La série Permission par VD PRIN, Venusia A.

Tome 1: Permission d’aimer

Synopsis:

Au cours d’une soirée organisée pour l’annonce des fiançailles de son fils, Stuart Granger fait la connaissance du frère de la fiancée. Son attirance pour Michael est immédiate et fait ressurgir en lui des désirs enfouis depuis presque trente ans. Le phénomène est si violent qu’une extrême tension s’instaure entre les deux hommes et fait basculer la situation en quelques minutes. Déstabilisé, Stuart ne peut résister au jeune médecin ce qui les entraînera dans une relation passionnée sur un chemin semé d’embûches. À quel prix parviendront-ils à vivre leur histoire ?

 

Tome 2: Permission de vivre

Synopsis:

Depuis un mois en mission d’infiltration pour le compte de la BRP, Anthony Langlois se morfond dans son rôle de réceptionniste, jusqu’au soir où son enquête de prostitution hôtelière est mise en péril par un homme au visage familier et soupçonné d’être parmi les hauts responsables d’un réseau international. Sa couverture étant compromise, il n’a plus d’autre choix que de passer la main à un membre de son équipe, mais avant son départ, une occasion unique de récupérer des preuves accablantes cachées dans une clé USB se présente.
Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que la disparition de la clé allait mettre en danger la vie d’Étienne de La Plaine, son mari. Ils vivent ensemble depuis plusieurs années et leur amour, leur complicité n’ont jamais faibli malgré les aléas de leurs professions respectives.
Avec l’aide de leur amie Renata, témoin de l’enlèvement d’Étienne, il part sur la piste de l’un des ravisseurs qui les conduira sur les lieux de détention de l’homme de sa vie.
Retrouver son mari n’est pas une mince affaire, le garder en sécurité sera beaucoup plus compliqué et chaque épreuve pèsera telle une épée de Damoclès au-dessus de leur couple.

 

Mon avis:

Il y a des rencontres dans la vie qui, d’un simple regard, vous changent à tout jamais. Grâce à cette rencontre, vous comprenez que, vous vous voilez la face depuis des années, pour sauver les apparences. Vous comprenez que vous ne vivez pas, vous ne faites que survivre. Alors d’un regard, vous vous rendez compte que le temps des choix est arrivé: vivre pleinement ou le regretter pour le reste de votre vie. Mais, peut-on remettre en question tout ce que vous avez bâti, et bouleverser votre entourage pour ce sentiment?

C’est le message de nos deux coauteurs nous mettent en avant avec Permission de t’aimer. Une question toute simple, mais qui bouleverse un homme. Elles nous montrent les difficultés d’accepter ce désire, mais surtout de l’assumer. Le message est clair. Le bonheur est éphémère. Rien n’est acquis.

Un superbe roman ou leurs plumes décrivent toutes ces angoisses, ses doutes sont couchés sur le papier. Rien n’est épargné. Le lecteur assiste, impuissant spectateur qu’il ait, à ce chamboulement. Les auteures nous offrent un réel ascenseur émotionnel. Rien n’est laissé au hasard. Le temps de la réflexion, les auteurs nous malmènent. On rit, on angoisse. Rien n’est acquis.

 

Le tome 2, Permission de vivre est dans la continuité de son prédécesseur. Oui, les deux auteures ont réussi à faire une suite qui, lors de sa lecture, nous rend complètement addicte.
Quel bonheur de retrouver des personnages secondaires du premier tome qui pourtant ont eu un rôle important dans l’évolution de la relation de Stuart et Michael. Cette fois, nous deux auteures nous permettent de mieux connaitre le propriétaire de l’Elite et de son entourage proche: l’inoubliable Renata et son mari. On découvre que son couple est loin d’être parfait. Lui, Etienne est un homme fortuné, tenant un club aux mœurs légères alors que son mari est dans les forces de l’ordre.
Lors de son enlèvement, on découvre l’homme derrière les apparences. Que ce soit Antony ou Etienne, on découvre leurs faiblesses, celles de tout à chacun, la peur, l’angoisse et l’amour profond qui les lie malgré leurs différences et cette peur de tout perdre.
J’avoue avoir adoré le travail d’écriture sur les flashs blacks sur la construction de leur couple, tout au long de ma lecture. Cela renforce le lien qui unit ces deux hommes. Que dire des personnages secondaires qui, comme le premier tome ont tout autant d’importance que les principaux. On ressent ce lien entre chacun, telle une famille qui s’entraide.
La morale de ce tome est d’une justesse… L’amour, c’est voir au-delà des apparences, mais surtout ne jamais croire que tout est acquis. L’amour, pour qu’il dure doit être fait de concession et d’acceptation.

