Série Ghost par Chris VERHOEST

Tome 1: Une si jolie petite ville

Ghost est une unité d’élite un peu spéciale … les identités et les actions de ses membres ne sont pas reconnues officiellement. Il est composé d’hommes et de femmes ayant des aptitudes particulières. Ils sont chargés d’accomplir illégalement ce qui ne peut être fait légalement.

Alden, suite à la fin de sa carrière de danseur va devenir un Ghost.

Lors d’une mission sur le meurtres de cinq personnes et d’un psychopathe lâché dans la nature , il va faire la rencontre de Finn et ses beaux yeux varions. Il sera la parfaite couverture pour sa mission.

Mais quand les sentiments s’en mêlent … Alden va se rendre compte que Finn a plus de point commun avec cette enquête qu’il ne veut le dire.

Ils vont devoir affronter leurs peurs et leurs passés, se faire confiance et s’ouvrir aux confidences sous l’œil avisé de cette tête de cerf.

Mais ce partenariat réussira t-il à survivre à cette mission et à leurs carcans respectifs?

 

Tome 2: La danse de la sorcière

Ghost vie une période difficile. La Sorcière, leur ennemie fait tout pour fragiliser le pays en paralysant les systèmes informatique.

Hunter, le frère de Alden se retrouve à être son partenaire sur le terrain pour combattre cette Sorcière et son organisation.

En vue de leur passé commun mais belliqueux, Alden prend mal ce partenariat. Ils vont devoir se faire confiance pour retrouver une relation fraternelle tellement désirée par Hunter.

Mais Hunter à, tout comme Alden, un sombre passé et des ombres qui l’affaiblit. Il se sent perdu face à un frère qui le rejette, une Sorcière qui les narguent et ses sentiments inavoués pour son collègue Evan.

Evan est paraplégique et chef de la logistique. Face à cet handicape, Hunter frêne ses sentiments pour le jeune homme qui pourtant a des sentiments partagés.

Afin de reprendre sa vie en main, Hunter va devoir apprivoiser ses peurs intimes.

 

Mon avis: 

L’auteur nous met face à une vérité: l’Homme ne naît pas mauvais, il le devient. Face à une expérience traumatisante, nous avons le choix: la vengeance et la perdition ou se servir de cette expérience pour se rendre plus fort.

Dans un contexte palpitant, les intrigues policière sont rondement menées, le suspense reste entier, autant sur le plan professionnel que personnel. Le tout avec beaucoup d’humour et de sentiments. Un sentiment d’attente, une envie de savoir le pourquoi du comment nous tient jusqu’à la délivrance, les vérités. Deux tomes, deux hommes, deux frères et pourtant deux intrigues différentes, des personnages entiers, de la romance aussi mais qui prend son temps, qui se construit en même temps que l’enquête.

Une série polar très bien menée toujours avec autant d’humour.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: policier, série
Série: Alexan Edition |

Sous couverture par Hayley B. James

Synopsis:

L’officier de police Gabriel Carter refuse de se retirer de sa mission sans être parvenu à ses fins. Donc, lorsqu’il part, sous couverture de plusieurs mois, en tant que prostitué masculin nommé Ty, il a bien l’intention de faire tout ce qui est en son pouvoir pour régler son dossier par des arrestations. Il séduit sa cible, Démétrius Pardo, le deuxième homme le plus puissant de Las Vegas et trafiquant d’êtres humains, mais l’homme ne correspond pas du tout à ce à quoi il s’attendait.

Plus Gabriel en apprend sur Démétrius, plus il doit faire face à des rebondissements qui jonchent son chemin dans une affaire qui se complique et le mène au rival de Démétrius, Arden, et au-delà. Il s’agit d’un dossier plein de fausses identités et de quiproquos. Couche après couche, il doit démêler des histoires forgées de toutes pièces. Gabriel est certain qu’il n’y a aucune chance pour qu’il puisse faire un jour confiance à Démétrius en lui confiant sa vie… et encore moins son cœur.

 

Mon avis:

Ce roman policier est une vraie réussite. Le lecteur est pris dès les premières pages dans cette folle enquête. L’auteur nous met dans la peau de l’inspecteur Carter et nous fait vivre cette vie de flic sous couverture. Il nous montre toutes les implications qu’amène ce genre de métier où la vie professionnelle a un impact sur la vie prive. De rebondissements en rebondissements, de secrets en révélations, aucun temps mort nous est permis. Une intrigue palpitante. Et en fond une réelle dénonciation sur ces organisations mafieuses qui utilise des hommes comme des animaux. L’esclavage des être humains n’est pas un sujet qu’on retrouve souvent au JT. Il est bien que les auteurs prennent se risque de dénoncer ces mis sous silences.

