Escort par F.V ESTYER

Synopsis:

Loin des ruelles sombres de Jacksonville où tout a commencé, c’est à présent à Miami que Lukas mène une existence hors des sentiers battus. Entre ses amis, son groupe de rock amateur, le surf et son métier d’escort, il n’a pas le temps de s’ennuyer. Et cela lui convient tout à fait.
Mais lorsque son regard croise pour la première fois celui d’Andréa, son quotidien dans lequel il se complait depuis si longtemps va imploser.
Entre doute, douleur, et confrontation, la vie que Lukas avait appris à aimer va être remise en question.
L’espoir d’une relation sincère sera-t-il suffisant pour tout abandonner?
Lukas osera-t-il affronter ses sentiments et ouvrir son cœur à Andréa au risque de souffrir à nouveau?
Une chose est sûre, Lukas va devoir faire un choix.
Reste à savoir s’il fera le bon.

Mon avis:

Quand la seule façon de ressentir se fait dans la violence et la souffrance, comment faire face à l’espoir ? Quand on ne connait que l’abandon, il est plus facile de se perdre dans les abîmes.

L’auteure nous présente l’histoire d’un homme dont la vie est hors norme. Etre Escort n’est pas un métier que l’on peut afficher au grand jour, dont on peut être fier. Toute la difficulté de cette histoire est de ne pas tomber dans le pathos. Et FV Estyer relève le défi haut la main.

Rien ne nous est épargné. Elle nous présente Lukas, cet homme qui n’a plus aucun espoir dans la vie. Celle d’un homme perdu dans un engrenage où il ne peut en ressortir sans causer plus de dégâts qu’il ne vit déjà. On voit la difficulté pour celui qui l’aime de voir son amour se détruire, tomber dans les abysses et ne pas vouloir se relever.

On ne parle plus de lecture, mais de ressentiment, de douleur pour ce jeune homme. On devient spectateur de son auto-destruction, ce refus d’aller vers cette main tendue de peur de… Cette histoire n’a rien d’évident, je la qualifierai même de dark romance. Par sa plume, l’auteure véhicule beaucoup de sentiments, on tombe dans l’extrême et nous ressentons cette impuissance et ce désarroi. On ne sait pas comment cette histoire va se terminer et on se retrouve à ne pas lâcher notre lecture avant la dernière page. Mais cela en vaut le coup. La morale de cette histoire est juste époustouflante. Un conseil, lisez-le, ne lâchait pas.

De nos choix dépendra notre bonheur venir…

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, Le temps des choix, métier, prostitution, seconde chance, traumatismes du passé
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

À cœur brisé rien d’impossible par Mathieu Bastien

Synopsis:

En cette fin d’été, fuyant la chaleur écrasante de la Californie, Tom et son petit ami Dylan font route vers Trenton quand le destin en décide autrement. À quelques kilomètres de leur destination, le pire se produit.
L’embardée. Les tonneaux. Le choc. Le néant. Quelques jours plus tard, Tom se réveille. Dans une chambre d’hôpital. La douleur se fait plus insupportable encore lorsqu’il apprend que Dylan est plongé dans un profond coma.
Tiraillé par la culpabilité, le chemin vers la guérison sera longue et difficile. En plus des blessures physiques, les plaies béantes de son âme auront aussi besoin d’être pansées.
Entouré des proches de Dylan et soutenu par Matthew, un infirmier aussi jovial qu’intrigant et bien décidé à le pousser dans ses derniers retranchements, Tom va devoir se reconstruire.
Mais sera-t-il prêt à livrer bataille contre ses propres sentiments et à accepter un avenir bien différent de ce qu’il avait jusqu’alors imaginé ? Quand un os se fracture, on l’immobilise pour qu’il se répare. Quand un organe est atteint, on opère, on traite, on suture.

Mais quand le cœur se brise, se réduit en miettes, existe-t-il un remède ?

 

Mon avis:

Cette romance débute sur un drame, un accident de voiture. Tom se voit survivre à ce drame alors que son compagnon, lui est toujours dans le coma… Vient alors la reconstruction d’un corps blessé, mais aussi d’un cœur traumatisé face à la réalité qui l’attend.

Nous avons clairement un homme atteint du syndrome du survivant. Tout, dans la description des sentiments de Tom, décrit ce sentiment de culpabilité. Culpabilité de s’être réveillé, de devoir se forcer à se reconstruire alors que Dylan, lui, est perdu dans les limbes d’un coma sans fin.

