Lumière aveuglante par Renae Kaye

Synopsis:

La bouche impertinente de Jake Manning lui vaut souvent des ennuis. À cause d’elle, il n’arrive pas à garder un emploi. Combiné avec un peu de malchance, elle l’empêche d’avoir un emploi stable. Une énorme dette pèse sur lui et il doit en plus prendre soin de sa mère alcoolique et de ses trois plus jeunes sœurs. Quand un emploi de femme de ménage se présente, Jake est tellement désespéré qu’il saute sur l’occasion. À l’arrivée, il trouve son nouveau patron, Patrick Stanford, un homme pointilleux, arrogant, grossier… et… aveugle.

Né aveugle, Patrick est habitué à être obéi, mais il rencontre son adversaire avec Jake qui ne tient aucun cas de tous ses ordres et menace de changer toutes les étiquettes en braille sur ses produits d’épicerie et de partir en courant avec son chien-guide d’aveugle s’il ne se comporte pas mieux.

Jake adore Patrick. Les choses commencent à s’éclaircir : les filles commencent leur propre vie et sa mère pourrait vraiment arrêter de boire, cette fois. Il a tout sacrifié pour sa famille, peut-être qu’il est temps maintenant de vivre sa vie et d’entamer une relation avec Patrick. Quand sa mère a besoin de lui, il se sent coupable et il a du mal à choisir entre sa famille et Patrick. Jake doit se rendre compte qu’il n’est plus seul.

 

Mon avis:

Cette histoire me laisse mitigée. J’avoue qu’elle m’a plu mais le fait qu’une personne handicapée soit « cataloguée » d’un assisté me dérange profondément. En effet, toutes personnes étant atteint de cécité ou autre handicap ne souhaite qu’une chose, l’autonomie. Oui, l’auteure veut faire passer le message qu’il faut voir au-delà des apparences, du handicap mais pas en donnant cette image d’assisté. Je pense que la romance prend le dessus sur la réalité des faits et du quotidien d’un aveugle. La relation entre les deux hommes est pourtant très belle et fait rêvée mais pas au détriment d’un sujet tel que le handicap et la gestion de celui-ci. C’est une romance pure, certes très agréable à lire mais peut être trop romancée.

 

NB il ne se vend plus qu’en VO.


Genre: au delà des apparences, handicap
Série: Dreamspinner Press |

Série Quand c’est le moment par ARIA GRACE

Tome 1: Ciel haut amour

Quand Shane Greenly a quitté sa maison à Casper Mountain dans le Wyoming, il quittait plus que le placard. Il avait besoin d’un nouveau départ pour poursuivre son rêve de gérer un ranch d’entraînement pour chiens, sans avoir à nier la personne qu’il est vraiment. Rencontrer Alex était l’une des plus belles choses qui puisse arriver à Shane. Ils étaient aux débuts d’une merveilleuse relation lorsque l’impensable arriva, et Shane dut partir. Les conséquences de ses erreurs passées ne pouvaient rester cachées plus longtemps.

 

Tome 2: Quand je suis faible

Jamie a une attitude extravagante et dévergondée, parce qu’il a été blessé dans le passé. Bien que ce soit principalement une façade, il se cache derrière son personnage pour mettre les gens à distance. Avec seulement un petit groupe d’amis de confiance, il s’est juré de ne jamais laisser un homme avoir à nouveau du pouvoir sur lui. Le pouvoir de le blesser. Le pouvoir de lui voler sa liberté. Le pouvoir de l’étiqueter comme prédateur pour le restant de ses jours.
Reed et sa soeur dirigent une petite section de maternelle à la maison. Son objectif est d’obtenir son diplôme pour pouvoir soulager Lucy. Il n’a pas le temps d’avoir des amis, et encore moins un amant, mais lorsqu’il rencontre Jamie, il voit quelque chose en cet homme qui lui donne envie de s’en approcher.
Malheureusement, le passé de Jamie l’empêche de vraiment faire partie du futur de Reed. Ce n’est pas son coeur qui l’en empêche. C’est la loi.

 

Tome 3: Quand je suis perdu


Mike a blessé de nombreuses personnes par le passé. Sans autre moyen d’arranger les choses, il prend la route pour s’excuser auprès de ceux à qu’il a fait le plus de tord. Lorsqu’il atteint la fin de sa liste et arrive à Denver, il décide de rester pour tenter un nouveau départ.
Seb n’est pas sûr de pouvoir faire confiance à Mike, mais propose de l’aider pour certains projets dans son nouvel appartement. Ils tentent de nier l’alchimie qui existe entre eux, mais elle est trop forte pour être ignorée. Seb veut trouver quelqu’un qui puisse lui convenir physiquement, pour ne jamais refaire l’erreur qu’il a commise avec Kyle.
Mike veut juste être trouvé.

 

Tome 4: Quand tu es mien

Kyle est resté dans une relation abusive parce qu’il ne croyait pas mériter quelque chose de mieux. Il cède son salaire et sa dignité pour avoir la paix.
Jonathan a une vie ordonnée faite de routine et de contrôle. Quand Seb lui demande d’étudier un dossier contre son ex, il hésite. Non pas parce qu’il ne veut pas l’aider, mais parce qu’il a peur que cet homme doux et brisé puisse bouleverser le monde bien rangé dont il a besoin.