Un livre, une romance haletante, qui une fois commencé ne pas être refermé avant la dernière ligne du dernier chapitre.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: faux semblants, métier, policier, prostitution
Série: Dreamspinner Press |

Série Unité K9 par Eva Justine

Tome 1: Unité K9

Placé depuis sa petite enfance dans des familles d’accueil, Tiago est une tête brûlée. À quelques jours seulement de sa majorité, alors qu’il fugue du foyer dans lequel il est placé, il rencontre sur sa route le marshal Grant. Grâce à lui, il découvrira l’entraide, l’amitié et ses premiers émois amoureux. Pourtant, malgré la main tendue, il s’enfuira à nouveau dès qu’il apprendra son surprenant secret.
Six ans plus tard, Tiago est désormais devenu un membre de l’unité K9. Avec son demi-loup Bud, il assure des missions anti-drogue couronnées de succès. Lorsqu’au hasard de l’une d’elles, les deux hommes se retrouveront face à face, tout ne se passera pas comme l’un et l’autre l’imaginaient, bien au contraire.

 

Tome 2: Un jour à la fois

Toujours membre de l’unité K9, Tiago attend son ordre de mutation pour rejoindre Lukas à Green River. Même si leurs journées sont occupées par des missions d’infiltration dans un groupe de trafiquants de drogue ou la recherche de suspects en fuite, tous deux s’impatientent de vivre enfin ensemble. Ils profitent donc des week-ends pour renouer le contact et maintenir le lien qui les unit déjà. Alors que la petite ville de Green River revêt ses habits de fêtes à l’occasion du grand rodéo, ce qu’ils croyaient établi sera pourtant totalement bouleversé le jour de cette manifestation.

 

 Tome 3: Hors de contrôle

Avant de rejoindre Lukas à Green River, Tiago multiplie les missions au sein de l’unité K9 et de la brigade des Stups. Entre deux retrouvailles brûlantes, les deux hommes posent les fondations d’un avenir à trois. Alors que tout semble aller pour le mieux, une surprenante révélation bouleverse toutes leurs certitudes. Totalement hors de contrôle, que va décider Tiago ? Rester ou fuir à nouveau ?

 

Mon avis:

Unité K9 est une romance dans toute sa splendeur. On pourrait s’attendre à des intrigues policière, vu que nos deux protagonistes sont dans des unités policières, met cela est mis en second plan. Non, cette histoire est l’histoire de deux hommes qui, de prime à bord, tout oppose. Différence d’âge, l’un est un solitaire dans l’âme qui n’a confiance en rien, l’autre est un être abimé, qui a tout perdu. Mais au fil de la lecture, on apprend à connaitre ces deux hommes au passé traumatisant, on apprend aussi les raisons de leurs comportements, cette peur des sentiments face à ces retrouvailles. Là où l’auteure joue sa carte maitresse, c’est que l’histoire des humains se confondent avec celles de ces chiens. Il y a un gros travail sur les conditions de ses animaux abandonnés qui renforce encore plus la perception que nous pouvons donner à Tiago. L’homme et l’animal ne font qu’un, au final car il est comme ces animaux. Un être solitaire, mais qui ne cherche qu’une chose, l’amour. Ce comparatif nous explique l’apparence générale de Tiago, ses doutes, ses peurs, sa façon d’être et toute la difficulté pour ceux qui l’entourent de l’apprivoiser. 

Dans le deuxième tome on prend plaisir à retrouver Tiago et Lukas ainsi que tout leur entourage. Leur relation évolue doucement. Eva aborde cette évolution par la notion d’une vie à deux, prendre conscience que être un couple signifie qu’on ne pense plus seul mais avec l’autre. Une relation qui entraîne forcément des compromis. C’est la toute la difficulté que met en avant l’auteure… Accorder cette confiance à l’autre, accepter les contraintes qu’entraîne une relation de couple dans son entièreté. Ce qui m’a quelque peu dérangé, c’est le nombre de personnages secondaire abordés. On s’y perd quelque fois, on se demande si il y avait un intérêt à mettre certaines scènes qui ne sont pas en lien direct avec notre couple principal, mais c’est un avis personnel qui ne déprécie pas le travail de l’auteure. C’est ce qui rend notre lecture addictive.