Un sublime travail à quatre mains, un coup de cœur assuré. A la fin de chaque tome, on en redemande… On attend avec impatience le tome de Renata/ Renaud

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, homoparentalité, Le temps des choix
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

Chocolat, Fleurs & Cookies par Isabel LUCIA

Synopsis:

Christophe Derval a vu passer des centaines de personnes dans sa boutique de fleuriste, pourtant nul ne lui a jamais fait une aussi forte impression que Raphaël Milan.
Ce séducteur, amateur de femmes… et d’hommes, a pris l’habitude de faire la cour à ses conquêtes – et de les quitter ! – par le biais du langage floral. Car dans la ronde de ses victimes consentantes, aucune n’a su franchir le cap fatidique des sept jours de liaison.
Jusqu’au moment où Raphaël change de tactique pour offrir à son fleuriste un chocolat chaud… agrémenté de cookies. Mais Chris, qui a assisté pendant des mois au défilé des bouquets et des cœurs brisés, se laissera-t-il charmer à son tour ?

Mon avis:

Voici une romance qui nous sort des romances « noires »  que j’ai eu l’occasion de lire de cette auteure ( voir sur le blog). Cette romance est comme le titre l’indique une romance douce, qui se déroule sans précipitations. Isabel Lucia joue parfaitement avec nos nerfs. On ressent cette frustration que subissent les personnages, ses doutes face aux blessures du passé. Elle nous met en avant toute la difficulté d’un couple naissant, celui de donner sa confiance à l’autre. On connait tous ces instants de questionnements. Cette romance aurait pu être bâclée, mais non, l’auteure prend le temps de nous faire connaitre ses personnages, de comprendre leurs passés, leurs faiblesses. Rien n’est joué ou surjoué. On suit les péripéties, les malentendus et on se rend compte que nous sommes dans l’attente du « et après? il y va ou pas? ». Voila la force de cette romance, nous tenir en haleine sur une simple rencontre. Il y a un très beau travail d’écriture sur les faux semblants qui nous remet en question. On prend le temps de faire une pause et se dire « et si c’était moi? Comment j’aurais réagi? ». C’est là que l’on voit la force des mots sur des maux, la remise en question et les prises de risques face à l’inconnu.

Vous l’aurez compris, j’adore cette plume et ses questionnements qui suivent chacun de ses romans. Alors si vous avez envie d’une belle romance, lisez là accompagnée d’un chocolat chaud et des cookies.


Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 

 


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, Le temps des choix, romance
Série: format kindle |

Brute par Kim Fielding

Synopsis:

Brute mène une vie solitaire dans un monde où la magie est omniprésente. Ce qui le définit le mieux serait sans doute ses deux mètres trente de laideur, et son ascendance honteuse. Personne, pas même Brute, ne s’attend donc à ce qu’il puisse être autre chose qu’une main-d’œuvre corvéable. Mais les héros sont de toutes sortes et de toutes tailles, et quand il se retrouve handicapé pour avoir sauvé un prince, la vie de Brute change brusquement. Il est invité à venir travailler au palais de Tellomer afin de devenir le gardien d’un seul et unique prisonnier. La tâche semble facile, mais elle s’avérera être le défi de sa vie.

Les rumeurs prétendent que le prisonnier, Gray Leynham, est un sorcier et un traître. Ce qui est certain, c’est qu’il a passé les dernières années dans une misère à peine imaginable : aveugle, enchaîné, et rendu presque incompréhensible par un bégaiement extrême. Et comme si cela ne suffisait pas, il est assailli par des cauchemars durant lesquels il assiste à la mort de gens vivant à proximité – pire, ses rêves se réalisent.

Tandis que Brute s’habitue à la vie au palais et apprend à connaître Gray, il découvre sa propre valeur, d’abord en tant qu’ami et en tant qu’homme, puis en qualité d’amant. Mais Brute apprend aussi que les héros sont parfois confrontés à des choix difficiles et que faire ce qui lui semble juste peut aussi l’exposer à de grands dangers.

