La série Sweet Summer par Marie H.J

Synopsis:

Sweet Summer
Un été pour tout changer.
4 cœurs esseulés
3 destinations
2 mois de vacances
1 pacte, l’amour à trouver …
L’été sera-t-il « Sweet » pour ces 4 amis prêts à relever le défi ?

Livre 1, Marlone
La vie est un combat.
Pour Marlone, ancien boxeur au cœur trop souvent malmené, ce n’est plus à prouver. Mais au milieu d’une forêt, autour d’un lac ou d’un torrent, au chaud devant un feu de camp, les choses peuvent parfois s’avérer plus douces… Et peut-être… faire battre deux cœurs à l’unisson.

Livre 2, Milan
Franchir le pas et oser avouer, ou préférer aimer en secret ?
Au gré des flots de la mer Égée, laisser les cœurs s’envoler, ou maintenir les œillères ? Ignorer une âme en souffrance ou mettre une amitié en danger ?
En embarquant sur le voilier familial, Milan ne s’attend pas à se retrouver noyé dans un tourbillon d’émotions trop longtemps bridées… Il est peut-être l’heure de découvrir certaines vérités…

Livre 3, Valentin
Museler les fantômes du passé pour enfin avancer.
Vivre ou simplement survivre ? Ne plus laisser passer l’existence, mais y plonger, en profiter. Ouvrir enfin les bras, apprendre à respirer, goûter à la vie… Glisser sur la déferlante et tenter de la dompter… Les vacances de Valentin seront-elles le déclencheur de son bonheur ?

Livre 4, Dorian
Apprendre à respirer, s’autoriser à aimer.
Bousculer les chaînes et les habitudes qui empêchent d’avancer. Sortir la tête de l’eau, pour enfin respirer, et discerner, comprendre qui l’on est. Repousser les obstacles du passé, marcher à deux sur le même chemin, s’entraider, se dévoiler. Aimer, à ne plus pouvoir s’arrêter.

 

Mon avis:

Quatre garçons, quatre personnalités fortes, quatre hommes qui assument leur homosexualité et qui en apparence sont épanouis. Voilà comment résumer cette douce série. Tout n’est qu’apparence… Un défi lancé pour qu’ils trouvent enfin cette part d’eux qui les rendraient complets. Un simple défi, mais qui va les bouleverser, les obliger à se remettre en question, faire face à leurs failles, leurs blessures, leurs incertitudes…

Marlone, cet homme en apparence intouchable, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, mais qui a peur du rejet…

Milan, lui aussi en apprenne heureux, qui est entouré et accepté par sa famille, mais qui lui aussi à ses failles… Sa relation passée l’a traumatisé. Il n’envisage pas de se mettre en couple et pourtant…

Valentin, le doux valentin qui en apparence est un vrai Bad Boy. Grande gueule, qui se fout des apparences est en réalité un être sensible et apeuré. Il est un enfant perdu dans le corps d’un adulte.

Et enfin Dorian, le grand frère, celui qui est toujours là pour les autres, à un tel point qu’il s’en oublie lui-même…

Oui, chacun a ses failles, ses faiblesses, ses peurs sur l’avenir et pourtant le temps d’un été, des rencontres vont les bousculer et leur apprendre que des fois, le risque vaut le coup, qu’un avenir à deux est possible.

Chaque tome est une dénonciation de cette société, de ses préjugés, de ses stéréotypes qui sans qu’elle le sache, peuvent détruire une personne parce qu’elle est « différente »…

Par Marlone, on découvre le poids des préjugés et leurs impacts sur une famille. Celui d’un enfant en recherche de repères face à des parents qui se déchirent, un père qui préfère sacrifier son bien-être pour protéger son enfant, au point d’oublier ses propres besoins. L’auteure met le doigt sur le poids de cette société de ces personnes qui sont traités comme « différents », la remise en question de leur place et sur leur rôle auprès de leur entourage. L’histoire de Marlone fait écho à celle de Tristan, mais aussi celle du fils de celui-ci.

Milan, lui, nous montre qu’un enfant, même à l’âge adulte a toujours besoin du soutien de ses proches. Même s’il est autonome, même s’il vit une relation d’adulte, à un travail, l’enfant en lui cherchera toujours l’approbation de ses parents. Hors, beaucoup ne se rendent pas compte que l’ignorance est la pire des trahisons et qu’elle à un impact sur la confiance en soi….

Valentin. Ah Valentin. Sous ses apparences se cache un enfant perdu, un enfant rejeté, laissé à lui-même trop tôt, sans arme pour faire face à la vie et ses dangers. On découvre ses déboires, son passé plus que traumatisant. On comprend enfin ce personnage si attachant et pourtant troublant. Marie ne nous épargne rien sur cette descente aux enfers. On devient, comme les autres personnages qui l’entourent, spectateurs de cette agonie qui le ronge, cette peur de l’inconnu, ce combat avec lui-même pour s’ouvrir à quelqu’un d’autre.

