Série Nouveau départ par Tere Michaels

Tome 1: Nouveau départ

Evan, 34 ans est un père de famille de quatre enfants, tout juste veuf après vingt ans de vie commune avec sa femme, Sherry qu’il aimait tant. Flic dans les mœurs, il se plonge dans son travail et délaisse ses enfants à sa belle famille dont il est proche pour oublier.

Au fil des mois, il va faire la connaissance de Matt. Un quarantenaire caractériel, ancien flic qui maintenant est un ermite alcoolique. De cette rencontre va naître une forte amitié. L’un et l’autre  se confient sans être jugé.

Alors quand deux mecs hétéros se voient attirés l’un par l’autre … un problème survient. Ils ne peuvent l’expliquer mais ce désir les terrifies et les bouleverses.

Comment garder cette amitié si forte alors que l’on désir l’autre d’une manière plus sentimentale?

 

Tome 2: Amour et Loyauté

Jim Shea, inspecteur à la criminelle de Seattle, a toujours réussi à séparer vie professionnelle et vie privée, du moins jusqu’à maintenant. Un juge a déclaré l’accusé non coupable. Une famille est dévastée. Les retombées émotionnelles de ce procès rendent Jim vulnérable et redevable envers le père mourant de la victime.

C’est l’histoire de cet homme que Griffin Drake, scénariste, et sa meilleure amie Daisy Baylor, actrice, veulent porter sur grand écran pour en faire un blockbuster. Cependant, pour obtenir les détails croustillants, Griffin doit convaincre l’inspecteur Jim Shea de les lui donner. Leur attirance est immédiate et Daisy encourage alors son ami à en tirer profit. Si tu gagnes le cœur de l’homme, tu gagneras son histoire.

Pour ce qui est de l’amour, aucun des deux hommes n’a eu de chance jusqu’ici et, lorsque leur première nuit ensemble se transforme en un long week-end où les sentiments s’installent rapidement, la loyauté de Griffin envers Daisy et sa carrière sont mises à rude épreuve.

Plus Griffin s’implique dans sa relation avec Jim, plus sa carrière à Hollywood bat de l’aile. Les secrets, la confiance brisée menacent de lui faire tout perdre.

Griffin va devoir choisir entre dire la vérité… ou écrire une fin hollywoodienne.

 

 

Tome 3: Devoir et Dévotions

Après un dénouement heureux dans Nouveau départ, Matt et Evan entament un nouveau chapitre de leur vie, autant dans leur chambre qu’en dehors. Mais de nouveaux rebondissements les attendent…
Evan a du mal avec les étiquettes et n’arrive pas à exprimer ses sentiments.

De son côté, Matt, devenu le parfait homme au foyer du Queens, fait face à ses propres interrogations: qui est-il désormais ? Que désire-t-il, de quoi a-t-il besoin ?
Quand son ami et coup d’un soir Jim Shea leur rend visite, la jalousie d’Evan menace leur nouvelle vie.

« Les étiquettes n’ont aucune importance. Mais la honte, si. »

 

Mon avis:

Le tome 1 traite d’une sublime histoire sur le deuil d’un être cher et la reconstruction. Comment reprendre goût à la vie quand le bonheur vous a été enlevé brutalement? L’histoire est forte en émotions car on sait que ce veuf n’est pas seul, il a un héritage de cet amour sous les yeux. Comment gérer sa propre peine, sa douleur avec ses proches qui vous sur protège. Et quand on voit enfin le bout du tunnel, comment accepter ce nouveau changement? et comment gérer les « qu’en dira t-on »? Faut il renoncer à ce désir de vivre quelque chose d’aussi fort que l’amour pour sauver les apparences? Peut on tout remettre en question pour … Lui ?

