Scarlet et le loup blanc, Saison 1 – Tome 1 à 4 par Kirby Crow

Tome 1: Le colporteur et le roi des bandits

Scarlet de Lysia est un jeune et honnête marchand ambulant, suivant les routes sauvages et dangereuses qui mènent à ses parents vieillissants. Liall, surnommé le Loup d’Omara, est le chef aussi séduisant que craint d’une tribu de bandits qui bloquent le chemin de montagne que doit emprunter Scarlet. Lorsque Liall demande par jeu un paiement en nature pour le droit de passage, Scarlet refuse et leurs deux volontés s’affrontent, avec des résultats catastrophiques. Scarlet est convaincu que Liall n’est qu’un vaurien sans morale mais, lorsque la campagne hostile s’embrase de violence et que Liall vole au secours de la famille de Scarlet, celui-ci est forcé d’admettre que le Loup n’est pas le pire des alliés. Mais quel prix ultime devra payer le fier Scarlet pour l’amitié de Liall ?

Tome 2: La chance du marin

Scarlet le colporteur et Liall le bandit se retrouvent en compagnie de l’équipage d’un brigantin rshani, voguant à travers les eaux glaciales en direction du Nord, après qu’un message cryptique a poussé Liall à rentrer chez lui.
Suite à une rencontre presque fatale avec des chasseurs de primes à la recherche de Liall, Scarlet a pris la décision de suivre ce dernier, peu importe les dangers. Dans leur périlleuse quête pour se réapproprier le passé de Liall, ils seront pourchassés sans relâche à travers les mers tumultueuses. Cependant, les deux hommes n’ont aucune idée des épreuves bien plus dangereuses qui les attendent dans le légendaire Pays de la Nuit.

Tome 3: La terre de la nuit

Le jeune Scarlet, qui a du mal à s’adapter à sa nouvelle vie à Rshan na Ostre, tente de trouver sa place dans cette société étrangère et décadente où perdure une haine ancestrale envers tous les Hilurins. Alors que Liall se fait emporter par les intrigues de la Cour, le jeune colporteur se demande s’il a commis une terrible erreur en l’accompagnant jusqu’à Rshan. À chaque jour qui passe, Liall lui semble un peu plus étranger, prenant de plus en plus les allures d’un noble rshani dédaigneux et de moins en moins celles du meneur de bandits que Scarlet a rencontré en Byzantur. Mais alors que Liall affronte l’aristocratie pour soutenir la prétention au trône de son petit frère de quatorze ans, un ennemi infiniment plus dangereux se rapproche, bien décidé à séparer les deux amants pour toujours.

Tome 4: Le pacte interdit

Le soleil est réapparu sur la Terre de la Nuit et Liall a revendiqué son droit à un trône qu’il n’avait jamais désiré. Cependant, nombreux sont ceux qui continuent à s’opposer à la présence de son bien-aimé Scarlet à la cour. Alors que les puissants barons réclament un héritier royal afin d’assurer la succession, les rumeurs du mariage de Liall avec la fille d’un baron se précisent et creusent un fossé douloureux entre les amants.
Pourtant, la proposition de mariage de Lady Ressilka n’est pas l’unique raison pour laquelle Scarlet garde ses distances. Sa magie évolue et se transforme en un dangereux pouvoir qu’il ne comprend pas et les seules personnes capables de l’aider sont les Anciens, qui ont tenté un jour de le tuer.
Lorsque les frontières de Rshan se trouvent menacées par des guerres imminentes, Liall se résout à conclure un pacte interdit afin de sauver Scarlet. Mais ce marché pourrait bien coûter la vie au Loup.