Par le biais de flash-back, nous découvrons l’histoire de Tom; cet homme à qui la vie n’a pas fait de cadeau. Il n’est que trop coutumier de ces lourds traumatismes : la perte de sa mère puis celle de son père…. Alors qu’il pense enfin sortir de ce marasme et reprendre goût à la vie avec Dylan, voilà qu’il est sur le point de le perdre lui aussi. Cette culpabilité est comme une vieille amie avec qui il a appris à composer. Alors qu’il doit faire face à une nouvelle perte, voilà qu’un ange tombe du ciel…. Un ange nommé Matthew. Comment ne pas culpabiliser de ressentir de l’envie, du désir, aller de l’avant …

Tout au long de sa reconstruction, nous suivons ce travail psychologique auquel Tom va devoir se confronter : le deuil et cette dualité entre l’espoir qui fait de votre vie un enfer, car on ne peut qu’espérer, faire des suppositions sans aucune possibilité d’avoir un aboutissement réel et celui d’affronter la dure réalité. On ressent ce tiraillement entre rester fidèle à l’être aimé et ressentir des sentiments nouveaux, avoir cette volonté d’avancer.

Toute la difficulté sera d’accepter, de se résilier… et décider de vivre et aimer à nouveau malgré la perte…

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: amitié / amour, drame psychologique, Le temps des choix, traumatismes du passé
Série: MxM BOOKMARK Romance |

Comment j’ai rencontré un ange… par Estel STARK

Synopsis:

Certaines personnes naissent sous une bonne étoile et d’autres n’ont pas cette chance. Certains d’entre vous diront sûrement que j’appartiens à la seconde catégorie. Pour ma part, cela n’a aucune importance.
Depuis toujours, je vis dans l’ombre de mon frère aîné. Mes parents ont toujours souhaité avoir une fille comme deuxième enfant. Malheureusement pour eux, je suis né garçon.

 

Mon avis:

Voici une lecture au combien éprouvante. Nous faisons la connaissance de Gwendal. Gwendal qui n’a connu toute sa vie que la violence, la souffrance. L’auteure met en avant cette victime qui ne cesse d’être jugée et rabaissée ; par ses bourreaux, mais aussi par les autres et leurs condescendances… Jusqu’à cet ange. Cet ange qui va le voir lui, lui offrir quelque chose dont il a été privé toute sa vie : le libre arbitre et cette attention. Il va l’apprivoiser et l’aider.

Estel Stark nous offre un témoignage d’un homme en pleine reconstruction suite à une vie brisée… Les difficultés pour sortir de ce silence qu’on lui impose, oser s’affirmer et sortir de cette spirale…

Une énième lecture qui nous marque, qui nous interroge… Une pépite.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, Le temps des choix, survivants, traumatismes du passé
Série: Auto édition |

Croire par Nathalie MARIE

Synopsis:

Étudiant en art, Fabien pensait avoir la vie devant lui et esquissait lentement ses projets d’avenir.

Lorsqu’il apprend que la mort prématurée de son père a été causée par une maladie génétique dégénérative et héréditaire, son monde s’écroule. Les doutes et la peur l’assaillent, pour son frère… pour lui-même…

Face à cette réalité, il lui faudra mobiliser son courage pour surmonter l’épreuve qui l’attend. Sans parler de Gaël, ce danseur qu’il vient de rencontrer et pour qui il éprouve déjà des sentiments surprenants.

Peut-il se permettre d’espérer un futur ensemble alors que cette menace invisible plane sur lui ? Malgré les incertitudes, Fabien veut y croire.

 

Mon avis:

A vingt-cinq ans, on pense avoir la vie devant soi, des rêves et projets plein la tête… Alors comment réagir quand la peur et le doute s’abat sur vous ?

Nathalie Marie aborde un sujet très délicat , celui de « la maladie ». Telle une épée de Damoclès qui nous suit telle une ombre, Fabien va se voir stopper dans son élan. Comment avoir de nouveau l’espoir face à un tel traumatisme ? Peut-on envisager d’être heureux et épanoui quand on a face à nous un ennemi invisible ?

Fabien veut y croire et nous lecteurs aussi. Une lecture éprouvante, criante de sentiments si communs et pourtant qui font échos à chacun de nous…

Une fois de plus, Nathalie nous comble… Une lecture « doudou », emplie de tendresse mais surtout, une sublime leçon de vie.

 

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, Le temps des choix, maladie, romance, traumatismes du passé
Série: MxM BOOKMARK Romance |

Série Without you par KAYA C.

Tome 1: Without you

Amaury jeune trentenaire est seul à New York. Il se souvient des années qui viennent de s’écouler et de celui qui a marqué sa vie à jamais. Il avait tout, l’amour, l’argent, le succès, et un jour tout a basculé. Les portes de l’enfer se sont ouvertes et l’ont laissé brisé. Quel sera son futur ? Comment surmonter l’insurmontable ? Pourra t’il se relever après une telle épreuve ?
La vie va t’elle mettre sur sa route la solution à ses tourments, et lui donner la famille dont il rêve et l’amour qui pansera ses blessures ? A travers sa fuite pour se reconstruire, cette promesse de futur qu’il ne peut trahir. Cette envie de recommencer et de peut être ouvrir à nouveau son cœur, il nous montre le chemin vers un autre futur. L’amour est toujours plus fort et triomphe de toutes les épreuves que le destin avait envoyé.

