Les dix-sept couleurs de la liberté par Joyce C.

Synopsis:

Ulysse, jeune écuyer au charme désarmant, fait partie de la grande famille du Cirque Finderly. Alors que la troupe s’installe pour quelque temps aux abords de la capitale, il n’a qu’une idée en tête : découvrir la fameuse Tour Eiffel, qui vient tout juste d’être inaugurée. Suite à un incident sur les berges de la Seine, il rencontre Pâris, un lycéen en dernière année à l’Institut Jauffret, qui lui propose de partager avec lui les joies de la grande ville. Entre eux, l’alchimie est immédiate. La séduction s’installe, les étreintes s’enflamment. Paris devient le théâtre de leurs secrets. Jusqu’où l’ivresse les mènera-t-elle, avant que les jeux du cœur ne s’en mêlent ?

Mon avis:

Nous voici plonger dans l’époque de la Révolution industrielle française, auprès d’une troupe du cirque Finderly. À cette époque, c’est un nouveau genre de spectacle pour une population en majorité analphabète qui attire la curiosité de par ces animaux et ces hommes égotiques, différents, étranges… Imaginez un Paris qui est en pleine effervescence de par cette exposition universelle et cette tour Eiffel qui fait grand bruit… Pourtant l’arrivée de ces « monstres de foire » attire autant qu’ils font peur.

Les descriptions présentées nous immergent dans cette époque, nous fait redécouvrir le Paris du siècle dernier, mais aussi les cirques d’antan. Le rôle de chacun, celui des animaux est très bien décrit. On ne lit plus, on assiste à leurs représentations. C’est cette touche en arrière-fond qui nous sort des sentiers battus.

L’auteure nous fait de superbes descriptions de ces environnements, mais aussi de ses personnages. Elle pointe du doigt ce fossé entre la jeune bourgeoisie parisienne et cette troupe de saltimbanques. Derrière cette animosité apparente, ce cache aussi de l’envie : la liberté pour les uns, le confort et la luxure pour les autres. Voilà le point fort de cette folle histoire. Nous immerger dans l’histoire.

Concernant la romance à proprement parlé, j’ai, je l’avoue, un bémol ce qui explique mon 4/5 en notation. Les personnages sont les parfaits représentants de ce fossé qu’il y a entre les classes. D’un côté, nous avons Ulysse, jeune homme de dix-huit ans libre et passionné. Il est passionnant et passionné dans tout ce qu’il fait, mais aussi manipulateur. À l’image de ses yeux, d’une couleur vert absinthe, il est hypnotique. Il dégage une force et un charme désarmant. Ajoutez à cela un esprit vif, une langue acérée et vous aurez la définition même de ce jeune homme entier et passionné. Il est en totale opposition à Pâris, ce jeune lycéen issu de la bourgeoisie parisienne. Lui est effacé, essaie de ne pas se faire remarquer de par son albinisme et ses préférences en matière de compagnie. Comme l’auteure aime à nous le rappeler, à cette époque, les mentalités parisiennes se relèvent très complexes. Le crime de sodomie avait été aboli au début du siècle, mais pourtant la loi passée après la religion. Cette partie de la population doit sans cesse se cacher de la police des mœurs et des juges conservateurs qui n’hésite pas à les traiter comme des déviants, ayant une maladie mentale.

C’est une rencontre de deux mondes qui va faire des étincelles, car il est clair que l’attirance est réciproque… mais est-elle seulement physique ou peut-elle amener à quelque chose de plus profond ? La réponse est dans le livre… à vous de le découvrir.