Et enfin Dorian, Dorian est son syndrome de super héros. Celui à qui on n’a pas laissé le choix. Celui sur qui reposent trop de responsabilités, mais qui n’arrive pas à dire non. Mais aussi, l’homme au grand coeur, qui ne juge pas, qui tend la main à celui ou celle dans le besoin. C’est homme de confiance, celui qui a sauvé Valentin. Car oui, Dorian et Valentin ont, et cela depuis le début de la série une relation ambiguë, une broromance qui au fur et à mesure devient toxique tellement l’un est dépend de l’autre…

 

Alors oui, cette série est riche, profonde. Marie HJ nous offre une romance, mais ce n’est pas une simple romance. Elle nous donne matière à réfléchir. Car si on pousse la réflexion plus loin, il ne s’agit pas de quatre hommes qui vont chercher l’amour le temps d’un été. Il s’agit d’une famille agrandie, qui s’entraide, sur laquelle on peut se reposer, se remettre en question, pouvoir être soi-même sans être jugé. C’est ça qui fait que cette série matche tant. Le point commun à ses quatre hommes, c’est cette association, Sweet Home, qui a permis de les réunir, leur a permis de comprendre et accepter leur « différence »… Et je trouve que c’est un très bel hommage à ces hommes et ces femmes qui sont là pour les aider, les accompagner sur le chemin de la vie. Car oui, Sweet Home peut aussi être nommé Le Refuge ou tant d’autres. Le fait est que l’on comprend pourquoi ils deviennent indispensables.

En clair une série addictive ! Bravo Madame.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, homoparentalité, Le temps des choix, seconde chance, survivants, traumatismes du passé
Série: Independently published |

Turn Me Wild par Marie H.J

Synopsis:

Qui veut la peau de Kay Tardam ?
Figurez-vous que nous aimerions tous le savoir. C’est d’ailleurs un peu le sujet de ce roman…
Il s’agit d’une enquête. Mais pas uniquement. Vous y trouverez deux hommes (un garde du corps ultra intelligent et super sexy, et une Rockstar siphonnée), un mec qui cherche les noises, des jumeaux mercenaires, un agent suicidaire, un groupe hard métal Shock-rock un peu ravagé, une poupée en silicone nouvelle génération à bouche aspirante, des rats morts et deux chiens. On y parle d’hippopotames aussi, mais c’est un détail.
Pour le reste, à savoir, s’il y aura de la romance… La vraie question à se poser serait plutôt : est-il possible de rester indifférent face à Kay Tardam ? Et je répondrais… que le découvrir pourrait bien signifier ma perte…Quant aux questions subsidiaires, du genre : les deux héros vont-ils finir ensemble ? Y aura-t-il du sexe et de l’action ? J’ai envie de dire que le mieux c’est de lire. Désolé, mais tout ceci est classé confidentiel.
Bon, allez, un petit indice quand même… Je ne suis pas gay. Lui, par contre, il l’est… Voilà voilà… On dira que je n’ai rien dit…
H. Meyer

 

Mon avis:

Une rencontre: celle de Kay et Hanno. Deux personnages aux vies dissolues, malgré les apparences, qui préfèrent se cacher derrière l’image « publique » plutôt que de faire face à les blessures passées qui les hantent. Tel chien et chat, Kay et son bodyguard se cherchent, s’intriguent mais surtout se regardent au-delà de l’image sulfureuse… et entrevoit la vraie personne derrière, avec ces failles, ces doutes…

Une rencontre qui se déroule dans un contexte peu banal… Quelqu’un veut la peau de Kay? En même temps, quand on découvre le personnage, nous aussi, on a des envies … pas très sympathiques. Voilà la force de la plume de Marie H.J. Nous faire ressentir les émotions de ses personnages, de l’envie d’étranglement au réconfort.

Une intrigue très bien menée, car plus notre lecture avance, plus on se prend pour un détective, à faire comme Hanno, des listes de suspects … qui ne fait que s’allonger. Par ces multiples rebondissements, on doute, on se remet en question, comme les personnages. En clair, on ne lit plus, on vit les scènes.

Sepoudrez le tout de la marque de fabrique de l’auteure, oui je veux parler de cet humour décapant et voici le résultat: une romance complètement dingue, à la hauteur de Hanno et Kay mais qui reste surtout un régal de lecture. Un coup de cœur.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, musique, seconde chance
Série: Independently published |

Série Renegades par Victoria Lace

T.1 : PAX

Pax Hunter et Nate Crawford n’auraient jamais dû se rencontrer, et encore moins s’aimer.
Pax est un gangster et règne sur Greenville, une petite ville du New Jersey. Jeux et combats illégaux constituent son quotidien. La justice veut le faire tomber. Les gangs rivaux guettent la moindre faiblesse.
Lorsque son père est accusé de meurtre, Pax veut le meilleur pour le défendre.
Nate est un jeune et brillant avocat. Ouvertement gay, il voit dans le sexy Pax un défi à relever. Tomber amoureux ne fait pas partie de son plan de carrière.
Pax, de toute façon, n’est pas attiré par les hommes.
La passion qui va les réunir va tout bouleverser sur son chemin, mettant en danger leur carrière, leur liberté, mais aussi leurs vies.