On peut le dire, Eva aime se jouer de ses personnages et de ses lecteurs. Le tome 3 est à la hauteur de nos attentes. Ce pauvre Tiago est vraiment « hors de contrôle ». Mais après tout, qui ne le serait pas à sa place? Car oui, l’auteure nous permet de suivre l’évolution de Tiago sans brûler les étapes et ça, on l’apprécie. Nous avions quitté notre K9 avec ses souhaits de poser les fondations d’un avenir avec son Marshall et Emy. Mais qui dit avenir commun, dit forcément en contrepartie des compromis. Voilà toute la problématique abordée dans ce tome. Être avec quelqu’un, s’engager dans une relation sur du long terme demande de se montrer entièrement. Cela signifie que l’on devient vulnérable. Avec un passif aussi traumatisant que celui de Tiago, il n’est en rien évident de se laisser découvrir, de se confier même à des personnes qui nous sont chères. On apprend à faire confiance, à apprivoiser l’autre, dévoiler nos insécurités. Et Eva réussit avec brio à mettre des mots sur ces sentiments et ressentiments tout au long de ce tome. C’est ce qui fait qu’il devient un réel moment de plaisir. Rien n’est précipité, les rebondissements et les révélations qui en découlent s’enchaînent sans accros. Conclusion, encore un coup de coeur pour notre K9.
Notons, j’en remercie Eva, qu’un spin off de Skyler est en préparation ainsi que la suite des aventures de notre couple Tiago/Lukas dans un quatrième tome où Éva posera les bases de leur vie commune à Green River. Pleins de beaux projets à venir.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, homoparentalité, policier, romance
Série: format kindle |

ALONSO & GRÉGOIRE : Rencontre à risque par VD PRIN

Synopsis:

Grégoire Coric et Jordan De Laxe, inspecteurs de police, doivent enquêter sur l’assassinat d’un acteur de cinéma : Jérémie Mostral. Ce dernier venait de connaître le succès et la gloire en tournant sous la direction d’Alonso Birolini.
Alors que l’enquête piétine, un second meurtre est commis. La deuxième victime, François Leblanc, preneur de sons, avait lui aussi travaillé avec Birolini sur le même film que Mostral.
Les deux victimes étaient gays et ne s’en cachaient pas vraiment.
Des questions épineuses se posent alors aux inspecteurs : Alonso a-t-il quelque chose à voir avec ces assassinats ?
Pourquoi des hommes homosexuels ? Grégoire saura-t-il mettre de côté l’attirance qu’il ressent pour le réalisateur et mener à bien son enquête ? Comment concilier l’horreur et la naissance d’un amour ?

 

Mon avis:

Une intrigue policière bien menée où rien ne nous est épargné. Les détails des scènes de crimes apportent encore plus de réalisme à notre lecture. Ames sensibles, accrochez-vous! Ce qui renforce le message de l’auteure sur l’homophobie et ses dérives extrêmes.

Mais, il est vrai que l’histoire aurait pu être plus approfondie. On aurait aimé avoir un profil du tueur plus approfondi, avoir des réponses sur son passé trouble. De plus, l’épilogue sur les personnages secondaire est traité un peu trop rapidement. On ressort de cette romance quelque peu frustré.

Je dirais que la romance a prit le dessus sur l’histoire en générale mais, comme toujours, la lecture est très agréable à lire.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: policier
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

Série Renegades par Victoria Lace

T.1 : PAX

Pax Hunter et Nate Crawford n’auraient jamais dû se rencontrer, et encore moins s’aimer.
Pax est un gangster et règne sur Greenville, une petite ville du New Jersey. Jeux et combats illégaux constituent son quotidien. La justice veut le faire tomber. Les gangs rivaux guettent la moindre faiblesse.
Lorsque son père est accusé de meurtre, Pax veut le meilleur pour le défendre.
Nate est un jeune et brillant avocat. Ouvertement gay, il voit dans le sexy Pax un défi à relever. Tomber amoureux ne fait pas partie de son plan de carrière.
Pax, de toute façon, n’est pas attiré par les hommes.
La passion qui va les réunir va tout bouleverser sur son chemin, mettant en danger leur carrière, leur liberté, mais aussi leurs vies.

T. 1.5 : La promesse de la Saint-Valentin

Au Blue Lounge, le club hype de Greenville, la soirée de la Saint-Valentin bat son plein… Joaquin Mendez, gangster au charme sulfureux, supervise la soirée. L’amour ? Très peu pour lui ! Pourtant, lorsque son regard croise celui d’un jeune inconnu aux cheveux blonds, son cœur chavire.

Gabe, étudiant à la beauté ambiguë, cache son attirance pour les hommes à tous, y compris à ses amis les plus proches. Cependant, lorsqu’il repère Joaquin, il oublie toute prudence.
Cette soirée va changer le cours de leur vie.

T2 : Joaquin

L’amour n’est pas pour Joaquin Mendez, le lieutenant de Pax Hunter. Le coup de foudre et ses conséquences, il a déjà donné. Merci, mais non merci.

Quand il rencontre Gabe lors d’une soirée de Saint Valentin, il se laisse cependant aller à son attirance pour le jeune homme, étudiant de bonne famille.