Tome 2: Fight to survive

APRES L’HISTOIRE D’ AMAURY DANS WITHOUT YOU, FIGHT TO SURVIVE VA VOUS ENTRAINER DANS CELLE DE SULLIVAN…
Je m’appelle Sullivan, je suis le photographe le plus poissard de New York. Après avoir été trompé par mon ex, j’ai été foudroyé par des yeux bleu lagon qui m’obsèdent. Je suis irrésistiblement attiré par Amaury, mais il est marié à un type adorable, alors que lui est un abruti fini. Aussi beau qu’imbuvable, à chaque fois que je le croise on se saute à la gorge. Pourtant il est là qui me hante, je suis perdu, je l’ai dans la peau, je dois quitter New York, m’éloigner pour l’oublier. Je vais reprendre mon ancien métier de reporter de guerre, partir au bout du monde, et essayer de reconstruire ma vie ailleurs. Je n’imaginais pas que j’allais mettre directement les pieds en enfer. Comment supporter l’indicible, quand il n’y a plus d’espoir ? Quand l’horreur se déchaine, quand les ténèbres menacent de m’engloutir, il ne me reste que ses yeux pour seul espoir.

 

 

Mon avis:

Le thème du deuil et du « après » n’est jamais facile à aborder. Pourtant, par ces mots, par sa douceur, Kaya C. réussit à traiter ce sujet avec brio.

Le premier tome se compose en quatre parties.

La première partie nous parle d’un thème d’actualité, celui de l’euthanasie. Un sujet au combien délicat à aborder, pourtant on se retrouve dans l’intimité du couple. On devient spectateur de ce drame où nous nous sentons aussi impuissant que le couple. L’auteure aborde la question de l’acceptation. La dure acception de laisser l’autre partir selon sa propre volonté, celle de se retrouver seul.  Le deuxième partie traite le « Après », celui du deuil, du manque. L’auteure par la voix d’Amaury nous fait traverser toutes les étapes du deuil d’un amour perdu, de cette injustice, de cette chute dans les abysses pour oublier… Jusqu’à l’acceptation, qui nous amène à la troisième partie, celle de la renaissance. Une fois la douleur primale passée, que l’on peut enfin se remémorer de doux souvenirs avec nostalgie. Arrêter cette culpabilité qui nous ronge: celle d’être en vie et pas l’autre. On recommence à s’ouvrir au monde, pour enfin arriver à la dernière étape du deuil, celui de la rédemption. On recommence à vivre, à faire des projets, à ouvrir son cœur à quelqu’un d’autre.

Alors oui, ne nous mentons pas, on sort les mouchoirs, on souffre autant que nos personnages mais c’est, de mon avis, la preuve que l’auteure a réussi son travail d’écriture. Elle nous faire ressentir, vivre le deuil avec son personnage principal. De ce fait nous ressentons, nous aussi, cette lueur d’espoir, cette renaissance. Oui, cette romance est une réelle réussite. Par sa plume, Kaya nous accompagne tout du long dans cette épreuve avec beaucoup de sensibilité sans tomber dans la mièvrerie. Oui, Without you fait partit de ces lectures qui vous marque au fer rouge. Merci pour cette merveille.

 

C’est bien une série sombre qui aborde des sujets sensibles difficiles à manier sans tomber dans le cliché. Et pourtant Kaya C-auteur a réussi haut la main ce pari.

Ce deuxième opus se construit comme le premier. On découvre (enfin le beau et tendre) Sullivan. Tout comme le premier il y a un avant et un après. Cet instant où tout bascule, ce terrible traumatisme où on N est plus, on devient un autre plus fort.
Dans un premier temps on découvre la difficulté d être « l autre » celui qui tombe amoureux d un homme marié puis veuf et enfin d un fantôme. Alors qu’il se résigne, la vie va lui faire affronter le pire côté de l être humain. Sullivan N est plus. Il devient victime puis l ombre de lui même.
La deuxième partie est une double reconstruction : celui de la victime qui doit reprendre à vivre et celui de cet « autre ». Apprendre à vivre avec une personne veuf N a rien d évident ni pour l un ni pour l. Autre.
C est la la puissance des mots sur des maux. Trouver sa place dans la vie et dans celle que l on se construit avec L être aimé.