T. 1.5 : La promesse de la Saint-Valentin

Au Blue Lounge, le club hype de Greenville, la soirée de la Saint-Valentin bat son plein… Joaquin Mendez, gangster au charme sulfureux, supervise la soirée. L’amour ? Très peu pour lui ! Pourtant, lorsque son regard croise celui d’un jeune inconnu aux cheveux blonds, son cœur chavire.

Gabe, étudiant à la beauté ambiguë, cache son attirance pour les hommes à tous, y compris à ses amis les plus proches. Cependant, lorsqu’il repère Joaquin, il oublie toute prudence.
Cette soirée va changer le cours de leur vie.

T2 : Joaquin

L’amour n’est pas pour Joaquin Mendez, le lieutenant de Pax Hunter. Le coup de foudre et ses conséquences, il a déjà donné. Merci, mais non merci.

Quand il rencontre Gabe lors d’une soirée de Saint Valentin, il se laisse cependant aller à son attirance pour le jeune homme, étudiant de bonne famille.

Gabe Jordan, étudiant le jour, a des activités plus secrètes la nuit. Entier, il laisse Joaquin entrer dans sa double vie, sans cependant lui dire toute la vérité. Il sait que le jour où Joaquin découvrira sa véritable identité, ce sera la rupture.
Lors d’une course folle dans la ville, alors que la guerre des gangs est sur le point de commencer, les deux hommes vont devoir apprendre à se faire confiance pour rester en vie et avoir une chance de s’aimer…

 

Mon avis:

La série débute avec un bon et un méchant. Le gentil avocat et le mafioso. Sur le papier, on se dit, encore une histoire avec les clichés que l’on peut attendre. Mais voilà, Pax se pointe et tous nos préjugés retombent. Le gentil n’est peut-être pas si gentil que cela et le méchant n’est pas aussi violent que son apparence peut laisser entendre. C’est là que Victoria LACE joue sa carte maitresse: tout n’est pas blanc ou noir mais nuancé. L’ambiance, la description des personnages et de leurs actions, tout est fait pour nous remettre en question. A chaque nouvelle péripétie, le lecteur (moi en tout cas) vient à se poser cette question: Et moi j’aurais fait quoi? Comment j’aurais réagi? Et au final on se rend compte que notre jugement de départ n’est pas si catégorique que cela. Ce livre nous fait réfléchir et apprendre à prendre du recul, à réfléchir sur des situations. Voir au-delà des apparences. Bref, une réussite.

La nouvelle est une entrée en matière pour le tome sur Joaquim. Pax filant le grand amour, c’est au tour de Joaquim de se dévoiler. Cette nouvelle nous met l’eau à la bouche… On la finit avec mille questions en tête et une envie de se jeter sur Joaquim pour savoir où cela va mener.

Et enfin, un focus sur ce second qui nous intrigue tant : Joaquim. Victoria Lace nous présente ce second du gang, qui a tout du bad boy: pas un tendre, un mec qui ne se fixe pas, à fond pour son travail, du genre pas fréquentable… Tout à l’opposé de ce petit minet rencontré lors de la St Valentin ( nouvelle 1.5), Gabe. Un mec propre sur lui, l’image de l’étudiant sérieux, ami avec le fils du chef de la police. Lui-même fils d’une famille de conservateur… Et pourtant… Les apparences sont trompeuses. Tout comme son premier opus, Victoria Lace joue sur les apparences et le jugement qui en découle.
Ces deux hommes, d’apparence en total contradiction, ont un point en commun: des blessures invisibles liées à leur enfance respective. L’auteure aborde parfaitement ce sujet par nos deux protagonistes, cette Amérique puritaine, qui est guidée par une forte présence religieuse, où le moindre écart de route est rédhibitoire.
Mais à l’heure des choix que nous impose la vie, assumeront ils leurs envies ou préféreront ils fuir, rester terrer dans cette vie qui n’est pas la leur, pour satisfaire tout le monde et s’oubliant toujours un peu plus? Car chaque choix à une conséquence…

En clair, une série addictive. On en redemande, encore et encore. Le tome 3 en préparation est attendu avec beaucoup d’impatience.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, Le temps des choix
Série: format kindle |

Tentation par Nathalie MARIE

Synopsis:

