Série The original motorcycle Death Angels par Manhon TUTIN

La fondation du MC (Death Angels t. 0)

Au commencement, nous n’étions que de simples amateurs de motos.Nous adorions la bouffée d’adrénaline que nous procurait une longue chevauchée sur la Route 66 à dos de nos grosses cylindrées lancées à vive allure. Tous nos après-midi mécaniques entre potes à bidouiller nos engins, les doigts pleins de cambouis. Ainsi que ces nombreuses soirées passées dans le bar de Joey avec toute la bande, où l’on prenait un malin plaisir à deviser sur nos trois sujets de prédilection : les motos, nos femmes, et l’alcool. Les motos d’abord, puisque comme pour tout baroudeur qui se respectait, elles étaient comme des maîtresses insaisissables et indomptables.Les choses étaient simples en ce temps-là. Puis elles ont dérapé violemment…Nous faisant basculer avec force et cruauté dans l’illégalité.Nous sommes alors devenus les Death Angels.Voilà comment notre MC a été contraint de voir le jour. »

 

Hunter (Death Angels t. 1) 

Je n’ai pas choisi de devenir celui que je suis. On ne m’a pas laissé d’autre choix que celui d’embrasser ce destin funeste qui est le mien. Je suis né dans un monde de noirceur, de violence, de vengeance et de rage, parsemé d’illégalité. La faiblesse et l’amour n’avaient pas leur place entre les murs du MC qui m’a vu grandir. Seule comptait la loyauté. Johnny m’a façonné à son image. Ce n’était pas un mauvais père, pas vraiment, pourtant je ne me sens pas proche de lui. On cohabite tacitement, du moment que j’obéis et que j’emprunte le chemin qu’il m’a tracé. Je suis Hunter Stryker. On m’a destiné à devenir un leader, le futur président de notre club. Ainsi soit-il. Cependant, au fond de moi, je tremble à l’idée que la vérité à mon sujet soit découverte par mes frères. Parce que dans notre monde, il existe des règles, et celle que j’enfreins depuis des années est passible de la peine capitale…

 

Mon avis:

Houston nous avons un problème.

Quel plaisir de découvrir les fondations d un MC. L histoire est posée et les règles du MC nous donnent une multitude de rebondissements à venir. C est machiavélique de nous mettre l eau à la bouche donc je vous conseille d’enchainer avec le tome 1 de ce pas !

Manhon nous plonge dans le monde brutal d un MC 1% et quel MC…. Par son introduction avec le père de Hunter et la création des fondations du MC on attendait avec impatience la relève. Comme Hunter aime à le dire, on ne lui a pas laisser de choix. La vie s est imposée à lui. Il ne vit pas mais survit dans un milieu où être soi même signifie la peine de mort. Il pense pouvoir se cacher, faire semblant jusqu’à lui. Connor, un homme à part entière qui lui ne se cache pas. Par la force des choses Hunter va devoir faire des choix. Cela va lui coûter mais entre devoir et bon sens, il N y a qu un pas. Tout au long de ce roman un mot ressort: la frustration. Manhon joue parfaitement avec les sentiments et ressentiments de ses personnages sans pour autant enlevé ce caractère de bad boy et c est ça qui nous rend addict. Ces hommes sont entiers. Pas de mélo pas de pleurnicheries. C est dur, C est violent, C est de la testostérone et on en redemandé. À quand la suite ? Il me tarde de découvrir le Vice près… Bravo.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: bad boys, choc des cultures, deuil, faux semblants, homophobie, Le temps des choix, série, tatouage, traumatismes du passé
Série: Auto édition |

Série Without you par KAYA C.

Tome 1: Without you

Amaury jeune trentenaire est seul à New York. Il se souvient des années qui viennent de s’écouler et de celui qui a marqué sa vie à jamais. Il avait tout, l’amour, l’argent, le succès, et un jour tout a basculé. Les portes de l’enfer se sont ouvertes et l’ont laissé brisé. Quel sera son futur ? Comment surmonter l’insurmontable ? Pourra t’il se relever après une telle épreuve ?
La vie va t’elle mettre sur sa route la solution à ses tourments, et lui donner la famille dont il rêve et l’amour qui pansera ses blessures ? A travers sa fuite pour se reconstruire, cette promesse de futur qu’il ne peut trahir. Cette envie de recommencer et de peut être ouvrir à nouveau son cœur, il nous montre le chemin vers un autre futur. L’amour est toujours plus fort et triomphe de toutes les épreuves que le destin avait envoyé.

