L’ombre du pouvoir par Thomas Lebescond

Synopsis:

Il y a ceux qui agissent dans la lumière pour que d’autres restent dans l’ombre. Mais à la fin de la nuit, plus personne ne sera dans l’obscurité. La vérité sera révélée. Et la mort reprendra ce qui lui revient de droit.

Mon avis: 

Chronique de L’ombre du pouvoir… Ou lorsqu’on tombe par hasard sur une pépite qui vous retourne. Je tiens à le préciser, c’est un fantastique. Mais pour moi, c’est beaucoup plus que cela. Le côté fantastique permet de poser le contexte et donne appui à l’histoire mais ce qui fait que cette romance devient un bijou, c’est Ethan. Ethan, ce jeune homme torturé, qui doit cacher sa véritable nature aux humains mais aussi à lui-même. Ethan, un jeune homme rongé par ses démons.

« Il n’est pas bon de vivre dans le passé » lui répète sa mère…

Mais la perte d’un être cher amène n’importe quel individu à changer. Le traumatisme est tel qu’une vie, jusqu’ici heureuse et insouciante devient obscurité, fantômes et amertume. Pour se reconstruire, Ethan cherche désespérément les raisons d’un tel dénouement funeste. Mais toutes les vérités ne sont pas bonnes à dires. Parfois, les secrets sont plus dangereux une fois révélés car il faut en assumer les conséquences.

Thomas nous met en avant cette dualité qui nous poursuit tout au long de notre lecture : le pouvoir face aux sentiments et cette difficulté à ne pas laisser l’un prendre le pas sur l’autre. Mais vivre dans le mensonge n’est en rien une solution viable. Cela amène à se perdre dans les abîmes, cette nuit sans espoir de lendemain.

Vous l’aurez compris, j’ai eu un véritable coup de foudre pour cette plume de ce jeune auteur. Plus qu’une fantasy, l’auteur met en avant des mots sur des maux invisibles qui font écho à notre société. Il nous offre une véritable remise en question sur le bien et le mal et cette fin ne fait que nous conforter dans cette idée que la vie n’est pas bicolore mais faite de nuances…

Bravo à lui pour cela. Un auteur à suivre !

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, fantasy, Le temps des choix, romance young adult, traumatismes du passé
Série: Auto édition |

Série Chemins de traverse par Emy BLOOM

Tome 1: L’éveil de l’être

Alors qu’il vient de finir ses études, Laurent décide, avec sa meilleure amie Lola, de quitter la capitale pour le sud de la France où ils vont débuter leur vie active. Son objectif avec ce déménagement : prendre son indépendance et devenir maître de sa vie. À son arrivée, il fera la connaissance de Dominique, le frère de Lola et de Gabriel, son meilleur ami. Gabriel, ce géant aux yeux saphir, avec cet air de bad boy, cet homme qui assume pleinement ses choix de vie. Mais derrière ces apparences se cachent de profondes blessures. Alors quand les deux hommes se rendent compte qu’ils sont attirés l’un par l’autre, des choix vont devoir se faire. Entre Gabriel qui refuse toute idée d’une relation sentimentale autre qu’éphémère et Laurent qui se pense hétéro, mais qui est incapable de se sortir cet homme de ses pensées ; assumeront-ils leurs sentiments naissants ? Pourront-ils remettre en question leur perception de leur vie et se projeter sur un avenir commun ? C’est une histoire d’acceptation de soi, qui pose la question de l’être et du paraître. Un long parcours sur ce chemin, que l’on appelle la Vie, composée de chemins de traverse.

 

 Tome 2: À l’aube de la vie

En un an, Laurent a découvert que l’amour avait plusieurs facettes : fraternelle, amicale, bienveillante. Qu’une famille ne se définit pas par les liens du sang mais par les actes et l’acception de ceux qui l’aiment. Mais surtout, Laurent a découvert que l’amour peut se jouer sur un simple regard. Que l’amour avec un grand A, ne se définit pas par les apparences mais par les sentiments.

Alors qu’il s’accepte enfin, il est décidé de ne plus laisser sur le bord de la route toutes ces personnes qui l’aiment. Il arrête de fuir et vit, tel qu’il est, sans faux semblants.

À l’aube de la vie, Laurent aura besoin de tout cet amour pour le guider à travers les ténèbres qui l’attendent. Car une chose est sure, rien n’est jamais acquis.

 

Avis de Rose TAYLOR, chroniqueue du blog M/Meninbooks:

Etant l’auteure de cette série, j’ai, avec l’accord de Rose que je remercie une fois de plus, souhaité vous donner un avis professionnel et impartial.

Service Presse TOME 1:
Premier essai d’Emy Bloom réussi, transformé, avec succès. J’ai de suite accroché au couple amical, fusionnel de Lola et Laurent. Eux qui se sont rencontrés en faisant leurs études ensemble ne se sont jamais quittés depuis. C’est donc tout naturellement qu’ils décident de quitter Paris pour s’installer dans le sud, auprès de la famille de Lola, d’aménager ensemble et de travailler ensemble.