Dans le tome 2, nous retrouvons Jim, celui qui aura un rôle primordial auprès de Matt dans sa prise de conscience. Prenez un commissaire qui en a trop vu, désabusé  un travail qui lui pèse de plus en plus et une vie qui se rythme par des heures de travail acharnés est vous avez Jim. Ça dernière affaire le marque au point qu’il pense que la justice n’est plus ce qu’elle devrait être. Alors qu’il essaie d aller de l avant, rongé par la culpabilité … Il se voit confronter à un auteur scénariste à son opposé.
Griffin est un homme d Hollywood, qui est extraverti, n ayant aucune retenue. Il ne rêve que de ce projet scénario, celui pour le quel il serait fier de faire ce travail qui est devenu une routine ennuyante. Deux hommes désabusés, une affaire sordide, l envie de faire honneur à cette famille qui a tout perdu…
Leur rencontre va être explosive. Les apparences sont trompeuses… L un n est pas aussi coincé et froid qu’il n en paraît. L autre n’est pas qu un autre qui n’est intéressé par la gloire et la célébrité. Une rencontre qui va faire des étincelles et deux hommes qui vont découvrir sur le tard qu’ on a tous le droit à un nouveau départ, que l amour existe, que cela n arrive pas que dans les films.

Enfin le tome 3, si attendu arrive… Nous retrouvons notre couple fard: Matt et Evan ainsi que les enfants, un an après avoir décidé d’officialiser leur relation… En apparence, ils sont heureux et amoureux mais cela n’est qu’une apparence…  Car si Matt, lui, accepte totalement son attirance pour Evan , Evan lui n’arrive pas à assumer lui-même. Il est perdu face à sa sexualité et n’ose pas faire le premier pas pour aller plus loin dans la relation. Ce tome est une réelle une introspection: comment se qualifier par rapport à la société mais surtout par rapport à soi-même. La réponse est simple: s’assumer tel que nous sommes pas là par nos sentiments se dicté par les apparences de cette société.
De son côté Matt Julie se remet en question par rapport à son couple il est l’impression de reprendre la place de la descente femme de Evan il a pris sa place occupe les enfants et de la maison. Or ce n’est pas ce qu’il souhaite. Il veut être reconnu pour lui et non pas le remplaçant d’un fantôme.

La conclusion est simple au final : Entre devoirs et dévotions, il faut réussir à trouver un équilibre où on est soi même et heureux, voir au delà des apparences.

Un très beau travail de remise en question que l’auteur nous permet de suivre. Une écriture fluide et très intime. Une histoire qui prend son temps, tout comme la réflexion qu’elle amène, le tout avec beaucoup de pudeur; pour avoir un final explosif!  Alors oui, le tome un avait été un véritable coup de cœur mais les deux tomes suivants son un réel plaisir à lire!

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, deuil, faux semblants, homoparentalité, Le temps des choix, romance, seconde chance, série
Série: Milady slash |

Ani’ Mots – Volume 3 – 100% MM par Alexis Dumais, Audrey Bnd, B.G. Decamp, L. Gautier Ma., Marion DE SOUSA, Merida Reinhart, Sawaën K., Selena A. M, Sophie Tallaire, Steff S.

Synopsis:

5 ans déjà !
Dans ce collectif de nouvelles 100% gay, 10 auteurs se mobilisent pour la cause animale afin de vous offrir une sélection de textes et plus particulièrement un choix de romances entre hommes. Tous les fonds seront intégralement reversés à la protection animale et s’ajouteront aux dons annuels effectués par notre maison d’édition chaque année aux associations locales québécoises.

Mon avis:

Que dire? Je l’avoue, je ne suis pas trop nouvelle ou novella en général. Je les apprécie généralement quand je connais la plume de l’auteure. Pourtant je me suis lancée dans cette lecture, heureuse de savoir que je participais à mon petit niveau pour une belle cause: aider aux bien-être des animaux (la totalité des fonds est reversée à une association pour animaux).

Alors que dire? Un coup de foudre lu en à peine deux heures (je lis très vite). J’ai pris plaisir à découvrir des histoires totalement différentes et pourtant chaque auteur a touché une corde sensible…

Ce recueil c’est comme une pinata : en apparence c’est un recueil de nouvelles d’auteurs. Mais une fois dedans, c’est un feu d’artifice de sensations ! On ne lit plus, on vit ces instants volés. On s’émeut pour ces histoires qu’elles soient contemporaines, historiques, ces remises en question, ces premiers émois. On s’immerge dans ces contes parfois féeriques, parfois cruels, au détour d’une fable poétique… On a des coups de chaud à certains moments… on touche du bout des doigts à une certaine poésie… Voilà ce qui ressort de ce recueil, un voyage des sens… Un coup de coeur, un grand merci à ces auteurs de nous transmettre ce melting-pot de sentiments… On a qu’une envie leur crier « encore! »