Kaya par sa plume nous fait traverser un melting pot d émotions qui s amplifie suite à la lecture du premier. On ne parle pas de couple, d un trouble ou d un polyamour. On parle de famille, d êtres aimés. Elle cible ses mots, de telle façon qu ils ne peuvent que nous percuter. Simple mais tellement commun à chacun. En clair un superbe coup d artifice dans mon cœur et la chair de poule qui ne m a pas quitté tout au long de ma lecture. C est un combo gagnant à mes yeux.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: deuil, faux semblants, Le temps des choix, seconde chance, série, survivants, traumatismes du passé
Série: format kindle |

L’ombre du pouvoir par Thomas Lebescond

Synopsis:

Il y a ceux qui agissent dans la lumière pour que d’autres restent dans l’ombre. Mais à la fin de la nuit, plus personne ne sera dans l’obscurité. La vérité sera révélée. Et la mort reprendra ce qui lui revient de droit.

Mon avis: 

Chronique de L’ombre du pouvoir… Ou lorsqu’on tombe par hasard sur une pépite qui vous retourne. Je tiens à le préciser, c’est un fantastique. Mais pour moi, c’est beaucoup plus que cela. Le côté fantastique permet de poser le contexte et donne appui à l’histoire mais ce qui fait que cette romance devient un bijou, c’est Ethan. Ethan, ce jeune homme torturé, qui doit cacher sa véritable nature aux humains mais aussi à lui-même. Ethan, un jeune homme rongé par ses démons.

« Il n’est pas bon de vivre dans le passé » lui répète sa mère…

Mais la perte d’un être cher amène n’importe quel individu à changer. Le traumatisme est tel qu’une vie, jusqu’ici heureuse et insouciante devient obscurité, fantômes et amertume. Pour se reconstruire, Ethan cherche désespérément les raisons d’un tel dénouement funeste. Mais toutes les vérités ne sont pas bonnes à dires. Parfois, les secrets sont plus dangereux une fois révélés car il faut en assumer les conséquences.

Thomas nous met en avant cette dualité qui nous poursuit tout au long de notre lecture : le pouvoir face aux sentiments et cette difficulté à ne pas laisser l’un prendre le pas sur l’autre. Mais vivre dans le mensonge n’est en rien une solution viable. Cela amène à se perdre dans les abîmes, cette nuit sans espoir de lendemain.

Vous l’aurez compris, j’ai eu un véritable coup de foudre pour cette plume de ce jeune auteur. Plus qu’une fantasy, l’auteur met en avant des mots sur des maux invisibles qui font écho à notre société. Il nous offre une véritable remise en question sur le bien et le mal et cette fin ne fait que nous conforter dans cette idée que la vie n’est pas bicolore mais faite de nuances…

Bravo à lui pour cela. Un auteur à suivre !

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, fantasy, Le temps des choix, romance young adult, traumatismes du passé
Série: Auto édition |

Série Chemins de traverse par Emy BLOOM

Tome 1: L’éveil de l’être

Alors qu’il vient de finir ses études, Laurent décide, avec sa meilleure amie Lola, de quitter la capitale pour le sud de la France où ils vont débuter leur vie active. Son objectif avec ce déménagement : prendre son indépendance et devenir maître de sa vie. À son arrivée, il fera la connaissance de Dominique, le frère de Lola et de Gabriel, son meilleur ami. Gabriel, ce géant aux yeux saphir, avec cet air de bad boy, cet homme qui assume pleinement ses choix de vie. Mais derrière ces apparences se cachent de profondes blessures. Alors quand les deux hommes se rendent compte qu’ils sont attirés l’un par l’autre, des choix vont devoir se faire. Entre Gabriel qui refuse toute idée d’une relation sentimentale autre qu’éphémère et Laurent qui se pense hétéro, mais qui est incapable de se sortir cet homme de ses pensées ; assumeront-ils leurs sentiments naissants ? Pourront-ils remettre en question leur perception de leur vie et se projeter sur un avenir commun ? C’est une histoire d’acceptation de soi, qui pose la question de l’être et du paraître. Un long parcours sur ce chemin, que l’on appelle la Vie, composée de chemins de traverse.

 

 Tome 2: À l’aube de la vie

En un an, Laurent a découvert que l’amour avait plusieurs facettes : fraternelle, amicale, bienveillante. Qu’une famille ne se définit pas par les liens du sang mais par les actes et l’acception de ceux qui l’aiment. Mais surtout, Laurent a découvert que l’amour peut se jouer sur un simple regard. Que l’amour avec un grand A, ne se définit pas par les apparences mais par les sentiments.

Alors qu’il s’accepte enfin, il est décidé de ne plus laisser sur le bord de la route toutes ces personnes qui l’aiment. Il arrête de fuir et vit, tel qu’il est, sans faux semblants.

À l’aube de la vie, Laurent aura besoin de tout cet amour pour le guider à travers les ténèbres qui l’attendent. Car une chose est sure, rien n’est jamais acquis.

 

Avis de Rose TAYLOR, chroniqueue du blog M/Meninbooks:

Etant l’auteure de cette série, j’ai, avec l’accord de Rose que je remercie une fois de plus, souhaité vous donner un avis professionnel et impartial.