Mon avis:

Tel le conte du petit chaperon rouge revisité, le premier tome nous transporte dans un monde où la violence et le pouvoir dominent. Mais un petit colporteur au manteau rouge refuse de se soumettre et n’écoute pas les conseils des anciens. De là part cette folle aventure.
Plus qu’une romance, cette série est un vrai fantasy où les intrigues et complots se succèdent. La romance entre les deux hommes passe en second plan. La description des lieux et des différentes races, est très détaillée, presque trop parfois. On a tendance à être trop submergé par les informations et se perdre. Mais les rebondissements se suivent et ne se ressemblent pas. On n’a pas le temps de souffler. Comme nos deux protagonistes, on nous force à devenir endurant, retenant notre souffle à chaque page de peur de la suite… Oui, cette série est haletante. Je ne sais pas si j’aurai eu autant de plaisir à la lire si je n’avais pas eu l’intégrale qui m’a permis de rester dans l’histoire.
Oui, le dernier tome nous laisse pantois et on meurt d’envie d’avoir le tome 5 sous les mains pour se dire enfin! on va savoir….
C’est le ressenti que j’ai eu à chaque fin de tome, ce qui pour une fantasy médiévale est gage d’un bon roman. Alors si l’envie vous en prend, préparer votre souffle, vos nerfs et surtout prenez patience, cette série est une réussite.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, fantasy, faux semblants, Le temps des choix, Médiéval fantasy
Série: MxM BOOKMARK Imaginaire |

Vivre – Recueil « Des Livres et des Hommes | Des Livres et des Femmes » par Alexandra Mac Kargan, Amheliie, Angie Le GAC, Aurélie CHÂTEAUX-MARTIN, Didier D., Emy RIVER, Eva TERELLON, F.V ESTYER, Flore AVELIN, KALLAN G. DAREN, KAYA C., Manhon TUTIN, MARYHAGE, MBINTEM, S.M GERHARD, Sébastien MONOD, VD PRIN

Petit rappel qui à toute son importance! Tous les bénéfices des ventes du recueil seront reversés à l’organisme Le Refuge. Merci à l’organisatrice Angie Le Gac, ainsi qu’aux autres auteurs pour leurs implications dans ce petit bijou de lecture.

 

La préface, écrit par Sébastien MONOD est, à elle-seule, un résumé de ce recueil. Par ces mots, il fait l’introduction de ces nouvelles qui sont toutes axées sur cette thématique: la nécessité d’exister, de vivre.

Hommes comme femmes, quinze auteurs nous proposent des nouvelles sur cette réalité qui est la nôtre, la leur, celle de tout à chacun, de voir au-delà des apparences et des faux semblants. Plus qu’un recueil, on nous confie des instants de vie d’êtres humains, d’hommes et de femmes qui se cherchent, se questionnent sur ces instants décisifs qui les amènent à faire des choix. Par leurs plumes, les auteurs nous entraînent, nous lecteurs, dans leurs histoires. On s’approprie leurs mots, ces sentiments, ressentiments…  Car ces nouvelles sont de réels tranches de vie. On se voit se remettre en question sur nos propres choix. Ces histoires nous ramènent à notre propre histoire, nos propres questionnements. On a tous, à un moment ou un autre, vécus, une situation pareille ou, nous y préparer, que cela soit une rencontre, une séparation ou un deuil.

Quand on termine cette lecture, on en ressort différent(e). On ressent cette envie de « Vivre », oser, ne pas avoir de regrets…

Ce recueil est poétique, d’une justesse incroyable. On y ressent de l’empathie sans tomber dans le « pathos ». Vous l’aurez compris, un réel coup de cœur. Un livre à lire, relire. Un bijou à savourer. Et en plus, c’est pour une très belle cause. Alors, n’hésitez plus. Foncez!

 

Intéressé(e)?  disponible:

En version papier sera à 16 euros sur place, au salon d’Auriol qui se déroulera le 5 mai.

Sur Amazon: en version numérique et papier

 


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, faux semblants, handicap social, homophobie, Le temps des choix, recueil, romance, seconde chance

la série Bleu pourpre par Veelitann Dovaelei

Tome 1: Le prince de Crystal

Après son vingtième anniversaire, Lahën doit se soumettre à l’une des règles de sa race et royaume; En tant qu’héritier Asrean, en tant qu’homme Asrean, en tant qu’Asrean, il est l’heure pour lui de quitter les lieux sur une longue période et de vivre au sein d’une autre race. Il est temps de se fondre avec eux comme s’il était l’un des leurs. Il est temps d’apprendre à devenir un caméléon Asrean, surtout s’il veut devenir le diplomate de ses rêves. C’est la dernière étape à franchir dans son apprentissage. Mais sera-t-il capable de vivre comme un Dreyns pour aussi longtemps, quand l’Empire entier pourrait littéralement sentir qu’il est un étudiant Asrean sous couverture? Quand lui-même ne supporte pas même l’idée de s’asseoir à côté d’une créature aussi dangereuse qu’un Dreyns?

