Collision par John Inman

Synopsis:

À vingt-six ans, les jours de Gordon sont comptés. Du moins, il espère qu’ils le sont. Lassé de la culpabilité et des regrets qui découlent d’un horrible accident de voiture, deux ans auparavant, dans lequel un homme a perdu la vie, il se réveille chaque matin avec des pensées suicidaires. Alors que la loi l’oblige à travailler pour expier ses péchés, sa rédemption personnelle est beaucoup plus difficile à trouver.

Puis Minus – un simple sans-abri qui a sa propre croix à porter – sauve Gordon d’un terrible destin. Une nuit, non seulement Gordon trouve une lumière à suivre, et peut-être même un but à sa vie, mais aussi la possibilité que l’amour l’attende au bout du tunnel.

Il n’aurait jamais imaginé qu’il découvrirait un moyen de se pardonner et, qu’en le faisant, il ouvrirait suffisamment son cœur pour gagner l’acceptation et l’amour de la personne qu’il a le plus blessée..

 

Mon avis:

Voici une romance qui ne peut laisser indifférente.

Je vous préviens, elle marque au fer rouge. Moi-même j’ai eu l’occasion de la relire et de retomber dans ce drame, cette ode au pardon, à une seconde chance.

L’auteur ne nous épargne rien. Dès le départ, nous nous immergeons dans la vie de Gordon. Gordon qui avait tout et qui le temps d’un instant va tout perdre. Par la suite, il va sombrer et nous amener dans cette descente aux enfers. Tout est amplifié. Nous suivons pas à pas cet homme meurtri qui va rencontrer une autre âme meurtrie, Minus.

Ce roman est bouleversant. Tout n’est que regrets, culpabilité. Ces sentiments sont amplifiés par cette atmosphère lourde, accablante qui pèse sur cet homme brisé et qui se répercute sur nous lecteur. Nous suivons ces âmes torturées sur le long chemin tortueux vers cette rédemption tant désirée… et cette fin est juste bouleversante de par sa révélation… Car toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire.

Une énième lecture qui nous marque, qui nous interroge… Une pépite.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: drame psychologique, faux semblants, survivants, traumatismes du passé
Série: Dreamspinner Press |

Le chemin de l’acceptation par KC Burn

Synopsis:

L’inspecteur Kurt O’Donnell a l’habitude de déterrer les secrets des autres, mais quand il découvre que son partenaire décédé était marié à un autre homme, il est secoué. Déterminé à faire les choses comme il se doit, Kurt offre son soutien à Davy, en deuil. Aider Davy à surmonter son chagrin aide Kurt à faire face à la culpabilité dévorante de savoir que son partenaire ne lui faisait pas assez confiance pour lui dire la vérité à son sujet. Mais quelque part en chemin, Davy cesse d’ètre une obligation et devient un ami, l’ami le plus proche que Kurt ait jamais eu.

Son attirance grandissante pour Davy complique les choses, laissant Kurt face à la difficulté de reconsidérer sa sexualité. Puis, un échange sensuel auquel ni l’un ni l’autre ne s’attendait vient les perturber davantage. Pour ètre avec Davy, Kurt doit se résoudre à révéler son homosexualité, mais son travail et ses relations avec sa famille catholique le retiennent. Peut-il risquer de tout perdre pour la possibilité de vivre une relation avec un homme récemment devenu veuf ?

 

Mon avis:

Le titre à lui seul résume cette romance : apprendre à se reconstruire suite à la perte d’un proche est une épreuve en soi.

Mais quand des vérités en ressortes, et que l’on se rend compte que la personne perdue n’était pas celle que nous pensions, comment l’accepter?

L’auteure fait un très beau travail sur une forme de violence conjugale peu abordée mais qui prend tout son sens dans une relation homosexuelle. Certains préfèrent garder leur relations secrètes, au point d’isoler complètement leur conjoint. On peut voir la souffrance et les conséquences de ce « secret » sur le conjoint. L’auteure pose des mots sur des maux: la peur, la honte, l’isolement que l’on peut ressentir… Accepter de reconnaitre que nous sommes victime est loin d’être évident, le conjoint étant pris dans cet engrenage.

On nous montre toute le chemin à faire, les difficultés rencontrées par l’entourage pour que notre victime accepte et puisse enfin se reconstruire.

D’un autre côté, on voit aussi toute la remise en question d’un homme, qui en voulant aider cette victime endeuillée, se découvre attiré par des hommes. Face à une victime qui devait rester cachée aux yeux de tous, lui aussi va devoir passer par le chemin de l’acception, pour vivre au grand jour sans avoir honte de lui ou de ses sentiments. Rien n’est évident dans ce genre de situation, quel que soit l’âge, la peur d’être rejetée est toujours présente.

