L’omega et sa licorne par Coyote Starr, Lorelei M. Hart

Synopsis:

Un ours brisé. Une licorne sexy. Une maison invisible. Beaucoup de magie et de sensualité.

Un ours brisé
Adrian se pointe à Trois-Rivières, espérant guérir l’ours qui sommeille en lui. Au lieu, il trouve un mentor et sa voie. Or, une tragédie se produit et Adrian ne peut qu’avoir peur que le temps qu’il a à passer dans la maison qu’il a appris à aimer ne soit compté.

Une licorne sexy
Justin se trouve à Trois-Rivières pour des raisons familiales et se sent immédiatement attiré par l’ours qui habite le cottage de sa grande tante.

La magie se produit…
Adrian et Justin apprennent à peine à se connaître et à apprivoiser leurs mondes respectifs, quand la magie leur rend visite et qu’ils réalisent que Justin n’est pas le seul nouvel arrivant à Trois-Rivières. Ils comprennent bientôt qu’il y d’autres gens qui ont besoin de protection.

 

Mon avis:

Certes la construction des phrases est quelque peu hasardeuse, des dialogues sont mal disposés, mais l’histoire vaut quand même le coup d’être lu. En lisant le titre, on s’imagine bien des choses… Mais l’auteur nous surprend. Utiliser une licorne est peu banale dans les romans et cela ne tombe pas dans la mièvrerie.

Deux êtres que le destin fait se rencontrer pour une raison qui ne peuvent expliquer à l’instant T. L’auteur nous fait comprendre que les épreuves que la vie nous fait subir nous permette de devenir les hommes et femmes que nous sommes à cet instant. Ce vécu, même douloureux nous permet de grandir, de nous endurcir et au bout du chemin acquérir le but ultime: celui de trouver sa place.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, omegaverse
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

Omega mon amour par Jeremy HENRI

Synopsis:

Dans un monde où l’évolution a scindé l’humanité entre alphas, bêtas et omégas, les injustices se sont multipliées. À travers l’histoire des couples de ce roman, venez découvrir comment l’Amour lutte et s’impose.
Julian a passé les deux dernières décennies à regretter d’avoir perdu Sylvain et leur fils.
Maxime ne rêve que de trouver un bon travail, avant de se confesser à son meilleur ami Dorian.
Gabriel, qui se considère comme un handicapé de la vie et de l’amour, ne comprend pas l’intérêt que lui porte Christophe de Nivars.
Et Sofia, transidentité, tente de survivre dans un monde qui la rejette, quand le destin lui fait revoir Amaury d’Estèves.
Chacun à leur façon, ils témoignent que tout est possible.

Mon avis:

Quatre couples, quatre histoires. D’apparence, on pourrait s’attendre à quelque chose de redondant. En effet, chaque couple est composé d’un Alpha et d’un Oméga et pourtant… L’auteur passe au-delà des apparences et met en avant l’individu et non sa « race ».  C’est là le point fort de cette histoire. Chaque homme a un passé, une histoire, des traumatismes, des peurs, mais aussi des envies qui font échos aux autres sans pour autant prendre la vedette sur les autres. 

L’objectif est réellement de mettre en avant le poids des apparences sur le comportement d’un être dans cette société. Son poids sur son quotidien. Ce qui au départ est une omegaverse peut tout à fait être conté dans une romance classique sur notre société. On parle de ségrégations, d’homophobie. Des sujets qui sont, à l’heure actuelle très présente dans notre vie quotidienne.

Toutes ses situations font échos à des faits de société: le poids de la famille sur un enfant, la lutte des classes, la ségrégation, la transidentité. Tous ces sujets font échos à notre quotidien. Voilà pourquoi on apprécie cette lecture. 

Le petit point négatif que j’emmétrai par rapport à cette lecture est cette relation à l’argent. C’est réellement dommage que l’auteur le mette en avant cette aise financière qui résout tous les problèmes, sans effort. À lire cette romance, on pourrait croire que l’argent fait le bonheur et que sans y avoir accès, on ne peut vivre « normalement ». Rien n’est réalisable sans… Oui l’argent amène du confort, mais est-ce vraiment le message à donner? Ne peut-on pas raisonner et tout faire pour s’en sortir sans forcément avoir un conjoint multimillionnaire?