 

 Tome 2: Le prince d’Améthyste

Lahën s’habitue petit à petit à sa nouvelle existence et s’approprie les us et coutumes des terribles Dreyns. Mais cette nouvelle vie, teinte de liberté et de droit, est parsemée d’un petit quelque chose qui prend de plus en plus de place.
La guerre.
La faim.
Et Krenk, le petit Dreyn doté d’une volonté de fer.

 

Mon avis:

Une romance qui nous sort des romances fantasy. Tout dans ce roman est criant de vérité. L’auteur nous met en avant le thème de la différence et de la peur de l’inconnu. Nous sommes pourtant dans un univers, sur des planètes qui ne sont pas celles des hommes mais on ressent ce sentiment « humain », celui de jugement sur des apparences et des à priori. Le sujet est très bien traité.  En effet, nous sommes en pleine immersion dans l’inconnu par le biais de Lahën. Obligé de s’immerger dans un monde qui lui est inconnu, accepter des changements physique et moraux pour survivre. Page après page, on voit les préjugés tomber l’un après l’autre et que l’étranger est au final peut moins sauvage qu’il l’est lui même. Une belle histoire de moralité. Le seul bémol? Cette fin qui nous laisse sur notre faim! L’intrigue est sous entendue tout le long de ce premier tome et reste en suspend à la fin de la lecture. Nous restons, tout comme Lahën avec milles questions où nous attendons des réponses.

A la fin du tome 1, nous espérions voir le tome 2 arrivait bientôt pour continuer à vivre cette immersion dans l’inconnu qui devient peu à peu familier à ce personnage si attachant… Et bien, l’auteur répond à nos attentes. Malgré les trop nombreuses fautes de syntaxe ( réellement handicapantes, surtout à la fin pour le lecteur), les révélations s’enchaînent, nous empêchant de reprendre notre souffle. On découvre les secrets passés de Thross et la réelle raison pour laquelle il protège autant Lahën/Laren et le reste de sa « famille ».

Lahën/Laren, lui s’épanouie dans sa nouvelle vie où il découvre quelque chose d’encore inconnu pour lui: la liberté. Mais celle-ci a un prix. Les mensonges lui pèsent de plus en plus, surtout en vu du rapprochement avec Krenk et la menace de cette guerre qui les mettent, lui et ceux qu’il apprécie en danger.

Ce tome est tourné sur le thème des liens, cet esprit de famille élargie, des sentiments que l’on éprouve, celui de l’Amour, si étrangers à ces hommes, quelque soit leur « race ». L’auteur nous montre que l’amour va au delà des apparences, au delà du lien de sang, des rangs, des ressentiments envers l’autre. Mais jusqu’où peut on accorder sa confiance? C’est là que ce termine ce deuxième tome, nous laissant, une fois de plus frustré, attendant impatiemment le troisième tome et enfin, espérons le, sans espéré un dénouement, au moins une une explication à ses questions: Qui et Pourquoi. L’auteur entretient habilement le suspense. Hâte d’avoir le troisième tome sous les yeux.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, fantasy, faux semblants, science fiction, série
Série: Independently published |

Prisonnier céleste par Leina San

Synopsis:

Taka est un ange qui a une seule mission. Traquer, trouver et détruire les démons de sa liste. Jamais il n’a failli a sa mission. pourtant, sa vie va basculer quand il croisera la route d’un incube. Akai, un incube particulièrement puissant croise la route de l’ange. amuser par la situation, il choisit de garder l’ange en vie après la bataille. Comment va se passer la vie d’un ange en enfer? Que va faire Taka pour se sortir des griffes d’un incube vivant grasse aux relations sexuelles? A vous de venir découvrir les réponses.

 

Mon avis:

Voilà une romance inattendue. On s’attend à une histoire « classique » entre un esclave et son maître. Là où l’auteure tire son épingle du jeu, c’est que cette histoire est loin d’être si prévisible. Elle bouscule les codes sur ce thème de l’enfer et du paradis. Le monstre n’est pas forcément celui que l’on pourrait croire… Une histoire qui met en avant les préjugés et les faux semblants, une intrigue sur cet ange déchu qui nous interroge… On s’attend à une histoire de dominance, mais tout comme la morale de cette histoire, les apparences sont trompeuses.