 

Mon avis:

Cette romance qui se déroule au 18 ème siècle est un conte qui pourrait tout à fait être remis dans notre contexte actuel. L’auteure met en avant les jugements sur les apparences. Voir au-delà des apparences, voir la beauté derrière la façade, c’est le vrai message de cette histoire.

L’altruisme et le don de soi sont la moralité de cette romance, une sorte de conte de la Belle et la Bête remodelé et au combien touchant. 

Une vraie leçon de vie qui nous est offerte, un condensé d’émotions qui nous touche et qui ne peut nous laisser indifférents.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, Fantaisie, handicap, Médiéval fantasy
Série: Dreamspinner Press |

Scarlet et le loup blanc, Saison 1 – Tome 1 à 4 par Kirby Crow

Tome 1: Le colporteur et le roi des bandits

Scarlet de Lysia est un jeune et honnête marchand ambulant, suivant les routes sauvages et dangereuses qui mènent à ses parents vieillissants. Liall, surnommé le Loup d’Omara, est le chef aussi séduisant que craint d’une tribu de bandits qui bloquent le chemin de montagne que doit emprunter Scarlet. Lorsque Liall demande par jeu un paiement en nature pour le droit de passage, Scarlet refuse et leurs deux volontés s’affrontent, avec des résultats catastrophiques. Scarlet est convaincu que Liall n’est qu’un vaurien sans morale mais, lorsque la campagne hostile s’embrase de violence et que Liall vole au secours de la famille de Scarlet, celui-ci est forcé d’admettre que le Loup n’est pas le pire des alliés. Mais quel prix ultime devra payer le fier Scarlet pour l’amitié de Liall ?

Tome 2: La chance du marin

Scarlet le colporteur et Liall le bandit se retrouvent en compagnie de l’équipage d’un brigantin rshani, voguant à travers les eaux glaciales en direction du Nord, après qu’un message cryptique a poussé Liall à rentrer chez lui.
Suite à une rencontre presque fatale avec des chasseurs de primes à la recherche de Liall, Scarlet a pris la décision de suivre ce dernier, peu importe les dangers. Dans leur périlleuse quête pour se réapproprier le passé de Liall, ils seront pourchassés sans relâche à travers les mers tumultueuses. Cependant, les deux hommes n’ont aucune idée des épreuves bien plus dangereuses qui les attendent dans le légendaire Pays de la Nuit.

Tome 3: La terre de la nuit

Le jeune Scarlet, qui a du mal à s’adapter à sa nouvelle vie à Rshan na Ostre, tente de trouver sa place dans cette société étrangère et décadente où perdure une haine ancestrale envers tous les Hilurins. Alors que Liall se fait emporter par les intrigues de la Cour, le jeune colporteur se demande s’il a commis une terrible erreur en l’accompagnant jusqu’à Rshan. À chaque jour qui passe, Liall lui semble un peu plus étranger, prenant de plus en plus les allures d’un noble rshani dédaigneux et de moins en moins celles du meneur de bandits que Scarlet a rencontré en Byzantur. Mais alors que Liall affronte l’aristocratie pour soutenir la prétention au trône de son petit frère de quatorze ans, un ennemi infiniment plus dangereux se rapproche, bien décidé à séparer les deux amants pour toujours.

Tome 4: Le pacte interdit

Le soleil est réapparu sur la Terre de la Nuit et Liall a revendiqué son droit à un trône qu’il n’avait jamais désiré. Cependant, nombreux sont ceux qui continuent à s’opposer à la présence de son bien-aimé Scarlet à la cour. Alors que les puissants barons réclament un héritier royal afin d’assurer la succession, les rumeurs du mariage de Liall avec la fille d’un baron se précisent et creusent un fossé douloureux entre les amants.
Pourtant, la proposition de mariage de Lady Ressilka n’est pas l’unique raison pour laquelle Scarlet garde ses distances. Sa magie évolue et se transforme en un dangereux pouvoir qu’il ne comprend pas et les seules personnes capables de l’aider sont les Anciens, qui ont tenté un jour de le tuer.
Lorsque les frontières de Rshan se trouvent menacées par des guerres imminentes, Liall se résout à conclure un pacte interdit afin de sauver Scarlet. Mais ce marché pourrait bien coûter la vie au Loup.

