Sous le même ciel par Erika BOYER

Synopsis:

 

Mon avis:

Alejandro à 11 ans quand il se voit dans l’obligation de partir de son Espagne natale pour déménager à Arcachon. Enfant considéré comme « à part », il vit mal la situation. Mais cela va changer quand il va rencontrer son voisin, Hugo, ce magicien qui va lui faire retrouver le sourire.

Les deux hommes vont grandir et devenir amis. A 14 ans, Alejandro va se découvrir, comprendre son attirance pour les hommes et en particulier pour Hugo. Mais désireux de ne pas gâcher cette amitié, il va se taire. Mais la vie réserve de belles surprises … Hugo n’est pas insensible à son voisin.

Ils vont se découvrir des sentiments commun et ensemble, vont traverser bien des épreuves pour que leur couple persiste. Ils envisagent un futur, avec son lot de souhaits et d’amour éternel. Mais la vie peut aussi se montrer cruelle. Alejandro et Hugo vont devoir y faire face. Un amour aussi fort peut-il survivre à tout?

Un livre qui fait parti de ces livres où on ne voit rien arriver; mais une fois l’intrigue mis au grand jour, ne pouvons que ressentir ce sentiment d’impuissance qui nous bouleverse. L’auteure, par sa plume, nous décrit cette histoire d’amour avec une justesse infinie.

L’amour n’a pas forcément de Happy End. Mais l’on doit tout de même vivre, même dans la douleur et le souvenir pour chérir se qu’elle nous apporte.

Un livre qui vous fait pleurer, vous remet en question mais un petit bijou à chérir et à relire pour le savourer encore et encore.

Sans vous donner plus d’informations sur l’intrigue d’ Alejandro et Hugo, je tiens à vous prévenir, si vous acheter le livre, vous faite un don pour une association. Je ne vous dirais pas laquelle, tout est dans le livre.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: drame psychologique, maladie, romance young adult, traumatismes du passé
Série: Auto édition |

Moi, j’embrasse par Clément G.

Synopsis:

Un ancien escort témoigne

 » J’ouvre les yeux. Je suis allongé et le plafond blanc, immaculé – inconnu – m’éblouit un peu. J’ai du mal à bouger, mes bras et mes jambes sont entravés. Je veux parler ; je ne peux pas. J’ai ce tube dans la gorge qui m’empêche d’émettre le moindre son.  »

À son réveil sur un lit d’hôpital, la sentence tombe : overdose. La drogue fait partie des risques du métier, Clément le sait.

Clément est escort. Il vend son temps, monétise sa compagnie, loue son corps. Ses clients sont des hommes aisés qu’il rejoint dans des lieux cossus de la capitale. Mais le sexe n’est qu’un ingrédient de ces soirées : l’alcool coule à flots, la drogue accompagne la prostitution. Il devient vite impossible de s’en passer, comme de cet argent rapidement gagné, qui paie les études, le loyer, les vacances, les loisirs.

Ce livre est un témoignage inédit sur un phénomène de société qui se déroule à l’abri des regards. Il raconte un engrenage pernicieux et lève le voile sur une réalité sombre, derrière les illusions de la fête et du luxe.

 

Mon avis:

Il est vrai que mon blog est destiné à la présentation de romans. Mais je ne pouvais pas ne pas vous présenter ce livre. Oui, c’est un témoignage, mais qui traite d’un sujet que l’on retrouve dans nos romances, un sujet qui fait écho à chacun aussi…

Clément nous livre une période de sa vie, sans ombrage, sans enjoliver ce métier dont on ne parle pas… l’escorting. Il nous livre les raisons pour lesquelles il est tombé dans cet engrenage et par la suite dans la drogue.

Tout, dans les descriptions, est criant de sincérité.  On découvre un jeune homme qui fuit. Clément est un jeune en quête d’identité. Il se cherche jouant un rôle afin d’être remarqué, apprécié. Il est clair qu’il a souffert d’une peur du rejet.