Tome 2: Fight to survive

APRES L’HISTOIRE D’ AMAURY DANS WITHOUT YOU, FIGHT TO SURVIVE VA VOUS ENTRAINER DANS CELLE DE SULLIVAN…
Je m’appelle Sullivan, je suis le photographe le plus poissard de New York. Après avoir été trompé par mon ex, j’ai été foudroyé par des yeux bleu lagon qui m’obsèdent. Je suis irrésistiblement attiré par Amaury, mais il est marié à un type adorable, alors que lui est un abruti fini. Aussi beau qu’imbuvable, à chaque fois que je le croise on se saute à la gorge. Pourtant il est là qui me hante, je suis perdu, je l’ai dans la peau, je dois quitter New York, m’éloigner pour l’oublier. Je vais reprendre mon ancien métier de reporter de guerre, partir au bout du monde, et essayer de reconstruire ma vie ailleurs. Je n’imaginais pas que j’allais mettre directement les pieds en enfer. Comment supporter l’indicible, quand il n’y a plus d’espoir ? Quand l’horreur se déchaine, quand les ténèbres menacent de m’engloutir, il ne me reste que ses yeux pour seul espoir.

 

 

Mon avis:

Le thème du deuil et du « après » n’est jamais facile à aborder. Pourtant, par ces mots, par sa douceur, Kaya C. réussit à traiter ce sujet avec brio.

Le premier tome se compose en quatre parties.

La première partie nous parle d’un thème d’actualité, celui de l’euthanasie. Un sujet au combien délicat à aborder, pourtant on se retrouve dans l’intimité du couple. On devient spectateur de ce drame où nous nous sentons aussi impuissant que le couple. L’auteure aborde la question de l’acceptation. La dure acception de laisser l’autre partir selon sa propre volonté, celle de se retrouver seul.  Le deuxième partie traite le « Après », celui du deuil, du manque. L’auteure par la voix d’Amaury nous fait traverser toutes les étapes du deuil d’un amour perdu, de cette injustice, de cette chute dans les abysses pour oublier… Jusqu’à l’acceptation, qui nous amène à la troisième partie, celle de la renaissance. Une fois la douleur primale passée, que l’on peut enfin se remémorer de doux souvenirs avec nostalgie. Arrêter cette culpabilité qui nous ronge: celle d’être en vie et pas l’autre. On recommence à s’ouvrir au monde, pour enfin arriver à la dernière étape du deuil, celui de la rédemption. On recommence à vivre, à faire des projets, à ouvrir son cœur à quelqu’un d’autre.

Alors oui, ne nous mentons pas, on sort les mouchoirs, on souffre autant que nos personnages mais c’est, de mon avis, la preuve que l’auteure a réussi son travail d’écriture. Elle nous faire ressentir, vivre le deuil avec son personnage principal. De ce fait nous ressentons, nous aussi, cette lueur d’espoir, cette renaissance. Oui, cette romance est une réelle réussite. Par sa plume, Kaya nous accompagne tout du long dans cette épreuve avec beaucoup de sensibilité sans tomber dans la mièvrerie. Oui, Without you fait partit de ces lectures qui vous marque au fer rouge. Merci pour cette merveille.

 

C’est bien une série sombre qui aborde des sujets sensibles difficiles à manier sans tomber dans le cliché. Et pourtant Kaya C-auteur a réussi haut la main ce pari.

Ce deuxième opus se construit comme le premier. On découvre (enfin le beau et tendre) Sullivan. Tout comme le premier il y a un avant et un après. Cet instant où tout bascule, ce terrible traumatisme où on N est plus, on devient un autre plus fort.
Dans un premier temps on découvre la difficulté d être « l autre » celui qui tombe amoureux d un homme marié puis veuf et enfin d un fantôme. Alors qu’il se résigne, la vie va lui faire affronter le pire côté de l être humain. Sullivan N est plus. Il devient victime puis l ombre de lui même.
La deuxième partie est une double reconstruction : celui de la victime qui doit reprendre à vivre et celui de cet « autre ». Apprendre à vivre avec une personne veuf N a rien d évident ni pour l un ni pour l. Autre.
C est la la puissance des mots sur des maux. Trouver sa place dans la vie et dans celle que l on se construit avec L être aimé.

