Le sang-mêlé par Jay NORTHCOTE

Synopsis:

Un compagnon, une famille, une meute, un foyer… Quinn et Kellan peuvent-ils avoir tout cela ? Quinn a grandi avec l’impression de ne pas être à sa place dans la petite ville qu’il considère comme chez lui. Désirant quelque chose qu’il n’arrive pas à nommer, il s’est toujours senti différent sans savoir pourquoi. Kellan fait partie d’une meute de loups-garous nomades. Quand ils établissent leur campement dans les bois près de la ville de Quinn, les habitants se montrent peu accueillants et méfiants envers les nouveaux venus. Dès qu’il aperçoit – et sent – Quinn, il comprend que ce dernier est spécial. Mais pour la première fois de sa vie, Kellan ne peut se fier à son instinct. Quinn est humain, Kellan loup-garou ; comment pourraient-ils devenir âmes soeurs ? Leur rapprochement est instantané et exaltant. Savoir que leur relation ne peut être que temporaire brise le coeur de Quinn. L’amour ne suffit pas quand les lois de la meute interdisent à un loup de prendre un humain pour compagnon. La tension explose entre la meute et les humains, et lorsque Quinn découvre une vérité choquante sur lui-même, il craint de devoir choisir entre la seule vie qu’il ait jamais connue et l’homme qu’il aime.

Mon avis:

Voici de nouveau une très belle histoire que nous conte J. NORTHCOTE. Une histoire de deux âmes sœurs que tout sépare: l’un est humain, l’autre un lycae. Mais voilà, les humains rejettent les lycaes.

L’auteur nous met en avant cette peur de l’inconnu qui amène à des comportements extrêmes. Le travail d’écriture et les réactions des personnages renforcent cet adage: voir au delà des apparences. La différence n’est pas forcément néfaste. L’ignorance, la méconnaissance entraînent à des actes et des paroles qui dépassent l’entendement.

En bref, une très belle histoire sur la tolérance.

Le seul point négatif à cette pépite est les quelques coquilles tout au long de l’histoire.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures
Série: Reines-Beaux |

Les dix-sept couleurs de la liberté par Joyce C.

Synopsis:

Ulysse, jeune écuyer au charme désarmant, fait partie de la grande famille du Cirque Finderly. Alors que la troupe s’installe pour quelque temps aux abords de la capitale, il n’a qu’une idée en tête : découvrir la fameuse Tour Eiffel, qui vient tout juste d’être inaugurée. Suite à un incident sur les berges de la Seine, il rencontre Pâris, un lycéen en dernière année à l’Institut Jauffret, qui lui propose de partager avec lui les joies de la grande ville. Entre eux, l’alchimie est immédiate. La séduction s’installe, les étreintes s’enflamment. Paris devient le théâtre de leurs secrets. Jusqu’où l’ivresse les mènera-t-elle, avant que les jeux du cœur ne s’en mêlent ?

Mon avis:

Nous voici plonger dans l’époque de la Révolution industrielle française, auprès d’une troupe du cirque Finderly. À cette époque, c’est un nouveau genre de spectacle pour une population en majorité analphabète qui attire la curiosité de par ces animaux et ces hommes égotiques, différents, étranges… Imaginez un Paris qui est en pleine effervescence de par cette exposition universelle et cette tour Eiffel qui fait grand bruit… Pourtant l’arrivée de ces « monstres de foire » attire autant qu’ils font peur.

Les descriptions présentées nous immergent dans cette époque, nous fait redécouvrir le Paris du siècle dernier, mais aussi les cirques d’antan. Le rôle de chacun, celui des animaux est très bien décrit. On ne lit plus, on assiste à leurs représentations. C’est cette touche en arrière-fond qui nous sort des sentiers battus.

L’auteure nous fait de superbes descriptions de ces environnements, mais aussi de ses personnages. Elle pointe du doigt ce fossé entre la jeune bourgeoisie parisienne et cette troupe de saltimbanques. Derrière cette animosité apparente, ce cache aussi de l’envie : la liberté pour les uns, le confort et la luxure pour les autres. Voilà le point fort de cette folle histoire. Nous immerger dans l’histoire.