C’est ce qui me dérange un peu, je l’avoue. Après, on parle de romance voir de romance omégaverse… Donc oui, dans ce cadre c’est plutôt habituel de lire des romances conte de fées… Mais l’histoire est tout de même très plaisante à lire. 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, Le temps des choix, omegaverse, traumatismes du passé
Série: Independently published |

Yes, my destiny par Sachimo

Tome 1

Dans un monde où alphas, bêtas et omegas commencent tout juste à cesser dêtre séparés par castes, Aoi est lhéritier dun riche clan dalphas. Mais Aoi est né avec une double malédiction : il est omega, et il a trouvé son âme soeur en la personne de Saionji Jirô, alpha et aîné dune autre riche famille. Renonçant à son héritage à cause de sa nature, Aoi se fait embaucher comme apprenti chez Jirô, afin de tester le lien qui les unis et dapprendre à vivre, fier et indépendant, malgré son statut domega. Secondés par deux majordomes au caractère bien trempé, Aoi et Jirô devront faire face à leur destin.

Entrez dans un monde où majordomes sexy, pulsions incontrôlables et drame romantique se mêlent, pour le meilleur ou pour le pire…

 

Tome 2:

Kudô, majordome et chef de service de la famille Saionji, est quelqu’un de très sévère, envers les autres comme envers lui-même. Lorsqu’Aoi, ancien héritier de la famille Tôjô, débarque chez les Saionji, il est accompagné de son majordome personnel Miyauchi , entre les deux domestiques, c’est le début d’une inimitié intense et de querelles presque quotidiennes. Mais lorsque Kudô découvre que Miyauchi est amoureux d’Aoi, il a de la peine pour lui. Miyauchi aurait la possibilité de mettre fin à la relation de maître-serviteur qui le lie à Aoi pour devenir son compagnon, mais il préfère prendre la décision de pousser Aoi dans les bras de son âme-sur Jirô, quitte à finir seul. Lorsque Kudô découvre cette histoire, il ne peut pas s’empêcher de prendre Miyauchi dans ses bras , c’est là qu’il réalise qu’il est amoureux de lui et que c’est loin d’être réciproque.

Entrez dans un monde où majordomes sexy, pulsions incontrôlables et drame romantique se mêlent, pour le meilleur ou pour le pire

 

Tome 3:

Majordomes dans la famille Saionji, Miyauchi (bêta) et son chef Kudô (alpha) sont plus que des sex-friends, mais ils ne sont pas en couple. Kudô éprouve un profond amour envers Miyauchi, mais celui-ci, à cause de son statut de bêta, combat ses propres sentiments. Jusqu’au jour où la pire crainte de Miyauchi se réalise lorsqu’ils font la connaissance d’un oméga nommé Hajime l’âme sur de Kudô.

Un scientifique fou, un jeune homme mystérieux
Découvrez de nouveaux personnages dans Answer, le spin-off passionnant de Yes, My Destiny !

 

Tome 4:

Miyauchi (bêta) est un très bel homme, majordome d’élite dans la famille Saionji. À cause de son passé, il s’imagine qu’il n’a pas le droit au bonheur.

« Je n’ai besoin de rien. Je veux juste que la personne que j’aime soit heureuse. »

Kudô (alpha) éprouve des sentiments envers Miyauchi, mais plus celui-ci se montre indécis, et plus il en souffre.
Mais lorsque Hijiri, le futur chef de la famille Nagumo, débarque avec l’âme-sur de Kudô, celui-ci se retrouve pris entre deux feux

Le bonheur d’une personne peut-il être décidé par quelqu’un d’autre ? Peut-on laisser quelqu’un manipuler le destin, même si c’est pour une bonne cause ? Miyauchi prend enfin sa décision !
Retrouvez le grand final plein d’émotions de cette fabuleuse histoire d’amour et de destinée !

 

Mon avis:

Alors c’est mes premières chroniques de Yaoi, je tiens à le préciser.

J’ai découvert ce genre de lecture lors du salon du livre de Paris cette année. J’étais quelque peu retissant au départ, moi qui adore lire des histoires sans images, où mon imaginaire fait son travail. Puis, j’ai découvert des petites merveilles dans ce genre. J’en remercie encore les amies qui m’avaient encouragé à m’y mettre. Au départ c’est déroutant. Il faut comprendre que les Yaoi se lisent de droite à gauche.

Pourquoi vous proposer My destiny? Tout simplement parce que l’auteur traite le sujet « au delà des apparences » qui est un thème récurant dans les omégaverses avec beaucoup de sensibilité. Non seulement l’histoire est prenante, mais le trait du dessin rajoute ce petit plus. On ressent divers sentiments en lisant les dialogues mais les dessins les renforcent. Le trait est soigné, les expressions faciales faciles à décrypter et toujours en accord avec les dialogues.