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, contes et légendes, deuil, drame psychologique, faux semblants, Le temps des choix, recueil, romance, romance young adult
Série: Homoromance éditions |

Chacun son combat – Spin off de K9 par Eva Justine

Synopsis:

Quand Skyler entre dans la salle de boxe, il ne s’attend pas à retomber sur celui qui a fait voler sa vie en éclats et le hante depuis des mois. Visiblement, leur attirance est une nouvelle fois immédiate et réciproque. Alors qu’il pensait avoir enfin trouvé l’apaisement, le destin le met face à un choix. Fuir à nouveau ou céder à l’insolence de la jeunesse en leur donnant une seconde chance ?
Skyler Baxter est l’un des personnages croisé dans Unité K9. Voici son histoire…

 

Mon avis:

Ce spin off on ne pouvait que le savourer. Avouons-le-nous, le doc tripote-couille dixit Skyler Baxter nous avait marqué dans le tome 2 et 3. Alors quand Éva a annoncé ce spin off, je n’ai pas hésité.

Nous découvrons Skyler, un médecin dévoué à ses patients. L’homme baroudeur aux allures de motards s’est découvert sur le tard. Il profite des occasions qui se présentent pour soulager ses besoins physiologiques dans l’espoir illusoire de retrouver cet étranger qui le temps d’un baiser à changer sa vie.

Alors qu’il rend service à Tiago dans une salle de boxe de Chinatown, il ne s’attend pas à voir son monde se désaxer une seconde fois. Il va se retrouver devant celui qui a bouleversé sa vie le temps d’un baiser. Un baiser foudroyant, un coup de foudre éclair, mais… car oui, il y a toujours un, mais. Voilà comment Éva capture ses lecteurs et nous rend addicts.

Préparez-vous à des étincelles, car les deux hommes sont en apparence aux antipodes. Non je ne donnerais pas l’identité de cet homme. À vous de le découvrir au cours de votre lecture, car son identité n’est pas immédiatement révélée. J

Bien que cela soit un spin off, on retrouve Tiago et d’autres personnages secondaires de K9 pour notre plus grand plaisir. Éva nous offre une histoire pleine de rebondissements, mais avec son happy end.

Car oui, cette lecture est sportive ! Nous n’avons pas une, mais plusieurs intrigues qui s’entremêlent. L’auteure aborde des thèmes universels, mais qui prennent encore plus de valeur de cette immersion dans ce sport qu’est la boxe, où testostérone et clans ne voient pas forcément d’un bon œil l’homosexualité. On aborde la d’acceptation, et de famille au sens large.

En clair, un spin off qu’on chérit et qui donne envie de replonger une fois de plus dans la série K9 ! ( vous ne l’avez pas lu? Voici mon retour de lecture sur cette série : http://www.regard-sur-un-livre.com/book-review/unite-k9/)

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, drame psychologique, faux semblants, Le temps des choix, romance, sport
Série: Auto édition |

Coming Out par Mehdi BRACHET, Sophie

Synopsis:

Je m’appelle Raphaël, j’ai 28 ans. Je suis homosexuel et porteur du VIH. Aux yeux de beaucoup je suis une tare, un être contre-nature et malsain. Comment puis-je survivre dans cette société qui me rejette ? Peut-être en vous offrant quelques mots sur du papier. Ce livre est mon cri du cœur, ma thérapie, ma lutte contre la violence et les préjugés. L’amour, quelle que soit son orientation sexuelle, est toujours beau et pur. Cette histoire en témoigne. Les phrases que vous lirez ne sont juste que le reflet de mon âme, mes espoirs, ma souffrance, mon insurrection contre un monde qui s’est insurgé contre moi.

 

Mon avis:

Je l’avoue, en débutant cette lecture, je ne m’attendais pas à cette histoire. Pourtant, plus les pages défilent et plus ce titre « Coming-out » prend tout son sens. Car soyez-en sûr, Sophie et Mhedi nous font un pamphlet sur le Coming-out au sens le plus large.