La soirée bat son plein, les verres se remplissent et se vident, des corps à moitié nus ondulent au rythme de la musique.
Morgan est là pour célébrer l’anniversaire d’une de ses amies, se lâcher un peu, mater et s’amuser, avant de retrouver la simplicité de son quotidien.
C’était sans compter sur l’impertinent Yaël. Provocant, impudique, direct, il va bousculer le petit monde bien organisé de Morgan.
Une rencontre, une attirance, des contraires qui s’attirent ; des convictions, des acceptations, des refus, des choix ; le temps qui œuvre en souterrain.
Reste à savoir si une fin heureuse est possible…

 

Mon avis:

Deux personnes à l’opposées l’une de l’autre, qui profitent de l’instant présent, ne cherchant pas de complications avec une relation… Mais une rencontre va bouleverser tout ce petit monde.

L’attirance, la tentation, qu’on ces deux hommes l’un pour l’autre va changer leur vision de leur quotidien, de leurs acquis, de leur vision de la vie. Succomber à cette tentation amène forcément à une perte de contrôle. Remords ou regrets? Là est toute la thématique de cette romance.

Comme à chaque fois, Nathalie MARIE nous propose une romance faite de sentiments, de ressentiments, d’interrogations face à l’inconnu, cette prise de risque. Par ces mots, elle nous met, nous, lecteur, dans la peau de ses personnages et nous amène à une remise en question sur soi.

Car au final, la vie n’est pas faite que d’illusion et de contrôle. Il faut parfois prendre le risque de se jeter dans l’inconnu pour réellement vivre.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander. nb: seul la couverture change, l’histoire est la même


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, Le temps des choix
Série: format kindle |

Play with fire par Marie H.J

Synopsis:

Il possède l’argent, la gloire, le talent… mais pas Corey.

Sorti de nulle part, Jared enflamme depuis cinq ans la scène et le cœur des fans.
Rock star, sûr de lui, arrogant et tombeur, il adore sa vie, son groupe et l’adrénaline qui va avec chaque concert.
Jusqu’au jour où leur manager impose Corey comme figure d’autorité sur la tournée. Corey était autrefois rock star, sous le nom de Stixx. Mais sa carrière a explosé en vol le jour où il a fait son coming out et que son groupe l’a mis dehors.
Il est froid, renfermé, blessé et refuse tout net de toucher à une guitare, malgré les supplications du groupe qui l’a reconnu et se fiche de sa sexualité : ce qui compte pour eux, c’est son talent !
Et Jared, surtout, rêve d’en apprendre plus au contact de ce rockeur légendaire. Leurs caractères explosifs font des étincelles, ils s’accrochent constamment… jusqu’à céder à la passion.
Aucun ne veut engager son cœur : que du sexe, pas de sentiments, et que le temps de la tournée !
Défi accepté ?

 

Mon avis:

 

Ils sont à l’opposé l’un de l’autre et pourtant si semblables… Chacun fuit la réalité en cherchant une échappatoire, chasser les démons qui les hantent: celle de la solitude.

Alors qu’ils se détestent, leur rapprochement forcé va les entraîner à un rapprochement, jusqu’à en devenir l’exception de l’autre. Ils vont s’ouvrir à l’autre, corps et âme par ce lien qui les unit: la musique.

Mais au-delà de la romance, l’auteure nous montre aussi la réalité du poids du showbiz, de la célébrité: une image faite d’apparences, une homophobie plus que perverse, violente. Celle d’une société où certains hommes sont encore dans une vision archaïque et qui est protégée légalement de leurs actes ignobles. Marie HJ détruit cette image glamour de cette industrie musicale et nous « jette en pleine figure » le quotidien d’un homme homosexuel au 21e siècle qui ne vit que par l’image qu’il vend.

Elle nous présente une vérité crue, douloureuse, mais véridique. On sent à travers les pages que cette histoire n’est pas romancée. Il y a un vrai travail de recherche sur le milieu musical et cet envers du décor, celui que l’on ne voit jamais, nous les groupies. On ressent une multitude de sentiments, que l’on partage avec les personnages, celui de la colère, de l’incompréhension … C’est là que l’auteure joue son atout: faire qu’un de ses personnages soit un « étranger » dans ce quotidien d’un pays qui n’a pas les mêmes modes de vie, vision des choses. Elle met en avant ce parallèle entre notre pays, la France et cette Amérique puritaine, conservatrice. Elle n’embellit pas les conditions de vie d’un homosexuel dans ces pays, elle fait juste un constat, et c’est là la clé de ce roman: une vraie remise en question sur ces étiquettes qu’on nous impose et l’acceptation.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, homophobie, Le temps des choix, musique
Série: Editions Addictives |

Série Aller de l’avant par Mélissa COLLINS

Synopsis:

Tome 1: Aller de l’avant 

Lorsque Jacob ‘Dax’ Daxton retourne chez lui après la guerre, il doit se livrer à une nouvelle bataille – celle pour trouver sa place dans le monde. L’homme qui se fraie normalement un chemin dégagé vers la victoire entouré de ses frères de combat est brusquement seul et perdu. Après avoir rencontré Beckett Ridge, un tatoueur barbu, le voyage de Dax commence sur un chemin inattendu.