Concernant l’histoire en elle même, l’auteur pointe du doigt cette société faite d’étiquettes, de discriminations. Ici on parle d’omégas, de béta, d’alpha mais le sujet est universel et est parfaitement traité. Tout en restant dans l’esprit omegaverse, l’auteur fait passer le message que nous sommes tous unique et que nous ne nous définissons pas par les apparences.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, omegaverse
Série: Hana Collection |

Satin: Amour et Lingerie par Isobel Starling

Synopsis:

Matthew Fisher aimait être danseur, jusqu’à ce qu’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche mette fin à dix ans de carrière. Sa sœur, amie avec Annabelle Ramsay-Aiken, la fille unique du magnat immobilier Sir James Aiken, lui organise un entretien et l’aide à trouver un nouveau métier : après six mois de formation, Matthew est promu agent immobilier d’Aiken Luxury Lettings. Aujourd’hui, au lieu d’étirements à la barre, il passe ses journées à inspecter les maisons vides londoniennes de ses riches et célèbres locataires.
Perdre sa carrière de danseur a laissé un immense trou dans le cœur de Matthew, et pour le remplir, il crée un blog Tumblr dédié à son fétichisme pour la lingerie. Pour donner à ses followers l’impression qu’il vit une vie enchantée, il décide d’utiliser les propriétés d’A.L.L. comme toile de fond à ses photos érotiques.
L’un de ses followers ayant attiré son attention, une relation D/s longue distance se développe entre eux. Mais lorsque la relation passe soudain d’un fantasme en ligne à la vie réelle… Matthew peut-il réellement se soumettre ?

 

Mon avis:

Voilà une romance qui aborde une relation quelque peu « différente » de ce que nous avons l’habitude de lire: celle d’une relation BDSM via le Net. On découvre une facette de cette pratique quelque peu différente d’une relation BDSM « classique » mais qui pourtant garde son essence: celle d’un Dominant et d’un soumis et d’une relation basée sur la confiance.

Mais cette relation n’est faite que d’apparences et de luxures. Deux hommes qui n’assument pas leur besoins dans leur vie de tous les jours.

Un soumis fétichiste de lingerie et un Dom qui se découvre sur le tard homosexuel et dominateur… L’un et l’autre pensent combler leurs désirs et besoins mutuels par écran interposés mais peut on les considérer comme un couple « réel »? L’auteure, par ses mots nous fait comprendre que tout n’est que représentation, une satisfaction d’un besoin pour combler une vie morne. Mais on ne peut pas considérer cette « relation » comme telle. Elle engendre de la frustration. Et quand les masques tombent, et que la réalité rattrape les désirs fantasmés par écran interposé, comment réagir face à l’autre? On parle de confiance dans ce genre de pratique mais l’anonymat via le net n’amène en réalité que des questions sans réponses.

L’auteure pointe du doigts ces relations cyber fantasmées. L’anonymat nous permet de repousser nos limites. Mais quand tout devient réel, on déchante, et on ressent de la gêne, de la honte. C’est tout l’enjeu de cette nouvelle, mettre le doigt sur les dangers du net. Toujours garder à l’esprit que les actes ont toujours des conséquences, que cela soit dans une relation ou dans le quotidien.

Petit détail que j’ai énormément apprécié et que je tiens à partager, c’est le sujet du transvestisme. Dans l’esprit général, un homme qui se travestit est, en général montré du doigt. Hors l’auteure nous explique que cette pratique n’a rien de sale ou de provocante. En nous expliquant son origine, on se dit que certains aiment porter de la lingerie fine comme d’autres aime le chocolat. Il n’a rien de choquant, au contraire… une belle leçon de tolérance

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, BDSM, transvestisme

Club Fantasy (Dream) par M.R Stevens

Synopsis:

Dis-moi, Bambi, qu’est-ce qui accélère ta respiration comme ça ?

Bambi tremble d’anticipation et cherche son souffle. Les griffes du loup effleurent la chair tendre de son dos. Demain, il aura des marques. Tant mieux. Bambi aime savoir à qui il appartient.

C’est le même rituel à chaque fois qu’il rejoint Monsieur dans cette chambre un peu impersonnelle du Club Fantasy. Ici, Sean Matthews n’existe plus. Et l’inconnu qui le domine n’est qu’un lycan parmi tant d’autres. Il est Monsieur. Juste Monsieur.