Une histoire qui se lie sans prise de tête, où certaines scènes mettent en avant la pratique du BDSM mais qui n’a rien de vulgaire ou trash. Ces scènes ne prennent pas le pas sur la relation, elles l’accompagnent dans cette initiation à la confiance.

Une lecture à dévorer.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: BDSM, fantasy, faux semblants
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

La lune du loup par Manhon TUTIN

Synopsis:

La lune du loup est un évènement très important dans les croyances de ma tribu. En effet, c’est au moment où l’astre est plein que les esprits se mêlent aux vivants afin d’élire deux dirigeants dans le but de protéger notre peuple : un humain, ainsi que l’alpha de la meute. De nombreuses générations d’illustres leaders se sont succédé à la tête du clan. L’on raconte qu’ils ont toujours fait front commun, en parfaite harmonie, pour nous préserver. C’est désormais à mon tour de porter le poids de toutes ces responsabilités. Et par les temps qui courent, nous avons plus que jamais besoin de protection.Je suis Hania, le chaman des Waalpi. Voici la manière dont mon destin a été complètement chamboulé par les esprits, quand ceux-ci ont décidé de le lier irrémédiablement à celui de Cheveyo. Le loup le plus féroce de tous les temps.

 

Mon avis:

Une belle histoire sur l’harmonie. Celle des éléments celle des hommes celle d’une âme sœur. L’harmonie qui amène un équilibre sur son entourage. Une belle balade dans cette meute. Une belle philosophie de vie. Ce que j’apprécie c’est que l’histoire est focalisée sur deux âmes sœurs. Une douce plume qui ne cache rien des sentiments des doutes de cette attraction. Oui une douce romance sans fard. J’ai passé un très bon moment de lecture. Une lecture qui nous met dans une bulle coupée du monde et ça fait du bien.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: faux semblants, romance métamorphe
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

Série Bonne Ossature par Kim Fielding

Tome 1: Une bonne ossature

Dylan Warner, hipster maigrichon et discret, était le genre de gars à qui les autres hommes ne jetaient qu’un coup d’œil à peine, jusqu’à ce soir où ses indiscrétions avec un bel inconnu ont fait de lui un loup-garou. Désormais, en dépit d’un léger handicap capillaire, il ne veut qu’une chose : vivre une vie ordinaire (tant pis pour la solitude) en tant qu’architecte. Il essaie de garder ses pulsions sauvages sous contrôle, mais après un nouveau fiasco évité de justesse, Dylan abandonne sa vie citadine et déménage en campagne, où il aura beaucoup moins de chance de blesser quelqu’un. Son nouveau chez-lui est une charmante maison en ruines mais au potentiel énorme, agrémentée d’une ancienne plantation de sapins de Noël, et d’un voisin solitaire : le sexy et rustique Chris Nock.

Dylan engage Chris pour l’aider à rénover le corps de ferme et découvre rapidement que ses hypothèses concernant son voisin sont fausses… et qu’il aimerait beaucoup voir Chris devenir partie intégrante du décor de sa vie et de sa maison. Entre devoir faire ses preuves face à son patron, les attraits séducteurs de son dangereux ex-amant, et ses expériences limitées en amour, Dylan a beaucoup de mal à s’exprimer : comment pourrait-il lancer la conversation sur son besoin mensuel de hurler à la lune ?

 

Tome 2: Une bonne fondation

Cela fait plusieurs semaines que Dylan Warner a tué Andy, le loup-garou dément à l’origine de sa lycanthropie, quand celui-ci a essayé de s’en prendre à Chris Nock. L’architecte et l’homme à tout faire continuent de rénover la vieille demeure tout en posant les fondations de leur relation. Ils viennent tous deux de milieux très différents, et ni l’un ni l’autre n’a eu d’histoire sérieuse auparavant, alors avancer main dans la main est un défi en soi, sans même compter sur le fait que Dylan se transforme en monstre une fois par mois.

Pour couronner le tout, la maison de ce dernier est hantée, et le passé des deux hommes est bien décidé à les rattraper. Pour bâtir une relation solide et durable, ils vont devoir faire front ensemble à leurs problèmes.