Tome 5: Quand je tombe amoureux

Jeff tombe amoureux rapidement et profondément. Sa tête lui dit d’y aller doucement, mais son coeur ne le laisse pas faire. Après un plan d’un soir impersonnel avec un homme masqué le soir d’Halloween, il se rend compte qu’il doit changer. Et losqu’il est invité à travailler sur un projet spécial avec un co-fondateur sublime, il sait qu’il doit rester professionnel. Il risque son travail, et ne peut pas laisser une amourette détruire sa carrière.
Drake n’est pas à l’aise avec sa sexualité et se donne beaucoup de mal pour dissimuler cette part de lui-même à tout le monde. Quand sa récente aventure d’un soir entre dans sa salle de conférence, il est déterminé à le garder à distance.
Mais un employé mécontent a d’autres projets, et Drake est obligé de prendre une décision à laquelle il n’aurait jamais pensé arriver.

 

Tome 6: Quand le wisky ne fait plus effet

Cooper a été soumis à un stress phénoménal au travail. Non seulement sa compagnie était au bord de la faillite, mais il a aussi appris que son premier amour avait été tué dans un accident de voiture après leur séparation. Le fardeau de sa culpabilité est presque trop lourd à porter.
Le whisky mettait les démons à distance. Mais lorsqu’il rencontre un jeune homme sensible dans une boîte de nuit, l’échappatoire qu’il trouvait au fond de son verre devient de plus en plus difficile à atteindre.

 

Tome 7: Quand le tonnerre gronde

Josh est heureux et amoureux de l’homme le plus sexy avec qui il soit jamais sorti. Sa vie semble parfaite jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il ne connaissait pas du tout l’homme avec qui il projetait de se marier.
Tyler est un dragueur à la réputation de coureur. Et cela ne le dérange pas. Mais lorsque Josh entre dans le librairie que tient la mère de Tyler, ses priorités changent rapidement. Il commence à vouloir des choses qu’il n’avait jamais voulues avant.
Et bien que cela prenne du temps à Josh d’en arriver là, il commence à se demander s’il ne veut pas les même choses lui aussi.

Tome 8: Quand les branches se brisent

Chad a toujours eu une tendresse particulière pour les enfants dans le besoin. Lorsqu’il rencontre Britney et sa fille de deux ans et demi, il se plie en quatre pour lui apporter toute l’aide qu’elle acceptera. Malgré l’historique de mauvaises décisions de Britney, lorsque cela compte vraiment, elle prend les meilleures possibles.
Chad ne connaît rien au fait de prendre soin d’enfants, mais lorsqu’il est obligé de se comporter en homme, une aide lui arrive des deux hommes dont il l’attendait le moins.

 

Tome 9: Quand les mots échouent

Troy s’est vu offrir l’opportunité de sa vie. Non seulement il est désormais le co-propriétaire de la sandwicherie qu’il a aidé à construire, mais il vit aussi dans un magnifique appartement très bon marché. Sa vie pourrait être parfaite s’il avait quelqu’un avec qui la partager.
Isaac a déjà pris quelques mauvaises décisions dans sa courte vie. À seulement 21 ans, sa plus notable a été de signer un contrat de servitude sexuelle d’un an dans une maison close, dans le fin fond du désert du Nevada. Lorsqu’il est témoin d’un accident tragique au ranch, il est contraint de fuir pour sa vie.
Isaac se retrouve à Salt Lake City, fauché et incapable de faire confiance à qui que ce soit. Il ne faut que quelques jours avant que la chance tourne et qu’une opportunité se présente à lui, qui pourrait apaiser un peu sa culpabilité tout en lui remplissant le ventre.
Ils ne sont pas très bien assortis, mais l’alchimie entre eux est forte dès le moment de leur rencontre.

Tome 10: Quand ton cœur meurt

Simon travaille à la pension pour aider Alex et Shane à traverser un moment difficile. Mais lorsqu’une tragédie frappe la famille, la reconstruction qui vient après l’obscurité permet presque à une autre tragédie d’arriver.
Conclusion de la série Romance à Mile High

 

Mon avis: 

Le tome 1 met en avant toutes les difficultés de s’assumer pleinement, d’arrêter d’avoir peur du regard des autres, d’accorder sa confiance auprès de quelqu’un d’autre. On ne peut que s’attacher à Shane qui se cache de lui même. L’auteure met le doigt sur l’emprise qu’ont les parents sur leurs enfants. Avec des mots cruels mais réaliste, elle nous révèle le poids des mots, l’impact qu’il peuvent avoir.

Le tome 2 met, une fois encore cette peur viscérale de s’ouvrir aux autres. Une simple erreur de jeunesse peut avoir des conséquences dévastatrices sur notre futur… C’est ce qu’a vécu Jamie. On a tous, un jour ou l’autre eut ce genre de mésaventures mais les apparences amènent souvent à des jugements infondés. Aria Grace nous met, une fois encore, en avant toutes les difficultés de se reconstruire quand on a tout perdu, cette difficulté de faire de nouveau confiance à quelqu’un.

Le tome 3 aborde cette fois le statut de victime, celui d’un être dont on a abusé de son innocence… Comment peut on accorder sa confiance à un homme qui a détruit des vies? Peut on s’autoriser à entrevoir une seconde chance d’être heureux? Toute la problématique de ce tome réside dans cette question.

Le tome 4 aborde des hommes que tout oppose et pourtant… Un passé traumatisant, des handicaps au quotiden, de la méfiance envers ceux qui les entoure… Quand deux êtres abîmés se trouvent et s’entraident…

Le tome 5 se focalise sur les priorités de la vie et les remises en questions qu’entraînent certaines situations… Que fuir ces problèmes au lieu des les affronter nous empêche de vivre, on ne fait que survivre… Que s’ouvrir à quelqu’un d’autre, s’engager amène forcément à se montrer tel que nous sommes, arrêter de se cacher et prendre des décisions…

Le tome 6 nous met en avant les conséquences d’un épisode passé traumatisant sur une personne: la culpabilité, la honte qui la ronge. Mais l’optimisme de l’auteure nous montre, une fois de plus que s’ouvrir aux autres, s’accorder une seconde chance peut nous aider à panser nos plaies et de nouveau avoir l’espoir d’un avenir.