Mon avis:

Tel le conte du petit chaperon rouge revisité, le premier tome nous transporte dans un monde où la violence et le pouvoir dominent. Mais un petit colporteur au manteau rouge refuse de se soumettre et n’écoute pas les conseils des anciens. De là part cette folle aventure.
Plus qu’une romance, cette série est un vrai fantasy où les intrigues et complots se succèdent. La romance entre les deux hommes passe en second plan. La description des lieux et des différentes races, est très détaillée, presque trop parfois. On a tendance à être trop submergé par les informations et se perdre. Mais les rebondissements se suivent et ne se ressemblent pas. On n’a pas le temps de souffler. Comme nos deux protagonistes, on nous force à devenir endurant, retenant notre souffle à chaque page de peur de la suite… Oui, cette série est haletante. Je ne sais pas si j’aurai eu autant de plaisir à la lire si je n’avais pas eu l’intégrale qui m’a permis de rester dans l’histoire.
Oui, le dernier tome nous laisse pantois et on meurt d’envie d’avoir le tome 5 sous les mains pour se dire enfin! on va savoir….
C’est le ressenti que j’ai eu à chaque fin de tome, ce qui pour une fantasy médiévale est gage d’un bon roman. Alors si l’envie vous en prend, préparer votre souffle, vos nerfs et surtout prenez patience, cette série est une réussite.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, fantasy, faux semblants, Le temps des choix, Médiéval fantasy
Série: MxM BOOKMARK Imaginaire |

Vivre – Recueil « Des Livres et des Hommes | Des Livres et des Femmes » par Alexandra Mac Kargan, Amheliie, Angie Le GAC, Aurélie CHÂTEAUX-MARTIN, Didier D., Emy RIVER, Eva TERELLON, F.V ESTYER, Flore AVELIN, KALLAN G. DAREN, KAYA C., Manhon TUTIN, MARYHAGE, MBINTEM, S.M GERHARD, Sébastien MONOD, VD PRIN

Petit rappel qui à toute son importance! Tous les bénéfices des ventes du recueil seront reversés à l’organisme Le Refuge. Merci à l’organisatrice Angie Le Gac, ainsi qu’aux autres auteurs pour leurs implications dans ce petit bijou de lecture.

 

La préface, écrit par Sébastien MONOD est, à elle-seule, un résumé de ce recueil. Par ces mots, il fait l’introduction de ces nouvelles qui sont toutes axées sur cette thématique: la nécessité d’exister, de vivre.

Hommes comme femmes, quinze auteurs nous proposent des nouvelles sur cette réalité qui est la nôtre, la leur, celle de tout à chacun, de voir au-delà des apparences et des faux semblants. Plus qu’un recueil, on nous confie des instants de vie d’êtres humains, d’hommes et de femmes qui se cherchent, se questionnent sur ces instants décisifs qui les amènent à faire des choix. Par leurs plumes, les auteurs nous entraînent, nous lecteurs, dans leurs histoires. On s’approprie leurs mots, ces sentiments, ressentiments…  Car ces nouvelles sont de réels tranches de vie. On se voit se remettre en question sur nos propres choix. Ces histoires nous ramènent à notre propre histoire, nos propres questionnements. On a tous, à un moment ou un autre, vécus, une situation pareille ou, nous y préparer, que cela soit une rencontre, une séparation ou un deuil.

Quand on termine cette lecture, on en ressort différent(e). On ressent cette envie de « Vivre », oser, ne pas avoir de regrets…

Ce recueil est poétique, d’une justesse incroyable. On y ressent de l’empathie sans tomber dans le « pathos ». Vous l’aurez compris, un réel coup de cœur. Un livre à lire, relire. Un bijou à savourer. Et en plus, c’est pour une très belle cause. Alors, n’hésitez plus. Foncez!

 

Intéressé(e)?  disponible:

En version papier sera à 16 euros sur place, au salon d’Auriol qui se déroulera le 5 mai.

Sur Amazon: en version numérique et papier

 


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, faux semblants, handicap social, homophobie, Le temps des choix, recueil, romance, seconde chance

la série Bleu pourpre par Veelitann Dovaelei

Tome 1: Le prince de Crystal

Après son vingtième anniversaire, Lahën doit se soumettre à l’une des règles de sa race et royaume; En tant qu’héritier Asrean, en tant qu’homme Asrean, en tant qu’Asrean, il est l’heure pour lui de quitter les lieux sur une longue période et de vivre au sein d’une autre race. Il est temps de se fondre avec eux comme s’il était l’un des leurs. Il est temps d’apprendre à devenir un caméléon Asrean, surtout s’il veut devenir le diplomate de ses rêves. C’est la dernière étape à franchir dans son apprentissage. Mais sera-t-il capable de vivre comme un Dreyns pour aussi longtemps, quand l’Empire entier pourrait littéralement sentir qu’il est un étudiant Asrean sous couverture? Quand lui-même ne supporte pas même l’idée de s’asseoir à côté d’une créature aussi dangereuse qu’un Dreyns?