Nous faisons la connaissance de Raphaël. Raphaël, un jeune homme parmi d’autres qui survit plus qu’il ne vit. Il est désabusé, a perdu ses illusions face à la dureté de la vie. On nous présente un jeune homme qui n’a jamais réussi à trouver sa place dans cette société où on aime caser les gens selon des stéréotypes. Il doit faire face tous les jours à ces jugements, ces remarques, ces attaques gratuites… Certes il s’assume, il a fait son coming out et est accepté de ses proches, mais il nous prouve que cela n’est pas pour autant évident au quotidien. Il est trop efféminé, il aime la couture …

Bref, il est l’archétype même d’une « taffiole, un pédé ». Et puis le diagnostic tombe. Il est séropositif et se pense fini.  Pourtant, il nous prouve une fois de plus que la maladie, toute comme sa sexualité ne le définit pas.

Raphaël est un exemple pour beaucoup… Car pour une majorité, accepter sa vraie nature est quelque chose d’inenvisageable. En est la preuve de Gabriel. À sa rencontre avec Raphaël, il le jalouse. Assumer sa sexualité dans cette société est synonyme de cataclysme. Les auteurs nous montrent qu’un coming out n’est pas qu’un simple mot, un effet de mode. C’est aussi une décision loin d’être évidente à accepter, avouer et assumer par la suite. C’est un travail au combien périlleux que de s’avouer la vérité nue.

Mais plus encore, quand les sentiments rentrent en jeu, tout est remis en question. L’amour est un terme si simple et pourtant si complexe. Comme le dit si bien Raphaël, il y a une différente entre tomber amoureux et aimer quelqu’un. Les apparences sont souvent trompeuses. Beaucoup fuient une réalité qui n’est pas la leur pour sauver les apparences. Cela entraîne des situations dramatiques. Les auteurs mettent le doigt sur cette société qui ne s’assume pas, qui se cache. On aborde différents sujets, trop souvent mis sous silence : les discriminations, la maladie, les violences conjugales…

Voilà c’est qui ce livre véhicule : être différent n’est pas synonyme de paria et pestiféré. Oui, la différence fait peur, oui, on a tendance à être stigmatisé. Mais non, en aucun cas, nous devons nous condamner à vivre cela. Faire son coming out, c’est faire le deuil d’une vie passée, c’est un fait. Mais faire son coming out c’est avant tout s’accepter et vivre enfin tel que nous sommes. S’autoriser à être heureux et construire un avenir. Voilà le message que Mehdi et Sophie veulent véhiculer et pour ma part c’est réussi.

Certains diront que le sujet de la séropositive n’est pas assez approfondi. C’est un fait, mais je pense aussi que c’est un acte volontaire de nos deux auteurs. Ils sont restés sur cette constance : montrer que la maladie, comme la sexualité, ne définit pas un être humain. On apprend à vivre avec. Car notons-le, Le jour où tout a commencé n’est qu’une introduction à cette histoire. Deux autres tomes vont suivre ! Et je sais de source sure (merci aux auteurs) que le tome 2 mettra la prévention à l’honneur. Alors que dire de plus ?

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce roman. Il me tarde de lire la suite avec impatience. Pour un premier roman, à quatre mains de surcroît, un mot : bravo !

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, faux semblants, homophobie, Le temps des choix, maladie, romance
Série: Homoromance éditions |

Le miracle de Corbin Wale par Roan Parrish

Synopsis:

Il y a un mois, la vie d’Alex Barrow a implosé ; partenaire, maison, boulot, tout a disparu en quarante-huit heures. Mais parfois, quand tout s’écroule, il suffit d’y croire. Aujourd’hui, Alex est de retour dans sa ville natale du Michigan, ouvrant enfin la boulangerie dont il a toujours rêvé.

Corbin Wale est un mec bizarre. Du moins, c’est ce qu’il a entendu dire toute sa vie. Il sait qu’il est à part, dans son monde imaginaire, mais les choses qu’il ressent sont très réelles. Tout comme la raison pour laquelle il ne pourra jamais être avec Alex Barrow. Même si Alex est tout ce qui l’a toujours fait rêver. Même si, peut-être, Corbin est aussi ce qui fait rêver Alex.