Le tome 7 aborde ces apparences… ces apparences trompeuses qui détruisent tous nos rêves nos espoirs quand la vérité éclate… Il aborde la reconstruction après une trahison…

Le tome 8 aborde les priorités de chacun… Certains rêve de réussite professionnelles, d’autres sur le plan personnel d’autres encore qui ne se posent pas de questions et qui survivent en se laissant porter… Mais quand un élément extérieur surgit et que tout est remis en question, on doit de nouveau se poser les bonnes questions, sur nos priorités. Car le but final est l’accomplissement de soi. Mon coup de cœur de la série car l’auteure aborde un trouble mais de façon tendre avec leurs doutes, leurs appréhensions, leurs ajustements…

Le tome 9 aborde de nouveau les conséquences de nos actes passés. Quand mentir devient une obligation pour survivre mais qu’une porte s’ouvre vers l’amour… comment réagir? Doit on prendre le risque?

Le tome 10 est le tome qui conclue la série et quel final! Sortez les mouchoirs! On retrouve notre couple du tome 1, huit années sont passées. Alors que tout du long de la série on s’attache aux personnages, voilà que Aria Grace nous met devant un thème on ne peut plus délicat à traiter: celui du deuil et du « après ». Un tome juste sublime qui conclue parfaitement cette série.

 

Voici une série que le peut qualifier de complète, qui aborde, sur la thématique de la seconde chance, différents profils, avec des passés traumatisants et un avenir flou… Faire table rase du passé, s’octroyer une nouvelle chance, apprendre de ses erreurs, se pardonner… tel est le fil conducteur de cette série.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, deuil, drame psychologique, faux semblants, handicap, homoparentalité, homophobie, Le temps des choix, seconde chance, série, traumatismes du passé
Série: Independently published |

En l’absence de Lumière par Adrienne WILDER

Synopsis:

Pendant des années, Grant Kessler a fait de la contrebande de marchandises d’un bout du monde à l’autre. Quand les affaires prennent une direction que Grant n’est pas prêt à suivre, il décide de se retirer et, selon les apparences, il s’installe dans une ville perdue au milieu de nulle part, appelée Durstrand. Mais son véritable plan est d’attendre quelques années et de laisser le FBI perdre tout intérêt à son égard, puis de passer à l’autre côte, dont il a toujours rêvé. Atteint d’autisme sévère, Morgan ne peut pas regarder les gens dans les yeux, parle de la gauche pour la droite et a des tics incontrôlables. Pourtant, il a vaincu chaque obstacle que la vie a mis sur son chemin. Et quand Grant Kessler emménage en ville, Morgan ne se montre pas timide en lui faisant savoir à quel point il le veut. Alors que l’attirance est réciproque, Grant repousse Morgan. Comme le reste du monde, il ne peut pas voir au-delà des comportements bizarres de Morgan. Puis Morgan montre à Grant comment la lumière permet de voir, mais le laisse également aveugle. Et une fois que Grant ouvre les yeux, il perd son cœur en faveur de l’énigme que l’homme représente et qui change le cours de sa vie.

 

Mon avis:

Ce roman est un réel pamphlet sur les stéréotypes et préjugés sur les autistes. On les croient fous, perdus dans leur monde, insensible à ce qui les entourent. Hors, si l’on regarde au delà de leurs tocs, si on prend le temps d’apprendre à les connaitre, on se rend compte qu’ils sont autant humain que nous. Qu’ils peuvent réfléchir, ressentir …

La différence fait peur, les monstres font peur … C’est dans la nature de l’homme de se méfier.

Mais Adrienne WILDER nous montre que cette méfiance devrait être du côté de celui qui se croit « normal », trop sure de lui. Elle arrive en remettre en question l’œil du lecture sur une action en cours: oui, nous l’aurions jugé comme un fou. Mais, et si cela ne cachait pas autre chose? Si c’était nous qui lui faisions peur… Une remarquable remise en question sur notre vision du monde.

Elle nous met aussi face à la réalité de cette maladie appelée Autisme. Cette maladie a différents stades d’un individu à l’autre. Pourtant, Adrienne WILDER ne prend pas la facilité. Morgan est un autiste de niveau sévère. Elle nous met face à nos ignorances, face à cette facilité qu’à la société de rejeter les personnes différentes. Mais aussi, le combat quotidien de ceux qui les aiment, et essaient de les aider pour ne pas qu’ils finissent dans des instituts, qui finissent par être oublié.

Une réelle claque pour celui qui comprend que c’est la lumière qui aveugle le regard des gens. C’est dans l’obscurité que se cache le véritable trésor.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, handicap, policier
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

A demis mots par Lily HAIME

Plongez dans l’univers de Lily Haime et ses recueils de belles histoires.

Ce premier tome contient le roman court 101 choses à faire avant de mourir, ainsi que deux nouvelles : Birdie et 10 instants de toi.