Kiné de formation, l’une orientée vers les personnes âgées, l’autre vers les sportifs, ils débutent tous les deux avec enthousiasme dans le même établissement. Très vite, ils vont créer de nouveaux liens, tant par leur travail que grâce au frère de Lola qui les intègre au sein de ses amis. Parmi eux, il y a Gabriel, au physique de rugbyman, à la gentillesse débordante et qui lance des regards de braise à Laurent. Mais le hic, c’est que Laurent est hétéro, et pendant un bon moment, il ne se rend compte de rien si ce n’est sa présence apaisante, amicale et réconfortante…. jusqu’au jour où ça dérape !!

Et là commence pour Laurent une véritable introspection car il s’est vite rendu compte qu’il n’était pas aussi insensible que ça au charme de Gabe, mais comment appréhender son attirance pour un homme et surtout un homme qui semble ne pas vouloir d’attaches.
Si quelques fois, je mets plusieurs pages pour rentrer dans une histoire, là ce ne fut pas le coup, je suis tombée immédiatement sous le charme de ce couple amical qui change complètement de vie. J’ai retrouvé tout ce que j’aime dans les romans, les liens amicaux, filiaux, amoureux, passionnels qui font que la vie est plus belle et qu’on a toutes les raisons de rester optimiste. On entend presque le chant des cigales, le douceur du soleil, les odeurs de cuisine du sud, les embruns de la Méditerranée, qui m’ont dépaysé ce qui est vraiment un plus surtout en ce moment. On a presque envie d’aller faire un tour dans le midi pour toucher à cette douceur de vivre.
Même si le roman traite d’un bouleversement total de vie, de pensées , de confiance en soi mais aussi d’acceptation, tout se fait sans heurts, sans déferlement ni de haine, ni de larmes. Laurent se retrouve face à ses interrogations sans tomber dans les excès ou les caricatures, c’est ce que j’ai trouvé top dans ce livre, il se pose beaucoup de questions mais se rend vite compte que l’amour est ce qu’il veut vraiment dans la vie quelque soit sa forme, de plus comment résister à des yeux doux de couleur saphir !!
Autant dire qu’il faut le découvrir, le dévorer même si l’attente du second volet devient inévitable et que mon impatience est à son comble.
Service Presse TOME 2:

Laurent a enfin réussi à accepter son virage sentimental, il a beaucoup réfléchi, discuté avec ses proches et son cercle d’amis, il est serein et maintenant en phase avec lui-même. Il rentre donc dans le sud pour retrouver Gabriel et vivre au grand jour son amour pour lui. Tout semble se déroulait comme il le désirait même au boulot où son patron est un modèle de tolérance  et de soutien.

Mais voilà, c’est à ce moment que Gabriel décide de fuir, sans savoir tous les pas que Laurent a fait vers lui. Et ce dernier en pâtit, il veut tout faire pour montrer sa détermination à Gabe mais la route pour se retrouver sera semer d’embûches.

J’ai retrouvé avec grand plaisir cette petite tribu d’amis, d’amoureux, de copains, de parents interagissant tous ensemble autour de Laurent. Laurent qui reste au centre de ce volume avec un virage complet dans sa sexualité, qui découvre la tolérance chez les autres ou pas. Emy Bloom raconte leur histoire à Laurent et Gabe avec une grande tendresse, et un amour infini comme on aimerait bien tous partager. On n’a moins la découverte de leur univers mais plus l’approfondissement de leurs liens. Les amis sont encore plus proches et doucement le cercle s’élargit, la famille est mieux comprise et plus apte à elle-aussi tolérer les différences. Le roman s’oriente sur l’acceptation des différences quelles qu’elles soient.

Dans la seconde partie du livre, une fois que l’amour est installé, le quotidien paisible et tranquille bien ancré, une  nouvelle tourmente va bouleverser leur vie. Ils vont devoir puiser dans toutes leurs ressources pour affronter une des plus dures épreuves de leur vie. On part donc dans un tout autre domaine de peines et de tristesse: la maladie. L’auteure aborde encore un sujet très douloureux qui n’arrive pas qu’aux autres et qui peut débouler dans une existence sans préavis.

Au fil des pages, on ressent tout le chagrin qui en découle, à la simple pensée de l’issue possible, de l’espoir qu’on essaie de ressentir malgré la tourmente. Cette seconde partie est bien moins légère que le premier volet, elle creuse plus dans les méandres des facéties qu’apportent la vie.