Gabe Jordan, étudiant le jour, a des activités plus secrètes la nuit. Entier, il laisse Joaquin entrer dans sa double vie, sans cependant lui dire toute la vérité. Il sait que le jour où Joaquin découvrira sa véritable identité, ce sera la rupture.
Lors d’une course folle dans la ville, alors que la guerre des gangs est sur le point de commencer, les deux hommes vont devoir apprendre à se faire confiance pour rester en vie et avoir une chance de s’aimer…

 

T 2.5, spécial Halloween – L’ange de la Muerte

Le soir d’Halloween, Gabe s’élance pour une course pleine de dangers et va faire une rencontre qui va bouleverser sa vie…

 

T 3 Colt

Alexei Wilder est un mafieux russe hanté par la vengeance. Il a des comptes à régler avec son clan, les Lumienko.
Colton Andrews est agent du FBI. Il s’est juré de faire tomber les Lumienko, qui vont lancer une nouvelle drogue sur le marché. Sous couverture, il devient le garde du corps d’Alexei.
Entre les deux hommes, l’attirance est immédiate, la passion irrésistible, mais leur amour est impossible. Alexei sera exécuté par sa propre famille si l’on apprend qu’il est gay. Colt risque sa vie si son amant découvre qu’il est un agent fédéral.
Mais la passion qui les dévore les ramène irrésistiblement l’un vers l’autre…

Mon avis:

La série débute avec un bon et un méchant. Le gentil avocat et le mafioso. Sur le papier, on se dit, encore une histoire avec les clichés que l’on peut attendre. Mais voilà, Pax se pointe et tous nos préjugés retombent. Le gentil n’est peut-être pas si gentil que cela et le méchant n’est pas aussi violent que son apparence peut laisser entendre. C’est là que Victoria LACE joue sa carte maitresse: tout n’est pas blanc ou noir mais nuancé. L’ambiance, la description des personnages et de leurs actions, tout est fait pour nous remettre en question. A chaque nouvelle péripétie, le lecteur (moi en tout cas) vient à se poser cette question: Et moi j’aurais fait quoi? Comment j’aurais réagi? Et au final on se rend compte que notre jugement de départ n’est pas si catégorique que cela. Ce livre nous fait réfléchir et apprendre à prendre du recul, à réfléchir sur des situations. Voir au-delà des apparences. Bref, une réussite.

La nouvelle est une entrée en matière pour le tome sur Joaquim. Pax filant le grand amour, c’est au tour de Joaquim de se dévoiler. Cette nouvelle nous met l’eau à la bouche… On la finit avec mille questions en tête et une envie de se jeter sur Joaquim pour savoir où cela va mener.

Et enfin, un focus sur ce second qui nous intrigue tant : Joaquim. Victoria Lace nous présente ce second du gang, qui a tout du bad boy: pas un tendre, un mec qui ne se fixe pas, à fond pour son travail, du genre pas fréquentable… Tout à l’opposé de ce petit minet rencontré lors de la St Valentin ( nouvelle 1.5), Gabe. Un mec propre sur lui, l’image de l’étudiant sérieux, ami avec le fils du chef de la police. Lui-même fils d’une famille de conservateur… Et pourtant… Les apparences sont trompeuses. Tout comme son premier opus, Victoria Lace joue sur les apparences et le jugement qui en découle.
Ces deux hommes, d’apparence en total contradiction, ont un point en commun: des blessures invisibles liées à leur enfance respective. L’auteure aborde parfaitement ce sujet par nos deux protagonistes, cette Amérique puritaine, qui est guidée par une forte présence religieuse, où le moindre écart de route est rédhibitoire.
Mais à l’heure des choix que nous impose la vie, assumeront ils leurs envies ou préféreront ils fuir, rester terrer dans cette vie qui n’est pas la leur, pour satisfaire tout le monde et s’oubliant toujours un peu plus? Car chaque choix à une conséquence…

Dans sa dernière nouvelle Victoria Sue nous permet de retrouver le couple Joackim Gabriel le soir d’Halloween… Malgré les derniers rebondissements qu’a vécu Gabriel, on retrouve ce jeune plein de fougue et d’orgueil… Peut-être trop. On le voit perdre la notion de la réalité, du danger… Il devient vulnérable jusqu’ au point de non-retour… Et une prise de conscience, Celle des priorités.
Voilà une nouvelle d’Halloween comme on les aime. Un conte à la Coco de Disney et ses anges de la Muerte. Une très belle « leçon de vie ».

Dans le troisième volet de cette folle et addictive série, nous faisons la connaissance de Colt/Colton, l’agent du FBI sous infiltration dans le gang russe de Lumienko. Son but? Faire tomber le gang avant le lancement de cette nouvelle drogue sur le marché. Ce à quoi il ne s’attend pas, c’est à Alexei, le neveu du parrain du gang. Une fois de plus, Victoria se joue sur les apparences. Colt, comme Alexei sont, en apparence des hommes sûrs d’eux, qui en imposent mais qui derrière l’image du dur à cuir, sont en fait des hommes avec des blessures, des hommes de principes, épris de justice.
Tout, de la description des personnages, des lieux, de l’organisation de cette mafia russe est faite pour nous induire en erreur. Victoria joue sur cette vision archaïque des russes en plein New York du 21ème siècle: la misogynie, l’homophobie, l’égocentrisme. Tout est fait pour nous tenir en haleine jusqu’à la fin du livre. Le rythme est soutenu, les péripéties s’enchaînent. On s’immerge complètement dans cette histoire au point de devenir aussi paranoïaque qu’Alexei, et pour cause. Oui, un troisième tome à la hauteur de cette série: complètement addictif.