101 Choses à faire avant de mourir 

Ce sont les rêves d’un adolescent, coincé dans un lit d’hôpital, mourant. Des rêves qu’il fait sans vraiment y croire. Dernier sursaut d’espoir auquel s’accrocher. Dernières volontés si demain venait l’emporter. Hadrian Mianovich – Mia – lit une lettre qu’il a écrite, des années plus tôt. Une lettre adressée à l’homme qu’il est devenu. Une lettre et une liste, oubliées depuis qu’il est en rémission de la maladie d’Hodgkin. D’un coup, ce sont les aspirations du gamin malade qu’il était qui viennent rythmer sa vie d’aujourd’hui. De simples choses – presque anodines, presque rien – aux plus incroyables. Aux plus belles. « Tomber amoureux…  »

Birdie

Un psycopathe qui se prend pour le « doigt de Dieux », et le FBI qui est bredouille … Face à trop d’échecs, l’agent Cassandre WEBBER ne voit plus qu’une solution pour attraper ce tueur d’enfants … Revoir Jesse, . Mais en vue de leur passé commun, Jesse l’acceptera t-il ?

10 instants de toi

10 instants où la retenue des sentiments est le fil conducteur, de peur de perdre l’autre … Faire ses propres choix, ne pas avoir de regrets pour vivre et s’aimer.

 

 

Ce deuxième tome contient le roman court Requiem, ainsi que deux nouvelles :  Illusion et La Lettre.

Requiem: le langage de la musique

Millie se concidère comme un handicapé social. Il n’arrive pas à communiquer avec les autres. La seule façon pour lui extérioriser ses pensées par des notes de musique.

Rajouter à cela qu’il est naît un 29 février et qu’il est asthmatique est vous verrez l’enfer qu’est sa vie.  Face à ce poids qu’il l’étouffe, seule la musique le libère. Jusqu’à l’arrivée d’un étrange colocataire, lui aussi étouffer par le poids du passé…

Illusion

L’Homme peut être vil, tricheur, menteur. Il est violent, destructeur. Manipulateur. Pourtant, il y a une chose qui fait de lui un être exception. Son esprit libre et son cœur d’espérance … ou une satire ironique d’une société post apocalyptique.

La Lettre

Le vent nous mène là où nous n’avons jamais pensé atterrir. Mais c’est ainsi. Nous y sommes. Que faire maintenant? Ou quand des choix de vie s’imposent à nous et nous remettent en question par … une simple lettre.

 

Mon avis:

Lily HAIME, par sa plume, nous fait vivre ces histoires. Ce recueil ne peut nous laisser indifférent. Le premier recueil a pour fil conducteur la peur. Peur de la maladie, peur de perdre l’être que l’on aime, cette retenue, ce sentiment de fatalité. Oui, on vit plus que l’on lit ces histoires. Elle arrive à nous remettre en question, s’immerger dans ces relations et se dire « Et moi, je ferai quoi? »

Après lecture, il n’y a en a qu’une: Vivre, vivre pour ne rien regretter, se blesser se relever mais Vivre.

 

Dans le deuxième recueil, nous pouvons nous poser cette question: comment résumer une histoire d amour entre deux hommes qui ont leur part d ombre… L histoire de Millie dans son requiem du langage de la musique.
Lily Haime a réussi l exploit de nous traduire des émotions par le biais de notes de piano.
Requiem for dream résume à elle seule l histoire. Pour ma part je l ai écouté mais hors lecture…. C’est puissant.
Chapeau bas madame ! Nous retourner comme une crêpe par un simple la mi ré… On ne vit pas l histoire on la ressent… Et cela est juste sublime. On rentre dans notre propre bulle, un peu comme ces personnes qui le sont dans la leur… Que l’on décrit d autiste, moi je les appelle des magiciens. Merci de m avoir fait vivre cela.
Tout est une question de choix dans la vie, maintenant la vraie question est: Prendra t-on le risque de le faire, de vivre?
Voilà la plus belle marque qu’un écrivain puisse offrir à son lecteur. Et ce recueil est un melting-pot  d’émotions, d’histoires bouleversantes … Mais quel résultat … un bijou de lecture .
Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, handicap, handicap social, Le temps des choix, maladie, musique, recueil, romance young adult
Série: MxM BOOKMARK Romance |

Moi, 34 ans, Asperger et amoureux par ALEC NORTAN

Synopsis:

Hervé a le syndrome d’Asperger, une forme d’autisme qui le met en grande difficulté lorsqu’il doit interagir avec d’autres personnes.
Luc a été gravement brûlé au visage et fuit les autres pour éviter le regard qu’ils portent sur lui et ses cicatrices.
Leur rencontre était impossible, mais le destin fait se croiser ces deux écorchés de la vie. Chacun avec ses problèmes pourrait devenir la planche de salut de l’autre.

 

Mon avis:

Plus qu’une romance, c’est une confidence d’un homme sur la réalité de sa vie. Il nous présente le quotidien d’un Aspie, ses difficultés et les efforts qu’il doit fournir pour « s’adapter » aux gens « normaux », à notre société. Ce roman est un pamphlet sur l’Humain, son égocentrisme, sa peur face à l’inconnu, à sa bêtise face à la différence. L’auteur, par la voix d’Hervé, nous montre la réalité de ces êtres humains que l’on traite comme des bêtes de foire, que l’on met au ban de la société, et cela dès l’enfance. Etant mère, j’ai eu le cœur meurtri en lisant le combat de cette mère pour que son enfant puisse avoir une éducation et les mêmes chances que ces camarades. Les jugements, les reproches de leur entourage qui se croient bien-pensant, qui juge sans connaître. Là où je peux dire qu’il y a eu un réel coup de cœur, c’est la rencontre entre ces deux hommes différents et pourtant tellement proches. L’auteur nous montre que quel que soit le handicap (mental ou physique), même si on sort de la « norme », on n’est pas un monstre. On est toujours un homme, qui respire, qui ressent. Et c’est cette différence qui donne cette richesse: celle d’être ouvert et aller au-delà des apparences. Une sublime leçon de moralité que beaucoup d’hommes et de femmes de notre société devraient lire. C’est le message que l’auteur nous fait: arrêter de se fier aux apparences, arrêter de se méfier des différences et au contraire, prendre le temps de découvrir la personne, aller vers elle, lui parler, l’écouter, l’accepter telle qu’elle est.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, handicap, traumatismes du passé
Série: Independently published |