Mais plus encore, c’est l’histoire d’un homme comme tant d’autres qui a de grands projets, mais qui va se rendre compte que la vie n’est pas un conte de fées. Tout le monde a des rêves de grandeurs, mais peu y accèdent. La réalité prend alors une tout autre réalité : des factures à payer, des boulots où on ne s’épanouit pas…

C’est un homme résigné, qui fuit cette routine sans avenir qui va tomber dans l’escorting. Ce qui en apparence n’est que faste et luxe est en fait qu’un milieu où se retrouvent des âmes perdues en recherche de choses qui leur sont inaccessibles dans leur quotidien. Comme nous l’explique Clément, ce qui au départ est un amusement, un passe-temps devient au fur et à mesure une escroquerie. Lui-même nous explique qu’il profitait du malheur de ces clients de façon intéressée et cruelle. La réalité prend le dessus et on cherche le moyen d’oublier, pendant un temps la vérité. L’engrenage dans la drogue apparaît presque naturellement. C’est là l’autre atout de ce témoignage. Clément nous expose son expérience avec ces drogues, les « bienfaits » qu’elles lui procurent, mais aussi le revers de la médaille : l’addiction, la dépression, la perdition.

Vous l’aurez compris, cette lecture est une véritable claque ! Un témoignage à lire, un témoignage pour avertir aussi. Il faut un sacré courage pour se remettre en question et se livrer ainsi. Merci à lui pour ça.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, faux semblants, prostitution, témoignage, traumatismes du passé
Série: Récit Plon |

À cœur brisé rien d’impossible par Mathieu Bastien

Synopsis:

En cette fin d’été, fuyant la chaleur écrasante de la Californie, Tom et son petit ami Dylan font route vers Trenton quand le destin en décide autrement. À quelques kilomètres de leur destination, le pire se produit.
L’embardée. Les tonneaux. Le choc. Le néant. Quelques jours plus tard, Tom se réveille. Dans une chambre d’hôpital. La douleur se fait plus insupportable encore lorsqu’il apprend que Dylan est plongé dans un profond coma.
Tiraillé par la culpabilité, le chemin vers la guérison sera longue et difficile. En plus des blessures physiques, les plaies béantes de son âme auront aussi besoin d’être pansées.
Entouré des proches de Dylan et soutenu par Matthew, un infirmier aussi jovial qu’intrigant et bien décidé à le pousser dans ses derniers retranchements, Tom va devoir se reconstruire.
Mais sera-t-il prêt à livrer bataille contre ses propres sentiments et à accepter un avenir bien différent de ce qu’il avait jusqu’alors imaginé ? Quand un os se fracture, on l’immobilise pour qu’il se répare. Quand un organe est atteint, on opère, on traite, on suture.

Mais quand le cœur se brise, se réduit en miettes, existe-t-il un remède ?

 

Mon avis:

Cette romance débute sur un drame, un accident de voiture. Tom se voit survivre à ce drame alors que son compagnon, lui est toujours dans le coma… Vient alors la reconstruction d’un corps blessé, mais aussi d’un cœur traumatisé face à la réalité qui l’attend.

Nous avons clairement un homme atteint du syndrome du survivant. Tout, dans la description des sentiments de Tom, décrit ce sentiment de culpabilité. Culpabilité de s’être réveillé, de devoir se forcer à se reconstruire alors que Dylan, lui, est perdu dans les limbes d’un coma sans fin.

Par le biais de flash-back, nous découvrons l’histoire de Tom; cet homme à qui la vie n’a pas fait de cadeau. Il n’est que trop coutumier de ces lourds traumatismes : la perte de sa mère puis celle de son père…. Alors qu’il pense enfin sortir de ce marasme et reprendre goût à la vie avec Dylan, voilà qu’il est sur le point de le perdre lui aussi. Cette culpabilité est comme une vieille amie avec qui il a appris à composer. Alors qu’il doit faire face à une nouvelle perte, voilà qu’un ange tombe du ciel…. Un ange nommé Matthew. Comment ne pas culpabiliser de ressentir de l’envie, du désir, aller de l’avant …

Tout au long de sa reconstruction, nous suivons ce travail psychologique auquel Tom va devoir se confronter : le deuil et cette dualité entre l’espoir qui fait de votre vie un enfer, car on ne peut qu’espérer, faire des suppositions sans aucune possibilité d’avoir un aboutissement réel et celui d’affronter la dure réalité. On ressent ce tiraillement entre rester fidèle à l’être aimé et ressentir des sentiments nouveaux, avoir cette volonté d’avancer.