Monsieur qui a le pouvoir de hérisser sa peau de chair de poule. Monsieur qui tient aussi la peur et la culpabilité à distance. Cette terreur immonde qui, nuit après nuit, plonge Sean dans de terribles cauchemars.

Alors même qu’il remet son corps et sa volonté entre les mains de Monsieur, Bambi réapprend la confiance. À fermer les yeux sans crainte. Et en se soumettant à son Dom, c’est à Sean que Bambi rend le pouvoir.

 

Mon avis:

Voici une romance où on ne tombe pas dans le schéma classique d’une relation BDSM. C’est tout le contraire. L’auteur se sert de cette pratique comme une thérapie pour palier à la détresse d’un homme suite à un évènement tragique. On nous propose une réelle initiation à cette pratique qui n’a pas forcément une bonne image dans les mœurs. Et pourtant, plus on avance dans la lecture, plus on comprend les rouages de cette pratique. L’auteur nous montre qu’elle n’a rien de dégradante, tout se fait avec le consentement et la confiance de son partenaire. C’est en cela que le travail d’écriture peut être qualifiée de juste. Il n’y a pas trop ni trop peu. On nous décrit des scènes qui ne sont pas violentes et trash mais érotiques, et c’est une réelle différence à noter quand on est lecteur. C’est une vraie romance qui nous ai proposer, sur la reconstruction d’une personne et la mise en place d’une relation basait sur la confiance – je parle du BDSM. Sans spolier le livre, nous avons de vrais rebondissements sur cette « expérience » de la scène et celle du quotidien. On voit les difficultés d’assumer de telles pratiques en privé, sans pouvoir en parler ouvertement en public, surtout quand il s’avère que le partenaire est un homme et que on est connu pour être hétéro. Bref un coup de cœur assuré.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, BDSM, drame psychologique, faux semblants, romance métamorphe
Série: Mix Editions |

Vingt mille lieues dans tes yeux par Manon Seguin

Synopsis:

Gabriel, jeune étudiant de 22 ans, quitte sa famille et sa ville natale pour poursuivre ses études tout près d’un petit village où il espère prendre un nouveau départ… C’est ici qu’il retrouve sa grand-mère, propriétaire d’une petite boutique de fleurs, qu’il n’a plus vu depuis sa tendre enfance. Dans cette boutique au parfum bien particulier, Gabriel rencontre Basile, un jeune homme aveugle, mystérieusement hébergé par sa grand-mère. De remarques acerbes à de l’humour vache, chacun va apprendre à s’apprivoiser au fil des jours. Et alors que les fleurs éclosent chaque matin, voilà que bourgeonne lentement, un étrange sentiment dans le cœur de Gabriel.

 

 Mon avis:

Toute cette histoire se rapporte à une seule idée: voir au delà des apparences.

Tous les opposent. L’un est citadin, l’autre vit à la campagne dans un tout petit village. L’un est imbu de sa personne, sarcastique et est toujours sur la défensive, l’autre est aveugle, un handicapé, un imposteur en puissance selon certains qui pourtant est apprécié de tous et autonome… Et pourtant, ils se ressemblent plus qu’ils ne le pense.

Ces deux hommes portent un masque en apparence pour se protéger de leurs failles, leurs fêlures, leurs faiblesses… L’auteure nous laisse le temps de les connaître plus intiment. On découvre que chacun porte le poids d’un passé lourd et traumatisant. Que chacun pense avoir un chemin tout tracé, que cela est le suel moyen de se protéger des autres, que personne ne pourrait les faire déviés et pourtant… Les péripéties s’enchaînent… on passe du rire au larmes en un clin d’œil, on souffre avec eux, on ressent cette tension qui ne fait que grandir entre Gabriel et Basile, avec ces incertitudes sur le moment présent et l’avenir…

Beaucoup de thèmes sont abordés dans cette romance mais ce panel représente à lui seul la réalité de la vie, avec ces hauts et ces bas. La seule chose que je pourrais reprocher à l’auteur est que les sujets ne sont pas assez développés mais on comprend que ce n’est pas là l’essentiel de l’histoire.

Toutes ces péripéties donne un sens à cette histoire d’amour « hors norme » dans une société faite d’apparence. Car c’est bien là le message de l’auteure: voir au delà des apparences, ressentir avec ses autres sens.

En clair une belle leçon de tolérance.