Malgré tous les sentiments qu’apportent la lecture aux vues des détresses des différents personnages, le roman reste une ode à l’amour, à la compréhension, à la tolérance qui boucle l’histoire de cœur de Laurent et Gabriel.  On passe un très bon moment avec eux, donc n’hésitez pas à aller à leur rencontre. Rose Taylor

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, faux semblants, homophobie, Le temps des choix, métier, série
Série: Homoromance éditions |

Série Compagnons par C. CARDENO

T.1 Fais-Moi Revivre

Un puissant loup Alpha et un humain têtu surmontent des traditions enracinées de génération en génération et révèlent des secrets depuis longtemps enfouis pour accomplir leur destinée en tant que compagnons.
Considéré comme le plus puissant loup depuis des générations, l’Alpha Zev Hassick est surpris et confus par son désir pour son meilleur ami. Son meilleur ami très humain et très viril. Un métamorphe mâle doit s’accoupler avec une femelle pour préserver son humanité, donc leur espèce ne pouvait pas être gay. Pourtant, tout son être lui dit que Jonah est son véritable compagnon.
Maintenir une relation avec l’homme qu’il aime depuis l’enfance n’est pas facile pour Jonah Marvel, mais il ne laissera pas la distance ni la famille étrange de Zev se mettre en travers de leur chemin. Quand des maux commencent à affecter Jonah, il doit sauver sa propre vie et sa santé mentale pour envisager un futur avec Zev.
Zev et Jonah savent qu’ils sont destinés l’un à l’autre, mais ils doivent surmonter des traditions enracinées depuis des générations et des secrets depuis longtemps enfouis pour accomplir leur destinée.

 

T. 2 À Jamais

Un métamorphe loup sensible et un vampire brutal défient les traditions, la cupidité, et les profondeurs de leurs êtres afin de rester ensemble à jamais.
Tourmenté par la douleur et la faiblesse pendant toute sa vie, Ethan Abbatt est un loup qui ne peut pas se transformer. Espérant trouver une mort honorable en se joignant à une attaque contre des vampires avec ses compagnons de meute, Ethan apprend deux choses à la place : que le fait de se vider de son sang le soulage de sa souffrance et libère son loup, et qu’il a une âme sœur… un vampire nommé Miguel.
Âgé de quatre cents ans, fort, puissant et brutal, Miguel Rodriguez traverse la vie comme une ombre, sans bonheur ni affection. Quand un jeune métamorphe annonce à Miguel qu’ils sont âmes sœurs, destinées l’un à l’autre, celui-ci le repousse. Mais Ethan est obstiné, et être avec lui est si naturel que le vampire ne pourra pas résister bien longtemps. Leur défi est de rester en vie afin qu’ils puissent être ensemble à jamais.

 

Mon avis:

Le tome 1 est une histoire qui dure depuis plus de douze ans. C.Cardeno nous fait découvrir l’incroyable histoire de deux hommes qui se découvrent des âmes sœurs mais qui ne peuvent être ensemble. Elle met en avant que l’amour, c’est aussi un synonyme de sacrifices…
Plus que cela, c’est une histoire dans l’histoire. Les trois quarts du livre raconte l’histoire de Zev et Jonah. Mais quand on pense que l’histoire va enfin avoir son happy end, voilà que de nouveaux rebondissements répondent à nos interrogations (nous lecteurs) concernant un certain J.

C’est en se petit détail que l’on voit le génie de l’auteur: ne pas nous laisser tout pour acquis. Le tome 2 est une continuité mais aussi la réponse à beaucoup de questions laissées en suspens lors de la lecture de ce tome.

Dans tome 2 on découvre que les apparences sont trompeuses et les gens influençables. L’auteure met dans ce tome l’accent sur les apparences, la notion de bien et de mal, ce que l’on pense de la vérité.
Tout est remis en question sur les mythes et légendes que l’on raconte aux enfants pour les « éduquer », les « protéger ».
C’est un beau parallèle avec notre société actuelle où l’ignorance est un fléau de l’humanité. L’ignorance amène à la crainte, le rejet et la violence. Si on prenait le temps d’apprendre des autres, de comprendre les différences, les masques tomberont et on se remet en question. Une belle leçon de moralité.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, Le temps des choix, romance métamorphe
Série: The Romance Authors |

la série Nuages et pluie par Zarah OWENS

Tome 1: Sous les nuages du ranch

Flynn Tomlinson s’est laissé pousser par le vent pendant des années, faisant des petits boulots quand il a besoin d’argent avant de reprendre la route. Son style de vie libre, sans attaches ni responsabilités envers quelqu’un d’autre lui convient parfaitement. Puis il tombe sur une affiche d’offre d’emploi dans un bureau de poste dans l’Idaho et rencontre Gabe Sutton. Gabe ne pourra payer Flynn qu’après avoir vendu ses chevaux, mais les séquelles d’un grave accident l’empêchent de faire tourner le ranch tout seul.
Travailler avec des chevaux l’intéresse plus que de remplir des rayons dans un supermarché, aussi Flynn accepte-t-il les termes de Gabe. Il ne s’attendait pas à être captivé par cet homme doux et solitaire qui capture son coeur et le pousse à s’atteler à une très lourde tâche : sauver le ranch de Gabe.