Concernant la romance à proprement parlé, j’ai, je l’avoue, un bémol ce qui explique mon 4/5 en notation. Les personnages sont les parfaits représentants de ce fossé qu’il y a entre les classes. D’un côté, nous avons Ulysse, jeune homme de dix-huit ans libre et passionné. Il est passionnant et passionné dans tout ce qu’il fait, mais aussi manipulateur. À l’image de ses yeux, d’une couleur vert absinthe, il est hypnotique. Il dégage une force et un charme désarmant. Ajoutez à cela un esprit vif, une langue acérée et vous aurez la définition même de ce jeune homme entier et passionné. Il est en totale opposition à Pâris, ce jeune lycéen issu de la bourgeoisie parisienne. Lui est effacé, essaie de ne pas se faire remarquer de par son albinisme et ses préférences en matière de compagnie. Comme l’auteure aime à nous le rappeler, à cette époque, les mentalités parisiennes se relèvent très complexes. Le crime de sodomie avait été aboli au début du siècle, mais pourtant la loi passée après la religion. Cette partie de la population doit sans cesse se cacher de la police des mœurs et des juges conservateurs qui n’hésite pas à les traiter comme des déviants, ayant une maladie mentale.

C’est une rencontre de deux mondes qui va faire des étincelles, car il est clair que l’attirance est réciproque… mais est-elle seulement physique ou peut-elle amener à quelque chose de plus profond ? La réponse est dans le livre… à vous de le découvrir.

Ce qui m’a dérangé, mais cela n’engage que moi, ce sont les trop nombreuses scènes de sexe. Cela a quelque peu gâché ma lecture surtout pour une romance Young Adult tout publique, mais j’insiste pour dire que cela n’enlève rien à la plume de Joyce. Une plume fine, directe, franche… Une plume qui nous transporte dans son univers.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, dépaysement, romance young adult
Série: Homoromance éditions |

Série Birdy par Jae-Akahone

T.1 Birdy

La routine ronge Kirill depuis de nombreuses années et aucune opportunité ne se présente à lui pour la renverser.
Dépité de devoir travailler pour Noël, il brave le froid et la neige pour retrouver le maigre confort de son petit appartement, ne s’attendant absolument pas à tomber sur le grain de sable qui enraiera sa routine bien trop huilée.

 

T.2 L’envol

Alors que les sentiments semblent s’installer durablement dans les cœurs de Kirill et Jasper, le passé de ce dernier refait surface, ébranlant les nouvelles certitudes de Kirill. Et si la vie brisait ses rêves pour les emporter au loin ?
Entre une famille qui réapparaît subitement, une reconversion professionnelle et un quotidien qu’il faut apprendre à conjuguer à deux, la vie du couple ne s’annonce pas de tout repos.

Tandis que Kirill se bat pour préserver ce qui le rend entier, tout ce qu’il croyait acquis se retrouve chamboulé…Mais parfois, le changement peut avoir du bon.

 

Mon avis:

Voici une romance contemporaine sur deux êtres perdus. L’un essaie de survivre depuis le décès de ses parents, l’autre est un enfant « perdu », littéralement. Ce qui au départ n’est qu’un sauvetage va évoluer vers quelque chose de plus fort. Sans le savoir, l’un et l’autre vont se repousser leurs peurs, leurs angoisses. Ils vont découvrir que la vie n’est pas une simple question de survie, mais quelle peut être belle, composée d’instants de bonheur, quelle peut se savourer à deux.

L’auteur nous fait partager leur quotidien et l’évolution de leur situation tout au long de la lecture. Dans le premier tome, on vit en vas clos, dans cette bulle qu’ils se créent pour se protéger. Le second tome est un réel « envol » pour eux. Par ses mots, par sa plume, Jae Akahone  a su nous faire ressentir toutes les émotions que vivent ses personnages: la peur, l’angoisse, le doute, l’envie, l’amour… Et c’est ça la force de cette série: ne pas simplement lire mais ressentir et à notre façon, partager l’histoire de ces deux êtres aussi fragiles qu’attachants.

Une douce romance à lire et à savourer.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: handicap social, romance young adult, traumatismes du passé
Série: Auto édition |

Tombé du ciel par Nikki Godwin

Synopsis:

Tous les repères de Ridge McCoy, un adolescent de seize ans, se sont écrasés et sont partis en fumée lorsque son père est décédé dans un accident d’avion. Il voit dans ce camp d’été de basket-ball une chance d’améliorer son jeu et d’échapper à ses problèmes quotidiens. Mais il prend un tournant inattendu lorsqu’il rencontre Micah Yougblood, l’homme qui tient le manège du centre commercial local et qui a pour réputation de dévorer les illusions hétérosexuelles des hommes en guise de petit déjeuner, accompagné de pancakes au chocolat.

Ridge a besoin d’une excuse pour éviter les autres mecs du camp, qui passent leurs soirées à enchaîner les bières et les filles. Alors lorsque Micah se propose de lui expliquer la signification qu’ont les dix chevaux de son manège aux yeux de sa tribu, il saute sur l’occasion, sans parvenir à déterminer si sa décision est géniale ou catastrophique. En revanche, il ne s’est pas senti aussi vivant depuis que son père est tombé du ciel et lorsque son séjour s’achève, il se rend compte qu’il est tombé amoureux de Micah.