 

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, handicap, romance young adult, traumatismes du passé
Série: Editions Lollipop |

Just him: Ysterio et Nanxos par NM MASS

Synopsis:

 Merde, pourquoi est-ce que j’avais dit oui à Rengio Piacco ? Cet abruti, que je n’appréciais pas plus que ça et qui avait le don de me porter sur les nerfs, allait encore me fourrer dans une situation dont je devrais me dépêtrer en un temps record. Je ne savais pas encore ce qu’il me réservait alors que sa limousine nous emmenait à vive allure dans les rues de New York. Ce type avait toujours des idées à la con, quant à moi, je devais être encore plus con d’accepter de participer à ses défis débiles. Je n’avais besoin de rien, j’avais déjà tout, par contre j’adorais ramasser le fric engagé dans ce genre de délire, j’en faisais toujours bon usage. J’aimais l’aventure, le danger et l’adrénaline qui allaient avec. Oui, j’adorais ça. Parce que ces petits jeux avaient le pouvoir de me sortir de ma zone de confort, et le confort me connaissait plutôt bien, j’étais né dedans. Ces défis me permettaient de laisser tomber le masque et les convenances. Je pouvais oublier les apparences, mon statut, tout le reste, et laisser s’exprimer librement le véritable moi…

 

Mon avis:

Cette histoire est, si je peux me le permettre, hors l’œuvre complète de la blackbird et les hot mustang, le meilleur roman de NM MASS. Il résume à lui seul tout son talent et cette plume si addictive.

Tout y est: des hommes, des vrais, pleins de testostérones avec des poils au torse, qui, face aux autres portent un masque, joue un rôle. Un masque qui les protège de leurs blessures passées, de leur talon d’Achille. L’auteure nous prouve par leur histoire que rien n’est figé dans la vie. L’Homme, de part sa nature, s’impose des barrières pour se protéger mais à un moment donné, elles vont indéniablement littéralement tombées. Quand la vérité éclate, quand les masques tombent et que l’on se montre corps et âme face à l’autre, il est parfois trop tard…

Toute la problématique de cette romance repose sur cette question: peut on accorder et s’accorder une seconde chance quand tout nous pointe du doigt et que l’on se pense incapable d’être pardonné?  Le chemin vers la rédemption est loin d’être un parcours de santé. L’auteure n’épargne pas ses hommes. Elle ne minimise pas les faits et les obligent à réfléchir et à adopter une attitude plus sincère. Une belle leçon de moralité sur les conséquences des faux semblants…

Par ces situations loufoques, ces quiproquos et des égos de mâles blessés, on retrouve la patte de NM Mass, cette empreinte qui nous conforte dans ce choix de lecture. Bien que le sujet soit grave, elle nous entraine dans cette folle aventure pleine de testostérones et vulgarité mais toujours entourée de sentiments profonds et sincères.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, bad boys, faux semblants, Le temps des choix, seconde chance, traumatismes du passé
Série: Auto édition |

Rats des champs: Amour et bottes de foin par Valentine STERGANN

Synopsis:

Gabin est le rat des villes.

Parisien, bavard invétéré, il réalise de brillantes études de droit dans le but de devenir avocat. Lorsque son grand-père, qu’il n’a pas vu depuis plusieurs années, lui propose de passer l’été dans sa ferme sur les Côtes anglaises, il y voit l’occasion de se la couler douce au bord de l’eau. Bien entendu, Paul Rossignol, récemment veuf et un peu bourru, lui a prévu un tout autre programme : traite des vaches, ramassage de légumes, sciage du bois…

Durant cet été plein de surprises, Gabin va faire la rencontre d’Isaac.

Isaac est le rat des champs.

Peu bavard et taciturne, le jeune homme travaille dans la ferme de Mr Rossignol depuis plusieurs années. Il ne voit pas l’arrivée de Gabin d’un bon œil et se retrouve très vite agacé par sa maladresse et son babillage incessant.

Même s’ils viennent de deux univers différents, Gabin et Isaac apprendront peu à peu à s’apprivoiser.

 

Mon avis:

A la fin de cette lecture, je ne peux que dire que c’est un réel coup de cœur. Un sujet qui peut être tellement cliché entre les rats des villes et ceux des champs.  Et pourtant, avec cette douceur, sans se presser, Valentine STERGANN nous raconte une histoire. L histoire d un jeune homme perdu, qui se cherche et va se trouver. A mille lieux de ce qu’il pensait. Il va voir au delà des apparences, des faux semblants et va enfin être lui même. J avoue que les touches d humour laissées ici et là sont délirantes. Le coup de Pierre PERRET est à mourir de rire alors que la scène ne s y prête pas.