 

 Tome 2: Le prince d’Améthyste

Lahën s’habitue petit à petit à sa nouvelle existence et s’approprie les us et coutumes des terribles Dreyns. Mais cette nouvelle vie, teinte de liberté et de droit, est parsemée d’un petit quelque chose qui prend de plus en plus de place.
La guerre.
La faim.
Et Krenk, le petit Dreyn doté d’une volonté de fer.

 

Mon avis:

Une romance qui nous sort des romances fantasy. Tout dans ce roman est criant de vérité. L’auteur nous met en avant le thème de la différence et de la peur de l’inconnu. Nous sommes pourtant dans un univers, sur des planètes qui ne sont pas celles des hommes mais on ressent ce sentiment « humain », celui de jugement sur des apparences et des à priori. Le sujet est très bien traité.  En effet, nous sommes en pleine immersion dans l’inconnu par le biais de Lahën. Obligé de s’immerger dans un monde qui lui est inconnu, accepter des changements physique et moraux pour survivre. Page après page, on voit les préjugés tomber l’un après l’autre et que l’étranger est au final peut moins sauvage qu’il l’est lui même. Une belle histoire de moralité. Le seul bémol? Cette fin qui nous laisse sur notre faim! L’intrigue est sous entendue tout le long de ce premier tome et reste en suspend à la fin de la lecture. Nous restons, tout comme Lahën avec milles questions où nous attendons des réponses.

A la fin du tome 1, nous espérions voir le tome 2 arrivait bientôt pour continuer à vivre cette immersion dans l’inconnu qui devient peu à peu familier à ce personnage si attachant… Et bien, l’auteur répond à nos attentes. Malgré les trop nombreuses fautes de syntaxe ( réellement handicapantes, surtout à la fin pour le lecteur), les révélations s’enchaînent, nous empêchant de reprendre notre souffle. On découvre les secrets passés de Thross et la réelle raison pour laquelle il protège autant Lahën/Laren et le reste de sa « famille ».

Lahën/Laren, lui s’épanouie dans sa nouvelle vie où il découvre quelque chose d’encore inconnu pour lui: la liberté. Mais celle-ci a un prix. Les mensonges lui pèsent de plus en plus, surtout en vu du rapprochement avec Krenk et la menace de cette guerre qui les mettent, lui et ceux qu’il apprécie en danger.

Ce tome est tourné sur le thème des liens, cet esprit de famille élargie, des sentiments que l’on éprouve, celui de l’Amour, si étrangers à ces hommes, quelque soit leur « race ». L’auteur nous montre que l’amour va au delà des apparences, au delà du lien de sang, des rangs, des ressentiments envers l’autre. Mais jusqu’où peut on accorder sa confiance? C’est là que ce termine ce deuxième tome, nous laissant, une fois de plus frustré, attendant impatiemment le troisième tome et enfin, espérons le, sans espéré un dénouement, au moins une une explication à ses questions: Qui et Pourquoi. L’auteur entretient habilement le suspense. Hâte d’avoir le troisième tome sous les yeux.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, fantasy, faux semblants, science fiction, série
Série: Independently published |

Smoke and Mirrors par Lily HAIME, Rohan Lockhart

Ce roman est une réédition retravaillée de La Cité d’Agora (Les Nébuleux), publié précédemment chez MxM Bookmark.

T1: La Cité des Mirages

Kimon est un Nébuleux et un gardien aguerri. Ce rôle l’amène souvent à se mêler aux humains, qui ignorent tout de sa véritable nature : son monde doit rester inconnu du nôtre, dont il est un reflet déformé.