Quand Corbin commence à travailler dans la boulangerie, Alex et lui ne peuvent nier plus longtemps leur attirance. Tandis que la saison des vacances exerce sa magie, Corbin va devoir ses peurs pour qu’enfin ils puissent obtenir ce qu’ils ont toujours désiré.

 

Mon avis:

Lorsque nous faisons sa rencontre, Alex est un homme qui vient de perdre tout ce qui faisait de lui un homme à New York : amis, petit ami, travail.
Lui, le créatif le rêveur se voit une opportunité de redémarrer à zéro là où ses rêves se sont vus s’éteindre dans la ville des lumières. Il décide donc sur une impulsion de revenir dans sa ville natale et de reprendre le café de ses parents pour en faire une boulangerie.
Lors de sa réouverture il va faire la connaissance d’un étrange homme, Corbin. Toujours dans un coin à griffonner, il se comporte comme un animal sauvage gardant ses distances et pourtant, Alex est comme hypnotisé par cet homme et essaie de l’apprivoiser. Car corbin ne lui est pas inconnu… Au lycée, corbin était le gosse qui se faisait montrer du doigt au vu de son apparence, harcelé car homosexuel et au comportement bizarre…

Voilà comment commence cette folle histoire.

Alex est un chevalier blanc qui cherche à aider ce qui sont mis sur le bas-côté… Le genre d’homme qui attire l’attention et la bienveillance
Corbin lui est un jeune homme solitaire et mystérieux. Il a tendance à faire fuir les gens de par ses bizarreries… On l évite, le traitant comme un pestiféré, car il porte la poisse… l’un est lumière, l’autre obscurité. Mais tout cela n’est qu’apparence. Chacun a ses nuances…
Il n’ y a que Corbin qui arrive à décrypter Alex. Pas celui à qui tout réussit, mais celui qui doute, celui qui est incomplet. Tout comme Alex est le seul à voir le talent et la bonté que recèle Corbin là où les autres le traitent comme un maudit qu’il faut absolument éviter. C’est ce qui se dégage des descriptions faites l’un sur l’autre. Tout n’est que poésie des sens … C’est doux, sucré, naturel… On visualise les scènes, mais aussi ces métaphores que peuple ce roman.

Un mot pour la résumer ? Le mot atypique, et c’est en ça que cette romance aux apparences trompeuses prend une telle proportion. Nous pourrions penser que Corbin est à part, que Alex lui est normal, mais qui sommes-nous pour juger ? Qu’est-ce que la normalité ? Voilà le point névralgique de cette histoire. Les points de vue s’alternent et prennent un sens. Tout dans les descriptions que cela soit les personnages ou les décors prend une dimension presque féérique… On s’immerge dans l’univers de chacun, on voit le monde à leur façon et tout devient poésie et enchantement.

Un roman doudou à lire, à apprécier, à déguster telle une pâtisserie… un coup de cœur assuré.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, choc des cultures, romance
Série: MxM BOOKMARK Romance |

Série Unité K9 par Eva Justine

Tome 1: Unité K9

Placé depuis sa petite enfance dans des familles d’accueil, Tiago est une tête brûlée. À quelques jours seulement de sa majorité, alors qu’il fugue du foyer dans lequel il est placé, il rencontre sur sa route le marshal Grant. Grâce à lui, il découvrira l’entraide, l’amitié et ses premiers émois amoureux. Pourtant, malgré la main tendue, il s’enfuira à nouveau dès qu’il apprendra son surprenant secret.
Six ans plus tard, Tiago est désormais devenu un membre de l’unité K9. Avec son demi-loup Bud, il assure des missions anti-drogue couronnées de succès. Lorsqu’au hasard de l’une d’elles, les deux hommes se retrouveront face à face, tout ne se passera pas comme l’un et l’autre l’imaginaient, bien au contraire.

 

Tome 2: Un jour à la fois

Toujours membre de l’unité K9, Tiago attend son ordre de mutation pour rejoindre Lukas à Green River. Même si leurs journées sont occupées par des missions d’infiltration dans un groupe de trafiquants de drogue ou la recherche de suspects en fuite, tous deux s’impatientent de vivre enfin ensemble. Ils profitent donc des week-ends pour renouer le contact et maintenir le lien qui les unit déjà. Alors que la petite ville de Green River revêt ses habits de fêtes à l’occasion du grand rodéo, ce qu’ils croyaient établi sera pourtant totalement bouleversé le jour de cette manifestation.