 

Tome 2: Entre ciel et terre

Hunter Krause sait mieux que personne que gérer un ranch demande beaucoup de travail. Les bons employés sont difficiles à trouver. Hunter a beau avoir un régisseur efficace et une grande famille prête à l’épauler, le ranch est constamment à court de main-d’ouvre. De plus, des poulains se mettent à disparaître mystérieusement et son beau-frère décide d’embaucher un homme que Hunter aurait préféré ne jamais revoir : Grant. Hunter ne peut pas lui pardonner d’avoir abandonné meilleur ami, Gabe, le propriétaire du ranch voisin, après un grave accident qui l’a laissé handicapé. Grant Jarreau s’adapte rapidement à la vie du ranch, il se rend indispensable et s’entend bien avec Izzie, la soeur de Hunter. Quant à Hunter, malgré ses idées préconçues, il ne peut contrôler ses réactions physiques en présence du beau cowboy. Quand celui-ci sauve son jeune neveu de la noyade, les deux hommes échangent un baiser qui ouvre pour Hunter un monde nouveau et des perspectives dont il ignorait l’existence. Pendant que Hunter et Grant entament une relation secrète, la famille se déchire et le ranch est en difficulté, parce que personne n’arrive à comprendre ce qui arrive aux chevaux. Pour couronner le tout, Grant cache un lourd secret. Hunter apprendra-t-il à faire confiance à Grant ou bien l’orage familial fera-t-il une autre victime ?

 

Tome 3: Entre déluge et sécheresse

Tim Conroy a de la patience. Depuis trois ans, il attend que son ami Rory McCown sorte de prison, après une condamnation pour un vol de chevaux commis au ranch Blue River. Rory serait susceptible de bénéficier d’une libération anticipée, mais à condition d’avoir un poste stable et un endroit où loger. Aussitôt, Tim se donne pour objectif de convaincre son ami et patron, le rancher Hunter Krause, d’offrir à Rory une deuxième chance.

Quand Hunter accepte, Tim le regrette presque : Rory a changé. À certains moments, il se montre morose et renfermé, à d’autres, arrogant et trop présomptueux. Pourtant, l’attraction est toujours aussi forte entre eux. Malheureusement, dès qu’ils commencent à se rapprocher, un ennemi acharné œuvre dans l’ombre, prêt aux plus sombres machinations pour les séparer…

Leur relation encore fragile sera-t-elle assez forte pour résister aux tempêtes à venir ?

 

Tome 4: Avec la lune et les étoiles

Après une calamiteuse liaison avec un district attorney, un homme marié, Cooper Nelson a été radié du barreau. Ayant dû renoncer à sa brillante carrière d’avocat, il a modestement refait sa vie aux écuries du ranch Blue River. Huit ans après le scandale, il retrouve Kelly Freed, son amant d’autrefois, à l’école de droit. Malheureusement, la situation est délicate : d’abord, Kelly est en campagne pour devenir le prochain shérif de St Anthony, petite ville conservatrice, ensuite, il est marié et son épouse est en phase terminale. Cooper ne supporte pas l’idée d’une liaison secrète. D’expérience, il sait que mensonges et dissimulations se paient très cher.

Dans le voisinage, la vie continue, avec ses drames incontournables : au Blackwater, Gabe est désespéré d’apprendre que sa meilleure amie souffre d’un cancer du sein. Lui et Flynn, son partenaire, aimeraient avoir la garde des enfants de Calley, mais pour ce faire, ils ont besoin d’assistance. Cooper et Kelly unissent leurs compétences, policières et juridiques, pour aider Gabe à rétablir ses droits parentaux et Calley à mettre ses affaires en ordre, au cas où…

Maintenant que tous deux font cause commune, Cooper trouve de plus en plus difficile de résister à Kelly. Mais, après le drame qu’il a déjà vécu, est-il prêt à mettre en danger celui qu’il n’a jamais pu oublier ?

 

Mon avis:

Le premier tome est tourné vers le deuil, celui de la perte, celui d’être handicapé. Zarah OWENS fait un magnifique travail sur la personne « handicapée », celle qui s’est perdue, qui est dans la frustration, la culpabilité, l’incertitude face à ce corps qui n’est plus celui qu’il était « avant ». Elle nous explique le mal-être de Gabe, d’ordre physique, mais aussi psychologique. C’est dans sa globalité qu’on apprend à connaitre cet être dépossédé de sa vitalité, de sa confiance. Mais ce qui aussi, très intéressant, c’est qu’elle fait le même travail d’écriture sur l' »autre », celui qui partage le quotidien de cette personne diminuée. La difficulté pour le conjoint d’aider, d’aimer sans culpabiliser. Réapprendre à vivre autrement. Prouver que l’amour ne se résume pas à un physique, à du sexe, à des apparences. Accepter et aimer, tout simplement.

En conclusion, montrer la différence entre être dépendant, subit ou aider l’autre par envie, par amour. 