 

Mon avis:

Ce roman est un vrai young adult et pourtant… il faut écho à un traumatisme qui, à n’importe quel âge marque, nous fait perdre tout repère, tout espoir : le deuil. Dans le cas de Ridge, c’est le deuil de son père auquel il doit se confronter. Mais pas seulement… Sa mère n’arrive pas à faire face à la perte de son mari au point qu’elle en rejette son enfant. Cela fait beaucoup à gérer pour un garçon de seize ans…

Nous faisons la connaissance d’un jeune homme qui survit plus qu’il ne vit. Ce voyage dans ce camp d’été est un prétexte pour améliorer ses performances. Du moins c’est ce qu’il pensait. Il ne s’attendait pas à une rencontre impromptue, celle de Micah… Sans le savoir, cette rencontre va bouleverser Ridge. Il va se rendre compte que les apparences et les étiquettes sont monnaie courante, mais qu’il faut aller au-delà pour comprendre le véritable sens de la vie : arrêter de survivre, faire son deuil, pour au final vivre de nouveau pleinement.

L’auteure nous offre une vraie romance entre deux adolescents le temps d’un été… Ne cherchez pas de scènes sulfureuses… tout n’est que sentiments…

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, romance young adult, traumatismes du passé
Série: MXM BOOMARK TEAM SPIRIT |

Série HYBRID par Beth CARLINGTON

TOME 1: MILO

Dursan est un jeune tatoueur pragois plein d’avenir. Talentueux et le cœur sur la main, il n’imagine pas une seule seconde que sa vie va basculer, lorsque un soir, alors qu’il se promène dans les Jardins de Letna, il entend un chien japper. N’écoutant que son courage, il lui porte secours. Il fait alors face à une créature gigantesque, un loup immense qui pourrait bien le tuer d’un seul coup de crocs. Dursan ne sait pas encore qu’il vient de passer le voile entre la vie qu’il a toujours connue et le monde tel qu’il est réellement: peuplé de créatures légendaires, de monstres et de magie.

 

TOME 2: SILTH

Qui sont donc ce Silth Darkalov et ce Kaelig Van Gastenboek qui s’immiscent dans le combat entre la meute de Prague et la Garde Écarlate ?« Avez-vous entendu parler de la mort du Comte Van Gastenboek, il y a une dizaine de jours ? »Lorsque le Comte Gauwyn Van Gastenboek répond à l’invitation du richissime Isham Ben Sethi, influent investisseur égyptien, il n’imagine pas que cela va lui coûter la vie.Quatre ans plus tard, son fils, Kaelig, rentre enfin à la maison. L’assassinat de son père lors du dîner en l’honneur de son retour l’amènera à engager un détective privé : Silth Darkalov. Leur rencontre ira bien au-delà d’une simple enquête pour innocenter le fiancé d’Ailith, la sœur jumelle de Kaelig.« Le jeune homme se leva précipitamment et courut vers la salle de bain où il vomit. Il était solide, mais il était loin d’être sûr d’être préparé à subir la torture. »Un meurtre, une rencontre, une prophétie, des souvenirs. Rien n’est simple dans la vie de Cerbère.

 

Mon avis:

Dès le départ, on appréhende ces personnages troublants… Ils nous déstabilisent. On a un mélange des genres entre des hybrides loups et des mages, dans des villes et pays différents et très bien décrits. Mais, plus la lecture avance, plus on se rend compte que c’est un choix très judicieux fait par l’auteur. L’évolution des personnages se construit en même temps que l’étau de l’intrigue se resserre et c’est là le coup de maitre. Tel un puzzle, l’histoire prend, au fil et à mesure, tout son sens.

Que cela soit le tome 1 ou le 2, il y a, autour de ces hybrides, une aura de mystère qui se découvre petit à petit. L’intrigue se joue à plusieurs niveaux : la réelle nature des personnages et l’évolution de leur relation qui se trame sur un fond de guerre entre hybrides et mages du Vatican.

La manière dont l’histoire se déroule fait que chaque intrigue complète les autres et que le résultat est juste phénoménal : un puzzle que l’on reconstitue en même temps que les protagonistes et cette impossibilité de lâcher notre lecture avant la toute dernière phrase.

Vous l’aurez compris, cette série est haletante, faites d’un enchainement de rebondissements bien dosés, des interrogations qui s’enchainent et qui nous permettent à nous lecteurs d’enquêter à notre tour… On s’immerge dans l’histoire. En clair, une série épique !