En clair, une série addictive. On en redemande, encore et encore.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, Le temps des choix
Série: format kindle |

Terrain hostile par Aleksandr Voinov, L.A Witt

Synopsis:

Après la mort de trois policiers sous couverture enquêtant sur un cartel de la drogue dans un club de strip-tease à Seattle, l’inspecteur Mahir Hussain est chargé de finir le boulot. Il rejoint l’équipe de sécurité du club dans l’espoir de découvrir suffisamment de preuves pour mettre fin à son opération avant que les responsables ne trouvent une bonne raison de l’enterrer six pieds sous terre.

Afin de protéger les strip-teaseuses, seuls les hommes gays sont autorisés à travailler au club. Ridley, le chef de la sécurité, un homme froid et intimidant, sait exactement comment tester les nouveaux employés potentiels, y compris Mahir. À la seconde où ils se rencontrent, Mahir et Ridley se lancent dans une danse dangereuse faite de jeux sexuels et psychologiques. Mahir doit trouver des preuves avant que Ridley ne découvre qu’il est flic… et avant qu’ils ne se rapprochent trop pour se trahir l’un l’autre.

À mesure que le jeu se poursuit, Mahir s’enfonce plus profondément dans l’opération et découvre qu’elle est bien plus complexe qu’il n’y paraît à première vue… et la raison pour laquelle tous les flics qui sont arrivés jusque-là ont été réduit au silence d’une balle dans la tête.

Mon avis:

Un homme, deux personnalités, des défenses qui tombent les unes après les autres. Un danger omniprésent et cette envie de profiter de l’instant présent, d’oublier la réalité le temps d’assouvir cette envie de l’autre… Voilà comment résumer cette folle histoire.

Une fois de plus L.A WITT, en co-écriture avec Aleksandr Voinov nous transporte dans ce thriller…  Les personnages sont sublimement travaillés: entiers, puissants et pourtant tellement semblable. Un jeu de rôle haletant qui nous tient, nous lecteur, dans l’attente d’un dénouement, le tout dans cette atmosphère lourde, dangereuse, luxuriante…

Plus l’histoire avance, plus les deux entités de ce personnage se rejoignent. Au final, l’Homme et son faux semblant ne font plus qu’un. Mais lorsqu’on se rend compte qu’il faut assumer les conséquences de ses actes, cela en vaut-il le prix à payer?

Vous l’aurez compris, ce thriller est un vrai coup de cœur. Impossible de faire une pause une fois la lecture commencée, tant on est dans l’interrogation du prochain rebondissement…

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: faux semblants, policier
Série: Independently published |

La série Last Memories par Aurore Morgenstern

T1: Un sorcier à New York

Maël à l’approche de la trentaine, réalise son rêve de gosse : devenir flic pour le NYPD.
Reconnaître qu’il est gay dans ce milieu peut s’avérer compliqué, mais devoir cacher qu’il est un sorcier l’est tout autant.

Maël n’est que récemment affecté à son poste de lieutenant du NYPD, quand le corps torturé à mort d’un policier est retrouvé.
Sous la houlette d’un chef sévère, accompagné de sa nouvelle partenaire Soledad, et avec l’aide du bureau du légiste en chef, il va devoir tout mettre en œuvre pour retrouver celui qui semble avoir pris des flics pour cible.
Mais que se passerait-il si ces assassinats n’étaient que la partie émergée de l’iceberg ?
Que se passerait-il si les souvenirs macabres des victimes dévoilaient d’autres secrets ?

 

T2: L’ombre et la justice

Le rêve de Maël est réalisé et plus encore lors de son entrée au NYPD. Mais il lui faudra continuer à prouver sa valeur pour que sa parenté ne cause pas sa chute.
Plusieurs mois se sont écoulés depuis que Maël a été affecté au poste de lieutenant du NYPD. Des mois durant lesquels les enquêtes se sont enchaînées sans qu’aucune d’entre elles n’atteigne le niveau de complexité de l’affaire Lawson.
Mais tout est sur le point de changer lorsque la réplique exacte d’une ancienne affaire de Soledad, sa partenaire, est découverte. Une affaire trop particulière pour être l’oeuvre d’un imitateur. Les doutes commencent à se faire sentir pour Dwayne, Alecia et Leda, anciens légistes et enquêteur du premier cas.
Se pourrait-il qu’une parfaite innocente ait été envoyée derrière les barreaux, et que le scénario menace de se répéter ?
Se pourrait-il qu’un autre individu soit derrière tout cela, contrôlant ces personnes comme des armes ?