Kaya par sa plume nous fait traverser un melting pot d émotions qui s amplifie suite à la lecture du premier. On ne parle pas de couple, d un trouble ou d un polyamour. On parle de famille, d êtres aimés. Elle cible ses mots, de telle façon qu ils ne peuvent que nous percuter. Simple mais tellement commun à chacun. En clair un superbe coup d artifice dans mon cœur et la chair de poule qui ne m a pas quitté tout au long de ma lecture. C est un combo gagnant à mes yeux.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: deuil, faux semblants, Le temps des choix, seconde chance, série, survivants, traumatismes du passé
Série: format kindle |

Nouveau départ par Tere Michaels

Mon synopsis: 

Evan, 34 ans est un père de famille de quatre enfants, tout juste veuf après vingt ans de vie commune avec sa femme, Sherry qu’il aimait tant. Flic dans les mœurs, il se plonge dans son travail et délaisse ses enfants à sa belle famille dont il est proche pour oublier.

Au fil des mois, il va faire la connaissance de Matt. Un quarantenaire caractériel, ancien flic qui maintenant est un ermite alcoolique. De cette rencontre va naître une forte amitié. L’un et l’autre  se confient sans être jugé.

Alors quand deux mecs hétéros se voient attirés l’un par l’autre … un problème survient. Ils ne peuvent l’expliquer mais ce désir les terrifies et les bouleverses.

Comment garder cette amitié si forte alors que l’on désir l’autre d’une manière plus sentimentale?

 

 

Mon avis:

Une sublime histoire sur le deuil d’un être cher et la reconstruction. Comment reprendre goût à la vie quand le bonheur vous a été enlevé brutalement? L’histoire est forte en émotions car on sait que ce veuf n’est pas seul, il a un héritage de cet amour sous les yeux. Comment gérer sa propre peine, sa douleur avec ses proches qui vous sur protège.

Et quand on voit enfin le bout du tunnel, comment accepter ce nouveau changement? et comment gérer les « qu’en dira t-on »? Faut il renoncer à ce désir de vivre quelque chose d’aussi fort que l’amour pour sauver les apparences? Peut on tout remettre en question pour … Lui ?

Un très beau travail de remise en question que l’auteur nous permet de suivre. Une écriture fluide et très intime. Une histoire qui prend son temps, tout comme la réflexion qu’elle amène, le tout avec beaucoup de pudeur; pour avoir un final explosif!  Un véritable coup de coeur!

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, deuil, homoparentalité, seconde chance
Série: Milady slash |

La série Rêves par Alex C Clarke

 # 1 Un nouveau rêve

Trois ans après la mort de sa femme dans un accident de voiture, David décide de prendre un nouveau départ et laisse son costume trois pièces d’avocat d’affaires pour embrasser sa nouvelle carrière de gérant d’un bar à Boston. Dans l’avion qui l’emmène aux Etats-Unis, il rencontre James, qui s’avère être l’un de ses nouveaux patrons. Une attirance inattendue naît immédiatement, ce qui va compliquer d’autant la réalisation de son nouveau rêve.

 # 2 Terre de rêve

Chris Flanagan a tellement essayé de trouver l’amour qu’il en est dégoûté. Le jour de Noël, il fait un vœu d’abstinence. Pendant un an, il tentera de ne pas croquer la noix… C’est sans compter l’arrivée de son mystérieux voisin, Adam. Adam Patinson est un motard tatoué, aux allures de loubard, qui vient d’emménager dans l’immeuble adjacent le bar. Il est la tentation faite homme, tout ce que Chris devrait détester. Et pourtant… Chris saura-t-il résister à l’appel du Serpent dans son Jardin d’Eden ? Surtout quand ce serpent s’avère ne pas être du tout le loubard macho qu’il donnait l’impression d’être ?

 # 3 Rêves interdits

Paul Flanagan, jeune gay victime d’une éducation faite de brimades et d’interdits, conditionné par des parents ultrareligieux, rejoint son frère Chris à Boston. Après quelques mois d’adaptation parfois difficile, son cœur et son corps palpitent pour Ethan. Mais l’objet de ses désirs a disparu, et Paul décide de se lancer à sa recherche. Ce qu’il va découvrir est bien au-delà de ce qu’il imaginait… Il devra faire appel à des ressources insoupçonnées pour qu’enfin ses rêves interdits prennent vie.