la série Nuages et pluie par Zarah OWENS

Tome 1: Sous les nuages du ranch

Flynn Tomlinson s’est laissé pousser par le vent pendant des années, faisant des petits boulots quand il a besoin d’argent avant de reprendre la route. Son style de vie libre, sans attaches ni responsabilités envers quelqu’un d’autre lui convient parfaitement. Puis il tombe sur une affiche d’offre d’emploi dans un bureau de poste dans l’Idaho et rencontre Gabe Sutton. Gabe ne pourra payer Flynn qu’après avoir vendu ses chevaux, mais les séquelles d’un grave accident l’empêchent de faire tourner le ranch tout seul.
Travailler avec des chevaux l’intéresse plus que de remplir des rayons dans un supermarché, aussi Flynn accepte-t-il les termes de Gabe. Il ne s’attendait pas à être captivé par cet homme doux et solitaire qui capture son coeur et le pousse à s’atteler à une très lourde tâche : sauver le ranch de Gabe.

 

Tome 2: Entre ciel et terre

Hunter Krause sait mieux que personne que gérer un ranch demande beaucoup de travail. Les bons employés sont difficiles à trouver. Hunter a beau avoir un régisseur efficace et une grande famille prête à l’épauler, le ranch est constamment à court de main-d’ouvre. De plus, des poulains se mettent à disparaître mystérieusement et son beau-frère décide d’embaucher un homme que Hunter aurait préféré ne jamais revoir : Grant. Hunter ne peut pas lui pardonner d’avoir abandonné meilleur ami, Gabe, le propriétaire du ranch voisin, après un grave accident qui l’a laissé handicapé. Grant Jarreau s’adapte rapidement à la vie du ranch, il se rend indispensable et s’entend bien avec Izzie, la soeur de Hunter. Quant à Hunter, malgré ses idées préconçues, il ne peut contrôler ses réactions physiques en présence du beau cowboy. Quand celui-ci sauve son jeune neveu de la noyade, les deux hommes échangent un baiser qui ouvre pour Hunter un monde nouveau et des perspectives dont il ignorait l’existence. Pendant que Hunter et Grant entament une relation secrète, la famille se déchire et le ranch est en difficulté, parce que personne n’arrive à comprendre ce qui arrive aux chevaux. Pour couronner le tout, Grant cache un lourd secret. Hunter apprendra-t-il à faire confiance à Grant ou bien l’orage familial fera-t-il une autre victime ?

 

Tome 3: Entre déluge et sécheresse

Tim Conroy a de la patience. Depuis trois ans, il attend que son ami Rory McCown sorte de prison, après une condamnation pour un vol de chevaux commis au ranch Blue River. Rory serait susceptible de bénéficier d’une libération anticipée, mais à condition d’avoir un poste stable et un endroit où loger. Aussitôt, Tim se donne pour objectif de convaincre son ami et patron, le rancher Hunter Krause, d’offrir à Rory une deuxième chance.

Quand Hunter accepte, Tim le regrette presque : Rory a changé. À certains moments, il se montre morose et renfermé, à d’autres, arrogant et trop présomptueux. Pourtant, l’attraction est toujours aussi forte entre eux. Malheureusement, dès qu’ils commencent à se rapprocher, un ennemi acharné œuvre dans l’ombre, prêt aux plus sombres machinations pour les séparer…

Leur relation encore fragile sera-t-elle assez forte pour résister aux tempêtes à venir ?

 

Tome 4: Avec la lune et les étoiles

Après une calamiteuse liaison avec un district attorney, un homme marié, Cooper Nelson a été radié du barreau. Ayant dû renoncer à sa brillante carrière d’avocat, il a modestement refait sa vie aux écuries du ranch Blue River. Huit ans après le scandale, il retrouve Kelly Freed, son amant d’autrefois, à l’école de droit. Malheureusement, la situation est délicate : d’abord, Kelly est en campagne pour devenir le prochain shérif de St Anthony, petite ville conservatrice, ensuite, il est marié et son épouse est en phase terminale. Cooper ne supporte pas l’idée d’une liaison secrète. D’expérience, il sait que mensonges et dissimulations se paient très cher.

Dans le voisinage, la vie continue, avec ses drames incontournables : au Blackwater, Gabe est désespéré d’apprendre que sa meilleure amie souffre d’un cancer du sein. Lui et Flynn, son partenaire, aimeraient avoir la garde des enfants de Calley, mais pour ce faire, ils ont besoin d’assistance. Cooper et Kelly unissent leurs compétences, policières et juridiques, pour aider Gabe à rétablir ses droits parentaux et Calley à mettre ses affaires en ordre, au cas où…

Maintenant que tous deux font cause commune, Cooper trouve de plus en plus difficile de résister à Kelly. Mais, après le drame qu’il a déjà vécu, est-il prêt à mettre en danger celui qu’il n’a jamais pu oublier ?