 

Mon avis:

À huit ans, Mael se découvre sorcier. Plus tard, il réalise que ce don, qu’il pensait une malédiction sera un précieux atout pour son futur métier;

Sur le papier, cette histoire pourrait paraitre loufoque: de la sorcellerie, un tueur en série et une romance en devenir… Oui, en apparence loufoque, mais en réalité il n’en est rien!

Aurore Morgenstern réussit avec brio à combiner le côté surnaturel et l’intrigue policière. Iil faut dire que son personnage principal Fergus est très attachant. Malgré sa « particularité », l’auteure arrive, par sa plume, à le rendre plus humain que sorcier. On le découvre avec des blessures du passé et des peurs liées à l’engagement, comme tout à chacun. Sauf que pour lui, tout est lié à sa « particularité ». C’est ce qui rend ce roman plus que réaliste. On se dit dit que dans une réalité alternative, bien qu’il y est une partie fantasy, l’histoire fonctionne, elle nous parait tout à fait plausible.

Le deuxième tome tourne autour de notre sorcier et de ses remises en questions. En effet, suite à l’affaire du tome 1 (et non pas de spolier), une routine se met en place. Mael découvre que la vie peut être douce. Il commence à trouver ses marques vis-à-vis de son entourage. La relation avec son père devient de plus en plus naturelle, celle avec Dwayne devient de plus en plus ancrée et fluide. Il se rend compte que ses certains de ses collègues sont plus que cela, ils deviennent des amis, voir des confidents, auquel il peut se montrer tel qui est.

Malgré ses appréhensions et ses doutes, il apprend à composer avec cette nouvelle dynamique. Mais tout est remis en question avec une nouvelle enquête qui fait écho à une ancienne résolue par sa coéquipière et les légistes avant son arrivée. Mael va se voir confronter à une nouvelle peur qui lui était inconnue jusqu’alors, lui le grand solitaire sans attache : la peur pour ceux auxquels il tient. À travers ce tome, Aurore met en avant ce lien d’amour, au sens large, cette idée de famille et ses conséquences sur nos décisions à venir. Tout au long de l’histoire, on assiste aux remises en question de Mael par rapport à chacun, à sa responsabilité de ses actes. Il grandit, devient mature et pour la première fois de sa vie envisage cette prise de risque non plus pour lui, mais pour ceux qu’il aime. Le rythme est soutenu et tendu. On a beaucoup de difficultés à relâcher notre attention tant les indices et révélations s’accumulent et que les choix à prendre sont loin d’être évidents.

 

Que cela soit la partie surnaturelle, la romance ou la partie thriller, aucune ne prend le pas sur l’autre. Au contraire, elles se complètent. Et le résultat est un lecteur tenu en haleine tout au long de cette romance. Jusqu’au bout, le suspense est entier que cela soit pour l’intrigue policière ou l’intrigue autours de l’entourage de notre sorcier.

J’avoue que je n’ai pas encore lu une romance policière qui porte aussi bien son genre. Un très beau travail d’écriture qui tient toutes ses promesses. Mais une fois la lecture terminée, une seule chose nous vient à l’esprit : à quand la suite ? Aurore a eu la gentillesse de me préciser qu elle prévoit un troisième tome, toujours avec notre couple principal. Cette série sera suivie d’une série nommée « Rescues heels » où l’on aura le plaisir de retrouver l’un des personnages de la série… Affaire à suivre.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, fantasy, policier
Série: Independently published |

De part et d’autre par Cybelia Chris

9Synopsis:

À White Cove, station balnéaire huppée du New Jersey, le hasard va amener deux hommes à se rencontrer. À priori, le lieutenant de police William O’Keefe et le garçon de plage Colin Bradford n’ont pas grand chose en commun. Cependant, l’alchimie entre eux va être immédiate. Et de purement physique, leur relation va vite voir naître de part et d’autre des sentiments de plus en plus intenses.

Alors qu’un cambrioleur astucieux va mettre en déroute William et ses collègues, Colin va devoir choisir entre deux aspects de sa vie diamétralement opposés et totalement incompatibles.

Les obstacles se dressant sur la route des deux hommes vont-ils finir par les séparer ou, au contraire, les rapprocher ?