Service Presse TOME 1:
Premier essai d’Emy Bloom réussi, transformé, avec succès. J’ai de suite accroché au couple amical, fusionnel de Lola et Laurent. Eux qui se sont rencontrés en faisant leurs études ensemble ne se sont jamais quittés depuis. C’est donc tout naturellement qu’ils décident de quitter Paris pour s’installer dans le sud, auprès de la famille de Lola, d’aménager ensemble et de travailler ensemble.

Kiné de formation, l’une orientée vers les personnes âgées, l’autre vers les sportifs, ils débutent tous les deux avec enthousiasme dans le même établissement. Très vite, ils vont créer de nouveaux liens, tant par leur travail que grâce au frère de Lola qui les intègre au sein de ses amis. Parmi eux, il y a Gabriel, au physique de rugbyman, à la gentillesse débordante et qui lance des regards de braise à Laurent. Mais le hic, c’est que Laurent est hétéro, et pendant un bon moment, il ne se rend compte de rien si ce n’est sa présence apaisante, amicale et réconfortante…. jusqu’au jour où ça dérape !!

Et là commence pour Laurent une véritable introspection car il s’est vite rendu compte qu’il n’était pas aussi insensible que ça au charme de Gabe, mais comment appréhender son attirance pour un homme et surtout un homme qui semble ne pas vouloir d’attaches.
Si quelques fois, je mets plusieurs pages pour rentrer dans une histoire, là ce ne fut pas le coup, je suis tombée immédiatement sous le charme de ce couple amical qui change complètement de vie. J’ai retrouvé tout ce que j’aime dans les romans, les liens amicaux, filiaux, amoureux, passionnels qui font que la vie est plus belle et qu’on a toutes les raisons de rester optimiste. On entend presque le chant des cigales, le douceur du soleil, les odeurs de cuisine du sud, les embruns de la Méditerranée, qui m’ont dépaysé ce qui est vraiment un plus surtout en ce moment. On a presque envie d’aller faire un tour dans le midi pour toucher à cette douceur de vivre.
Même si le roman traite d’un bouleversement total de vie, de pensées , de confiance en soi mais aussi d’acceptation, tout se fait sans heurts, sans déferlement ni de haine, ni de larmes. Laurent se retrouve face à ses interrogations sans tomber dans les excès ou les caricatures, c’est ce que j’ai trouvé top dans ce livre, il se pose beaucoup de questions mais se rend vite compte que l’amour est ce qu’il veut vraiment dans la vie quelque soit sa forme, de plus comment résister à des yeux doux de couleur saphir !!
Autant dire qu’il faut le découvrir, le dévorer même si l’attente du second volet devient inévitable et que mon impatience est à son comble.
Service Presse TOME 2:

Laurent a enfin réussi à accepter son virage sentimental, il a beaucoup réfléchi, discuté avec ses proches et son cercle d’amis, il est serein et maintenant en phase avec lui-même. Il rentre donc dans le sud pour retrouver Gabriel et vivre au grand jour son amour pour lui. Tout semble se déroulait comme il le désirait même au boulot où son patron est un modèle de tolérance  et de soutien.

Mais voilà, c’est à ce moment que Gabriel décide de fuir, sans savoir tous les pas que Laurent a fait vers lui. Et ce dernier en pâtit, il veut tout faire pour montrer sa détermination à Gabe mais la route pour se retrouver sera semer d’embûches.

J’ai retrouvé avec grand plaisir cette petite tribu d’amis, d’amoureux, de copains, de parents interagissant tous ensemble autour de Laurent. Laurent qui reste au centre de ce volume avec un virage complet dans sa sexualité, qui découvre la tolérance chez les autres ou pas. Emy Bloom raconte leur histoire à Laurent et Gabe avec une grande tendresse, et un amour infini comme on aimerait bien tous partager. On n’a moins la découverte de leur univers mais plus l’approfondissement de leurs liens. Les amis sont encore plus proches et doucement le cercle s’élargit, la famille est mieux comprise et plus apte à elle-aussi tolérer les différences. Le roman s’oriente sur l’acceptation des différences quelles qu’elles soient.

Dans la seconde partie du livre, une fois que l’amour est installé, le quotidien paisible et tranquille bien ancré, une  nouvelle tourmente va bouleverser leur vie. Ils vont devoir puiser dans toutes leurs ressources pour affronter une des plus dures épreuves de leur vie. On part donc dans un tout autre domaine de peines et de tristesse: la maladie. L’auteure aborde encore un sujet très douloureux qui n’arrive pas qu’aux autres et qui peut débouler dans une existence sans préavis.