Mais lorsqu’il est envoyé à Jackson, dans le Mississippi, pour y neutraliser une âme errante, Kimon croise la route de Sullivan, un journaliste humain avec un sacré flair… et se met à jouer avec le feu. Car, entre eux, c’est l’embrasement au premier regard – défiance, désaccords, et une irrésistible attirance, à leur corps défendant. Alors que leur enquête se révèle plus dangereuse que prévu, Kimon se rend compte que Sullivan arrive à percer ses illusions… Quels secrets cachent ces yeux ambre dans lesquels il se noie si facilement… ? Quelles vérités se tapissent dans l’ombre et menacent de remettre en question tout ce en quoi ils croyaient jusque-là… ?

 

Tome 2: La Cité oubliée

Sullivan et Kimon sont tous deux des Nébuleux – Guérisseur qui s’ignorait, pour le premier, et Démon pour le second. Alors qu’ils s’apprêtent à enquêter ensemble au sein d’Agora, la capitale cosmopolite de leur monde, Sullivan est brutalement enlevé par les Insurgés. Non contents d’être responsables de la mort de toute la famille de Kimon, ces rebelles semblent voir en lui un successeur potentiel à la tête de leur organisation…

Pour Sullivan, il est temps d’en savoir plus sur ses origines, et sur les raisons qui ont poussé sa mère et sa grand-mère à le cacher au monde des Nébuleux. Mais il ne sera pas seul dans ce nouveau bouleversement – Kimon aura lui aussi à affronter sa part de révélations… Au cœur de la Cité oubliée, dont les vieilles pierres regorgent d’ancienne magie, seront-ils seulement capables d’accepter ces vérités, et de reprendre en main leur destin ?

Mon avis:

Prenez l’imagination et le talent de Rohan pour le côté Fantasy et celui de la douceur de la plume de Lily pour nous décrire les sentiments et vous pourrez résumer Smoke and Mirrors. Cette romance nous est proposée par deux auteurs de talent qui, réunis, nous donne un résultat au-delà de l’explosif. Vous l’aurez compris, je suis littéralement fan, des deux auteurs et de cette romance au combien addictive.

Dans le tome 1, on nous immerge dans une histoire où deux personnes se trouvent, deux âmes se rencontrent et deux mondes se télescopent. Dans un contexte de fantasy urbaine complexe, mais très bien travaillé, la relation entre les deux hommes se lie étroitement à l’intrigue. L’action ne prend pas le dessus sur les sentiments et inversement. On voit l’évolution de ces deux êtres, on retient notre respiration à chaque nouvelle péripétie… Le roman est très bien rythmé.  Il n’y a pas de moments de relâchements, ni longueurs. Le lecteur est tenu en haleine autour de ce mystère. 

Et puis arrive le tome 2. Et là on se dit que le tome 1 n’était qu’une entrée en matière. Le tome 2 est juste, époustouflant! Maintenant que les masques tombent, l’intrigue prend toute sa place et les co-auteurs l’entretienne. Entre nouveaux mensonges, manipulations, vérités et péripéties, on ne peut se décrocher du cette lecture. L’histoire en elle même évolue en même temps que l’histoire entre nos deux héros. Et encore une fois, l’une ne prend pas l’ascendant sur l’autre mais se complètent, à l’image des auras de Kimon et Sullivan.

Bref, une lecture addictive, qui plus qu’être lue, se vit.

Et oui! on n’est plus qu’impatient de livre le 3eme tome!

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, fantasy
Série: Milady Emma |

Âmes Soeurs par Mayday MC

Tome 1: Âmes Sœurs, armes contraires

Viktor Ivanov est un élémentaliste renommé et pour cause : il fait partie des rares personnes à être en mesure de maîtriser la totalité des éléments. Issu d’un milieu modeste, il a rapidement intégré le clan des Lyudians, groupe politico-mafieux ayant la mainmise sur les actions menées par la ville et porteur d’une idéologie populaire. Face à lui, le clan des Rashkans, dirigé par Igor Starovski, est l’antithèse même des valeurs qu’il porte. Très centré sur la finance, les magouilles politiques et la gloire personnelle de ses membres, le clan des Rashkans poursuit une lutte incessante dans l’espoir de devenir le seul et unique groupe au pouvoir. Mais c’était sans compter un destin pour le moins surprenant unissant les deux hommes : Viktor Ivanov et Igor Starovski s’avèrent être en réalité des Âmes Soeurs. Au-delà de la haine et des rancoeurs, ils vont devoir apprendre à se supporter mutuellement, quitte à briser tous les codes. Mais ne dit-on pas que de la haine à l’amour, il n’y a qu’un pas ?