Le seul petit bémol que je mettrai à cette série est que les deux tomes ne se suivent pas et cela est réellement dommage ! L’épilogue du tome 1 n’est pas en lien avec le tome 2 alors que des personnages secondaires dans le tome 1 deviennent les héros du tome suivant… C’est une autre histoire, mais l’intrigue principale reste la même. –

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, fantasy, romance métamorphe
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

la série Nuages et pluie par Zarah OWENS

Tome 1: Sous les nuages du ranch

Flynn Tomlinson s’est laissé pousser par le vent pendant des années, faisant des petits boulots quand il a besoin d’argent avant de reprendre la route. Son style de vie libre, sans attaches ni responsabilités envers quelqu’un d’autre lui convient parfaitement. Puis il tombe sur une affiche d’offre d’emploi dans un bureau de poste dans l’Idaho et rencontre Gabe Sutton. Gabe ne pourra payer Flynn qu’après avoir vendu ses chevaux, mais les séquelles d’un grave accident l’empêchent de faire tourner le ranch tout seul.
Travailler avec des chevaux l’intéresse plus que de remplir des rayons dans un supermarché, aussi Flynn accepte-t-il les termes de Gabe. Il ne s’attendait pas à être captivé par cet homme doux et solitaire qui capture son coeur et le pousse à s’atteler à une très lourde tâche : sauver le ranch de Gabe.

 

Tome 2: Entre ciel et terre

Hunter Krause sait mieux que personne que gérer un ranch demande beaucoup de travail. Les bons employés sont difficiles à trouver. Hunter a beau avoir un régisseur efficace et une grande famille prête à l’épauler, le ranch est constamment à court de main-d’ouvre. De plus, des poulains se mettent à disparaître mystérieusement et son beau-frère décide d’embaucher un homme que Hunter aurait préféré ne jamais revoir : Grant. Hunter ne peut pas lui pardonner d’avoir abandonné meilleur ami, Gabe, le propriétaire du ranch voisin, après un grave accident qui l’a laissé handicapé. Grant Jarreau s’adapte rapidement à la vie du ranch, il se rend indispensable et s’entend bien avec Izzie, la soeur de Hunter. Quant à Hunter, malgré ses idées préconçues, il ne peut contrôler ses réactions physiques en présence du beau cowboy. Quand celui-ci sauve son jeune neveu de la noyade, les deux hommes échangent un baiser qui ouvre pour Hunter un monde nouveau et des perspectives dont il ignorait l’existence. Pendant que Hunter et Grant entament une relation secrète, la famille se déchire et le ranch est en difficulté, parce que personne n’arrive à comprendre ce qui arrive aux chevaux. Pour couronner le tout, Grant cache un lourd secret. Hunter apprendra-t-il à faire confiance à Grant ou bien l’orage familial fera-t-il une autre victime ?

 

Tome 3: Entre déluge et sécheresse

Tim Conroy a de la patience. Depuis trois ans, il attend que son ami Rory McCown sorte de prison, après une condamnation pour un vol de chevaux commis au ranch Blue River. Rory serait susceptible de bénéficier d’une libération anticipée, mais à condition d’avoir un poste stable et un endroit où loger. Aussitôt, Tim se donne pour objectif de convaincre son ami et patron, le rancher Hunter Krause, d’offrir à Rory une deuxième chance.

Quand Hunter accepte, Tim le regrette presque : Rory a changé. À certains moments, il se montre morose et renfermé, à d’autres, arrogant et trop présomptueux. Pourtant, l’attraction est toujours aussi forte entre eux. Malheureusement, dès qu’ils commencent à se rapprocher, un ennemi acharné œuvre dans l’ombre, prêt aux plus sombres machinations pour les séparer…

Leur relation encore fragile sera-t-elle assez forte pour résister aux tempêtes à venir ?

 

Tome 4: Avec la lune et les étoiles

Après une calamiteuse liaison avec un district attorney, un homme marié, Cooper Nelson a été radié du barreau. Ayant dû renoncer à sa brillante carrière d’avocat, il a modestement refait sa vie aux écuries du ranch Blue River. Huit ans après le scandale, il retrouve Kelly Freed, son amant d’autrefois, à l’école de droit. Malheureusement, la situation est délicate : d’abord, Kelly est en campagne pour devenir le prochain shérif de St Anthony, petite ville conservatrice, ensuite, il est marié et son épouse est en phase terminale. Cooper ne supporte pas l’idée d’une liaison secrète. D’expérience, il sait que mensonges et dissimulations se paient très cher.