Au fil des pages, on ressent tout le chagrin qui en découle, à la simple pensée de l’issue possible, de l’espoir qu’on essaie de ressentir malgré la tourmente. Cette seconde partie est bien moins légère que le premier volet, elle creuse plus dans les méandres des facéties qu’apportent la vie.

Malgré tous les sentiments qu’apportent la lecture aux vues des détresses des différents personnages, le roman reste une ode à l’amour, à la compréhension, à la tolérance qui boucle l’histoire de cœur de Laurent et Gabriel.  On passe un très bon moment avec eux, donc n’hésitez pas à aller à leur rencontre. Rose Taylor

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, faux semblants, homophobie, Le temps des choix, métier, série
Série: Homoromance éditions |

Série Compagnons par C. CARDENO

T.1 Fais-Moi Revivre

Un puissant loup Alpha et un humain têtu surmontent des traditions enracinées de génération en génération et révèlent des secrets depuis longtemps enfouis pour accomplir leur destinée en tant que compagnons.
Considéré comme le plus puissant loup depuis des générations, l’Alpha Zev Hassick est surpris et confus par son désir pour son meilleur ami. Son meilleur ami très humain et très viril. Un métamorphe mâle doit s’accoupler avec une femelle pour préserver son humanité, donc leur espèce ne pouvait pas être gay. Pourtant, tout son être lui dit que Jonah est son véritable compagnon.
Maintenir une relation avec l’homme qu’il aime depuis l’enfance n’est pas facile pour Jonah Marvel, mais il ne laissera pas la distance ni la famille étrange de Zev se mettre en travers de leur chemin. Quand des maux commencent à affecter Jonah, il doit sauver sa propre vie et sa santé mentale pour envisager un futur avec Zev.
Zev et Jonah savent qu’ils sont destinés l’un à l’autre, mais ils doivent surmonter des traditions enracinées depuis des générations et des secrets depuis longtemps enfouis pour accomplir leur destinée.

 

T. 2 À Jamais

Un métamorphe loup sensible et un vampire brutal défient les traditions, la cupidité, et les profondeurs de leurs êtres afin de rester ensemble à jamais.
Tourmenté par la douleur et la faiblesse pendant toute sa vie, Ethan Abbatt est un loup qui ne peut pas se transformer. Espérant trouver une mort honorable en se joignant à une attaque contre des vampires avec ses compagnons de meute, Ethan apprend deux choses à la place : que le fait de se vider de son sang le soulage de sa souffrance et libère son loup, et qu’il a une âme sœur… un vampire nommé Miguel.
Âgé de quatre cents ans, fort, puissant et brutal, Miguel Rodriguez traverse la vie comme une ombre, sans bonheur ni affection. Quand un jeune métamorphe annonce à Miguel qu’ils sont âmes sœurs, destinées l’un à l’autre, celui-ci le repousse. Mais Ethan est obstiné, et être avec lui est si naturel que le vampire ne pourra pas résister bien longtemps. Leur défi est de rester en vie afin qu’ils puissent être ensemble à jamais.

 

Mon avis:

Le tome 1 est une histoire qui dure depuis plus de douze ans. C.Cardeno nous fait découvrir l’incroyable histoire de deux hommes qui se découvrent des âmes sœurs mais qui ne peuvent être ensemble. Elle met en avant que l’amour, c’est aussi un synonyme de sacrifices…
Plus que cela, c’est une histoire dans l’histoire. Les trois quarts du livre raconte l’histoire de Zev et Jonah. Mais quand on pense que l’histoire va enfin avoir son happy end, voilà que de nouveaux rebondissements répondent à nos interrogations (nous lecteurs) concernant un certain J.

C’est en se petit détail que l’on voit le génie de l’auteur: ne pas nous laisser tout pour acquis. Le tome 2 est une continuité mais aussi la réponse à beaucoup de questions laissées en suspens lors de la lecture de ce tome.

Dans tome 2 on découvre que les apparences sont trompeuses et les gens influençables. L’auteure met dans ce tome l’accent sur les apparences, la notion de bien et de mal, ce que l’on pense de la vérité.
Tout est remis en question sur les mythes et légendes que l’on raconte aux enfants pour les « éduquer », les « protéger ».
C’est un beau parallèle avec notre société actuelle où l’ignorance est un fléau de l’humanité. L’ignorance amène à la crainte, le rejet et la violence. Si on prenait le temps d’apprendre des autres, de comprendre les différences, les masques tomberont et on se remet en question. Une belle leçon de moralité.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, Le temps des choix, romance métamorphe
Série: The Romance Authors |

la série Nuages et pluie par Zarah OWENS

Tome 1: Sous les nuages du ranch

Flynn Tomlinson s’est laissé pousser par le vent pendant des années, faisant des petits boulots quand il a besoin d’argent avant de reprendre la route. Son style de vie libre, sans attaches ni responsabilités envers quelqu’un d’autre lui convient parfaitement. Puis il tombe sur une affiche d’offre d’emploi dans un bureau de poste dans l’Idaho et rencontre Gabe Sutton. Gabe ne pourra payer Flynn qu’après avoir vendu ses chevaux, mais les séquelles d’un grave accident l’empêchent de faire tourner le ranch tout seul.
Travailler avec des chevaux l’intéresse plus que de remplir des rayons dans un supermarché, aussi Flynn accepte-t-il les termes de Gabe. Il ne s’attendait pas à être captivé par cet homme doux et solitaire qui capture son coeur et le pousse à s’atteler à une très lourde tâche : sauver le ranch de Gabe.