 

Mon avis:

Cette romance lie le paranormal à la vie de deux hommes lambdas. La différence qu’il y a avec cette série et une romance métamorphe comme on a l’habitude de lire est qu’on ne parle pas de meute, de puissance, mais d’individus. On parle de deux hommes qui ont chacun de lourds secrets, de deux solitaires. Il s’agit d’une romance sur l’acceptation de l’autre au-delà de ces apparences.

Dans le tome deux, l’auteure renforce cette idée d’acceptation. Le manuel des loups-garous n’est fourni ni aux protagonistes ni au lecteur. L’auteure nous apprend qu’une relation de couple fonctionne de la même façon que des humains ordinaires, avec une bonne ossature que construisent de bonnes fondations avec le temps. Elle met le doigt sur les ravages de l’enfance sur l’adulte, sur ce passé douloureux qui nous amène à nous méfier. Elle nous laisse avec ce message: on ne choisit pas sa famille de sang, mais on peut choisir celle du cœur.

En résumé, une plume qui nous fait vivre une intrigue et ses péripéties. Une plume qui par de simples mots met le doigt sur des maux qui sont nous parle. Une romance réussie.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, faux semblants, romance métamorphe, série
Série: Reines-Beaux |

Larme de Lune par Félie Bertin

Synopsis:

Sur une terre où les Alphas loups dictent toutes les règles, Nino naît humain et Gamma. Comme ses parents avant lui, il rêve de devenir un Gardien et de n’appartenir qu’à la meute du Monde. Mais le destin et la lune ont d’autres projets pour ce gamin malingre et trop curieux.

De drames en révélations, Nino grandit et s’affirme dans un rôle qu’il n’a pas choisi et pour lequel il ne se sent pas à la hauteur. Et pourtant, un pas après l’autre, sans oublier de noircir ses carnets de notes, il espère toujours changer le monde et écrire les lois qui permettront à chacun de s’affranchir du poids des castes.

Entouré de son père, de Seth, son meilleur ami trop bavard, de Caleb, l’alpha de la meute d’Onyx, d’Eliad, le garçon d’à côté, et de toute une petite bande vraiment pas comme les autres, Nino trouvera sa voie au rythme du monde qui l’entoure et le ballotte. Un monde qui lui apprendra qu’on ne peut changer la donne et rebattre les cartes qu’en acceptant de jouer la partie avec sa main de départ.

Alpha, bêta, gamma, oméga, il devra finalement réécrire toutes les évidences pour découvrir que l’amour et la liberté se trouvaient là où il les attendait le moins. Juste sous son nez.

 

Mon avis:

Ce livre est hors catégorie. Ce n’est pas une histoire d humain, ce n’est pas une histoire de métamorphes. C est l histoire de cœur qui battent, qui grandissent qui se confrontent à la dureté que l on nomme la vie. Plus qu’un roman c est un essai philosophique emplie de tendresse et de poésie. Une définition au pluriel du mot Amour, des sentiments contradictoires mais tout aussi proche que l’amour, le désir, la haine, le rejet. Une leçon de vie sur le Deuil, celui d’être aimés amis aussi sur le deuil de nous même, celui qu’on aimerait être mais que nous ne serons jamais, sur un souhait qui ne se réalise pas, sur la dureté de la vie… Une plume d une justesse rare qui nous remet en question, un message qui ne nous laisse pas indifférent. Un livre qu’on savoure et qui mérite une relecture rien que pour en apprécier chaque instant. Un bijou.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, deuil, faux semblants, omegaverse
Série: Mix Editions |

Changer Les Limites (Harrisburg Railers ) par R.J SCOTT, V.L LOCEY

Tome 1: Changer les limites

Tennant, est le cadet des frères Raw. Tous hockeyeurs professionnels, Tennant est téméraire bien qu’il ne puisse plus vivre dans l’ombre de ses aînés.

Il décide alors de partir, sans prendre compte des conseils des autres, pour l’équipe des Harrisburg Railers. Là, il retrouve Mads, un des entraîneurs qu’il connait bien, pour être un ami de son frère aîné Brady.