Dans le voisinage, la vie continue, avec ses drames incontournables : au Blackwater, Gabe est désespéré d’apprendre que sa meilleure amie souffre d’un cancer du sein. Lui et Flynn, son partenaire, aimeraient avoir la garde des enfants de Calley, mais pour ce faire, ils ont besoin d’assistance. Cooper et Kelly unissent leurs compétences, policières et juridiques, pour aider Gabe à rétablir ses droits parentaux et Calley à mettre ses affaires en ordre, au cas où…

Maintenant que tous deux font cause commune, Cooper trouve de plus en plus difficile de résister à Kelly. Mais, après le drame qu’il a déjà vécu, est-il prêt à mettre en danger celui qu’il n’a jamais pu oublier ?

 

Mon avis:

Le premier tome est tourné vers le deuil, celui de la perte, celui d’être handicapé. Zarah OWENS fait un magnifique travail sur la personne « handicapée », celle qui s’est perdue, qui est dans la frustration, la culpabilité, l’incertitude face à ce corps qui n’est plus celui qu’il était « avant ». Elle nous explique le mal-être de Gabe, d’ordre physique, mais aussi psychologique. C’est dans sa globalité qu’on apprend à connaitre cet être dépossédé de sa vitalité, de sa confiance. Mais ce qui aussi, très intéressant, c’est qu’elle fait le même travail d’écriture sur l' »autre », celui qui partage le quotidien de cette personne diminuée. La difficulté pour le conjoint d’aider, d’aimer sans culpabiliser. Réapprendre à vivre autrement. Prouver que l’amour ne se résume pas à un physique, à du sexe, à des apparences. Accepter et aimer, tout simplement.

En conclusion, montrer la différence entre être dépendant, subit ou aider l’autre par envie, par amour. 

 

Dans ce second tome, on retrouve Gabe et on découvre le sombre Grant. Sombre? Pas tant que cela. On en apprend plus sur ce personnage que l’on pense, comme tous, quelqu’un d’égoïste, de froids. Il n’en est rien. Une belle leçon sur les aprioris et les faux semblants.

Face à l’attirance mutuelle, qu’ont Hunter et Grant, on aborde le douloureux sujet du coming out, accepter ce désir que les deux hommes n’assument pas. Cette douloureuse révélation s’amplifie par l’environnement où travaillent les deux hommes: un ranch, où la place de l’homme est stéréotypée. De plus, la relation Employeur employé rajoute ce sentiment de malaise que l’auteure nous fait ressentir tout au long de leur histoire. C’est une découverte de l’autre, se mettre à nu, au sens propre comme au figuré. Assumer son passé pour aller de l’avant, s’autoriser une seconde chance, être heureux. Leur relation prend son temps, l’auteure nous fait rentrer dans leur intimité, la découverte de l’autre, la différence entre baiser et faire l’amour, à se faire confiance, se soutenir pour enfin vivre au grand jour.

 

Le troisième opus se passe trois ans après cette histoire de vol de chevaux. On retrouve Tim et ses sentiments inchangés pour Rory. Malgré les préjugés, malgré le passif de Rory, Tim va tout faire pour lui offrir une seconde chance, une main tendue pour repartir sur de nouvelles bases et enfin, lui faire découvrir la signification du mot Amour. Lui apprendre à croire en lui et en ses qualités. L’aider à sortir de cet engrenage où il sombre jour après jour. Un sublime roman, de loin, mon préféré de la série.

 

Enfin, le dernier opus se tourne vers Cooper, ce mystérieux rancher et Kelly, le nouveau shérif de la ville. On découvre que les deux hommes ont un passé en commun, qui date d’il y a quinze ans. Mais en quinze ans, ils ont beaucoup changé et toutes les vérités ne sont pas bonnes à révéler. Dans cet opus, l’auteure nous fait un pamphlet de cette société (américaine et rurale) et de leurs mentalités bigotes et homophobes, où le fait d’aimer la mauvaise personne nous vaut d’être traités comme un pestiféré, où l’on considère cette personne comme une personne perverse et dans l’incapacité de travailler.

Qu’il s’agisse d’un travail ou d’une situation plus personnelle, comme celui des enfants, tout acte que l’on considère comme « normal » pour un hétérosexuel devient interdit pour un homosexuel.