 

 Tome 3: Hors de contrôle

Avant de rejoindre Lukas à Green River, Tiago multiplie les missions au sein de l’unité K9 et de la brigade des Stups. Entre deux retrouvailles brûlantes, les deux hommes posent les fondations d’un avenir à trois. Alors que tout semble aller pour le mieux, une surprenante révélation bouleverse toutes leurs certitudes. Totalement hors de contrôle, que va décider Tiago ? Rester ou fuir à nouveau ?

 

Mon avis:

Unité K9 est une romance dans toute sa splendeur. On pourrait s’attendre à des intrigues policière, vu que nos deux protagonistes sont dans des unités policières, met cela est mis en second plan. Non, cette histoire est l’histoire de deux hommes qui, de prime à bord, tout oppose. Différence d’âge, l’un est un solitaire dans l’âme qui n’a confiance en rien, l’autre est un être abimé, qui a tout perdu. Mais au fil de la lecture, on apprend à connaitre ces deux hommes au passé traumatisant, on apprend aussi les raisons de leurs comportements, cette peur des sentiments face à ces retrouvailles. Là où l’auteure joue sa carte maitresse, c’est que l’histoire des humains se confondent avec celles de ces chiens. Il y a un gros travail sur les conditions de ses animaux abandonnés qui renforce encore plus la perception que nous pouvons donner à Tiago. L’homme et l’animal ne font qu’un, au final car il est comme ces animaux. Un être solitaire, mais qui ne cherche qu’une chose, l’amour. Ce comparatif nous explique l’apparence générale de Tiago, ses doutes, ses peurs, sa façon d’être et toute la difficulté pour ceux qui l’entourent de l’apprivoiser. 

Dans le deuxième tome on prend plaisir à retrouver Tiago et Lukas ainsi que tout leur entourage. Leur relation évolue doucement. Eva aborde cette évolution par la notion d’une vie à deux, prendre conscience que être un couple signifie qu’on ne pense plus seul mais avec l’autre. Une relation qui entraîne forcément des compromis. C’est la toute la difficulté que met en avant l’auteure… Accorder cette confiance à l’autre, accepter les contraintes qu’entraîne une relation de couple dans son entièreté. Ce qui m’a quelque peu dérangé, c’est le nombre de personnages secondaire abordés. On s’y perd quelque fois, on se demande si il y avait un intérêt à mettre certaines scènes qui ne sont pas en lien direct avec notre couple principal, mais c’est un avis personnel qui ne déprécie pas le travail de l’auteure. C’est ce qui rend notre lecture addictive.

On peut le dire, Eva aime se jouer de ses personnages et de ses lecteurs. Le tome 3 est à la hauteur de nos attentes. Ce pauvre Tiago est vraiment « hors de contrôle ». Mais après tout, qui ne le serait pas à sa place? Car oui, l’auteure nous permet de suivre l’évolution de Tiago sans brûler les étapes et ça, on l’apprécie. Nous avions quitté notre K9 avec ses souhaits de poser les fondations d’un avenir avec son Marshall et Emy. Mais qui dit avenir commun, dit forcément en contrepartie des compromis. Voilà toute la problématique abordée dans ce tome. Être avec quelqu’un, s’engager dans une relation sur du long terme demande de se montrer entièrement. Cela signifie que l’on devient vulnérable. Avec un passif aussi traumatisant que celui de Tiago, il n’est en rien évident de se laisser découvrir, de se confier même à des personnes qui nous sont chères. On apprend à faire confiance, à apprivoiser l’autre, dévoiler nos insécurités. Et Eva réussit avec brio à mettre des mots sur ces sentiments et ressentiments tout au long de ce tome. C’est ce qui fait qu’il devient un réel moment de plaisir. Rien n’est précipité, les rebondissements et les révélations qui en découlent s’enchaînent sans accros. Conclusion, encore un coup de coeur pour notre K9.