Jarred Madsen a eu un parcours difficile avant d’arriver là où il en est aujourd’hui. Devenu père à 15 ans, il voit sa carrière professionnel s’arrêter au sommet de sa gloire pour un problème au cœur.

De 9 ans son cadet, il sait que Tennant n’est pas sorti du placard. Bien que lui ne cache pas sa bisexualité, cette hypothétique relation reste hors limites. Mais le cœur a ses raisons que la raison ne peut comprendre…

 

Tome 2: Première saison

Mon avis:

Cette série nous fait vivre ce sport. On se voit sur la glace, on ressent les émotions de ces joueurs … Mais bien plus encore, ce roman nous montre le long chemin d’un coming out et ses difficultés. Celles liées à ses proches, à son équipe, à l’image que l’on véhicule auprès de son public; mais surtout face à soi-même. Elles nous montrent qu’assumer ce que nous sommes, nos sentiments c’est avant tout dépasser nos propres limites.

Le premier tome était déjà très prometteur. Mais celui-ci aborde un sujet qui est très peu aborder dans les romances dans le milieu sportif: celui du coming out d’un sportif en activité. L’homophobie est clairement le thème principal de ce deuxième tome. L’homophobie sous toutes ses formes et ses conséquences. Que ce soit le joueur qui veut faire son coming out publiquement avec les conséquences sur sa vie privé et professionnelles, celles de l’entourage (famille et coéquipiers) qui doivent prendre partis. Mais on voit aussi que l’homophobie peut être une blessure plus ancienne, qu’une agression n’est pas forcément que physique, elle est aussi morale.
Ce livre est un pamphlet sur cette société et ses amalgames bigots. On nous montre que les mentalités évoluent mais il y a toujours des détracteurs, surtout dans le milieu très masculin de hockey sur glace, pratiqué dans des pays conservateurs. Car au bout du compte, une seule question demeure: en quoi la sexualité d’une personne peut elle la définir?

Encore une belle démonstration des difficultés de pouvoir complètement s’assumer dans un monde sportif où les préjugés homophobes font loi.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: faux semblants, homophobie, métier, sport
Série: Love Lane Books Limited |

La série Borderline par AurElisa MATHILIDE

 Tome 1 – au pied du mur

Bastien, 19 ans, est un jeune homme froid, dur, introverti qui s’autodétruit face à un sombre passé.

Pour sauver son frère, Martial, qui est aussi son tuteur, est totalement impuissant. Malgré l’amour qui lui porte, il ne peut plus être spectateur du mal être de son frère. Alors quand Bastien est admis pour une overdose, il prend une décision radicale, le sortir de cet environnement nuisible et donc loin de lui.
Contre son consentement, à force de chantage, il va obliger Bastien à travailler dans une ferme en Normandie auprès d’une famille qui tient un refuge pour animaux maltraités, loin de la capitale et de cet enfer. Bastien, malgré son attitude rebelle va devoir faire ses preuves auprès de ses nouveaux employeurs et apprendre à avoir des repères. Mais malgré les attentions qu’on lui porte, le point de rupture n’est pas loin.


Face à cette impossibilité de mettre des mots sur ces maux, Bastien va se retrancher derrières ses barrières jusqu’à la Bordeline. A lui de faire un choix: soit se laisser tomber dans ces abysses, soit combattre cette déferlante d’émotions et s’ouvrir aux autres.

 

 Tome 2 – Douceur, tendresse et autres complications.

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons Bastien en accord avec ses nouvelles résolutions: prendre sa vie en main.

Mais pour pouvoir s’accepter, il va devoir affronter ses démons passés, apprendre à s’ouvrir et faire confiance aux autres. Mettre des mots sur ses maux qui l’on détruit et lui ont volé cinq ans de sa vie.

Petit à petit, on découvre les raisons de cette descente aux enfers et son origine. Bastien va devoir livrer des batailles pour ne pas mélanger passé et présent dans ses relations avec les autres pour envisager un futur; et en particulier avec Clément pour qui le jeune homme a des sentiments profonds.

Mais l’implication de sentiments est toujours suivit de leurs complications. Et dans ce cas, Bastien va apprendre que le point de rupture n’est jamais loin. Mais pour la première fois, il ne va être pas seul pour y faire face.