 

En clair, une série, qui vous l’aurez compris, j’ai adoré. Zarah OWENS aborde des sujets sensibles, d’actualité, qui nous remet en question. On s’insurge face à certains comportements, on ressent de la compassion, de l’amour… Par sa plume, on s’attache à ces hommes, à cette famille élargie, à cette terre qui est le point commun à tous. On ressent cette idée de famille, d’acceptation.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, cow-boys, drame psychologique, faux semblants, handicap, homoparentalité, homophobie, Le temps des choix, série
Série: Dreamspinner Press |

Et tu marcheras vers les étoiles par Lily HAIME

Synopsis:

 « Personne ne vous prévenait que si vous parveniez un jour à toucher les étoiles, vous devriez vous méfier… »

Sam a grandi pour devenir un champion de gymnastique ; il a ce sport dans les veines, dans le cœur. Il n’a jamais imaginé devenir autre chose. Après un accident survenu aux Internationaux d’Estaires, qui laisse son meilleur ami dans un fauteuil roulant, il n’y arrive plus. Malgré le soutien de ses proches, il se fait renvoyer de l’INSEP et retourne à Bordeaux, son rêve en miettes.

Léo aime cuisiner, tient un blog, et veut faire le tour du monde pour découvrir de nouvelles recettes. Lorsque Sam le rencontre, il tombe dans un autre univers. Un univers fait d’excentricités, de yuzu et de tous ces masques que Léo aime tant. Quoi qu’il cache, Sam finit par se laisser emporter par ce garçon étrange et par son regard bleu, toujours accroché à lui.

Sur les trottoirs de ces rues bordelaises, ils abandonneront les derniers mois de leur adolescence. De vérités arrachées en espoirs reconquis, de désirs murmurés en peurs à peine avouées, Sam et Léo se lanceront à la poursuite d’eux-mêmes. Et cette course – la vie – lèvera le voile de toutes leurs illusions.

« Je suis tombé amoureux d’un garçon qui se promenait dans les étoiles, et moi, j’étais le type paumé, assis par terre qui regardait vers le ciel…  »

 

Mon avis:

Voici l’histoire d’un jeune homme, qui, traumatisé par un accident de son meilleur ami se voit tomber dans les abysses. La peur le paralyse. Il n’avance plus, il ne peut que stagner. Cet épisode remet en question tous les choix qu’il avait fait pour sa carrière de sportif, ses rêves qui peuvent se briser en quelques secondes.

Cette prise de conscience va aussi lui faire comprendre qu’il n’a vécu que pour sa passion, mais que sans la gymnastique, il n’est rien. Ce catalyseur va être le départ d’une sa reconstruction. L’auteure, par la voix de Sam, nous fait comprendre que la vie n’a rien de définitif. Que celle-ci est faite de rêves, mais aussi de choix à prendre. En clair, devenir adulte.

Une romance faite de questionnements, de doutes, de prises de risques, bref un condensé du talent de Lily Haime à savourer.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 

 


Genre: Le temps des choix, romance young adult, seconde chance, traumatismes du passé
Série: MxM BOOKMARK Young Adult |

Self control par sarah-Lyne Ishikawa

Synopsis:

Durant son enfance, Peter, qui accompagnait son père inspecteur, rencontre et aide un jeune garçon impliqué dans une sordide affaire de recherches scientifiques illégales. Devenu à son tour inspecteur quelques années plus tard, il est de nouveau confronté à cette affaire, loin de se douter, que celle-ci va le suivre jusqu’à la fin de sa vie…

 

Mon avis:

L’histoire débute sur un fait divers sordide. On n’a qu’un aperçu de cette enquête. Quinze ans plus tard, nous revoilà plongés dans ce cold case. Tout comme Peter, nous nageons en eaux troubles. L’auteure nous fait vivre ce nouveau rebondissement et éveille notre curiosité à travers son personnage principal.

On peut dire que l’auteure se joue de nous, lecteur. Elle est réellement sadique avec nos nerfs que cela soit sur les rebondissements que subit Peter ou des répercussions d’un point de vue psychologique. On se sent comme Peter : énervé, en quête d’une explication et surtout un dénouement. Et c’est là le point fort de cette histoire.

Nous voilà immergés dans un cold case où nous nous retrouvons témoins et enquêteurs. Dès le départ, on est happé par cette histoire. On se prend au jeu et essaie de comprendre le lien entre Peter et ces crimes.

L’auteure fait un superbe travail d’écriture sur l’enquête. Elle nous lâche au compte-goutte des indices ici et là, nous laissant reconstruites, en même temps que Peter ce macabre puzzle. Tout est très bien ficelé, et ce, jusqu’à la toute fin.