Toute la difficulté sera d’accepter, de se résilier… et décider de vivre et aimer à nouveau malgré la perte…

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: amitié / amour, drame psychologique, Le temps des choix, traumatismes du passé
Série: MxM BOOKMARK Romance |

Comment j’ai rencontré un ange… par Estel STARK

Synopsis:

Certaines personnes naissent sous une bonne étoile et d’autres n’ont pas cette chance. Certains d’entre vous diront sûrement que j’appartiens à la seconde catégorie. Pour ma part, cela n’a aucune importance.
Depuis toujours, je vis dans l’ombre de mon frère aîné. Mes parents ont toujours souhaité avoir une fille comme deuxième enfant. Malheureusement pour eux, je suis né garçon.

 

Mon avis:

Voici une lecture au combien éprouvante. Nous faisons la connaissance de Gwendal. Gwendal qui n’a connu toute sa vie que la violence, la souffrance. L’auteure met en avant cette victime qui ne cesse d’être jugée et rabaissée ; par ses bourreaux, mais aussi par les autres et leurs condescendances… Jusqu’à cet ange. Cet ange qui va le voir lui, lui offrir quelque chose dont il a été privé toute sa vie : le libre arbitre et cette attention. Il va l’apprivoiser et l’aider.

Estel Stark nous offre un témoignage d’un homme en pleine reconstruction suite à une vie brisée… Les difficultés pour sortir de ce silence qu’on lui impose, oser s’affirmer et sortir de cette spirale…

Une énième lecture qui nous marque, qui nous interroge… Une pépite.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, Le temps des choix, survivants, traumatismes du passé
Série: Auto édition |

Croire par Nathalie MARIE

Synopsis:

Étudiant en art, Fabien pensait avoir la vie devant lui et esquissait lentement ses projets d’avenir.

Lorsqu’il apprend que la mort prématurée de son père a été causée par une maladie génétique dégénérative et héréditaire, son monde s’écroule. Les doutes et la peur l’assaillent, pour son frère… pour lui-même…

Face à cette réalité, il lui faudra mobiliser son courage pour surmonter l’épreuve qui l’attend. Sans parler de Gaël, ce danseur qu’il vient de rencontrer et pour qui il éprouve déjà des sentiments surprenants.

Peut-il se permettre d’espérer un futur ensemble alors que cette menace invisible plane sur lui ? Malgré les incertitudes, Fabien veut y croire.

 

Mon avis:

A vingt-cinq ans, on pense avoir la vie devant soi, des rêves et projets plein la tête… Alors comment réagir quand la peur et le doute s’abat sur vous ?

Nathalie Marie aborde un sujet très délicat , celui de « la maladie ». Telle une épée de Damoclès qui nous suit telle une ombre, Fabien va se voir stopper dans son élan. Comment avoir de nouveau l’espoir face à un tel traumatisme ? Peut-on envisager d’être heureux et épanoui quand on a face à nous un ennemi invisible ?

Fabien veut y croire et nous lecteurs aussi. Une lecture éprouvante, criante de sentiments si communs et pourtant qui font échos à chacun de nous…

Une fois de plus, Nathalie nous comble… Une lecture « doudou », emplie de tendresse mais surtout, une sublime leçon de vie.