Ce qui m’a dérangé, mais cela n’engage que moi, ce sont les trop nombreuses scènes de sexe. Cela a quelque peu gâché ma lecture surtout pour une romance Young Adult tout publique, mais j’insiste pour dire que cela n’enlève rien à la plume de Joyce. Une plume fine, directe, franche… Une plume qui nous transporte dans son univers.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, dépaysement, romance young adult
Série: Homoromance éditions |

Dublin Lovers par Aurore Kopec

Synopsis:

Rowan débarque à Dublin pour jouer dans une comédie musicale sur fond de légende celte. Il espère que ce changement d’horizon l’aidera à refaire sa vie après une période difficile. Si se faire de nouveaux amis l’angoisse, il est néanmoins décidé à aller de l’avant. En tombant amoureux de la jolie Maureen, il pense avoir définitivement tourné la page, mais l’Irlande a bien des charmes… Un homme aux envoûtants yeux noirs pourrait bien remettre en cause ce fragile équilibre.

 

Mon avis:

Aurore nous entraîne dans ce beau pays qu’est l’Irlande… Elle nous immerge dans ce pays et plus particulièrement dans la ville de Dublin… De splendides descriptions des paysages, mais aussi des us et coutumes des Irlandais et de leur accueil … On fait la connaissance de Rowan, un artiste anglais (c’est important de le préciser, car notre héros se retrouve face au racisme anti britannique) qui suite à une dépression décide de s’offrir une seconde chance en acceptant de travailler dans une comédie musicale.

Aurore nous présente, de façon remarquable, tous les aspects d’une dépression. Elle nous décrit, tout au long de son aventure, les handicaps que cela occasionne sur le quotidien d’un dépressif. Des handicaps certes invisibles, mais aux conséquences dramatiques : l’anxiété sociale, la solitude, l’hypersensibilité, manque flagrant de confiance en soi et la fragilité d’un équilibre précaire… Par Rowan, elle nous montre que cette maladie conditionne l’apparence, mais aussi les décisions que cela soit dans le cadre privé ou celui du travail. Elle nous montre qu’il est facile de cacher ces symptômes à son entourage tout en soufflant quotidiennement. Concernant Rowan, la cause de cette dépression est une succession de déceptions, qui a, pour Rowan démarrage avec sa rupture avec Aisling dix ans auparavant. Elle nous montre qu’une dépression part d’un choc émotionnel qui entraîne une perte de confiance, la confusion, une source de stress permanente… La dépression est une maladie que l’on ne peut pas combattre seul, que la médication a des conséquences physiologiques qui elles aussi renforce ce sentiment de doute, de peur, que s’ouvrir aux autres est une épreuve… C’est un combat de longue haleine qui ne se soigne pas comme un simple rhume. C’est une guerre avec soi-même.

L’histoire débute donc sur cette envie d’aller de l’avant, repartir à zéro et s’offrir la possibilité d’une seconde chance d’être heureux. Là où l’auteure corse l’histoire de Rowan, est sur le fait qu’il est ouvertement bisexuel. La bisexualité est un sujet peu abordé dans les romans. Les stéréotypes sur ce type de sexualité sont bien ancrés dans les consciences. En effet, un bisexuel est doublement jugé : trop hétéro pour être considéré comme homosexuel, mais indécis et donc « anormal » pour les hétéros… Ils sont pour beaucoup indécis. Aurore fait un gros travail pour nous expliquer que la bisexualité n’est pas une tare, mais que leurs choix entraînent aussi des rejets quotidiens. Pour le coup, cette « particularité » renforce le mal-être de Rowan face à sa dépression. Devoir se justifier, assumer ses choix, ses envies, ses désirs n’est pas chose évidente quand on doute de soi-même.

 

En clair, une histoire d’un homme, mais qui nous parle nous interpelle. On ne peut que souffrir, douter ou encore soutenir cet homme qui souffre et qui n’a qu’une envie, se sortir de ce marasme… Une très belle histoire à savourer.

