est-il le seul à voir qu’ Ash est effrayé et comment prouver à son nouvel amant qu’il tient ardemment à ce que tous les trois forment une famille ?

 

Mon avis:

Nous faisons la connaissance d’Archer, jeune père célibataire de la petite Mia. A travers son quotidien, RJ Scott met en avant les difficultés pour ses parents célibataires gay. On parle d’une insécurité et de doutes constant. Qu’avoir un bébé seul n’a rien de « merveilleux ». Au contraire, elle enlève l’image idyllique du père épanoui dans son rôle (la couverture en est l’exemple parfait) et nous montre la réelle charge de travail avec un nourrisson : la fatigue, le surmenage mais aussi l’hyper vigilance que l’on subit mais aussi la solitude. Tout est très bien décrit à travers Archer.

L’auteur nous montre aussi le poids du regard des autres sur cette situation « atypique » selon la société. Etre gay et père célibataire n’est pas l’image type de la famille. La désapprobation des proches lors des démarches, les reproches sur sa façon d’agir et d’éduquer son enfant, sur les fréquentations qu’ils peuvent ou non avoir… Encore une fois, il y a une dénonciation de ces stigmatisations.

Un roman coup de poing qui fait du bien. On attend la suite avec impatience !

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, homoparentalité, seconde chance
Série: Love Lane Books Ltd |

Changer Les Limites (Harrisburg Railers ) par R.J SCOTT, V.L LOCEY

Tome 1: Changer les limites

Tennant, est le cadet des frères Raw. Tous hockeyeurs professionnels, Tennant est téméraire bien qu’il ne puisse plus vivre dans l’ombre de ses aînés.

Il décide alors de partir, sans prendre compte des conseils des autres, pour l’équipe des Harrisburg Railers. Là, il retrouve Mads, un des entraîneurs qu’il connait bien, pour être un ami de son frère aîné Brady.

Jarred Madsen a eu un parcours difficile avant d’arriver là où il en est aujourd’hui. Devenu père à 15 ans, il voit sa carrière professionnel s’arrêter au sommet de sa gloire pour un problème au cœur.

De 9 ans son cadet, il sait que Tennant n’est pas sorti du placard. Bien que lui ne cache pas sa bisexualité, cette hypothétique relation reste hors limites. Mais le cœur a ses raisons que la raison ne peut comprendre…

 

Tome 2: Première saison

Mon avis:

Cette série nous fait vivre ce sport. On se voit sur la glace, on ressent les émotions de ces joueurs … Mais bien plus encore, ce roman nous montre le long chemin d’un coming out et ses difficultés. Celles liées à ses proches, à son équipe, à l’image que l’on véhicule auprès de son public; mais surtout face à soi-même. Elles nous montrent qu’assumer ce que nous sommes, nos sentiments c’est avant tout dépasser nos propres limites.

Le premier tome était déjà très prometteur. Mais celui-ci aborde un sujet qui est très peu aborder dans les romances dans le milieu sportif: celui du coming out d’un sportif en activité. L’homophobie est clairement le thème principal de ce deuxième tome. L’homophobie sous toutes ses formes et ses conséquences. Que ce soit le joueur qui veut faire son coming out publiquement avec les conséquences sur sa vie privé et professionnelles, celles de l’entourage (famille et coéquipiers) qui doivent prendre partis. Mais on voit aussi que l’homophobie peut être une blessure plus ancienne, qu’une agression n’est pas forcément que physique, elle est aussi morale.
Ce livre est un pamphlet sur cette société et ses amalgames bigots. On nous montre que les mentalités évoluent mais il y a toujours des détracteurs, surtout dans le milieu très masculin de hockey sur glace, pratiqué dans des pays conservateurs. Car au bout du compte, une seule question demeure: en quoi la sexualité d’une personne peut elle la définir?

Encore une belle démonstration des difficultés de pouvoir complètement s’assumer dans un monde sportif où les préjugés homophobes font loi.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: faux semblants, homophobie, métier, sport
Série: Love Lane Books Limited |