Notons que c’est un polar avant tout. Il y a effectivement quelque touche de romance, mais c’est l’enquête qui prend le pas.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 

 


Genre: policier
Série: Auto édition |

Série Tyack et Frayne par HAPER FOX

T.1 La Bête de Bodmin Moor

Toute sa vie, Gideon Frayne a été policier dans le village de Dark à Bodmin Moor. Il ne mène pas une vie à cent à l’heure, mais il prend son métier très au sérieux et son premier cas de disparition d’enfant le ronge. Quand son patron fait venir un voyant pour l’aider sur l’affaire, il est écœuré – il est flic, il a la tête sur les épaules et il ne croit pas en ces choses-là. Il ne peut s’empêcher de penser que l’arrivée de l’extralucide Lee Tyack est une façon de lui faire remarquer qu’il n’a pas retrouvé la petite fille.

Mais Lee est difficilement détestable, même si Gideon essaie. Au début, les visions de Lee sur le dossier ne veulent rien dire, mais il semble voir clairement dans le cœur de Gideon. Fils d’un pasteur méthodiste, élevé dans un petit village de Cornouailles, Gideon a dissimulé sa sexualité pendant des années. Cela lui a coûté un amant et il n’arrive pas à croire que le nouvel arrivant aux yeux verts puisse faire remonter de vieux sentiments et l’attirer autant.

Gideon et Lee commencent à travailler ensemble sur l’affaire. Mais des forces malveillantes sont à l’œuvre dans le village endormi de Dark et elles ne sont pas toutes d’origine humaine. Gideon commence à se demander, contre toute logique, si la terrifiante légende de la bête de Bodmin n’aurait pas une part de vérité, finalement. Lors d’une nuit d’Halloween, alors que la brume consume la lande, Gideon doit courir contre la montre pour sauver non seulement l’enfant perdu, mais aussi l’homme qui avait commencé à restaurer la foi dans son cœur.

 

T.2 Les Disparus de Falmouth 

Noël, une ville côtière de Cornouailles, des lumières brillantes et une nouvelle romance sexy pour éloigner les tempêtes d’hiver…
Que demander de plus ? Mais la première saison festive de Gideon et Lee est scandaleusement interrompue quand Lee essaie de débarrasser la maison d’un client d’une présence malveillante. Le rituel se passe mal et Lee se retrouve étonnamment changé. En plus de gérer les transformations chez son amant, Gideon doit suivre une piste sinistre, qui relie une maison hantée aux disparitions de sans-domicile fixe de Falmouth.

L’amour peut-il résister à ce qui semble être un cas de possession ? Alors que la nuit la plus sombre de l’année tombe, Gideon se retrouve coincé dans une bataille pour restaurer l’âme de son amant.

 

T.3 Le fantôme de Cornouailles

Qu’est-ce qui peut bien hanter Lee Tyack ?
Il a emménagé chez Gideon Frayne, et ils aiment tous les deux leur nouvelle vie. Mais l’ombre est toujours là – une voix de l’enfer qui tourmente le médium, et que même Gideon, policier pragmatique, peut entendre.

Gideon est déterminé à protéger son compagnon. Mais après une blessure grave en service, il découvre à ses dépens qu’il a lui aussi besoin de protection. Son travail est en jeu et il a peur. Le pire de tout, c’est qu’il pense savoir à qui appartient cette voix – et il ne peut pas empêcher Lee d’affronter ce fantôme terrifiant de son passé.

Quand la pleine lune de printemps se lèvera sur la côte accidentée des Cornouailles, et que le voile entre les mondes s’amenuisera, Tyack et Frayne devront unir leurs forces pour résoudre un mystère vieux de plusieurs décennies, qui a encore le pouvoir de détruire leur monde.

 

T.4 Les Disparus de Falmouth

Maintenant que Lee est libéré du fantôme malveillant de Morris Hawke, ses dons de médium grandissent à toute vitesse.
Bien trop vite pour son bien, et Gideon et lui se retrouvent aux prises avec ses capacités troublantes de voir à l’avenir. D’une certaine façon, ce nouveau pouvoir est merveilleux, et Lee se voit alloué les prestiges d’un héros local après avoir prédit une inondation.

Mais il y a un aspect qu’il ne supporte pas : l’angle mort quand il pense à ses projets de mariage avec Gideon. C’est comme si cet événement, qu’il désire plus que tout, n’allait tout simplement pas se produire. Troublé et stressé, Gideon décide d’intervenir et l’emmène dans une cabane isolée au bord d’un ruisseau, la mystérieuse région des abers cornouaillaises. Là-bas, tout y est paisible, et la clameur dans la tête de Lee s’apaise. C’est le moment de profiter l’un de l’autre, de la paix, de la bonne chère et du sexe à profusion….