 

Mon avis:

Une série comme on les aime, où l’on s’attache à ces personnages, qui telle une toile d’araignée s’agrandie.Les personnages secondaires se dévoilent dans le tome suivant, les liens entre eux sont suivis. On ne peut que s’attacher à eux, trouver un petit quelque chose dans chaque personnalité qui nous renvoie à notre propre expérience.  On voit au fur et à mesure de notre lecture l’évolution de chacun. L’auteur nous fait partager leurs peurs, leurs interrogations. On voit naître cette renaissance que l’on attend comme un soulagement. Tout cela grâce au style fluide et agréable, d’Alex C.C.

Une série à lire et à déguster comme du bon vin … un vrai plaisir

 

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: deuil, drame psychologique, homoparentalité, homophobie, religion, seconde chance, série
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

Quand la nuit tombera par RERU

Synopsis:

Adec est druide, guérisseur. Depuis l’extermination de sa meute d’adoption, dix ans plus tôt, Adec a décidé qu’il ne s’attacherait plus à personne, et encore moins à un Sélène loup. Cela serait trop douloureux si cela tournait mal, et le trou béant dans son cœur est déjà bien assez grand. À Crépuscule, il a trouvé son équilibre.

Quand son village est attaqué par des tueurs de Sélènes, Eivind fuit avec sa meute. L’alpha, secoué par cette attaque et par la trahison de son ancien amant, semble trouver en Crépuscule un havre de paix où il pourra s’établir avec les siens et se reconstruire.

Adec et Eivind n’avaient pas prévu de se rencontrer.

Ils n’avaient pas prévu de se plaire.

Pour s’aimer, ils devront dépasser leurs passés et leurs blessures. Mais surtout, ils devront échapper au groupe d’assassins extrémistes qui semblent penser que le monde serait plus beau sans les descendants des dieux.

 

Mon avis:

Reru nous propose une sublime romance qui aborde un sujet douloureux: le chemin de la reconstruction suite à une perte.

L’auteure aborde avec beaucoup de finesse tout le parcours de cette reconstruction jusqu’à l’acceptation et la renaissance. Un très beau travail d’écriture est fait sur la description des sentiments confus de ses personnages: la peur, le rejet, l’abandon, l’incertitude pour arriver à la confiance. Aller au delà des faux semblants… Ces sentiments sont difficiles à décrire avec de simples mots, mais Reru relève le défi haut la main.

Par sa plume, ces simples mots prennent un sens. Le lecteur n’a plus sous les yeux qu’une cette romance. Il n’est pas que simple spectateur, lecteur. Il se retrouve à vivre l’histoire, ressentir un melting pot d’émotions et s’attache à ces deux hommes et leur combat envers eux même… Et c’est là toute la différence. Bravo!

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: deuil, faux semblants, romance métamorphe
Série: MxM BOOKMARK Imaginaire |

Casting par Norah R. CLAUER

Synopsis:

Et si l’agence parfaite pour trouver l’amour existait ? Si vous pouviez choisir les critères les plus fous pour parvenir à être aimé de la personne idéale ? Garanti ou remboursé !

Tyler Grant ne peut qu’avoir envie de tenter sa chance. Après des années de déboires sentimentaux qui font rire à pleurer sa mère, ses soeurs et tous ses potes, Ty en a ras-le-bol ! Si cette agence ne lui trouve pas la perle rare, il se fait prêtre !

Remis entre les mains du plus parfait employé de la boite, Tyler va pourtant vite déchanté car, en vérité, sait-il vraiment ce qu’il souhaite ?

 

Mon avis:

Deux êtres que tout oppose, deux êtres que rien ne destinait à se rapprocher et pourtant… En apprenant à passer aux delà des apparences, des faux semblants, on remet en question nos certitudes.

L’auteure met en avant cette industrie des sites de rentres qui promet la recherche de l’être parfait, idéalisation de l’amour comme dans les contes d’enfant. Elle nous prouve que ce processus n’est que de la poudre aux yeux. Que la recherche de sa moitié ne doit pas se faire sur des stéréotypes mais sur la personne dans son entièreté.