Encore sous le choc des événements qui ont secoué ses convictions, Beck n’a jamais pris part à quelque chose de significatif. Maintenant, face à des responsabilités étrangères et intimidantes, l’esprit brisé de Dax répare Beck alors que ce dernier ne savait même pas qu’il était détruit. Alors qu’ils ont tous les deux du mal à trouver un équilibre, ils sont guéris par le réconfort qu’ils trouvent l’un dans l’autre. De l’autre côté du chaos, ils espèrent aller de l’avant.

 

  Tome 2: S’élever

Quand il n’y a pas de paix après la guerre…

Quand il n’y a pas de réconfort après la mort…

Quand il n’y a que la douleur et la souffrance…

L’anxiété et la perte…

Tout ce que vous pouvez espérer trouver est quelque chose de plus…

Quelque chose qui vous rend entier et complet

Quelque chose qui vous permet

De vous élever

 

Mon avis:

Cette série est complète et sublimement menée de A à Z. On fait la connaissance de deux êtres qui sur le papier tout opposent mais qui pourtant se reconnaissent par leurs blessures, leurs traumatismes. Car si l’un a un traumatisme lié à son passé dans l’armée, l’autre en a un lié à son enfance. Les jeunes hommes doivent y faire face encore dans le présent. L’auteur nous met en avant que, quelle que soit la nature des traumatismes, les « victimes » sont plus aptes à comprendre cette douleur commune et ne pas juger sur des faux semblants. L’un et l’autre vont s’aider, malgré leurs faiblesses à se reconstruire en s’acceptant avec leurs défauts et leurs qualités. Le second tome est plus tourné sur le quotidien et les conséquences sur celui-ci. Rien n’est acquis et un rien peut faire replonger un homme dans les abysses de ses traumatismes. Il faudra accepter les blessures du passé et les concilier avec le présent pour aller de l’avant et s’offrir une seconde chance, celle de vivre.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: armée, au delà des apparences, deuil, drame psychologique, homoparentalité, survivants, tatouage
Série: Juno Publishing |

La série L’Appel du renard par Charly Reinhardt

Tome 1: Traqué

Après avoir vécu l’enfer en Afghanistan, l’ex-lieutenant Sander Jolan est de retour dans sa petite ville natale du Wyoming. Devenu shérif, il y mène une vie tranquille… jusqu’à ce qu’on découvre dans les bois attenants un corps atrocement mutilé. Sander pense à une bête sauvage, et ce n’est pas le ranger Will MacBoyd qui va le contredire. Le shérif n’a pas le choix : grand solitaire dans l’âme, il doit faire équipe avec ce bel homme mystérieux pour retrouver l’animal.
Ce qu’ignore Sander, c’est que Will sait qu’il ne s’agit pas d’une simple bête, mais d’un métamorphe, comme lui-même. Car Will fait partie d’une meute de renards installée non loin, et il est là pour retrouver le coupable avant qu’il ne trahisse leur existence. Mener l’enquête tout en poussant Sander sur une fausse piste ne va pas être facile, sans compter l’irrésistible et inexplicable attraction qui va naître entre les deux hommes, à leur corps défendant…

 

Tome 2 : Trahi

Les métamorphes ont beaucoup de secrets… parfois propices aux pires trahisons !

Lorsqu’il était tout jeune, Tyler Collins a été accusé du viol d’une fillette et banni de la meute de renards de Red Oak Hollow. Ty n’a aucun souvenir de cet acte atroce. Persuadé de ne pas l’avoir commis, il a erré dans le monde avant que ses pas le ramènent vers la terre de son passé… où tous l’ont renié, même son ami d’enfance, Solas, désormais chaman.

Pourtant, l’autre soir, Ty n’a pas hésité une seconde à lui sauver la vie, en risquant la sienne. Malgré cet acte courageux, sa seule chance de réintégrer la meute est de s’innocenter, et pour ça Ty va découvrir qu’il n’est plus seul. Solas marche de nouveau à ses côtés, sur les routes terrestres comme sur celles des rêves et des souvenirs déformés, pour rétablir enfin la vérité.

Sur quelles sombres révélations ces deux-là vont-ils tomber… ?

 

Tome 3 : Tourmenté

Quand on est alpha, a-t-on le droit de mettre en danger sa meute pour trouver le salut dans les bras d’un ennemi… ?