 

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, Le temps des choix, maladie, romance, traumatismes du passé
Série: MxM BOOKMARK Romance |

Tombé du ciel par Nikki Godwin

Synopsis:

Tous les repères de Ridge McCoy, un adolescent de seize ans, se sont écrasés et sont partis en fumée lorsque son père est décédé dans un accident d’avion. Il voit dans ce camp d’été de basket-ball une chance d’améliorer son jeu et d’échapper à ses problèmes quotidiens. Mais il prend un tournant inattendu lorsqu’il rencontre Micah Yougblood, l’homme qui tient le manège du centre commercial local et qui a pour réputation de dévorer les illusions hétérosexuelles des hommes en guise de petit déjeuner, accompagné de pancakes au chocolat.

Ridge a besoin d’une excuse pour éviter les autres mecs du camp, qui passent leurs soirées à enchaîner les bières et les filles. Alors lorsque Micah se propose de lui expliquer la signification qu’ont les dix chevaux de son manège aux yeux de sa tribu, il saute sur l’occasion, sans parvenir à déterminer si sa décision est géniale ou catastrophique. En revanche, il ne s’est pas senti aussi vivant depuis que son père est tombé du ciel et lorsque son séjour s’achève, il se rend compte qu’il est tombé amoureux de Micah.

 

Mon avis:

Ce roman est un vrai young adult et pourtant… il faut écho à un traumatisme qui, à n’importe quel âge marque, nous fait perdre tout repère, tout espoir : le deuil. Dans le cas de Ridge, c’est le deuil de son père auquel il doit se confronter. Mais pas seulement… Sa mère n’arrive pas à faire face à la perte de son mari au point qu’elle en rejette son enfant. Cela fait beaucoup à gérer pour un garçon de seize ans…

Nous faisons la connaissance d’un jeune homme qui survit plus qu’il ne vit. Ce voyage dans ce camp d’été est un prétexte pour améliorer ses performances. Du moins c’est ce qu’il pensait. Il ne s’attendait pas à une rencontre impromptue, celle de Micah… Sans le savoir, cette rencontre va bouleverser Ridge. Il va se rendre compte que les apparences et les étiquettes sont monnaie courante, mais qu’il faut aller au-delà pour comprendre le véritable sens de la vie : arrêter de survivre, faire son deuil, pour au final vivre de nouveau pleinement.

L’auteure nous offre une vraie romance entre deux adolescents le temps d’un été… Ne cherchez pas de scènes sulfureuses… tout n’est que sentiments…

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, romance young adult, traumatismes du passé
Série: MXM BOOMARK TEAM SPIRIT |

Série Without you par KAYA C.

Tome 1: Without you

Amaury jeune trentenaire est seul à New York. Il se souvient des années qui viennent de s’écouler et de celui qui a marqué sa vie à jamais. Il avait tout, l’amour, l’argent, le succès, et un jour tout a basculé. Les portes de l’enfer se sont ouvertes et l’ont laissé brisé. Quel sera son futur ? Comment surmonter l’insurmontable ? Pourra t’il se relever après une telle épreuve ?
La vie va t’elle mettre sur sa route la solution à ses tourments, et lui donner la famille dont il rêve et l’amour qui pansera ses blessures ? A travers sa fuite pour se reconstruire, cette promesse de futur qu’il ne peut trahir. Cette envie de recommencer et de peut être ouvrir à nouveau son cœur, il nous montre le chemin vers un autre futur. L’amour est toujours plus fort et triomphe de toutes les épreuves que le destin avait envoyé.

Tome 2: Fight to survive

APRES L’HISTOIRE D’ AMAURY DANS WITHOUT YOU, FIGHT TO SURVIVE VA VOUS ENTRAINER DANS CELLE DE SULLIVAN…
Je m’appelle Sullivan, je suis le photographe le plus poissard de New York. Après avoir été trompé par mon ex, j’ai été foudroyé par des yeux bleu lagon qui m’obsèdent. Je suis irrésistiblement attiré par Amaury, mais il est marié à un type adorable, alors que lui est un abruti fini. Aussi beau qu’imbuvable, à chaque fois que je le croise on se saute à la gorge. Pourtant il est là qui me hante, je suis perdu, je l’ai dans la peau, je dois quitter New York, m’éloigner pour l’oublier. Je vais reprendre mon ancien métier de reporter de guerre, partir au bout du monde, et essayer de reconstruire ma vie ailleurs. Je n’imaginais pas que j’allais mettre directement les pieds en enfer. Comment supporter l’indicible, quand il n’y a plus d’espoir ? Quand l’horreur se déchaine, quand les ténèbres menacent de m’engloutir, il ne me reste que ses yeux pour seul espoir.