 

Dans ce second tome, on retrouve Gabe et on découvre le sombre Grant. Sombre? Pas tant que cela. On en apprend plus sur ce personnage que l’on pense, comme tous, quelqu’un d’égoïste, de froids. Il n’en est rien. Une belle leçon sur les aprioris et les faux semblants.

Face à l’attirance mutuelle, qu’ont Hunter et Grant, on aborde le douloureux sujet du coming out, accepter ce désir que les deux hommes n’assument pas. Cette douloureuse révélation s’amplifie par l’environnement où travaillent les deux hommes: un ranch, où la place de l’homme est stéréotypée. De plus, la relation Employeur employé rajoute ce sentiment de malaise que l’auteure nous fait ressentir tout au long de leur histoire. C’est une découverte de l’autre, se mettre à nu, au sens propre comme au figuré. Assumer son passé pour aller de l’avant, s’autoriser une seconde chance, être heureux. Leur relation prend son temps, l’auteure nous fait rentrer dans leur intimité, la découverte de l’autre, la différence entre baiser et faire l’amour, à se faire confiance, se soutenir pour enfin vivre au grand jour.

 

Le troisième opus se passe trois ans après cette histoire de vol de chevaux. On retrouve Tim et ses sentiments inchangés pour Rory. Malgré les préjugés, malgré le passif de Rory, Tim va tout faire pour lui offrir une seconde chance, une main tendue pour repartir sur de nouvelles bases et enfin, lui faire découvrir la signification du mot Amour. Lui apprendre à croire en lui et en ses qualités. L’aider à sortir de cet engrenage où il sombre jour après jour. Un sublime roman, de loin, mon préféré de la série.

 

Enfin, le dernier opus se tourne vers Cooper, ce mystérieux rancher et Kelly, le nouveau shérif de la ville. On découvre que les deux hommes ont un passé en commun, qui date d’il y a quinze ans. Mais en quinze ans, ils ont beaucoup changé et toutes les vérités ne sont pas bonnes à révéler. Dans cet opus, l’auteure nous fait un pamphlet de cette société (américaine et rurale) et de leurs mentalités bigotes et homophobes, où le fait d’aimer la mauvaise personne nous vaut d’être traités comme un pestiféré, où l’on considère cette personne comme une personne perverse et dans l’incapacité de travailler.

Qu’il s’agisse d’un travail ou d’une situation plus personnelle, comme celui des enfants, tout acte que l’on considère comme « normal » pour un hétérosexuel devient interdit pour un homosexuel.

 

En clair, une série, qui vous l’aurez compris, j’ai adoré. Zarah OWENS aborde des sujets sensibles, d’actualité, qui nous remet en question. On s’insurge face à certains comportements, on ressent de la compassion, de l’amour… Par sa plume, on s’attache à ces hommes, à cette famille élargie, à cette terre qui est le point commun à tous. On ressent cette idée de famille, d’acceptation.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, cow-boys, drame psychologique, faux semblants, handicap, homoparentalité, homophobie, Le temps des choix, série
Série: Dreamspinner Press |

HAREM par Marie H.J

#1 Insoumis au Jaguar

Nouvelle érotique métamorphe.
Kheran est un guerrier. Avaghar un prince Jaguar. Lorsque l’indomptable se retrouve entre les griffes du dominant, en qualité d’esclave sexuel, l’issue du combat n’est plus aussi certaine… Qui succombera le premier à l’attraction? Le plus docile n’est pas forcément celui qu’ils croyaient.

 

Mon avis:

Un jeu non pas de chat mais de jaguar et la souris…

Alors oui c est une romance érotique mais pas que. C est là que l on voit le génie de l auteure. On parle de deux hommes entiers, épris de liberté dans tous les sens du terme. Ils veulent tout maîtriser et pourtant… A vouloir soumettre ou se soumettre, on devient par la force des choses vulnérable face à ces sentiments. Voilà le vrai nœud de cette sublime romance. Une question, à quand une suite ?

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, faux semblants, Le temps des choix, romance métamorphe
Série: Auto édition |

L’Équilibre: L’allégorie de la Mort par Marion DE SOUSA

Synopsis:

La Mort a un visage.
Dans un monde ravagé par d’innombrables guerres, l’équilibre entre le bien et le mal n’est plus maintenu. Cela a pour conséquence de détruire peu à peu toutes formes de vie qu’il reste. Gaël, un jeune agriculteur de dix-huit ans apprend qu’une amie a été kidnappée par les Meurtriers, organisation malveillante au cœur de la cité. Il part à sa recherche, s’ouvrant à l’aventure intrépide qui l’attend. Très vite, il découvre qu’il descend d’une lignée de Veilleurs et que la Nature, esprit éminent qui dicte les lois de la planète, n’attendait que son dix-neuvième anniversaire pour lui révéler son identité. Elle lui annonce qu’il doit maintenir l’Équilibre. Entre doutes, mensonges et surprises, le jeune homme se bat pour garder son humanité qui menace chaque jour de se dissiper…

Mon avis:

Voici un livre dont on ne se ressort pas indemne, qui nous fait réfléchir, un post apocalypse dans toute sa splendeur. Un titre qui résume à lui seul ce formidable roman.

