D’autres horizons par Angie Le GAC, Tan HAGMANN

Lorsqu’Andrew, architecte à l’avenir prometteur, commet un faux pas en mêlant vie sentimentale et affaires, il se retrouve parachuté à Madagascar pour superviser la construction d’une école de brousse. Loin de Seattle, il vit mal son exil et ne s’acclimate ni au pays ni à ses habitants.Sa rencontre avec Tiana, un jeune autochtone venu de la capitale pour alphabétiser des adultes, est explosive. Si le maire du village n’y prend pas garde, ces deux-là pourraient bien finir par s’entretuer… À moins que Jean de Dieu, un gamin fragile à l’imaginaire très développé, ne parvienne à les réconcilier ?Embarquez pour D’autres Horizons, et vivez avec Andrew le choc des cultures et la découverte d’un monde qui le transformera à jamais.

 

Mon avis:

Voici un roman que j’ai eu l’honneur de découvrir en avant-première avant sa sortie officielle, j’en remercie encore les auteures. Que dire de ce roman? Il est en tout point hors norme. Déjà par le contexte, une mission humanitaire. Angie Le Gac et Tan HAGMANN nous font voyager dans une petite bourgade de Madagascar, un endroit paradisiaque où cette philosophie du MORAMORA prend tout son sens. Comme nos deux protagonistes, on prend le temps de se poser, s’enfermer dans cette bulle d’oxygène. Le temps s’arrête.

Avec une rythmique poétique, où les métaphores nous illustrent les sentiments, on découvre un choc des cultures. Celui de notre société occidentale, celle de la consommation, celle où les heures nous filent entre les doigts, où l’homme est cartésien et ne croit plus en grand-chose. Elles dénoncent cet individu nombriliste et matérialiste; qui fait la rencontre d’un peuple à son opposé. Un monde où les croyances et la nature rythment la vie de ces personnes, dans cet environnement plus rudimentaire. Les hommes et femmes se satisfont du peu qu’ils ont, l’entraide les unit.

Oui, sur le papier, cette ville perdue est idyllique pour l’homme pressé.  Mais, comme chacun, ces habitants ont aussi leurs fardeaux. Le poids des traditions et des croyances prend souvent le dessus sur des situations qui diffèrent de leur mode de vie.

Quelles que soient nos origines, notre façon de vivre, on retrouve les mêmes fléaux que l’on peut attribuer à l’homme: l’ignorance et ses dérives.

Alors la question se pose? Peut-on avoir le choix de vivre librement son amour? À un moment de notre vie, on doit faire des choix et en assumer les conséquences, dans le but de vivre.

Oui cette romance nous ramène à nous remettre en question sur l’essence même de notre condition d’humain. Un réel coup de cœur pour ce petit bijou.  Plus qu’une romance, un livre qui ne peut que nous remettre en question sur notre vie et nos choix qu’elle implique.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: choc des cultures, Le temps des choix, romance, voyage
Série: Afnil |