 

Tome 2: Âmes Sœurs: discordances

Malgré la fusion des deux clans, il en faut parfois peu pour raviver les rancœurs. Désormais à la tête des Lyudians, Viktor Ivanov va devoir abandonner ses aspirations à une douce et tranquille petite vie de famille, contraint de faire face à des imprévus qui pourraient s’avérer dangereux pour sa vie comme pour son couple. Avec Igor Starovski, ils feront leur possible pour apaiser les tensions de plus en plus exacerbées entre certains membres dissidents. Néanmoins, la montée fulgurante de Dimitri, frère cadet d’Igor et désormais unique héritier de la fortune familiale, risque fort de mettre leurs convictions à l’épreuve.

 

Mon avis:

Nous sommes, dès les premiers chapitres plongés dans une atmosphère de violence en pleine Russie. Tout est fait pour que le lecteur soit immergé dans cet environnement où règne cet esprit mafiosos et ses codes. Les complots politiques, les violences psychologiques et physiques. Tout est réuni pour nous tenir en haleine tout le long de cette fantasy urbaine.

Le passage entre les deux tomes est fluide et toujours dans cette ambiance à flux tendus. Mettre en avant cette relation entre deux hommes, ennemis sur le papier, renforce l’action. On se met à ressentir cette désillusion que vivent les protagonistes et leur souhait d’un futur plus en paix. Le vocabulaire employé renforce l’intrigue et son incertitude face à leur évolution.

L’auteure mène d’une main de maître son intrigue jusqu’à la fin. Elle arrive à mettre ses lectures dans un climat d’incertitude et de tension, nous parcourons cette aventure avec un sentiment d’impuissance et de questionnement, et ce jusqu’à l’épilogue. L’acceptation est le maître mot qui résume à lui seul cette série palpitante.

Bravo et merci à l’auteure pour la valse des sentiments que nous ressentons. 

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, fantasy, série
Série: format kindle |

Rage au coeur par S.M GERHARD

Mon synopsis:

Dans le Monde de Gaïa, Viktor Basin était un Lord, un mage puissant. Depuis l’enfance, la colère l’a conduit sur le chemin de la violence, jusqu’à ce qu’un dernier combat lui fasse tout perdre : ses pouvoirs, sa famille, sa patrie.
Déchu et isolé, paria exilé dans un pays étranger, il cherche à comprendre et apaiser cette rage dévastatrice qui coule dans ses veines.
Une prochaine rencontre pourrait lui apporter un début de réponse et changer le cours de sa vie.

 

Mon avis:

Pari gagné pour cette romance de fantaisie urbaine. L’auteure réussit à mettre en scène des personnages non humains dans un cadre totalement humain, mettre en avant une remise en question d’un homme qui a tout perdu et se pense perdu. Elle nous propose un roman où se mêle le monde la magie et celui des hommes. On ne se sent pas perdu par ce monde qui nous est inconnu. Elle prend de nous présenter ce monde où pouvoir et magie amènent du pouvoir, mais aussi ses limites. Ce qui rend la transition plus que cohérente, car bien que cette histoire soit imaginaire, elle met en avant quelque chose de commun à ses êtres paranormaux et nous humains, une âme, des sentiments et ressentiments que nous pouvons comprendre. Elle les humanise.

Cette romance est une totale réussite, à lire absolument, mais pour un public averti 😉

 

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, BDSM, fantasy
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

Union Improbable (Les Alliances d’Eden t. 1) par Antho Naki, Kata Rina

Synopsis:

L’un est un prince sorcier, l’autre un chef vampire.
L’un est distingué et l’autre vit dans la décadence.
Tout les oppose et pourtant…
Un évènement imprévu va venir bouleverser leurs plans respectifs, changeant à jamais leur vie, pour le meilleur comme pour le pire. Après tout, tout peut basculer très vite entre amour, haine et trahison.

 

Mon avis:

Je tiens à préciser que cette romance est la première de ce jeune auteur de 16 ans lors de l’écriture.

Antony, en co-écriture avec sa mère, nous propose une romance fantasy entre deux mondes qui ne se côtoient pas. L’histoire en elle même est alléchante mais la relation entre les deux hommes est un peu expéditive dans son déroulement. L intrigue est bien construite, bien que le final elle soit elle aussi expéditive. Mais pour un 1er roman mère fils c est gagné. Une romance détente qui vaut d’être lue que nous propose un auteur en devenir.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, fantasy