 

Mon avis:

Le premier tome est tourné vers le deuil, celui de la perte, celui d’être handicapé. Zarah OWENS fait un magnifique travail sur la personne « handicapée », celle qui s’est perdue, qui est dans la frustration, la culpabilité, l’incertitude face à ce corps qui n’est plus celui qu’il était « avant ». Elle nous explique le mal-être de Gabe, d’ordre physique, mais aussi psychologique. C’est dans sa globalité qu’on apprend à connaitre cet être dépossédé de sa vitalité, de sa confiance. Mais ce qui aussi, très intéressant, c’est qu’elle fait le même travail d’écriture sur l' »autre », celui qui partage le quotidien de cette personne diminuée. La difficulté pour le conjoint d’aider, d’aimer sans culpabiliser. Réapprendre à vivre autrement. Prouver que l’amour ne se résume pas à un physique, à du sexe, à des apparences. Accepter et aimer, tout simplement.

En conclusion, montrer la différence entre être dépendant, subit ou aider l’autre par envie, par amour. 

 

Dans ce second tome, on retrouve Gabe et on découvre le sombre Grant. Sombre? Pas tant que cela. On en apprend plus sur ce personnage que l’on pense, comme tous, quelqu’un d’égoïste, de froids. Il n’en est rien. Une belle leçon sur les aprioris et les faux semblants.

Face à l’attirance mutuelle, qu’ont Hunter et Grant, on aborde le douloureux sujet du coming out, accepter ce désir que les deux hommes n’assument pas. Cette douloureuse révélation s’amplifie par l’environnement où travaillent les deux hommes: un ranch, où la place de l’homme est stéréotypée. De plus, la relation Employeur employé rajoute ce sentiment de malaise que l’auteure nous fait ressentir tout au long de leur histoire. C’est une découverte de l’autre, se mettre à nu, au sens propre comme au figuré. Assumer son passé pour aller de l’avant, s’autoriser une seconde chance, être heureux. Leur relation prend son temps, l’auteure nous fait rentrer dans leur intimité, la découverte de l’autre, la différence entre baiser et faire l’amour, à se faire confiance, se soutenir pour enfin vivre au grand jour.

 

Le troisième opus se passe trois ans après cette histoire de vol de chevaux. On retrouve Tim et ses sentiments inchangés pour Rory. Malgré les préjugés, malgré le passif de Rory, Tim va tout faire pour lui offrir une seconde chance, une main tendue pour repartir sur de nouvelles bases et enfin, lui faire découvrir la signification du mot Amour. Lui apprendre à croire en lui et en ses qualités. L’aider à sortir de cet engrenage où il sombre jour après jour. Un sublime roman, de loin, mon préféré de la série.

 

Enfin, le dernier opus se tourne vers Cooper, ce mystérieux rancher et Kelly, le nouveau shérif de la ville. On découvre que les deux hommes ont un passé en commun, qui date d’il y a quinze ans. Mais en quinze ans, ils ont beaucoup changé et toutes les vérités ne sont pas bonnes à révéler. Dans cet opus, l’auteure nous fait un pamphlet de cette société (américaine et rurale) et de leurs mentalités bigotes et homophobes, où le fait d’aimer la mauvaise personne nous vaut d’être traités comme un pestiféré, où l’on considère cette personne comme une personne perverse et dans l’incapacité de travailler.

Qu’il s’agisse d’un travail ou d’une situation plus personnelle, comme celui des enfants, tout acte que l’on considère comme « normal » pour un hétérosexuel devient interdit pour un homosexuel.

 

En clair, une série, qui vous l’aurez compris, j’ai adoré. Zarah OWENS aborde des sujets sensibles, d’actualité, qui nous remet en question. On s’insurge face à certains comportements, on ressent de la compassion, de l’amour… Par sa plume, on s’attache à ces hommes, à cette famille élargie, à cette terre qui est le point commun à tous. On ressent cette idée de famille, d’acceptation.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, cow-boys, drame psychologique, faux semblants, handicap, homoparentalité, homophobie, Le temps des choix, série
Série: Dreamspinner Press |

Lumineuse obscurité par Nathalie Daumas

Synopsis:

Anthony se réveille à l’hôpital, aveugle. L’angoisse, la peur et les changements pèsent lourd sur lui. Ainsi que la solitude. Il ne sort de la maison que pour aller chez son psychiatre, où il rencontre invariablement le même jeune homme : Alaix. Alaix est fils de bonne famille, enfant de médecins, il a le physique et l’intelligence qui pourraient le mener loin. Mais, étouffé par son père, il se meurt à petit feu. À force de toujours se croiser dans cette routine, Anthony se met à apprécier ces moments. Jusqu’à ce qu’Alaix lui vienne en aide et lui propose de passer plus de temps avec lui…

Mon avis:

Nathalie DAUMAS nous plonge dans ce quotidien fait de terreur et de détresse suite à un traumatisme. Par les voix Anthony et Alaixandre, elle nous décrit leurs difficultés d’acclimatation face à cette société hostile, où frustrations, peur et solitude deviennent leur quotidien.

L’un est affaibli physiquement. L’autre l’est psychiquement. Deux âmes perdues, deux hommes solitaires qui se rencontrent dans un lieu peu commun : un psychiatre.  De fil en aiguille, ils vont instaurer de nouvelles routines, des instants de « normalité » dans leurs vies brisées. Ils ne vont pas se juger sur leur apparence, ne vont pas s’apitoyer sur le sort de l’autre comme leur entourage. Au contraire, ils vont écouter, s’adapter. Peu à peu, ils découvrent que derrière l’apparence « forte » que l’un ressent de l’autre, se cachent des fêlures. Que leurs parcours, bien que différents, sont pourtant communs : ils n’étaient pas heureux. Ils subissaient plus qu’ils ne vivaient leurs vies.

Sans s’en rendre, compte, leur rapprochement va être le point de départ de leurs reconstructions. Ils vont apprendre à faire face à eux-mêmes et leurs handicaps respectifs. Plus encore, ils vont les accepter et s’assumer tels qu’ils sont devenus dans leur entièreté.