 

 

Mon avis:

Le thème du deuil et du « après » n’est jamais facile à aborder. Pourtant, par ces mots, par sa douceur, Kaya C. réussit à traiter ce sujet avec brio.

Le premier tome se compose en quatre parties.

La première partie nous parle d’un thème d’actualité, celui de l’euthanasie. Un sujet au combien délicat à aborder, pourtant on se retrouve dans l’intimité du couple. On devient spectateur de ce drame où nous nous sentons aussi impuissant que le couple. L’auteure aborde la question de l’acceptation. La dure acception de laisser l’autre partir selon sa propre volonté, celle de se retrouver seul.  Le deuxième partie traite le « Après », celui du deuil, du manque. L’auteure par la voix d’Amaury nous fait traverser toutes les étapes du deuil d’un amour perdu, de cette injustice, de cette chute dans les abysses pour oublier… Jusqu’à l’acceptation, qui nous amène à la troisième partie, celle de la renaissance. Une fois la douleur primale passée, que l’on peut enfin se remémorer de doux souvenirs avec nostalgie. Arrêter cette culpabilité qui nous ronge: celle d’être en vie et pas l’autre. On recommence à s’ouvrir au monde, pour enfin arriver à la dernière étape du deuil, celui de la rédemption. On recommence à vivre, à faire des projets, à ouvrir son cœur à quelqu’un d’autre.

Alors oui, ne nous mentons pas, on sort les mouchoirs, on souffre autant que nos personnages mais c’est, de mon avis, la preuve que l’auteure a réussi son travail d’écriture. Elle nous faire ressentir, vivre le deuil avec son personnage principal. De ce fait nous ressentons, nous aussi, cette lueur d’espoir, cette renaissance. Oui, cette romance est une réelle réussite. Par sa plume, Kaya nous accompagne tout du long dans cette épreuve avec beaucoup de sensibilité sans tomber dans la mièvrerie. Oui, Without you fait partit de ces lectures qui vous marque au fer rouge. Merci pour cette merveille.

 

C’est bien une série sombre qui aborde des sujets sensibles difficiles à manier sans tomber dans le cliché. Et pourtant Kaya C-auteur a réussi haut la main ce pari.

Ce deuxième opus se construit comme le premier. On découvre (enfin le beau et tendre) Sullivan. Tout comme le premier il y a un avant et un après. Cet instant où tout bascule, ce terrible traumatisme où on N est plus, on devient un autre plus fort.
Dans un premier temps on découvre la difficulté d être « l autre » celui qui tombe amoureux d un homme marié puis veuf et enfin d un fantôme. Alors qu’il se résigne, la vie va lui faire affronter le pire côté de l être humain. Sullivan N est plus. Il devient victime puis l ombre de lui même.
La deuxième partie est une double reconstruction : celui de la victime qui doit reprendre à vivre et celui de cet « autre ». Apprendre à vivre avec une personne veuf N a rien d évident ni pour l un ni pour l. Autre.
C est la la puissance des mots sur des maux. Trouver sa place dans la vie et dans celle que l on se construit avec L être aimé.