Depuis la mort de sa femme, Lloyd n’est que l’ombre de lui-même. Amer et colérique, il a même fini par abandonner sa meute quelques mois, laissant sa place à un autre alpha, Lee, un métamorphe loup arrivé il y a peu. À son retour, Lee lui a tout de suite rendu la direction de la meute… pourtant, c’est loin d’être un enfant de chœur, Lloyd le sent. Ce loup est plus rusé et sournois qu’un renard…

Quand il lui découvre finalement des liens troublants avec leurs pires ennemis, les chasseurs de métamorphes, Lloyd sait qu’il doit résoudre cette affaire, et vite. Car outre les doutes qu’il nourrit à l’égard de Lee, il y aussi cette attirance, purement sexuelle, qui les pousse dans les bras l’un de l’autre à la moindre tension. Lloyd est-il en train de trahir les intérêts de sa meute en pactisant avec ce roublard qui leur dissimule peut-être le pire… ?

Mon avis:

Une série qui nous sort des sentiers battus. Là où nous avons l’habitude de lire des romances sur des loups, sorciers, vampires, l’auteure chamboule nos habitudes en nous faisant découvrir une meute de matois … de renards. Un mélange explosif auquel se joint un chaman et un humain au lourd passif… L’intrigue est très bien menée dès le départ et nous tient en haleine jusqu’à la fin de chaque tome. Une écriture fluide qui joue sur cette atmosphère lourde, menaçante avec des touches d’humour…

Le tome 1 se porte sur un retour aux racines, accepter sa vraie nature, ses origines. Sander et Will devront repousser leurs peurs pour enfin être en accord avec eux même et pouvoir envisager un avenir.

Le tome 2, lui se tourne sur le thème du Deuil et ses différentes facettes, celui d’un être aimé mais aussi, celui d’un passé révolu, d’occasions manquées et de non-dits.

Le tome 3 est l’apothéose de la saga. Il peut se résumer à cette phrase: « toutes les vérités finissent par éclatées ». Il est question de choix à faire, arrêter de fuir de la vérité, des responsabilités, affronter ses démons passés pour, enfin avancé et vivre.

Plus qu’une série, l’auteure met en avant cette idée de meute, d’unité. Chaque personnage, principal ou secondaire interagissent pour au final former cette unité, ne faire qu’un. Ainsi, le passé et le présent est extrêmement liés et les intrigues en découlent avec beaucoup de fluidité. Je dis bien Les intrigueS car si chaque tome à une intrigue sur la relation entre deux personnages principaux, on découvre au fil de la lecture qu’une autre intrigue voit le jour, celle de la meute.

Une lecture addictive, qui à chaque fin de tome donne envie d’enchainer sur le suivant… Et le troisième est une sublime conclusion à cette saga, pour chaque personnage abordé dans les tomes précédents, mais surtout au final, à celle de la meute dans son ensemble.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, deuil, Le temps des choix, policier, romance métamorphe, série
Série: Milady Emma |

la série Blue Boys par Garett LEIGH

Tome 1: Levy et Sonny

Levi Ramone est entré sur le marché du porno gay pour une seule et unique raison : il avait besoin de l’argent pour payer les dettes de jeu de sa mère.

Sept ans plus tard, c’est un vétéran reconnu comme l’un des actifs les plus impitoyables des studios Blue Boy , et lorsque son patron suggère qu’il est temps de changer, il se retrouve à fixer le canon d’un fusil. Au sens figuré, du moins.

Entre Sonny Valentine, un go-go danseur au club jumelé de Blue Boy , le Silver . Levi a secrètement admiré Sonny de loin pendant des années, mais il y a un problème. Il ne supporte pas Sonny et le sentiment est entièrement réciproque. Lorsque Levi apprend que Sonny va jouer le troisième rôle dans une scène qu’il considère déjà comme son pire cauchemar, il pense que les choses ne peuvent pas empirer.

Mais lorsque les préparatifs pour la scène cauchemardesque entrent en collision avec des évènements tragiques dans sa vie personnelle, il découvre que son attirance grandissante pour Sonny est peut-être la seule chose qui reste entre lui et une balle.

 

Tome 2: Cam et Sasha

Cam est une star du porno du studio Blue Boys . Connu sous le nom de M. Nice Guy, il est le top avec qui tous les bottoms débutants veulent être appairés.

Mais ces derniers mois, ses scènes hardcore bien-aimées se sont taries. Au lieu de cela, il se retrouve coincé avec une série de scènes préliminaires monotones. Il déverse sa frustration sur son patron et en quelque sorte amant, Jon Kellar, mais ce dernier ne pliera pas. Cam est une marchandise et fera ce qu’on lui dit… de toutes les façons.

La frustration de Cam augmente, mais une rencontre fortuite avec un BMXer sexy le distrait. Sasha Tate est magnifique, chaleureux et merveilleux ; tout ce que Cam a toujours voulu. Ils se lient sur des intérêts partagés et une attraction mutuelle intense. Cam est exalté et ravi, jusqu’à ce que sa profession se mette en travers de son chemin.