 

En clair, une nouvelle pleine de bon sens que l’on prend plaisir à lire et à relire. Et, au final, un superbe message d’espoir : rien n’est figé. Au contraire, tout est à faire.  Il suffit parfois de se laisser la chance de faire un pas vers l’autre.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, handicap, Le temps des choix, seconde chance, traumatismes du passé
Série: Homoromance éditions |

Série Héros/ Bébés par Victoria SUE

Tome 1: En de bonnes mains

Maverick DelGardo, un ancien pilote d’hélicoptère, a dû interrompre sa carrière à la suite de blessures. Il s’enfonce dans l’amertume et l’alcool. Quand sa sœur lui demande de l’aide dans une mission de protection, Maverick accepte en traînant les pieds. Il s’agit de s’occuper d’une pop star tombée en disgrâce.

Deacon Daniels, chanteur et idole éphémère pour adolescents, a vu sa carrière ruinée suite aux révélations d’une journaliste et au scandale qui s’en est suivi. Sans argent, sans travail et le cœur brisé, Deacon vient de perdre la garde de sa petite nièce. Et au moment où il se dit qu’il ne peut pas tomber plus bas, il commence à recevoir des menaces de mort de la part d’un harceleur.

Mav ne s’engage pas à plus d’un rendez-vous, mais quand il rencontre Deacon, son instinct protecteur prend le dessus, en même temps que son attirance. Toutefois, au fur et à mesure que la liste des victimes s’allonge, Mav commence à douter de sa capacité à protéger Deacon du tueur. Cependant, il est trop tard pour reculer : maintenant que Mav est tombé fou amoureux, il va devoir trouver la force de rassurer Deacon et sa nièce, et de les convaincre que, quoi qu’il lui en coûte, ils sont en de bonnes mains.

 

Mon avis:

Deux hommes si différents et pourtant…

L’un est un ancien militaire, revenu du front avec un handicap physique et psychologique. L’autre est une ancienne pop star déchue, qui depuis connait une descente aux enfers…

Ces deux hommes n’ont rien en commun et pourtant, les deux souhaitent la même chose : avoir l’opportunité de reprendre le cours d’une vie « normale », s’offrir une seconde chance d’être heureux. Ils vont découvrir qu’ils vivent avec cette même culpabilité de vivre…

Malgré le danger, malgré toutes les péripéties qu’ils vont endurer, Victoria Sue nous prouve que l’entraide, l’écoute et le don de confiance peuvent amener à faire de grandes choses et entrevoir un avenir radieux.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, handicap, homoparentalité, seconde chance, traumatismes du passé
Série: Dreamspinner Press |

Série Sexe à Seattle par Eli EASTON

Tome 1 : Les ennuis riment avec Tony

Pour mener à bien son enquête sur le meurtre d’une jeune femme, Tony DeMarco, détective privé à Seattle, se fait passer pour un patient du docteur Jack Halloran, le thérapeute ayant traité la victime dans une clinique de sexe de la même ville. Ce n’est pas la première fois que Tony passe sous couverture, mais c’est la première fois qu’il veut passer sous les couvertures de l’un de ses suspects. Il ne peut pas s’en empêcher : Jack Halloran est exactement le genre de héros au regard d’acier pour qui Tony craque. Mais avant de pouvoir jouer les Roméo, il devra prouver l’innocence de Halloran et faire en sorte que le médecin ne découvre pas sa ruse.

Le docteur a ses propres problèmes, y compris un bras droit endommagé dans l’exercice de son devoir en tant que chirurgien de guerre en Irak et le stress post-traumatique qui en découle. Il ne comprend pas pourquoi il se sent attiré par son nouveau patient, cet Italien grand et drôle au regard de chien battu, dont l’humour s’infiltre à travers ses défenses pour lui faire ressentir des choses qu’il pensait depuis longtemps enfouies. Mais le médecin et le détective pourront-ils trouver un chemin vers leur amour en dépit des secrets qui existent entre eux ?

 

Tome 2 : Crise existentielle rime avec Daniel

Daniel Derenzo, magnat des affaires, ne se consacre qu’à son travail jusqu’au jour où son père mourant lui rappelle que la vie est courte. Lorsque Daniel commence à réévaluer ses choix, il réalise qu’il est attiré par Nick, son collègue et meilleur ami, alors qu’il s’est toujours cru hétéro. Fidèle à lui-même, Daniel étudie ce désir qu’il vient de découvrir avec l’aide des experts de chez Nouveaux Horizons, et décide de poursuivre Nick avec cette même détermination farouche qui lui a permis de réussir en affaires.

Lorsqu’ils étaient colocataires à l’université, Nick Ross, qui n’a jamais caché sa bisexualité, en pinçait pour Daniel. Mais celui-ci était hétéro, et Nick a fini par panser son cœur meurtri en épousant Marcia, qui a toujours su pour sa bisexualité. Deux enfants et quatorze ans plus tard, leur mariage est devenu une routine des plus banales, mais les enfants de Nick sont tout pour lui, et il craint de ne jamais obtenir la garde alternée en cas de divorce. S’il parvient à confier son cœur à un Daniel qui s’éveille à de nouvelles pulsions, chacun pourrait trouver son bonheur, comme dans un conte de fées.

 

Tome 3 : Amour éternel rime avec Michael

Tout le monde adore Michael Lamont en tant qu’infirmier, mais son second boulot en tant qu’assistant sexuel à mi-temps en fait sourciller plus d’un, et lui a fait perdre plus d’un conjoint. Michael est petit, très beau, et dévoué à aider ceux qui ont besoin de lui. Mais ce qu’il veut par-dessus tout, c’est une histoire d’amour bien à lui. Il passe le plus clair de son temps dans des romans de science-fiction, plus particulièrement ceux de son auteur préféré et celui pour qui il en pince depuis longtemps : le très mystérieux J.C. Guise.