Bref, une superbe lecture…  Et l’auteure m’a avoué que deux autres tomes sont prévus!

Le tome 2 sera disponible le 27 novembre.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, faux semblants, romance young adult
Série: MxM BOOKMARK Romance |

Runaway Heart: Hayley et Ytalis par NM MASS

Synopsis:

Les inspecteurs Ytalis Karingston et Hayley Blake travaillent comme coéquipiers depuis six années au DRPD, Département de Recherche des Personnes Disparues, dans une unité policière de Seattle. Leur entente et leur complicité ne sont plus à faire, ils se connaissent bien et partagent une forte amitié en dehors du travail. Un petit mensonge insignifiant risque considérablement de changer leur relation et de mettre à mal leur contrôle et leur patience.

 

Mon avis:

NM MASS nous change de registre. Après ces bikers, on rentre dans un environnement bine éloigné, celui des forces de l’ordre.  Mais, une fois n’est pas coutume, NM MASS relève le challenge haut la main. Elle nous propose une vraie romance à l’américaine. Tous les ingrédients sont présents pour que l’on tombe amoureux de ces deux hommes. Ils sont différents sur beaucoup de point et pourtant… Ils se ressemblent plus qu’ils ne le croient. Avec son humour légendaire elle traite des sujets qui sont, eux loin d’être évident: la différence d’âge dans un couple, le poids de la famille sur un homme. Ce sentiment de culpabilité qui est le fils conducteur de cette histoire et c’est cela qui nous fait s’attacher à ces deux hommes. Car malgré les faux semblants, ils sont peut être en apparence fort, adultes et s’assument mais si on gratte la surface, c’est tout autre chose. Et NM MASS par sa fabuleuse plume nous décrit parfaitement ce sentiment et ses raisons.

Donc, une fois de plus, pari gagné, les zygomatiques plus que sollicité et une envie de lire ou relire ses œuvres et cette plume addictive.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, faux semblants, policier
Série: Éditions Textes Gais |

FU: Fixer Uppers: Étape 1: Rebâtir par Devon McCormack

Synopsis:

Je n’ai jamais couché avec un mec. Pas que parce que les hommes ne m’ont jamais attiré. Simplement parce que l’occasion ne s’est jamais présentée.
C’est nu dans un couloir que Mikey fait la connaissance de Scott, le meilleur ami et colocataire de son frère, après une sauvage partie de jambe en l’air avec une fille rencontrée dans un bar. Scott semble furieux d’avoir été dérangé par le bruit de leurs ébats et cette colère excite Mikey encore plus que le souvenir de sa récente chevauchée. Il n’a qu’une envie, agripper les boucles brunes de Scott et l’entendre crier son nom pendant qu’il lui donne du bon temps.
Pourtant, Scott ne veut rien avoir à faire avec lui. En tout cas, c’est ce que pense Mikey, jusqu’au soir où ils finissent par s’arracher mutuellement leurs vêtements avant de se précipiter dans la chambre.
Ce qui aurait pu n’être qu’un plan cul devient bien plus : ils découvrent l’un chez l’autre les mêmes fragilités, les mêmes faiblesses. Quand le séjour de Mikey s’achève, cette amitié perdure, jusqu’à son retour.
Alors qu’ils restaurent la maison de Kate, la sœur de Mikey, ils découvrent qu’ils peuvent combler leurs failles, renforcer leurs fondations, devenir plus solides, ensemble.

Parce que, parfois, dans la vie, la première étape est simplement de rebâtir.

 

Mon avis:

Et bam! On nous présente deux êtres que tout oppose: l’hétéro, hyper musclé avec des airs de bad boy et le petit gay geek. Les faux semblants nous sont mis en avant dès début de cette romance.  Mais là où on s’attend à une histoire « classique », l’auteur nous retourne comme une crêpe. Il nous prouve que les apparences sont plus que trompeuses. Qu’un homme qui soit disant s’assume entièrement n’est peut être pas aussi confiant qui le prétend. Il nous montre qu’un homme qui donne une image de pouvoir, d’un mec intouchable peut lui aussi avoir des failles profondes qui l’empêche toute relation sentimentale.

L’auteur nous montre que nos douleurs, nos doutes peuvent nous empêcher de vivre une vie épanouie. Que le poids d’une famille peut détruire un homme en un seul commentaire. Que l’amour et la confiance sont les premiers pas vers une reconstruction pour un futur épanoui. Une sublime histoire qui ne nous laisse pas indifférents.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, faux semblants
Série: format kindle |