La couverture et son résumé m’avaient fait de l’œil alors quand l’auteure m’a proposé de le chroniquer, je n’ai pas réfléchi, j’ai plongé dedans. Car oui, c’est une immersion totale.

On découvre Néos, une des villes survivantes de la Grande Guerre… Une description hyper réaliste de survivants… D’hommes, de femmes, d’enfants qui survivent plus qu’ils ne vivent. On ressent ce poids qui pèse sur chaque personnage : celui d’être privé de cette liberté, cette peur qui est omniprésente dans leur quotidien. Dès le départ, on ressent cette hostilité, ce sentiment de désolation, cette mélancolie qui les suit telle une ombre. Et puis il y a ces jeunes, ces rebelles qui ne sont plus des enfants, mais pas encore des adultes. Ces jeunes gens en quête de liberté, cette volonté de sortir de ce carcan qui les étouffe, vivre… Gaël est l’un d’eux. Mais l’ennemi n’est jamais loin. Alors qu’il se pense perdu, Gaël va découvrir sa véritable nature et sa mission. Dans sa quête, Gaël va devoir apprendre à grandir, devoir faire face à des choix et des responsabilités d’adultes. Il va apprendre que certains sacrifices peuvent se justifier. Mais comme tout équilibre, chaque acte à des conséquences… On ressent cet élan d’espoir, un certain réconfort qui est contre balancé par les regrets et la peur de l’inconnu. En effet, les apparences sont trompeuses. Un don peut être porteur d’espoir ou de désespoir et devenir une malédiction.

Tout dans les interactions entre les personnages, les rebondissements, l’histoire en elle-même en fait, est en quête de cet Équilibre…  Ce roman est véhiculé tout du long par ce lien fragile parfois et pourtant essentiel: celui de l’amour.

L’auteure ne nous épargne rien : la peur, l’angoisse, la tristesse, l’amour et le don de soi… On grandit en même temps que Gaël, on devient mature, on s’affranchit. L’on comprend que la vanité de l’Homme est le fléau qui entraîne le monde et sa beauté vers le néant.

En clair, un énorme merci à l’auteure de ce cadeau et un livre que je vous recommande ! Un coup de cœur !

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, choc des cultures, contes et légendes, Le temps des choix, romance young adult, survivants, voyage
Série: Auto édition |

Mon futur plus grand fan par L.A Witt

Synopsis:

Comme sa carrière ne décollait pas, l’acteur Adam Jacobsen était prêt à faire ses bagages et quitter Hollywood lorsqu’un inconnu lui a offert l’encouragement dont il avait besoin. Cinq ans plus tard, il a réussi à percer et, quand il remporte son premier grand prix, il le dédie à cet homme qui lui a dit : « Ça pourrait être vous ».

Brian Stewart est stupéfait par ce discours d’acceptation de prix, tout comme les fans d’Adam. Immédiatement, les deux hommes se retrouvent plongés dans une frénésie médiatique. Tout le monde veut connaître celui qui a donné à Adam ce coup de pouce indispensable… y compris Adam lui-même. Quand les deux hommes se retrouvent enfin, une simple apparition dans un talk-show ne leur suffit pas. Bientôt, ils se retrouvent à prendre l’avion pour se voir, à chaque occasion.

Mais la carrière d’Adam signifie de vivre dans un bocal à poissons. Quand la rumeur se répand que le joli cœur de l’Amérique a un nouveau petit ami, la presse et le public s’en prennent à Brian. Adam ne peut pas le protéger. Brian ne peut pas gérer cette attention constante.

Et quelque chose doit changer avant que la célébrité ne leur coûte l’amour de leur vie.

Mon avis:

Ce roman pourrait se résumer en une phrase : un choc entre deux mondes, celui d’un type ordinaire et d’une star de cinéma. Et pourtant… Tout n’est qu’apparences et illusions.

Adam est une star, une idole auprès de son public et de la presse spécialisée. Mais voilà, pour Brain, il n’est pas que cela. Il est avant tout un homme, cet homme qu’il a rencontré alors qu’il n’était qu’un serveur sans carrière cinq ans au paravent. Alors quand il voit l’opportunité de retrouver Adam, il ne réfléchit pas. Il se considère comme son plus grand fan, celui de la première heure. Mais il va vite se rendre compte que fréquenter une personnalité publique n’est pas aussi aisé qu’une personne ordinaire. Il va voir sa vie s’étaler aux yeux de tous. Adam lui va devoir composer entre sa vie publique et son envie d’approfondir cette relation naissante avec Brian. Des choix vont devoirs être fait et des décisions prises. Quelques soit la finalité, plus ne sera comme avant.