Une très belle romance qui remet en question notre société et ses pratiques, celle de la consommation rapide et facile, la facilité de peur d’être rejeté.

Noté qu’une suite est prévue.  Et dire qu’elle est attendue est un euphémisme. La plume de l’auteure nous rend addict.

La suite se nomme Un trésor à Lawson. Des la lecture terminée je vous propose ma chronique.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, deuil, faux semblants
Série: format kindle |

Série Aller de l’avant par Mélissa COLLINS

Synopsis:

Tome 1: Aller de l’avant 

Lorsque Jacob ‘Dax’ Daxton retourne chez lui après la guerre, il doit se livrer à une nouvelle bataille – celle pour trouver sa place dans le monde. L’homme qui se fraie normalement un chemin dégagé vers la victoire entouré de ses frères de combat est brusquement seul et perdu. Après avoir rencontré Beckett Ridge, un tatoueur barbu, le voyage de Dax commence sur un chemin inattendu.

Encore sous le choc des événements qui ont secoué ses convictions, Beck n’a jamais pris part à quelque chose de significatif. Maintenant, face à des responsabilités étrangères et intimidantes, l’esprit brisé de Dax répare Beck alors que ce dernier ne savait même pas qu’il était détruit. Alors qu’ils ont tous les deux du mal à trouver un équilibre, ils sont guéris par le réconfort qu’ils trouvent l’un dans l’autre. De l’autre côté du chaos, ils espèrent aller de l’avant.

 

  Tome 2: S’élever

Quand il n’y a pas de paix après la guerre…

Quand il n’y a pas de réconfort après la mort…

Quand il n’y a que la douleur et la souffrance…

L’anxiété et la perte…

Tout ce que vous pouvez espérer trouver est quelque chose de plus…

Quelque chose qui vous rend entier et complet

Quelque chose qui vous permet

De vous élever

 

Mon avis:

Cette série est complète et sublimement menée de A à Z. On fait la connaissance de deux êtres qui sur le papier tout opposent mais qui pourtant se reconnaissent par leurs blessures, leurs traumatismes. Car si l’un a un traumatisme lié à son passé dans l’armée, l’autre en a un lié à son enfance. Les jeunes hommes doivent y faire face encore dans le présent. L’auteur nous met en avant que, quelle que soit la nature des traumatismes, les « victimes » sont plus aptes à comprendre cette douleur commune et ne pas juger sur des faux semblants. L’un et l’autre vont s’aider, malgré leurs faiblesses à se reconstruire en s’acceptant avec leurs défauts et leurs qualités. Le second tome est plus tourné sur le quotidien et les conséquences sur celui-ci. Rien n’est acquis et un rien peut faire replonger un homme dans les abysses de ses traumatismes. Il faudra accepter les blessures du passé et les concilier avec le présent pour aller de l’avant et s’offrir une seconde chance, celle de vivre.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: armée, au delà des apparences, deuil, drame psychologique, homoparentalité, survivants, tatouage
Série: Juno Publishing |

La série L’Appel du renard par Charly Reinhardt

Tome 1: Traqué

Après avoir vécu l’enfer en Afghanistan, l’ex-lieutenant Sander Jolan est de retour dans sa petite ville natale du Wyoming. Devenu shérif, il y mène une vie tranquille… jusqu’à ce qu’on découvre dans les bois attenants un corps atrocement mutilé. Sander pense à une bête sauvage, et ce n’est pas le ranger Will MacBoyd qui va le contredire. Le shérif n’a pas le choix : grand solitaire dans l’âme, il doit faire équipe avec ce bel homme mystérieux pour retrouver l’animal.
Ce qu’ignore Sander, c’est que Will sait qu’il ne s’agit pas d’une simple bête, mais d’un métamorphe, comme lui-même. Car Will fait partie d’une meute de renards installée non loin, et il est là pour retrouver le coupable avant qu’il ne trahisse leur existence. Mener l’enquête tout en poussant Sander sur une fausse piste ne va pas être facile, sans compter l’irrésistible et inexplicable attraction qui va naître entre les deux hommes, à leur corps défendant…

 

Tome 2 : Trahi

Les métamorphes ont beaucoup de secrets… parfois propices aux pires trahisons !