 

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, dépaysement, handicap social, Le temps des choix, maladie, seconde chance, sexualité différente

Escale surprise par Eva Justine

Synopsis:

Flash spécial :

En direct de Miami où notre correspondant nous informe de la disparition des écrans radars d’un avion-taxi reliant Les Bahamas/Miami, avec à son bord Jefferson Morison, héritier de la chaîne des boulangeries Morison. Les secours ont été dépêchés sur la zone où le dernier signal de l’avion a été transmis. Aucun appel de détresse n’ayant été lancé, les autorités maritimes et aéronautiques ne font actuellement aucun commentaire. La malédiction des triangles des Bermudes a-t-elle encore frappé ? Nous ne manquerons pas de vous tenir informés lors de notre prochain bulletin d’information.
En se réveillant sur une plage déserte, Jeff et Daniel réalisent à quel point ils sont chanceux d’avoir survécu à l’atterrissage forcé de leur avion. En attendant les secours, le pilote utilisera une bonne dose d’inventivité pour assurer leur survie, alors que son passager déploiera toute une série de stratagèmes pour séduire celui qui semble malheureusement hermétique à toutes ses tentatives.
Et si, finalement, le phénomène étrange qui recouvrait cette île…s’appelait tout simplement l’amour.

 

Mon avis:

Envie d’évasion? Escale surprise nous transporte sur une île paradisiaque.

Une belle romance comme on les aime avec un happy end qui nous laisse un sourire aux lèvres, à la fin. Avec ces notes d’humour qui sont les caractéristiques de la plume de l’auteure , on devient spectateur d’une idylle loin d’être évidente et pourtant… Quand les stéréotypes et les faux semblants font placent aux vraies personnes , on découvre des merveilles et leur beauté intérieure… voilà la morale de cette histoire, voir plus loin que les apparences.

Alors amateurs de romantisme et d’écales sous les tropiques… sortez les cocktails, le transat et plongez dans cette folle aventure, pour un moment de lecture sans prise de tête, un réel moment de détente à savourer.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: dépaysement, faux semblants, romance, voyage
Série: format kindle |

Le film (raté) de ma vie par Carry ATTWELL

Mon synopsis:

Emory se voit refoulé le jour de son mariage par sa fiancée. Décidé à ne pas se laisser aller dans la dépression, il décide de partir seul à son voyage de noce, direction la Thaïlande.

Là bas, il décide d’être un nouvel Emory, moins prudent, qui vit l’instant au lieu d’évaluer la situation. Il va faire la connaissance de Wate, un compatriote, lui aussi en vacance.

Avec ces nouvelles résolutions, il se laisse aller à vivre un amour de vacance avec le beau Wate.

Mais de retour à sa vie, il va devoir se remettre en question et devoir accepter qu’il n’est plus le même, qu’il a évolué.

 

Mon avis:

Une très belle romance dans un décor idyllique, où le coup de foudre peut avoir des répercutions au combien importante sur le reste de la vie d’un homme.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: dépaysement, Le temps des choix
Série: MxM BOOKMARK Feel Good |

Sauvage par Adrienne WILDER

Mon synopsis:

August VALLORY avait tout pour lui. Pouvoir, argent, carrière de rêve, un partenaire … Tout son monde s’écroule lors d’un crash d’avion dans le désert blanc de l’Alaska.

Gravement blessé, il pense mourir dans les décombres de la carlingue de froid ou dévoré par des animaux sauvages. Hors, un homme animal va prendre le risque de le sauver.

Keagan BROOKS, vit depuis dix ans dans cette nature sauvage. Aucun homme saint d’esprit ne vivrait dans ces conditions, mais Keagan est en fuite, il se cache.

Quand il aperçoit August, il décide de le sauver. Il représente son salut, sa rédemption face aux monstruosités qu’il a fait par le passé. Son but va être de les maintenir en vie coûte que coûte face aux dangers qui les entours le temps de trouver des secours.

 

Mon avis:

Un histoire haletante, où l’on ressent cette vie en autarcie, cette dépendance de l’un envers l’autre. Une histoire d’amour peu commune mais au combien palpitante!! Et surtout l’énigme autours de ce sauvage est rondement bien menée par l’auteure … Une très bonne lecture .

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, dépaysement
Série: Auto édition |