L’auteure met en avant le revers de cette vie faite de paillettes et de tapis rouge. Réaliser son rêve apporte aussi son lot de mésaventures. La star n’a plus de vie privée. Elle est jugée par ses fans cachés derrière leurs écrans. On juge sur une apparence et non pas la personne telle qu’elle est. Cela a un impact sur leur vie privée et sentimentale. Leur célébrité rejaillit sur leur entourage. Le conjoint se retrouve sur le devant de la scène et devient à son tour jugé et controversé par jalousie et médisance. Accepter une telle vie n’a rien d’évident. Il faut faire le choix de vivre avec ce public tout en se réservant des moments d’intimités loin des caméras.

Un bon feel good à lire sans modération.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, choc des cultures, Le temps des choix
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

Naufrage à Mount Isa – Tome 1 la faim de tous les possibles par Didier Leuenberger

Synopsis:

Le coup des croissants, Romain ne l’avait jamais envisagé pour qui que ce soit. Et voilà qu’il ose le faire au seul être qu’il n’aimera jamais. À Paul, son compagnon depuis plus de vingt-trois ans.Après une rencontre fortuite et troublante dans une librairie, il va être en proie à une grande remise en question dont va naître une irrépressible envie de vivre l’aventure. D’un saut de plus dans l’inconnu. Une faim de tous les possibles.Il décide donc de tout quitter sans rien dire à personne et surtout pas à Paul, pour rejoindre l’Australie. À Mount Isa, une ville minière du centre du pays où rien ne semble vraiment attrayant, excepté peut-être les gens qui se débattent dans leurs rêves. De l’humain à l’état brut, qui va inciter Romain à écrire son journal, afin de mieux comprendre les raisons qui l’ont poussé à tout quitter. Mais plus encore que cette aspiration au changement, Romain a besoin de désirer à nouveau et bien sûr, se sentir désiré. Et cela ne tarde pas à se produire. Peu de temps après sa venue, il se lie d’amitié avec un Pakistanais, trentenaire désinhibé et mystérieux. Mais sa relation avec Farooq, se complique lorsque les sentiments commencent à se dévoiler.

 

Mon avis:

L’histoire débute sur un adieu déchirant et pourtant fait suite à la fuite de Romain loin de son compagnon et de sa vie, sans aucunes explications. Il décide de tout plaquer et de partir à l’aventure à travers des contrées lointaines. Son périple l’amène dans ce bled perdu au fin fond de l’Australie, à Mount Isa. Bien qu’isolé, il décide de rester parmi ces habitants, en majorité des hommes qui, comme lui, sont des naufragés, échoués et perdus.

Cette histoire nous est contée par le biais de ces lettres adressées à Paul, le compagnon délaissé, auquel Romain prend le temps de lui expliquer les raisons de sa fuite. Plus que cela, c’est un pan entier de sa vie qu’il nous expose, une réelle introspection de lui-même.

Tout en nous décrivant son voyage et les aventures qu’il vit, Romain revient sur sa vie passée au fil des années. Il nous confie en toute humilité ses fêlures, ses échecs, ses questionnements sur l’amour, les relations par rapport aux autres. Durant cette introspection, il se découvre, redécouvre des choses qui s’étaient tuent dans cette vie bien rangée qu’il partageait avec Paul : l’envie mais aussi une certaine estime de soi.

Il y a un réel travail sur les chocs des cultures. Didier, par la voix de Romain, nous met en avant cette société faite d’apparences où on veut tout, tout de suite. Ce retour au source que vit Romain à travers son périple nous ramène à l’essentiel et la simplicité. Il apporte avec lui cette philosophie d’une autre culture faite d’entraide, de respect et de communion les uns avec les autres, sans jugements.

Ce qui marque notre lecture, c’est cette culpabilité qui suit Romain par ses mots, ses remises en question qui fait face à ce besoin, cette faim qui l’appelle sans pourtant négliger ce sentiment amoureux pour Paul. Il le dit lui-même, c’est l’homme de sa vie, mais.. Oui, c’est un récit fait dans la douleur et pourtant nécessaire pour lui permettre d’accéder à cette renaissance.

Nous, comme tant d’autres s’arrêtons sur les apparences. Moi la première, j’avais ce sentiment de colère au début de ma lecture, étant malheureuse pour ce compagnon fuit sans aucune explication que par de simples lettres. Cela me faisait me conforter dans l’idée que Romain n’était qu’un sale type, imbu de sa personne et égoïste. Et pourtant, plus je lisais et plus mon sentiment changeait à son égard. C’est là le tour de force de la plume de l’auteur, non pas nous faire aimer Romain et son acte, mais d’essayer de le comprendre avant de donner notre sentence. En clair, voir au-delà des apparences. Et évidement, vous l’aurez compris, c’est réussi.