Notons que le spin off de Skyler est sorti: Chacun son combat – Spin off de K9.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, homoparentalité, policier, romance
Série: format kindle |

Cherche père Noel désespérément par Eli EASTON

Synopsis:

Gabe Martin, étudiant en journalisme, obtient sa première mission professionnelle : écrire un article sur un dîner de charité, organisé à Noël, dont les bénéfices seront reversés à un foyer d’accueil. Le sujet semble vraiment barbant, jusqu’à ce que Gabe apprenne que le Père Noël de l’événement est un homme mystérieux. Il arrive en costume et personne ne sait qui il est. Découvrir l’identité du Père Noël est l’angle d’attaque parfait pour transformer un récit léger en article journalistique sérieux.

Du haut de ses deux mètres dix, Mack McDonnall, dit « La Montagne », est l’immense star du club de lutte de l’Université de Madison, dans le Wisconsin. Quand Gabe pose les yeux sur lui lors d’un match, il le désire au premier regard. Jordan, l’ami de Gabe, leur arrange un rendez-vous. Cependant, quand Gabe discute de ses plans pour révéler l’identité du Père Noël, Mack devient froid et leur première rencontre tourne à l’échec cuisant.

Tandis que Gabe fait des recherches sur le foyer d’accueil, il apprend que Mack a des secrets qu’un homme réputé pour être une brute ne voudrait pas qu’on dévoile. Gabe peut-il se mettre dans l’esprit des fêtes, écrire un article génial, gagner le cœur du géant revêche et offrir à tout le monde un très joyeux Noël ?

Mon avis:

Ce court roman présente un nouveau couple, mais inclut Jordan et Owen du livre Superhero de la même auteure. Il peut être lu indépendamment. Voilà pourquoi je le présente dans cette thématique, car c’est une vraie romance de Noël.

 

Alors qu’il doit écrire un article en apparence ennuyeux, Gabe, en dernière année de fac et journaliste à mi-temps en tant que stagiaire ; se voit être mis sur la piste d’un père Noël mystère qui donne de la joie à des orphelins.  Mais les problèmes ne s’arrêtent pas là. En effet, ses amis se mettent à jouer les entremetteurs avec celui que l’on nomme « la Montagne ». Mack, ce géant de plus de deux mètres à l’opposé de l’apparence androgyne de Gabe. Mais les apparences sont trompeuses… Plus l’enquête avance et plus Gabe va faire des découvertes surprenantes, se remettre en question sur sa place dans la société, sur les actes et leurs conséquences. Lui l’enfant de divorcé, dont Noël n’est qu’une contrainte va réaliser que cette fête et son diner peut apporter plus qu’une renommée. Elle peut apporter joie et bonheur à ceux qui ne l’ont jamais connu.

 

Par son roman, l’auteure nous immerge dans le vrai esprit de Noël : le don de soi sans rien attendre en retour. Elle nous montre que derrières des apparences et des « on dits » peuvent se cacher des trésors jusqu’alors méconnus. Que le passé induit forcément sur l’apparence que nous donnons de nous-mêmes aujourd’hui… Une superbe histoire qui remet en valeur le vrai sens de Noël.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, romance, traumatismes du passé
Série: MxM BOOKMARK Romance |

La magie de Noel par Jay NORTHCOTE

Mon synopsis:

Justin, récemment célibataire se voit contraint d’assister à une soirée avec son travail pour la fête de Noel. Problème? Son ex (dont il est séparé depuis 15 jours) sera présent et accompagné. Justin ne souhaite pas y aller seul et se ridiculiser.

Sean, son meilleur ami depuis l’enfance, récemment sorti du placard, revient à Londres après ses voyages. Il s’installe chez Justin. En vue de la détresse de son ami, il lui propose de l’accompagner à cette fête en tant que « faux petit ami ».

Face à deux hommes qui ont des sentiments qui dépassent l’amitié, quelle tournure va prendre cette soirée? Vont-ils assumer leurs actes? Vont-ils assumer et dire leurs sentiments réciproques?

 

Mon avis:

Une jolie histoire de Noel, avec des personnages attachants, remplie de tendresse. L’auteure met l’accent sur le besoin de communication face à l’être aimé, car les non-dits ne peuvent apporter que des situations gênantes et contrariantes.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, romance
Série: JN |

Croire par Nathalie MARIE

Synopsis:

Étudiant en art, Fabien pensait avoir la vie devant lui et esquissait lentement ses projets d’avenir.