Lorsqu’il était tout jeune, Tyler Collins a été accusé du viol d’une fillette et banni de la meute de renards de Red Oak Hollow. Ty n’a aucun souvenir de cet acte atroce. Persuadé de ne pas l’avoir commis, il a erré dans le monde avant que ses pas le ramènent vers la terre de son passé… où tous l’ont renié, même son ami d’enfance, Solas, désormais chaman.

Pourtant, l’autre soir, Ty n’a pas hésité une seconde à lui sauver la vie, en risquant la sienne. Malgré cet acte courageux, sa seule chance de réintégrer la meute est de s’innocenter, et pour ça Ty va découvrir qu’il n’est plus seul. Solas marche de nouveau à ses côtés, sur les routes terrestres comme sur celles des rêves et des souvenirs déformés, pour rétablir enfin la vérité.

Sur quelles sombres révélations ces deux-là vont-ils tomber… ?

 

Tome 3 : Tourmenté

Quand on est alpha, a-t-on le droit de mettre en danger sa meute pour trouver le salut dans les bras d’un ennemi… ?

Depuis la mort de sa femme, Lloyd n’est que l’ombre de lui-même. Amer et colérique, il a même fini par abandonner sa meute quelques mois, laissant sa place à un autre alpha, Lee, un métamorphe loup arrivé il y a peu. À son retour, Lee lui a tout de suite rendu la direction de la meute… pourtant, c’est loin d’être un enfant de chœur, Lloyd le sent. Ce loup est plus rusé et sournois qu’un renard…

Quand il lui découvre finalement des liens troublants avec leurs pires ennemis, les chasseurs de métamorphes, Lloyd sait qu’il doit résoudre cette affaire, et vite. Car outre les doutes qu’il nourrit à l’égard de Lee, il y aussi cette attirance, purement sexuelle, qui les pousse dans les bras l’un de l’autre à la moindre tension. Lloyd est-il en train de trahir les intérêts de sa meute en pactisant avec ce roublard qui leur dissimule peut-être le pire… ?

Mon avis:

Une série qui nous sort des sentiers battus. Là où nous avons l’habitude de lire des romances sur des loups, sorciers, vampires, l’auteure chamboule nos habitudes en nous faisant découvrir une meute de matois … de renards. Un mélange explosif auquel se joint un chaman et un humain au lourd passif… L’intrigue est très bien menée dès le départ et nous tient en haleine jusqu’à la fin de chaque tome. Une écriture fluide qui joue sur cette atmosphère lourde, menaçante avec des touches d’humour…

Le tome 1 se porte sur un retour aux racines, accepter sa vraie nature, ses origines. Sander et Will devront repousser leurs peurs pour enfin être en accord avec eux même et pouvoir envisager un avenir.

Le tome 2, lui se tourne sur le thème du Deuil et ses différentes facettes, celui d’un être aimé mais aussi, celui d’un passé révolu, d’occasions manquées et de non-dits.

Le tome 3 est l’apothéose de la saga. Il peut se résumer à cette phrase: « toutes les vérités finissent par éclatées ». Il est question de choix à faire, arrêter de fuir de la vérité, des responsabilités, affronter ses démons passés pour, enfin avancé et vivre.

Plus qu’une série, l’auteure met en avant cette idée de meute, d’unité. Chaque personnage, principal ou secondaire interagissent pour au final former cette unité, ne faire qu’un. Ainsi, le passé et le présent est extrêmement liés et les intrigues en découlent avec beaucoup de fluidité. Je dis bien Les intrigueS car si chaque tome à une intrigue sur la relation entre deux personnages principaux, on découvre au fil de la lecture qu’une autre intrigue voit le jour, celle de la meute.

Une lecture addictive, qui à chaque fin de tome donne envie d’enchainer sur le suivant… Et le troisième est une sublime conclusion à cette saga, pour chaque personnage abordé dans les tomes précédents, mais surtout au final, à celle de la meute dans son ensemble.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, deuil, Le temps des choix, policier, romance métamorphe, série
Série: Milady Emma |

Larme de Lune par Félie Bertin

Synopsis:

Sur une terre où les Alphas loups dictent toutes les règles, Nino naît humain et Gamma. Comme ses parents avant lui, il rêve de devenir un Gardien et de n’appartenir qu’à la meute du Monde. Mais le destin et la lune ont d’autres projets pour ce gamin malingre et trop curieux.