 

 Tome 3: Comme autant de mains tendues

Il pensait être de nouveau seul, que le départ de Clément avait tout brisé, mais… Et s’il se trompait ? Des mains tendues surgissent là où il s’y attendait le moins, lui redonnant espoir. Sans qu’il en ait conscience, des amis se dévoilent, le soutiennent et l’aident à se relever, lui permettant enfin de voir toutes les opportunités qui s’offrent à lui.
« Et si l’amitié pouvait sauver une vie ? »

 

Tome 4: Et que les masques tombent

« Qu’est-ce que tu cherches ? »

Bastien a pris sa décision. Il a fait un choix : laisser une chance à Stan et savoir s’il peut l’aider à canaliser ses démons. Et malgré sa peur de l’inconnu, il est déterminé à trouver une solution et à avancer. Mais pour cela, il doit se confronter à lui-même… à ses peurs… à ses souvenirs… à ses espoirs… Sans s’y attendre, il retrouve son chemin de façon brutale, mais salvatrice. _x000D_

« Il faut que tu te pardonnes. »

Soutenu par la famille Joubert, il reprend peu à peu sa vie en main. Tout un futur s’offre à lui et il est bien décidé à le construire avec l’aide de tous ceux qui l’entourent. Cependant, s’il apprend à gérer son passé, son présent lui réserve encore bien des surprises, car il n’est pas le seul à se cacher derrière des non-dits et des faux-semblants.

 

Mon avis:

Une lecture intense, où le lecteur devient cette conscience, cette petite voix dans la tête, qui ressent cette déferlante d’émotions, ce mal être. Une dimension intime où la lecture prend vie.

Dès les premiers chapitres, on vit cette détresse et cette auto-destruction. L’intrigue autour du passé de Bastien nous tient en haleine tant il est peut partagé, tant les maux n’arrivent pas à être formulés.

Une romance sous forme de témoignage d’une victime plus que prenante. Toujours sur ce ton de confidence, l’auteure nous expose le chemin vers l’acceptation face aux conséquences d’ un sujet tabou: celui d’une victime de viol, celui d’un survivant. Car son personnage principal, Bastien, malgré ces démons est avant tout un survivant. Un témoignage qui tout au long des tomes nous présente aussi les conséquences qu’un traumatisme de l’enfance a sur les personnes qui côtoient cette âme meurtrie … L’accompagnement est loin d’être aussi facile que l’on peut le penser.

Une romance bouleversante, criante de vérité qui ne nous laisse pas indifférent. Une romance qui est rythmée par le chemin vers l’acception de cette victime, doucement, douloureusement.

Il nous tardait la sortie du tome 4, tellement le lecteur se prend d’attachement pour Bastien et son entourage… Et bien, on est pas déçus!

Une suite plus qu’attendue et pourtant, on se retrouve avec de nouveau un melting pot de sentiments: anticipation, peur, douleur, tristesse, joie… Par ses mots, de simples mots, on se retrouve à vivre les ressentis de Bastien, à souffrir pour lui, espérer… C’est la magie de la plume de l’auteure. Depuis le premier tome, on ne peut que s’attacher à ce jeune homme au passé sombre, à sa vie instable. On le suis pas à pas dans cette reconstruction. Rien n’est épargné! Tome après tome, on apprend un peu plus sur le cauchemar qui l’a traumatisé à tout jamais. Ce tome 4 est l’apothéose avec, enfin, la description de cette fameuse après midi où Bastien à tout perdu. On prend plaisir à relire les autres tomes, comprenant un peu plus les réactions et les interrogations que nous pouvions encore avoir.
Mais on ressent aussi la détresse et le malaise de l’entourage de Bastien face à cet être détruit. L’auteure pose des mots, encore une fois, d’une justesse pour décrire ce sentiment d’impuissance.
Alors oui, une fois de plus, nous voila transcendé et arrivé à la fin du tome 4, on se dit: NOOOONNNNNN pas possible! Tel un drogué, on ressent un état de manque, un vide qui nous tarde de combler face à un énième rebondissement… L’attente va être longue, très longue jusqu’au prochain. Bravo et merci. Plus qu’un livre, un partage, une confidence d’une victime sur sa vie et le chemin vers sa reconstruction.

 


Genre: amitié / amour, drame psychologique, faux semblants, série
Série: MxM BOOKMARK Romance |