Sasha se retire, et avant que Cam puisse arranger les choses, les problèmes l’assaillent sur tous les fronts. Une crise menace beaucoup plus que sa relation avec Sasha, et alors que son monde implose, il commence à réaliser que la vie ne sera plus jamais la même.

 

 Tome 3: Kai et Matthew

Kai est le chouchou du studio Blue Boy. Mignon et menu, il est le bottom avec lequel tous les tops aiment travailler. Mais rien n’est vraiment tel qu’il y parait, et derrière ses boucles dorées et ses rires se cache quelque chose d’autre… un penchant sur lequel personne ne peut mettre le doigt.

Kai s’ennuie-t-il ? Ou recherche-t-il quelque chose d’autre ?

Le studio Blue Boy a un nouveau propriétaire. Vétéran du porno, Jude a tout vu, et avec l’aide de Cam, le mentor de Kai, ils comprennent que celui-ci a besoin de changement. Arrive alors Matthew, un autre danseur, et nouveau sur la scène.

Kai n’est pas impressionné. Matthew est canon, mais les plans de Jude et Cam semblent loin d’être atteints. Kai peut-il vraiment faire… ça ? Il n’y croit pas, mais avec Matthew à ses côtés, il est temps d’être audacieux et de tout dévoiler.

 

Mon avis:

C’est l’histoire de six hommes, tous d’horizons différents, mais qui partage le même métier: celui d’acteur pornographique.

On découvre à travers chacun des tomes la réalité d’un acteur porno. Les raisons qui les amènent à faire ce métier atypique, mais aussi les conséquences sur leur quotidien et leur vie privée. Cela peut paraître idyllique quand on est de l’autre côté de l’écran, simple spectateur mais l’auteur nous ramène à une réalité beaucoup moins glorieuse.

Trois histoires, trois tranches de vie avec leurs caractères, les atouts et leurs faiblesses, des hommes mis à nu, au sens propre comme au figuré qui se voient, à un moment donné de leur vie , devant un choix à faire, prendre une décision qui les changeront, inévitablement.

Le seul bémol que j’émettrai, serait sur le personnage de Sonny, présent dans les trois tomes mais qui, à mon grand regret de lectrice, garde cette « aura » mystérieuse, nébuleuse. On achève la série avec une certaine frustration de ne pas en savoir plus sur lui.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, Le temps des choix, métier
Série: Juno Publishing |

La série Permission par VD PRIN, Venusia A.

Tome 1: Permission d’aimer

Synopsis:

Au cours d’une soirée organisée pour l’annonce des fiançailles de son fils, Stuart Granger fait la connaissance du frère de la fiancée. Son attirance pour Michael est immédiate et fait ressurgir en lui des désirs enfouis depuis presque trente ans. Le phénomène est si violent qu’une extrême tension s’instaure entre les deux hommes et fait basculer la situation en quelques minutes. Déstabilisé, Stuart ne peut résister au jeune médecin ce qui les entraînera dans une relation passionnée sur un chemin semé d’embûches. À quel prix parviendront-ils à vivre leur histoire ?

 

Tome 2: Permission de vivre

Synopsis:

Depuis un mois en mission d’infiltration pour le compte de la BRP, Anthony Langlois se morfond dans son rôle de réceptionniste, jusqu’au soir où son enquête de prostitution hôtelière est mise en péril par un homme au visage familier et soupçonné d’être parmi les hauts responsables d’un réseau international. Sa couverture étant compromise, il n’a plus d’autre choix que de passer la main à un membre de son équipe, mais avant son départ, une occasion unique de récupérer des preuves accablantes cachées dans une clé USB se présente.
Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que la disparition de la clé allait mettre en danger la vie d’Étienne de La Plaine, son mari. Ils vivent ensemble depuis plusieurs années et leur amour, leur complicité n’ont jamais faibli malgré les aléas de leurs professions respectives.
Avec l’aide de leur amie Renata, témoin de l’enlèvement d’Étienne, il part sur la piste de l’un des ravisseurs qui les conduira sur les lieux de détention de l’homme de sa vie.
Retrouver son mari n’est pas une mince affaire, le garder en sécurité sera beaucoup plus compliqué et chaque épreuve pèsera telle une épée de Damoclès au-dessus de leur couple.

 

Mon avis:

Il y a des rencontres dans la vie qui, d’un simple regard, vous changent à tout jamais. Grâce à cette rencontre, vous comprenez que, vous vous voilez la face depuis des années, pour sauver les apparences. Vous comprenez que vous ne vivez pas, vous ne faites que survivre. Alors d’un regard, vous vous rendez compte que le temps des choix est arrivé: vivre pleinement ou le regretter pour le reste de votre vie. Mais, peut-on remettre en question tout ce que vous avez bâti, et bouleverser votre entourage pour ce sentiment?