Kaya par sa plume nous fait traverser un melting pot d émotions qui s amplifie suite à la lecture du premier. On ne parle pas de couple, d un trouble ou d un polyamour. On parle de famille, d êtres aimés. Elle cible ses mots, de telle façon qu ils ne peuvent que nous percuter. Simple mais tellement commun à chacun. En clair un superbe coup d artifice dans mon cœur et la chair de poule qui ne m a pas quitté tout au long de ma lecture. C est un combo gagnant à mes yeux.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: deuil, faux semblants, Le temps des choix, seconde chance, série, survivants, traumatismes du passé
Série: format kindle |

Deux Jules | La théorie du Serpent par Clément Flahaut

Synopsis:

« Crois-tu aux fantômes, LL ? »
Eliott et Lucas filaient le parfait amour. Deux garçons opposés par la vie, comme dans la plupart des histoires, qui se retrouvaient autour d’une même idylle. Une romance palpitante et inattendue qui aurait pu durer une éternité…
1er mars 2016. Les liens se brisent à la suite d’un acte intime et interdit. L’âme esseulée, Lucas sombre dans une nostalgie inaltérable. Les secrets les plus enfouis resurgissent, les doutes s’accroissent, l’impression du complot grandit : toute cette relation n’était-elle que le préquel d’un crime ?
Plongez dans le puzzle d’une vie, arpentez le passé et le présent d’un garçon détruit… Le tableau d’une maladie, ou plutôt de l’attirance irrationnelle entre un ange et un serpent.

 

Mon avis:

Voici une lecture difficile à commenter sans spolier.

Mais voici comment son auteur la présente:

La romance a eu lieu il y a 627 jours, elle s’est terminée il y a 360 jours, et aujourd’hui, au début de l’histoire, l’un des deux garçons espère enfin comprendre pourquoi !

Toujours selon son auteur, voici comment la résumer

« « Lucas aimait Eliott, Eliott aimait Lucas, ils étaient deux Jules, mais force d’éclats de venin, le serpent finit toujours par se mordre la queue » »

Voilà qui est dit. Je vais donc vous faire part de mon retour de lecture. Ce roman est construit tel un puzzle. Au départ, c’est confus, tout n’est qu amertume, silence, culpabilité. On ressent que Lucas ne s est pas remis de ce traumatisme, lié à ce garçon. On devient curieux, on essaie de comprendre ce qu il en est de par ces brides d informations distillées… Puis arrive ce cours, cette théorie et tout est remis en question. Comme le dit l’auteur, l’histoire se résume à la définition de cette théorie du serpent. Peu à peu, le brouillard s’éclaircit et on redoute de découvrir la vérité…

Clément par sa plume, nous montre tout son talent dans cet art complexe qu’est la description de cette relation idéalisée et pourtant si toxique.  Nous retrouvons cette ambivalence, ce sentiment d’être partagé entre la colère et l’envie. Le fait d avoir ce compte à rebours, ces bonds entre passe et présent renforce ce malaise que l on ressent à travers Lucas. Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire… C est ce paradoxe qui fait la force de cette histoire.

Nos deux Jules sont à cette image, un amour impossible malgré ce désir déchirant d une autre finalité. Cette lecture est bouleversante. Clément nous donne un vrai drame dans toute sa splendeur. Il nous prouve que l Homme de par sa nature, n est pas monochrome mais fait de nuances. Nous avons chacun une part sombre. À nous de savoir composer avec et l’accepter.

En conclusion, je dirai que cette romance est un roman psychologique qui nous force à réfléchir sur l’être humain et les conséquences de nos actes. On en vient à ressentir une profonde empathie pour un être qui de prime à bord, est coupable des faits qui lui sont reprochés. C’est là le tour de force de ce roman! C’est un déchirement de quitter ces deux Jules… Et pourtant, tout à une fin. Une lecture qui ne laisse pas indifférent, une lecture que l on prend plaisir à relire, à redécouvrir… Une lecture coup de coeur.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, romance young adult, traumatismes du passé
Série: Homoromance éditions |

Collision par John Inman

Synopsis:

À vingt-six ans, les jours de Gordon sont comptés. Du moins, il espère qu’ils le sont. Lassé de la culpabilité et des regrets qui découlent d’un horrible accident de voiture, deux ans auparavant, dans lequel un homme a perdu la vie, il se réveille chaque matin avec des pensées suicidaires. Alors que la loi l’oblige à travailler pour expier ses péchés, sa rédemption personnelle est beaucoup plus difficile à trouver.