 

Mon avis:

Je découvre cette auteure et sa plume fluide. Ce roman de lecture a été pour moi un moment de douceur, ce qui est plutôt rare pour une romance policière, et pourtant… Certes, l’intrigue se devine assez rapidement en vu de la tournure des évènements. Mais, les personnages sont attachants et leur relation qui se construit, complète parfaitement l’intrigue policière ce qui rend la lecture attractive. Une bon moment de lecture sans prise de tête, et pour une romance policière, cela est reposant.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: policier
Série: Independently published |

Série Tyack et Frayne par HAPER FOX

T.1 La Bête de Bodmin Moor

Toute sa vie, Gideon Frayne a été policier dans le village de Dark à Bodmin Moor. Il ne mène pas une vie à cent à l’heure, mais il prend son métier très au sérieux et son premier cas de disparition d’enfant le ronge. Quand son patron fait venir un voyant pour l’aider sur l’affaire, il est écœuré – il est flic, il a la tête sur les épaules et il ne croit pas en ces choses-là. Il ne peut s’empêcher de penser que l’arrivée de l’extralucide Lee Tyack est une façon de lui faire remarquer qu’il n’a pas retrouvé la petite fille.

Mais Lee est difficilement détestable, même si Gideon essaie. Au début, les visions de Lee sur le dossier ne veulent rien dire, mais il semble voir clairement dans le cœur de Gideon. Fils d’un pasteur méthodiste, élevé dans un petit village de Cornouailles, Gideon a dissimulé sa sexualité pendant des années. Cela lui a coûté un amant et il n’arrive pas à croire que le nouvel arrivant aux yeux verts puisse faire remonter de vieux sentiments et l’attirer autant.

Gideon et Lee commencent à travailler ensemble sur l’affaire. Mais des forces malveillantes sont à l’œuvre dans le village endormi de Dark et elles ne sont pas toutes d’origine humaine. Gideon commence à se demander, contre toute logique, si la terrifiante légende de la bête de Bodmin n’aurait pas une part de vérité, finalement. Lors d’une nuit d’Halloween, alors que la brume consume la lande, Gideon doit courir contre la montre pour sauver non seulement l’enfant perdu, mais aussi l’homme qui avait commencé à restaurer la foi dans son cœur.

 

T.2 Les Disparus de Falmouth 

Noël, une ville côtière de Cornouailles, des lumières brillantes et une nouvelle romance sexy pour éloigner les tempêtes d’hiver…
Que demander de plus ? Mais la première saison festive de Gideon et Lee est scandaleusement interrompue quand Lee essaie de débarrasser la maison d’un client d’une présence malveillante. Le rituel se passe mal et Lee se retrouve étonnamment changé. En plus de gérer les transformations chez son amant, Gideon doit suivre une piste sinistre, qui relie une maison hantée aux disparitions de sans-domicile fixe de Falmouth.

L’amour peut-il résister à ce qui semble être un cas de possession ? Alors que la nuit la plus sombre de l’année tombe, Gideon se retrouve coincé dans une bataille pour restaurer l’âme de son amant.

 

T.3 Le fantôme de Cornouailles

Qu’est-ce qui peut bien hanter Lee Tyack ?
Il a emménagé chez Gideon Frayne, et ils aiment tous les deux leur nouvelle vie. Mais l’ombre est toujours là – une voix de l’enfer qui tourmente le médium, et que même Gideon, policier pragmatique, peut entendre.

Gideon est déterminé à protéger son compagnon. Mais après une blessure grave en service, il découvre à ses dépens qu’il a lui aussi besoin de protection. Son travail est en jeu et il a peur. Le pire de tout, c’est qu’il pense savoir à qui appartient cette voix – et il ne peut pas empêcher Lee d’affronter ce fantôme terrifiant de son passé.

Quand la pleine lune de printemps se lèvera sur la côte accidentée des Cornouailles, et que le voile entre les mondes s’amenuisera, Tyack et Frayne devront unir leurs forces pour résoudre un mystère vieux de plusieurs décennies, qui a encore le pouvoir de détruire leur monde.

 

T.4 Les Disparus de Falmouth

Maintenant que Lee est libéré du fantôme malveillant de Morris Hawke, ses dons de médium grandissent à toute vitesse.
Bien trop vite pour son bien, et Gideon et lui se retrouvent aux prises avec ses capacités troublantes de voir à l’avenir. D’une certaine façon, ce nouveau pouvoir est merveilleux, et Lee se voit alloué les prestiges d’un héros local après avoir prédit une inondation.

Mais il y a un aspect qu’il ne supporte pas : l’angle mort quand il pense à ses projets de mariage avec Gideon. C’est comme si cet événement, qu’il désire plus que tout, n’allait tout simplement pas se produire. Troublé et stressé, Gideon décide d’intervenir et l’emmène dans une cabane isolée au bord d’un ruisseau, la mystérieuse région des abers cornouaillaises. Là-bas, tout y est paisible, et la clameur dans la tête de Lee s’apaise. C’est le moment de profiter l’un de l’autre, de la paix, de la bonne chère et du sexe à profusion….