C’est le message de nos deux coauteurs nous mettent en avant avec Permission de t’aimer. Une question toute simple, mais qui bouleverse un homme. Elles nous montrent les difficultés d’accepter ce désire, mais surtout de l’assumer. Le message est clair. Le bonheur est éphémère. Rien n’est acquis.

Un superbe roman ou leurs plumes décrivent toutes ces angoisses, ses doutes sont couchés sur le papier. Rien n’est épargné. Le lecteur assiste, impuissant spectateur qu’il ait, à ce chamboulement. Les auteures nous offrent un réel ascenseur émotionnel. Rien n’est laissé au hasard. Le temps de la réflexion, les auteurs nous malmènent. On rit, on angoisse. Rien n’est acquis.

 

Le tome 2, Permission de vivre est dans la continuité de son prédécesseur. Oui, les deux auteures ont réussi à faire une suite qui, lors de sa lecture, nous rend complètement addicte.
Quel bonheur de retrouver des personnages secondaires du premier tome qui pourtant ont eu un rôle important dans l’évolution de la relation de Stuart et Michael. Cette fois, nous deux auteures nous permettent de mieux connaitre le propriétaire de l’Elite et de son entourage proche: l’inoubliable Renata et son mari. On découvre que son couple est loin d’être parfait. Lui, Etienne est un homme fortuné, tenant un club aux mœurs légères alors que son mari est dans les forces de l’ordre.
Lors de son enlèvement, on découvre l’homme derrière les apparences. Que ce soit Antony ou Etienne, on découvre leurs faiblesses, celles de tout à chacun, la peur, l’angoisse et l’amour profond qui les lie malgré leurs différences et cette peur de tout perdre.
J’avoue avoir adoré le travail d’écriture sur les flashs blacks sur la construction de leur couple, tout au long de ma lecture. Cela renforce le lien qui unit ces deux hommes. Que dire des personnages secondaires qui, comme le premier tome ont tout autant d’importance que les principaux. On ressent ce lien entre chacun, telle une famille qui s’entraide.
La morale de ce tome est d’une justesse… L’amour, c’est voir au-delà des apparences, mais surtout ne jamais croire que tout est acquis. L’amour, pour qu’il dure doit être fait de concession et d’acceptation.

Un sublime travail à quatre mains, un coup de cœur assuré. A la fin de chaque tome, on en redemande… On attend avec impatience le tome de Renata/ Renaud

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, homoparentalité, Le temps des choix
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

Chocolat, Fleurs & Cookies par Isabel LUCIA

Synopsis:

Christophe Derval a vu passer des centaines de personnes dans sa boutique de fleuriste, pourtant nul ne lui a jamais fait une aussi forte impression que Raphaël Milan.
Ce séducteur, amateur de femmes… et d’hommes, a pris l’habitude de faire la cour à ses conquêtes – et de les quitter ! – par le biais du langage floral. Car dans la ronde de ses victimes consentantes, aucune n’a su franchir le cap fatidique des sept jours de liaison.
Jusqu’au moment où Raphaël change de tactique pour offrir à son fleuriste un chocolat chaud… agrémenté de cookies. Mais Chris, qui a assisté pendant des mois au défilé des bouquets et des cœurs brisés, se laissera-t-il charmer à son tour ?

Mon avis:

Voici une romance qui nous sort des romances « noires »  que j’ai eu l’occasion de lire de cette auteure ( voir sur le blog). Cette romance est comme le titre l’indique une romance douce, qui se déroule sans précipitations. Isabel Lucia joue parfaitement avec nos nerfs. On ressent cette frustration que subissent les personnages, ses doutes face aux blessures du passé. Elle nous met en avant toute la difficulté d’un couple naissant, celui de donner sa confiance à l’autre. On connait tous ces instants de questionnements. Cette romance aurait pu être bâclée, mais non, l’auteure prend le temps de nous faire connaitre ses personnages, de comprendre leurs passés, leurs faiblesses. Rien n’est joué ou surjoué. On suit les péripéties, les malentendus et on se rend compte que nous sommes dans l’attente du « et après? il y va ou pas? ». Voila la force de cette romance, nous tenir en haleine sur une simple rencontre. Il y a un très beau travail d’écriture sur les faux semblants qui nous remet en question. On prend le temps de faire une pause et se dire « et si c’était moi? Comment j’aurais réagi? ». C’est là que l’on voit la force des mots sur des maux, la remise en question et les prises de risques face à l’inconnu.

Vous l’aurez compris, j’adore cette plume et ses questionnements qui suivent chacun de ses romans. Alors si vous avez envie d’une belle romance, lisez là accompagnée d’un chocolat chaud et des cookies.


Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 

 


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, Le temps des choix, romance
Série: format kindle |