Jusqu’à ce qu’un jeune homme surgisse des bois et transforme leur retraite bénie en chaos. Kitto est inoffensif – un charmant vagabond de toute beauté. Pour Gideon, ce n’est qu’un enfant, de chair et d’os et un peu agaçant. Mais Lee réagit avec horreur. Depuis quand Gideon – son rocher, son lien avec le monde réel et la raison – voit-il des fantômes ?

L’été et ses mystères débarquent dans la campagne verdoyante de Cornouailles, et alors que le village se prépare à l’étrange festival du Golowan, Lee et Gideon affrontent leur cas le plus difficile : une bataille entre le monde réel et le monde spirituel qui menace de détruire le leur.

 

 

Mon avis:

Un policier et un médium, le tout dans un décors des Cornouailles.  Le décor est planté et tient toutes ses promesses!

On part en voyage à travers les deux tomes dans ces vastes pleines où le côté ésotérisme prend tout son sens. Ce qui pourrait paraître farfelu, est en réalité très bien ficelé. L’auteure garde son lecteur dans cette atmosphère mystique, où les légendes et contes pour enfants prennent vie derrières des pleines, une ombre… Jouer sur ce côté surnaturel amplifie cette tension à travers les rebondissements de chaque enquêtes.

Côté personnages, deux opposés qui pourtant se complètent parfaitement. On ne peut que s’attacher à ses deux hommes, au passé trouble mais qui s’éclaircie au cours des enquêtes. On apprend à les connaitre, leurs atouts, leurs faiblesses, leurs personnalités quelque peu ambiguë. Mais derrière toutes ces couches se cachent des hommes au grand cœur. Ce lien que partage Gideon et Lee est rempli de tendresse et d’attention. On peu presque toucher du doigt leur sentiments tant les mots nous les expriment avec précision. C’en est presque poétique.

Les tomes se suivent. Leur histoire n’est en aucun cas redondante. On voit évoluer nos deux protagonistes, apprendre à se connaître, à vivre ensemble, évoluer. On suit les péripéties qu’entraîne cette évolution sur leur couple mais toujours étroitement avec leurs enquêtes. Plus on avance dans notre lecture, plus l’auteur nous donne des indices, des réponses sur nos interrogations.

En clair, une romance où le surnaturel cohabite avec des intrigues policières, des intrigues haletantes faites de rebondissements très bien menés. Le tout avec la rencontre de deux hommes aussi extravagants qu’attachants. Bref, un combo gagnant où la romance ne peut être sans son intrigue policière et inversement. Tout se complète et c’est ça qui rend la série si attractive.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: contes et légendes, policier, série
Série: MxM BOOKMARK Mystère |

Au nom de la vérité par K.C WELLS

Synopsis:

Jonathon de Mountford a décidé de se rendre au village de Merrychurch pour passer un peu de temps avec son oncle Dominic, mais son séjour commence mal quand celui-ci oublie de venir le récupérer à la gare. Quand Jonathon retrouve le corps de son oncle sans vie dans son bureau, à la suite de ce qui semble être une chute, son monde se retrouve bouleversé. D’une part, il est l’héritier du manoir. D’autre part, il n’est pas si sûr que ce soit un simple accident. Il se met en tête de prouver sa théorie avec l’aide de Mike Tattersall, propriétaire du pub local – si tant est qu’il puisse se concentrer assez longtemps sans être distrait par la beauté de cet homme.

Ensemble, ils établissent une liste – de plus en plus longue – rassemblant les personnes qui avaient une raison d’en vouloir à Dominic. Quand la situation prend un tournant inattendu, les détectives amateurs restent perplexes. Pour compliquer les choses, l’inspecteur de police qui est envoyé pour résoudre cette affaire est la dernière personne que Mike a envie de voir, surtout quand il leur demande de ne pas fourrer leur nez dans cette enquête.

Autant dresser un drap rouge devant un taureau…

 

Mon avis:

Une intrigue policière à la Hercule Poirot très bien menée. On se prend à jouer nous aussi au détective, faire une liste de suspect et ressentir cette frustration à chaque fois qu’un suspect est rayé de la liste. On tombe de haut quant au dénouement de cette histoire, tant les rebondissements nous amener sur des fausses pistes. L’auteur a joué parfaitement ses cartes. Sur ce point c’est parfait.
Le petit bémol serait la romance de Jonaton et Mike. C’est là que l’on ressent une romance « très romancée ». Il parait peu probable que leur rapprochement se fasse aussi rapidement alors qu’un cadavre vient ‘être découvert. La naïveté de J. le dénigre lui et l’image du couple qu’il forme avec Mike. C’est dommage.
cela déséquilibre la romance dans sa globalité… mais elle vaut le coup d’être lu si on est amateur de romance policière sans aucun doute!

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: policier
Série: Dreamspinner Press |