Il me tarde de lire la suite de ses aventures et savoir comment il va évoluer dans ce bourge. Mille et une questions me viennent en tête à la fin de cette lecture à présent que je connais l’homme. Quels autres choix Romain va-t-il devoir faire et comment va-t-il y aboutir ? Et les autres ? Oui, une suite plus qu’attendue.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, Le temps des choix, traumatismes du passé
Série: Homoromance éditions |

L’inavouable secret de Mr Ballantyne par Isabel LUCIA

Synopsis:

Andrew Ballantyne, gentleman anglais, a quitté son pays natal pour s’établir à Manhattan, où il dirige depuis sept ans une école privée. Descendant d’une famille de la vieille noblesse, il a renoncé à son titre pour mener une existence tranquille et travailler dans un domaine qui le passionne.
Or voilà qu’un jour, cette vie bien ordonnée vole en éclats lorsqu’il reçoit au courrier un DVD… Celui-ci le ramène deux décennies en arrière, à sa carrière éclair en tant que Dickie Drew, acteur de films classés X… mais aussi au sulfureux trio qu’il formait à l’époque avec son petit ami Charlie et Craig, un producteur de vingt-six ans leur aîné.
Andrew Ballantyne aurait pourtant du s’en douter… Les secrets enfouis finissent toujours par remonter à la surface.

Mon avis:

Andrew, un aristocrate anglais est le directeur de l’école où étudie James, le fils de Michael. Michael, bisexuel, est fragilisé depuis son divorce et refuse toute relation amoureuse et pourtant, il ne peut réfuter son attirance pour ce beau lord anglais. De son côté, Andrew se retrouve dans une position délicate : un mystérieux corbeau le menace de rendre public son passé sulfureux de star porno. Un passé inavouable, des amours de jeunesse qui peuvent, si cela est rendu public, le briser lui et sa réputation.

Voir au-delà des apparences et d’un passé tumultueux, voilà comment résumer le travail d’écriture de Isabelle LUCIA. Elle nous montre que tout acte à des conséquences. Même en les occultant, la vérité finit toujours par refaire surface. Elle nous propose une sublime romance sur les apparences … Quand le passé ressurgit, c’est toute notre vie qui est remise en question. Dans le cas d’Andrew et Michael, ce sont deux hommes blessés, deux âmes perdues ayant perdu foi en l’amour qui vont s’offrir une seconde chance, celle de s’aimer malgré les apparences et leurs fêlures passées…

Plus qu’une romance érotique, la plume de Isabelle LUCIA dégage énormément d’érotisme. Et ce petit détail qui rend notre lecture palpitante, car on ressent la frustration de l’un et de l’autre. On peut se détacher de cette lecture avant de savoir ce qu’il adviendra. On devient addict et c’est là la preuve de la réussite de ce roman.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, Le temps des choix, métier, sexualité atypique, traumatismes du passé
Série: Auto édition |

J’apprivoiserai ton mal: aiMe B, T1 par Sonia MIOT

Synopsis:

La vie de Bastien est une succession de galères : entre un père aux abonnés absents, une mère alcoolique et un beau-père détestable, il n’aurait pas pu faire pire. S’il suit encore les cours, c’est pour ne pas étouffer chez lui.
Sa directrice décide alors de l’aider en lui proposant un stage dans le cabinet d’avocats de Maître Elios. Pour Bastien, Morgan a tout ce qu’il aurait voulu avoir : une vie de rêve, une belle voiture, une villa de luxe, tout ce qu’il n’aura jamais.
Mais les apparences sont parfois trompeuses. Un gamin perdu et un homme aux multiples secrets. Bastien est en colère contre le monde, Morgan sera-t-il assez fort pour le sauver ?

Au-delà des préjugés, arriveront-ils à accepter leurs différences ?

 

Mon avis:

Nous faisons la connaissance de Bastien, un jeune homme en perdition. Sa vie se résume à un mot: erreur. Pour s’évader, il se drogue et boit jusqu’à l’oubli. Il N’a personne sur qui compter hors mis son ami Donovan. Jusqu’à ce que sa principale lui tende une main, lui propose de sortir de cette spirale par le biais d’un stage chez un avocat. Morgan, le trentenaire est à l’opposé de Bastien. Il est l’archétype même de l’avocat, fils de bonne famille, marié et père d’un petit garçon. Rien N’aurait dû les rapprocher et pourtant… Morgan va être le premier aux yeux de Bastien à avoir un réel intérêt pour lui et ne pas le juger sur son apparence. Mais voilà, les apparences sont trompeuses. Parfois une main tendue, un espoir d’une nouvelle vie n’est qu’une illusion. Affronter la réalité n’a rien d’évident. Quand tout s’écroule, comment savoir à qui faire confiance ?

Je l’avoue ce livre m’a troublé. C’était une lecture pesante, mais c’est, je pense, le souhait de Sonia. Tout N’est qu’incertitudes, colère, suspicion. Que cela soit par la voix de Bastien, les personnages qui interagissent avec lui et les rebondissements on ne peut se détacher de cette lecture. Cette histoire est déchirante, criante d’un mal-être profond. On attend avec impatience la suite qui nous promet encore de beaux bouleversements.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, drame psychologique, faux semblants, Le temps des choix, métier, romance young adult, seconde chance, traumatismes du passé
Série: Reines-Beaux |