La vie de James Gallway tourne au ralenti, mais elle fonce inexorablement vers le chaos. Lui qui a écrit un best-seller à dix-huit à peine alors qu’il était alité de force à cause de la polio, dix ans plus tard il a non seulement perdu son inspiration mais son envie de vivre. Ses ventes sont en chute libre depuis des lustres, et coincé dans sa chaise roulante il s’est isolé du monde, convaincu qu’il n’est pas digne d’amour.

Mais quand il se voit obligé de se rendre à une séance de dédicaces et y rencontre Michael, il n’arrive pas à croire qu’un homme tel que ce dernier pourrait être intéressé par quelqu’un comme lui…

 

Mon avis:

Voici une série à laquelle on ne s’attend pas. Rien qu’au titre, on se dit que notre lecture va nous donner chaud. Et bien, il n’en est rien. Eli EASTON nous fait découvrir des métiers méconnus et pourtant importants : les travailleurs du sexe dans des cliniques spécialisées. C’est ce qui rend cette série juste sublime.

On découvre des hommes et des femmes, diplômés de médecines qui aident d’autres personnes ayant des problèmes d’ordre sexuel. L’auteure joue sur les stéréotypes avec un humour sarcastique. Un réel miroir de notre société.

Les références médicales sont multiples et très bien expliquées, telles que l’échelle de Kinsey ou encore « la personnalité du type A » pour appuyer l’histoire de ces pathologies. Elle pose des mots sur ces hommes et ces femmes qui vivent mal leurs problèmes de sexualité : cette tension, cette gêne sur un sujet trop tabou de nos jours. Tout est fait pour dédramatiser le sujet de fond.

Elle joue sur cette gêne commune à tous par des euphémismes et des métaphores qui ne peuvent que nous faire rire de nous-même. Elle dédramatise ce sujet tabou. Elle nous explique les tenants et aboutissants qui entraînent de tels problèmes. Une remise en question qu’une telle prise de conscience peut entraîner sur un individu, mais aussi sur son entourage… Mais aussi la difficulté d’avouer son métier quand on est dans cette branche si particulière… Un vrai coup de pied aux idées reçues.

Elle aborde non pas un, mais plusieurs aspects de ces patients qui vont dans ces cliniques du sexe : de l’homme impuissant, à celui qui se découvre bisexuel ou encore les personnes avec un handicap. C’est ce panel qui apporte une réelle profondeur à notre lecture. On en ressort différent.

En clair un vrai coup de cœur pour cette auteure et cette série. À lire absolument, on ne peut que ressortir enrichi par une telle lecture.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, handicap, homoparentalité, Le temps des choix, métier, seconde chance, série, sexualité différente
Série: Reines-Beaux |

Magik, T1 : Double jeu par H.V GAVRIEL

Synopsis:

San Diego, 2020. Humains, Magiks et Modifiés cohabitent dans une paix relative, cherchant à oublier les blessures du passé. Richard rêvait de servir son pays mais lorsque ses dons Magik ont été révélés, ses espoirs ont pris fin. Sa jumelle Kathleen, bien qu’humaine, peine aussi à trouver sa place dans ce monde qu’elle étudie sans toujours le comprendre. À vingt-neuf ans, les jumeaux sont prêts à changer de vie pour intégrer l’AFPM, l’agence fédérale de police mutante. Leur première enquête sur la mort mystérieuse d’un voyant et d’une sorcière risque de les mener loin de leurs certitudes, et de les toucher d’une manière qu’ils n’auraient pu imaginer.

Mon avis:

Après les métamorphes, HV nous lance dans un nouvel univers fait de Magik. Et devinez quoi ? On plonge et on devient addict.

Dans ce premier tome, nous découvrons Kit et Kat, jumeaux, mais pas que. En effet, Kat est une humaine, qui malgré son trouble du spectre a réussi à devenir profileur au sein du FBI. Elle va quitter son poste pour suivre son frère Kit dans une nouvelle unité faite d’humains et de Magik.

Kit, lui, est un homme qui en a déjà trop vu. Traumatisé suite à son passage dans l’armée, où son don se révèle dans les pires circonstances, il essaie de se reconstruire. Ce nouveau poste est pour lui un point de départ.

Dès leur arrivée, ils vont être confrontés à une enquête somme toute banale, mais qui va prendre une tournure intime et personnelle…

La force de cette romance repose sur cette relation de jumeaux. Ils sont à la fois jumelés, mais aussi en conflit à cause de non-dits sur leurs traumatismes passés et leur différence. Tout au long de cette lecture, on subissons en même temps qu’eux ce grand huit émotionnel.

HV nous propose de la fantasy, mais elle aborde des thématiques d’actualité qui font référence à notre quotidien : le racisme, la ségrégation, mais aussi cette volonté de ne pas vouloir avoir des enfants quand on est une femme. À la fin de cette lecture, on ne peut que se remettre en question. L’auteure nous nous impose pas un choix, mais nous donne son avis, via la voix de ses personnages, en toute simplicité, sans jugement. Et c’est à ça qu’on apprécie encore plus sa plume. On nous laisse libres de nous faire notre propre opinion.

Que dire hors mi que c’est une réussite et que nous sommes impatients de lire la suite.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: choc des cultures, Fantaisie, handicap, handicap social, Le temps des choix, policier, série, traumatismes du passé
Série: Mix Editions Romans |