Série Without you par KAYA C.

Tome 1: Without you

Amaury jeune trentenaire est seul à New York. Il se souvient des années qui viennent de s’écouler et de celui qui a marqué sa vie à jamais. Il avait tout, l’amour, l’argent, le succès, et un jour tout a basculé. Les portes de l’enfer se sont ouvertes et l’ont laissé brisé. Quel sera son futur ? Comment surmonter l’insurmontable ? Pourra t’il se relever après une telle épreuve ?
La vie va t’elle mettre sur sa route la solution à ses tourments, et lui donner la famille dont il rêve et l’amour qui pansera ses blessures ? A travers sa fuite pour se reconstruire, cette promesse de futur qu’il ne peut trahir. Cette envie de recommencer et de peut être ouvrir à nouveau son cœur, il nous montre le chemin vers un autre futur. L’amour est toujours plus fort et triomphe de toutes les épreuves que le destin avait envoyé.

Tome 2: Fight to survive

APRES L’HISTOIRE D’ AMAURY DANS WITHOUT YOU, FIGHT TO SURVIVE VA VOUS ENTRAINER DANS CELLE DE SULLIVAN…
Je m’appelle Sullivan, je suis le photographe le plus poissard de New York. Après avoir été trompé par mon ex, j’ai été foudroyé par des yeux bleu lagon qui m’obsèdent. Je suis irrésistiblement attiré par Amaury, mais il est marié à un type adorable, alors que lui est un abruti fini. Aussi beau qu’imbuvable, à chaque fois que je le croise on se saute à la gorge. Pourtant il est là qui me hante, je suis perdu, je l’ai dans la peau, je dois quitter New York, m’éloigner pour l’oublier. Je vais reprendre mon ancien métier de reporter de guerre, partir au bout du monde, et essayer de reconstruire ma vie ailleurs. Je n’imaginais pas que j’allais mettre directement les pieds en enfer. Comment supporter l’indicible, quand il n’y a plus d’espoir ? Quand l’horreur se déchaine, quand les ténèbres menacent de m’engloutir, il ne me reste que ses yeux pour seul espoir.

 

 

Mon avis:

Le thème du deuil et du « après » n’est jamais facile à aborder. Pourtant, par ces mots, par sa douceur, Kaya C. réussit à traiter ce sujet avec brio.

Le premier tome se compose en quatre parties.

La première partie nous parle d’un thème d’actualité, celui de l’euthanasie. Un sujet au combien délicat à aborder, pourtant on se retrouve dans l’intimité du couple. On devient spectateur de ce drame où nous nous sentons aussi impuissant que le couple. L’auteure aborde la question de l’acceptation. La dure acception de laisser l’autre partir selon sa propre volonté, celle de se retrouver seul.  Le deuxième partie traite le « Après », celui du deuil, du manque. L’auteure par la voix d’Amaury nous fait traverser toutes les étapes du deuil d’un amour perdu, de cette injustice, de cette chute dans les abysses pour oublier… Jusqu’à l’acceptation, qui nous amène à la troisième partie, celle de la renaissance. Une fois la douleur primale passée, que l’on peut enfin se remémorer de doux souvenirs avec nostalgie. Arrêter cette culpabilité qui nous ronge: celle d’être en vie et pas l’autre. On recommence à s’ouvrir au monde, pour enfin arriver à la dernière étape du deuil, celui de la rédemption. On recommence à vivre, à faire des projets, à ouvrir son cœur à quelqu’un d’autre.

Alors oui, ne nous mentons pas, on sort les mouchoirs, on souffre autant que nos personnages mais c’est, de mon avis, la preuve que l’auteure a réussi son travail d’écriture. Elle nous faire ressentir, vivre le deuil avec son personnage principal. De ce fait nous ressentons, nous aussi, cette lueur d’espoir, cette renaissance. Oui, cette romance est une réelle réussite. Par sa plume, Kaya nous accompagne tout du long dans cette épreuve avec beaucoup de sensibilité sans tomber dans la mièvrerie. Oui, Without you fait partit de ces lectures qui vous marque au fer rouge. Merci pour cette merveille.

 

C’est bien une série sombre qui aborde des sujets sensibles difficiles à manier sans tomber dans le cliché. Et pourtant Kaya C-auteur a réussi haut la main ce pari.

Ce deuxième opus se construit comme le premier. On découvre (enfin le beau et tendre) Sullivan. Tout comme le premier il y a un avant et un après. Cet instant où tout bascule, ce terrible traumatisme où on N est plus, on devient un autre plus fort.
Dans un premier temps on découvre la difficulté d être « l autre » celui qui tombe amoureux d un homme marié puis veuf et enfin d un fantôme. Alors qu’il se résigne, la vie va lui faire affronter le pire côté de l être humain. Sullivan N est plus. Il devient victime puis l ombre de lui même.
La deuxième partie est une double reconstruction : celui de la victime qui doit reprendre à vivre et celui de cet « autre ». Apprendre à vivre avec une personne veuf N a rien d évident ni pour l un ni pour l. Autre.
C est la la puissance des mots sur des maux. Trouver sa place dans la vie et dans celle que l on se construit avec L être aimé.

Kaya par sa plume nous fait traverser un melting pot d émotions qui s amplifie suite à la lecture du premier. On ne parle pas de couple, d un trouble ou d un polyamour. On parle de famille, d êtres aimés. Elle cible ses mots, de telle façon qu ils ne peuvent que nous percuter. Simple mais tellement commun à chacun. En clair un superbe coup d artifice dans mon cœur et la chair de poule qui ne m a pas quitté tout au long de ma lecture. C est un combo gagnant à mes yeux.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: deuil, faux semblants, Le temps des choix, seconde chance, série, survivants, traumatismes du passé
Série: format kindle |