 

Tome 2: Entre ciel et terre

Hunter Krause sait mieux que personne que gérer un ranch demande beaucoup de travail. Les bons employés sont difficiles à trouver. Hunter a beau avoir un régisseur efficace et une grande famille prête à l’épauler, le ranch est constamment à court de main-d’ouvre. De plus, des poulains se mettent à disparaître mystérieusement et son beau-frère décide d’embaucher un homme que Hunter aurait préféré ne jamais revoir : Grant. Hunter ne peut pas lui pardonner d’avoir abandonné meilleur ami, Gabe, le propriétaire du ranch voisin, après un grave accident qui l’a laissé handicapé. Grant Jarreau s’adapte rapidement à la vie du ranch, il se rend indispensable et s’entend bien avec Izzie, la soeur de Hunter. Quant à Hunter, malgré ses idées préconçues, il ne peut contrôler ses réactions physiques en présence du beau cowboy. Quand celui-ci sauve son jeune neveu de la noyade, les deux hommes échangent un baiser qui ouvre pour Hunter un monde nouveau et des perspectives dont il ignorait l’existence. Pendant que Hunter et Grant entament une relation secrète, la famille se déchire et le ranch est en difficulté, parce que personne n’arrive à comprendre ce qui arrive aux chevaux. Pour couronner le tout, Grant cache un lourd secret. Hunter apprendra-t-il à faire confiance à Grant ou bien l’orage familial fera-t-il une autre victime ?

 

Tome 3: Entre déluge et sécheresse

Tim Conroy a de la patience. Depuis trois ans, il attend que son ami Rory McCown sorte de prison, après une condamnation pour un vol de chevaux commis au ranch Blue River. Rory serait susceptible de bénéficier d’une libération anticipée, mais à condition d’avoir un poste stable et un endroit où loger. Aussitôt, Tim se donne pour objectif de convaincre son ami et patron, le rancher Hunter Krause, d’offrir à Rory une deuxième chance.

Quand Hunter accepte, Tim le regrette presque : Rory a changé. À certains moments, il se montre morose et renfermé, à d’autres, arrogant et trop présomptueux. Pourtant, l’attraction est toujours aussi forte entre eux. Malheureusement, dès qu’ils commencent à se rapprocher, un ennemi acharné œuvre dans l’ombre, prêt aux plus sombres machinations pour les séparer…

Leur relation encore fragile sera-t-elle assez forte pour résister aux tempêtes à venir ?

 

Tome 4: Avec la lune et les étoiles

Après une calamiteuse liaison avec un district attorney, un homme marié, Cooper Nelson a été radié du barreau. Ayant dû renoncer à sa brillante carrière d’avocat, il a modestement refait sa vie aux écuries du ranch Blue River. Huit ans après le scandale, il retrouve Kelly Freed, son amant d’autrefois, à l’école de droit. Malheureusement, la situation est délicate : d’abord, Kelly est en campagne pour devenir le prochain shérif de St Anthony, petite ville conservatrice, ensuite, il est marié et son épouse est en phase terminale. Cooper ne supporte pas l’idée d’une liaison secrète. D’expérience, il sait que mensonges et dissimulations se paient très cher.

Dans le voisinage, la vie continue, avec ses drames incontournables : au Blackwater, Gabe est désespéré d’apprendre que sa meilleure amie souffre d’un cancer du sein. Lui et Flynn, son partenaire, aimeraient avoir la garde des enfants de Calley, mais pour ce faire, ils ont besoin d’assistance. Cooper et Kelly unissent leurs compétences, policières et juridiques, pour aider Gabe à rétablir ses droits parentaux et Calley à mettre ses affaires en ordre, au cas où…

Maintenant que tous deux font cause commune, Cooper trouve de plus en plus difficile de résister à Kelly. Mais, après le drame qu’il a déjà vécu, est-il prêt à mettre en danger celui qu’il n’a jamais pu oublier ?