Jusqu’à ce qu’un jeune homme surgisse des bois et transforme leur retraite bénie en chaos. Kitto est inoffensif – un charmant vagabond de toute beauté. Pour Gideon, ce n’est qu’un enfant, de chair et d’os et un peu agaçant. Mais Lee réagit avec horreur. Depuis quand Gideon – son rocher, son lien avec le monde réel et la raison – voit-il des fantômes ?

L’été et ses mystères débarquent dans la campagne verdoyante de Cornouailles, et alors que le village se prépare à l’étrange festival du Golowan, Lee et Gideon affrontent leur cas le plus difficile : une bataille entre le monde réel et le monde spirituel qui menace de détruire le leur.

 

 

Mon avis:

Un policier et un médium, le tout dans un décors des Cornouailles.  Le décor est planté et tient toutes ses promesses!

On part en voyage à travers les deux tomes dans ces vastes pleines où le côté ésotérisme prend tout son sens. Ce qui pourrait paraître farfelu, est en réalité très bien ficelé. L’auteure garde son lecteur dans cette atmosphère mystique, où les légendes et contes pour enfants prennent vie derrières des pleines, une ombre… Jouer sur ce côté surnaturel amplifie cette tension à travers les rebondissements de chaque enquêtes.

Côté personnages, deux opposés qui pourtant se complètent parfaitement. On ne peut que s’attacher à ses deux hommes, au passé trouble mais qui s’éclaircie au cours des enquêtes. On apprend à les connaitre, leurs atouts, leurs faiblesses, leurs personnalités quelque peu ambiguë. Mais derrière toutes ces couches se cachent des hommes au grand cœur. Ce lien que partage Gideon et Lee est rempli de tendresse et d’attention. On peu presque toucher du doigt leur sentiments tant les mots nous les expriment avec précision. C’en est presque poétique.

Les tomes se suivent. Leur histoire n’est en aucun cas redondante. On voit évoluer nos deux protagonistes, apprendre à se connaître, à vivre ensemble, évoluer. On suit les péripéties qu’entraîne cette évolution sur leur couple mais toujours étroitement avec leurs enquêtes. Plus on avance dans notre lecture, plus l’auteur nous donne des indices, des réponses sur nos interrogations.

En clair, une romance où le surnaturel cohabite avec des intrigues policières, des intrigues haletantes faites de rebondissements très bien menés. Le tout avec la rencontre de deux hommes aussi extravagants qu’attachants. Bref, un combo gagnant où la romance ne peut être sans son intrigue policière et inversement. Tout se complète et c’est ça qui rend la série si attractive.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: contes et légendes, policier, série
Série: MxM BOOKMARK Mystère |

Et plane la mort

Synopsis:

Cole et Steve n’auraient jamais dû se rencontrer. Après tout, qu’ont en commun un juriste au chômage, contraint au porte-à-porte, et un détective privé à la dérive ? Pas grand-chose. Le destin les réunit pourtant lorsque Benjamin Everett demande à Steve d’enquêter sur la mort de son meilleur ami, Dan Halden, ex-star montante du show-biz.

Luttant contre cette attraction aussi soudaine qu’inattendue, les deux hommes devront se frotter au passé sulfureux de Dan. Drogue, porno, chantage, ce dernier ne semblait pas près de s’acheter une conduite. S’agit-il alors d’un suicide, ainsi qu’en a conclu l’enquête de police, ou Dan cachait-il d’autres secrets ? De mortels secrets ?

 

 

Mon avis:

Une enquête qui nous plonge dans le show bizz et l’envers du décor des starlettes des TV show. Telle une pelote de laine, l’auteur nous entraîne dans cette enquête. Les découvertes et rebondissements s’enchainent et le lecteur se prend au jeu de l’enquêteur. On se retrouve en immersion totale. On découvre la personnalité de la victime et ses activités … sulfureuses et son entourage. On devient impatient de découvrir le fin mot de cette histoire tellement on est pris dans nos recherches.

Ce que j’apprécie c’est que le couple ne prend pas le pas sur l’enquête ou inversement. On découvre que l’un complète l’autre. Je m’explique, quand on fait la connaissance de Steve, on découvre un homme brisé, en pleine dépression suite à la disparition de sa sœur. Quand l’affaire lui est proposé, il se voit à travers son client. Il se dit qu’il peut l’aider, qu’il connait cette détresse. Au fil et à mesure que la lecture se fait, on voit Steve sortir de cette torpeur. On retrouve cette envie d’aller de l’avant, tout comme son client.

D’un côté une enquête. De l’autre, un couple en devenir… Le point commun ? cette même expérience traumatisante de la perte d’un proche. Faire son deuil et s’offrir une seconde chance, celle d’être heureux malgré tout. C’est ce qui fait de cette histoire une vraie romance policière.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, policier
Série: Mix Editions |