Puis Minus – un simple sans-abri qui a sa propre croix à porter – sauve Gordon d’un terrible destin. Une nuit, non seulement Gordon trouve une lumière à suivre, et peut-être même un but à sa vie, mais aussi la possibilité que l’amour l’attende au bout du tunnel.

Il n’aurait jamais imaginé qu’il découvrirait un moyen de se pardonner et, qu’en le faisant, il ouvrirait suffisamment son cœur pour gagner l’acceptation et l’amour de la personne qu’il a le plus blessée..

 

Mon avis:

Voici une romance qui ne peut laisser indifférente.

Je vous préviens, elle marque au fer rouge. Moi-même j’ai eu l’occasion de la relire et de retomber dans ce drame, cette ode au pardon, à une seconde chance.

L’auteur ne nous épargne rien. Dès le départ, nous nous immergeons dans la vie de Gordon. Gordon qui avait tout et qui le temps d’un instant va tout perdre. Par la suite, il va sombrer et nous amener dans cette descente aux enfers. Tout est amplifié. Nous suivons pas à pas cet homme meurtri qui va rencontrer une autre âme meurtrie, Minus.

Ce roman est bouleversant. Tout n’est que regrets, culpabilité. Ces sentiments sont amplifiés par cette atmosphère lourde, accablante qui pèse sur cet homme brisé et qui se répercute sur nous lecteur. Nous suivons ces âmes torturées sur le long chemin tortueux vers cette rédemption tant désirée… et cette fin est juste bouleversante de par sa révélation… Car toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire.

Une énième lecture qui nous marque, qui nous interroge… Une pépite.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: drame psychologique, faux semblants, survivants, traumatismes du passé
Série: Dreamspinner Press |

L’ombre du pouvoir par Thomas Lebescond

Synopsis:

Il y a ceux qui agissent dans la lumière pour que d’autres restent dans l’ombre. Mais à la fin de la nuit, plus personne ne sera dans l’obscurité. La vérité sera révélée. Et la mort reprendra ce qui lui revient de droit.

Mon avis: 

Chronique de L’ombre du pouvoir… Ou lorsqu’on tombe par hasard sur une pépite qui vous retourne. Je tiens à le préciser, c’est un fantastique. Mais pour moi, c’est beaucoup plus que cela. Le côté fantastique permet de poser le contexte et donne appui à l’histoire mais ce qui fait que cette romance devient un bijou, c’est Ethan. Ethan, ce jeune homme torturé, qui doit cacher sa véritable nature aux humains mais aussi à lui-même. Ethan, un jeune homme rongé par ses démons.

« Il n’est pas bon de vivre dans le passé » lui répète sa mère…

Mais la perte d’un être cher amène n’importe quel individu à changer. Le traumatisme est tel qu’une vie, jusqu’ici heureuse et insouciante devient obscurité, fantômes et amertume. Pour se reconstruire, Ethan cherche désespérément les raisons d’un tel dénouement funeste. Mais toutes les vérités ne sont pas bonnes à dires. Parfois, les secrets sont plus dangereux une fois révélés car il faut en assumer les conséquences.

Thomas nous met en avant cette dualité qui nous poursuit tout au long de notre lecture : le pouvoir face aux sentiments et cette difficulté à ne pas laisser l’un prendre le pas sur l’autre. Mais vivre dans le mensonge n’est en rien une solution viable. Cela amène à se perdre dans les abîmes, cette nuit sans espoir de lendemain.

Vous l’aurez compris, j’ai eu un véritable coup de foudre pour cette plume de ce jeune auteur. Plus qu’une fantasy, l’auteur met en avant des mots sur des maux invisibles qui font écho à notre société. Il nous offre une véritable remise en question sur le bien et le mal et cette fin ne fait que nous conforter dans cette idée que la vie n’est pas bicolore mais faite de nuances…

Bravo à lui pour cela. Un auteur à suivre !

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, fantasy, Le temps des choix, romance young adult, traumatismes du passé
Série: Auto édition |