De drames en révélations, Nino grandit et s’affirme dans un rôle qu’il n’a pas choisi et pour lequel il ne se sent pas à la hauteur. Et pourtant, un pas après l’autre, sans oublier de noircir ses carnets de notes, il espère toujours changer le monde et écrire les lois qui permettront à chacun de s’affranchir du poids des castes.

Entouré de son père, de Seth, son meilleur ami trop bavard, de Caleb, l’alpha de la meute d’Onyx, d’Eliad, le garçon d’à côté, et de toute une petite bande vraiment pas comme les autres, Nino trouvera sa voie au rythme du monde qui l’entoure et le ballotte. Un monde qui lui apprendra qu’on ne peut changer la donne et rebattre les cartes qu’en acceptant de jouer la partie avec sa main de départ.

Alpha, bêta, gamma, oméga, il devra finalement réécrire toutes les évidences pour découvrir que l’amour et la liberté se trouvaient là où il les attendait le moins. Juste sous son nez.

 

Mon avis:

Ce livre est hors catégorie. Ce n’est pas une histoire d humain, ce n’est pas une histoire de métamorphes. C est l histoire de cœur qui battent, qui grandissent qui se confrontent à la dureté que l on nomme la vie. Plus qu’un roman c est un essai philosophique emplie de tendresse et de poésie. Une définition au pluriel du mot Amour, des sentiments contradictoires mais tout aussi proche que l’amour, le désir, la haine, le rejet. Une leçon de vie sur le Deuil, celui d’être aimés amis aussi sur le deuil de nous même, celui qu’on aimerait être mais que nous ne serons jamais, sur un souhait qui ne se réalise pas, sur la dureté de la vie… Une plume d une justesse rare qui nous remet en question, un message qui ne nous laisse pas indifférent. Un livre qu’on savoure et qui mérite une relecture rien que pour en apprécier chaque instant. Un bijou.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, deuil, faux semblants, omegaverse
Série: Mix Editions |

De l’ombre à la lumière par sully hot

Mon synopsis:

Camille vit dans le déni. Endeuillé, solitaire et malheureux, il est incapable de s’ouvrir aux autres.

Alors qu’il hérite d’une maison à la campagne d’un oncle oublié, il va, avec l’aide de son frère dont il a la charge, décider de la rénover, et de se fait, fuir une réalité trop douloureuse.

Mais c’est sans compter sur Pierre, l’ours borné qui fait office de garde-forestier dans la région aux propos déplaisants et les habitants de cette petite bourgade qui vont par la force des choses vont s’imposer dans sa vie.

Camille va devoir apprendre à s’ouvrir aux autres, s’offrir une chance d’être de nouveau heureux.

 

Mon avis: 

De prime abord, on pourrait croire que cette histoire peut porter sur le travail de deuil d’un homme pour son compagnon décédé. Mais cela s’avère plus que cela: comme l’indique le titre, c’est le fait de s’octroyer une seconde chance, une chance de se tourner vers un avenir où l’on s’autorise à être heureux.

Par son écriture toute en douceur, l’auteure nous fait ressentir le mal-être de Camille, cette impression d’être à fleur de peau. Il y a un réel et très beau travail sur le personnage de Camille sur les étapes du deuil qui s’accumulent à ces responsabilités qu’il accumule. Elle nous impose un rythme lent mais profond qui nous fait ressentir ce calme et cette paix tant recherchée.

Les personnages secondaires sont aussi travaillés que les principaux. Cela renforce cette image de cocon d’amour qui nous enveloppe en même temps que Camille tout le long de ce chemin vers la lumière.

Une très belle histoire qui nous donne envie de campagne et de paix.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 

NB L’auteure nous offre un bonus de Noel qui nous réconforte. Car oui, il est difficile de laisser Camille et Pierre à la fin de ce roman tellement on s’y est attaché.

Dans ce bonus, nous avons le plaisir de retrouver tous nos joyeux lurons autours d’un Noel qui s’annonce épique! Entre les imprévus, des expériences culinaires désastreux de Camille, des rapprochements inattendus … Camille et Pierre se souviendront longtemps de ce Noel si particulier.


Genre: deuil, seconde chance
Série: Auto édition |