Lorsqu’il apprend que la mort prématurée de son père a été causée par une maladie génétique dégénérative et héréditaire, son monde s’écroule. Les doutes et la peur l’assaillent, pour son frère… pour lui-même…

Face à cette réalité, il lui faudra mobiliser son courage pour surmonter l’épreuve qui l’attend. Sans parler de Gaël, ce danseur qu’il vient de rencontrer et pour qui il éprouve déjà des sentiments surprenants.

Peut-il se permettre d’espérer un futur ensemble alors que cette menace invisible plane sur lui ? Malgré les incertitudes, Fabien veut y croire.

 

Mon avis:

A vingt-cinq ans, on pense avoir la vie devant soi, des rêves et projets plein la tête… Alors comment réagir quand la peur et le doute s’abat sur vous ?

Nathalie Marie aborde un sujet très délicat , celui de « la maladie ». Telle une épée de Damoclès qui nous suit telle une ombre, Fabien va se voir stopper dans son élan. Comment avoir de nouveau l’espoir face à un tel traumatisme ? Peut-on envisager d’être heureux et épanoui quand on a face à nous un ennemi invisible ?

Fabien veut y croire et nous lecteurs aussi. Une lecture éprouvante, criante de sentiments si communs et pourtant qui font échos à chacun de nous…

Une fois de plus, Nathalie nous comble… Une lecture « doudou », emplie de tendresse mais surtout, une sublime leçon de vie.

 

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, Le temps des choix, maladie, romance, traumatismes du passé
Série: MxM BOOKMARK Romance |

Quand les contraires s’attirent par Roan Parrish

Synopsis:

Quand les opposés s’attirent, l’amour fleurit aux endroits les plus improbables.

De par sa nature réservée, le botaniste Stefan Albemarle s’est toujours senti à l’écart. C’est pourquoi il a décidé de s’isoler et d’arrêter d’essayer. A quoi bon, si c’est pour se retrouver – encore et encore – face à des personnes qui le prennent pour un monsieur-je-sais-tout prétentieux.

Passionné par son travail au Jardin Botanique de Brooklyn, l’inconventionnel jardinier Milo Rios a travaillé dur pour arriver là où il est. S’il s’entend bien avec quasi tout le monde, personne ne lui a jamais donné envie de s’attacher pour autant.

Lorsque Stefan et Milo se rencontrent durant une visite du jardin botanique, c’est la haine au premier regard. Mais la haine se transforme rapidement en désir quand Milo montre à Stefan que perdre le contrôle peut être excitant.

Le masque auquel Stefan se raccroche depuis si longtemps commence enfin à tomber et laisse entrevoir à Millo une vulnérabilité profonde.

Et alors qu’il découvre le monde de Milo, Stefan va bien devoir admettre qu’il n’y a pas que le travail dans la vie.

S’ils avancent main dans la main, peut-être pourront-ils semer le futur qu’ils veulent tous deux récolter.

 

Mon avis:

Stefan est un laborantin qui, afin d’atteindre son but sacrifie sa vie sociale. Il est solitaire et totalement isolé. Il est aigri, hautain, au costard impeccable. Un Monsieur je sais tout qui juge tout le monde inférieur à lui.

Et nous avons sont exact opposé, Milo. Un botaniste qui travail non pas pour la gloire mais pour la communauté dans un jardin botanique. Milo est accueillant, jovial, dont les vêtements sont à l’image de son métier : simples, défraichis. Il faut dire que le gamin des quartiers pauvres vit à fond son rêve devenu réalité.

En apparence, ils ne pas fait pour s’entendre, bien au contraire. Ce qui commence par un combat de coqs entre pro expert et pro profane va devenir ils ont beaucoup plus en commun qu’ils ne le pensaient : des fêlures, des doutes. Les stéréotypes sur les minorités.

Par son écriture fluide, l’auteure pose, avec un vocabulaire simple mais le poids qui incombe à des personnes qui ne sont pas dans le « moule », celles provenant des minorités quelles qu’elles soient. Ce qu’on apprécie, c’est l’analogie entre cette dénonciation et la botanique tout au long de cette histoire.

En clair une douce romance à savourer.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, romance
Série: Reines-Beaux |