 

Mon avis:

Le premier tome est tourné vers le deuil, celui de la perte, celui d’être handicapé. Zarah OWENS fait un magnifique travail sur la personne « handicapée », celle qui s’est perdue, qui est dans la frustration, la culpabilité, l’incertitude face à ce corps qui n’est plus celui qu’il était « avant ». Elle nous explique le mal-être de Gabe, d’ordre physique, mais aussi psychologique. C’est dans sa globalité qu’on apprend à connaitre cet être dépossédé de sa vitalité, de sa confiance. Mais ce qui aussi, très intéressant, c’est qu’elle fait le même travail d’écriture sur l' »autre », celui qui partage le quotidien de cette personne diminuée. La difficulté pour le conjoint d’aider, d’aimer sans culpabiliser. Réapprendre à vivre autrement. Prouver que l’amour ne se résume pas à un physique, à du sexe, à des apparences. Accepter et aimer, tout simplement.

En conclusion, montrer la différence entre être dépendant, subit ou aider l’autre par envie, par amour. 

 

Dans ce second tome, on retrouve Gabe et on découvre le sombre Grant. Sombre? Pas tant que cela. On en apprend plus sur ce personnage que l’on pense, comme tous, quelqu’un d’égoïste, de froids. Il n’en est rien. Une belle leçon sur les aprioris et les faux semblants.

Face à l’attirance mutuelle, qu’ont Hunter et Grant, on aborde le douloureux sujet du coming out, accepter ce désir que les deux hommes n’assument pas. Cette douloureuse révélation s’amplifie par l’environnement où travaillent les deux hommes: un ranch, où la place de l’homme est stéréotypée. De plus, la relation Employeur employé rajoute ce sentiment de malaise que l’auteure nous fait ressentir tout au long de leur histoire. C’est une découverte de l’autre, se mettre à nu, au sens propre comme au figuré. Assumer son passé pour aller de l’avant, s’autoriser une seconde chance, être heureux. Leur relation prend son temps, l’auteure nous fait rentrer dans leur intimité, la découverte de l’autre, la différence entre baiser et faire l’amour, à se faire confiance, se soutenir pour enfin vivre au grand jour.

 

Le troisième opus se passe trois ans après cette histoire de vol de chevaux. On retrouve Tim et ses sentiments inchangés pour Rory. Malgré les préjugés, malgré le passif de Rory, Tim va tout faire pour lui offrir une seconde chance, une main tendue pour repartir sur de nouvelles bases et enfin, lui faire découvrir la signification du mot Amour. Lui apprendre à croire en lui et en ses qualités. L’aider à sortir de cet engrenage où il sombre jour après jour. Un sublime roman, de loin, mon préféré de la série.

 

Enfin, le dernier opus se tourne vers Cooper, ce mystérieux rancher et Kelly, le nouveau shérif de la ville. On découvre que les deux hommes ont un passé en commun, qui date d’il y a quinze ans. Mais en quinze ans, ils ont beaucoup changé et toutes les vérités ne sont pas bonnes à révéler. Dans cet opus, l’auteure nous fait un pamphlet de cette société (américaine et rurale) et de leurs mentalités bigotes et homophobes, où le fait d’aimer la mauvaise personne nous vaut d’être traités comme un pestiféré, où l’on considère cette personne comme une personne perverse et dans l’incapacité de travailler.

Qu’il s’agisse d’un travail ou d’une situation plus personnelle, comme celui des enfants, tout acte que l’on considère comme « normal » pour un hétérosexuel devient interdit pour un homosexuel.

 

En clair, une série, qui vous l’aurez compris, j’ai adoré. Zarah OWENS aborde des sujets sensibles, d’actualité, qui nous remet en question. On s’insurge face à certains comportements, on ressent de la compassion, de l’amour… Par sa plume, on s’attache à ces hommes, à cette famille élargie, à cette terre qui est le point commun à tous. On ressent cette idée de famille, d’acceptation.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, cow-boys, drame psychologique, faux semblants, handicap, homoparentalité, homophobie, Le temps des choix, série
Série: Dreamspinner Press |

HAREM par Marie H.J

#1 Insoumis au Jaguar

Nouvelle érotique métamorphe.
Kheran est un guerrier. Avaghar un prince Jaguar. Lorsque l’indomptable se retrouve entre les griffes du dominant, en qualité d’esclave sexuel, l’issue du combat n’est plus aussi certaine… Qui succombera le premier à l’attraction? Le plus docile n’est pas forcément celui qu’ils croyaient.

 

Mon avis:

Un jeu non pas de chat mais de jaguar et la souris…

Alors oui c est une romance érotique mais pas que. C est là que l on voit le génie de l auteure. On parle de deux hommes entiers, épris de liberté dans tous les sens du terme. Ils veulent tout maîtriser et pourtant… A vouloir soumettre ou se soumettre, on devient par la force des choses vulnérable face à ces sentiments. Voilà le vrai nœud de cette sublime romance. Une question, à quand une suite ?

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, faux semblants, Le temps des choix, romance métamorphe
Série: Auto édition |