 

Un livre plein de rebondissements où on ressent ce sentiment de malaise face à une situation délicate et inattendue. On se remet en question en même temps que nos protagonistes en se disant: et si c’était moi? C’est à cela que l’on sait que ce livre vaut le coup d’être lu et on l’apprécie à sa juste valeur.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, seconde chance, survivants, traumatismes du passé
Série: Dreamspinner Press |

la série Nuages et pluie par Zarah OWENS

Tome 1: Sous les nuages du ranch

Flynn Tomlinson s’est laissé pousser par le vent pendant des années, faisant des petits boulots quand il a besoin d’argent avant de reprendre la route. Son style de vie libre, sans attaches ni responsabilités envers quelqu’un d’autre lui convient parfaitement. Puis il tombe sur une affiche d’offre d’emploi dans un bureau de poste dans l’Idaho et rencontre Gabe Sutton. Gabe ne pourra payer Flynn qu’après avoir vendu ses chevaux, mais les séquelles d’un grave accident l’empêchent de faire tourner le ranch tout seul.
Travailler avec des chevaux l’intéresse plus que de remplir des rayons dans un supermarché, aussi Flynn accepte-t-il les termes de Gabe. Il ne s’attendait pas à être captivé par cet homme doux et solitaire qui capture son coeur et le pousse à s’atteler à une très lourde tâche : sauver le ranch de Gabe.

 

Tome 2: Entre ciel et terre

Hunter Krause sait mieux que personne que gérer un ranch demande beaucoup de travail. Les bons employés sont difficiles à trouver. Hunter a beau avoir un régisseur efficace et une grande famille prête à l’épauler, le ranch est constamment à court de main-d’ouvre. De plus, des poulains se mettent à disparaître mystérieusement et son beau-frère décide d’embaucher un homme que Hunter aurait préféré ne jamais revoir : Grant. Hunter ne peut pas lui pardonner d’avoir abandonné meilleur ami, Gabe, le propriétaire du ranch voisin, après un grave accident qui l’a laissé handicapé. Grant Jarreau s’adapte rapidement à la vie du ranch, il se rend indispensable et s’entend bien avec Izzie, la soeur de Hunter. Quant à Hunter, malgré ses idées préconçues, il ne peut contrôler ses réactions physiques en présence du beau cowboy. Quand celui-ci sauve son jeune neveu de la noyade, les deux hommes échangent un baiser qui ouvre pour Hunter un monde nouveau et des perspectives dont il ignorait l’existence. Pendant que Hunter et Grant entament une relation secrète, la famille se déchire et le ranch est en difficulté, parce que personne n’arrive à comprendre ce qui arrive aux chevaux. Pour couronner le tout, Grant cache un lourd secret. Hunter apprendra-t-il à faire confiance à Grant ou bien l’orage familial fera-t-il une autre victime ?

 

Tome 3: Entre déluge et sécheresse

Tim Conroy a de la patience. Depuis trois ans, il attend que son ami Rory McCown sorte de prison, après une condamnation pour un vol de chevaux commis au ranch Blue River. Rory serait susceptible de bénéficier d’une libération anticipée, mais à condition d’avoir un poste stable et un endroit où loger. Aussitôt, Tim se donne pour objectif de convaincre son ami et patron, le rancher Hunter Krause, d’offrir à Rory une deuxième chance.

Quand Hunter accepte, Tim le regrette presque : Rory a changé. À certains moments, il se montre morose et renfermé, à d’autres, arrogant et trop présomptueux. Pourtant, l’attraction est toujours aussi forte entre eux. Malheureusement, dès qu’ils commencent à se rapprocher, un ennemi acharné œuvre dans l’ombre, prêt aux plus sombres machinations pour les séparer…

Leur relation encore fragile sera-t-elle assez forte pour résister aux tempêtes à venir ?

 

Tome 4: Avec la lune et les étoiles

Après une calamiteuse liaison avec un district attorney, un homme marié, Cooper Nelson a été radié du barreau. Ayant dû renoncer à sa brillante carrière d’avocat, il a modestement refait sa vie aux écuries du ranch Blue River. Huit ans après le scandale, il retrouve Kelly Freed, son amant d’autrefois, à l’école de droit. Malheureusement, la situation est délicate : d’abord, Kelly est en campagne pour devenir le prochain shérif de St Anthony, petite ville conservatrice, ensuite, il est marié et son épouse est en phase terminale. Cooper ne supporte pas l’idée d’une liaison secrète. D’expérience, il sait que mensonges et dissimulations se paient très cher.

Dans le voisinage, la vie continue, avec ses drames incontournables : au Blackwater, Gabe est désespéré d’apprendre que sa meilleure amie souffre d’un cancer du sein. Lui et Flynn, son partenaire, aimeraient avoir la garde des enfants de Calley, mais pour ce faire, ils ont besoin d’assistance. Cooper et Kelly unissent leurs compétences, policières et juridiques, pour aider Gabe à rétablir ses droits parentaux et Calley à mettre ses affaires en ordre, au cas où…

Maintenant que tous deux font cause commune, Cooper trouve de plus en plus difficile de résister à Kelly. Mais, après le drame qu’il a déjà vécu, est-il prêt à mettre en danger celui qu’il n’a jamais pu oublier ?

 

Mon avis:

Le premier tome est tourné vers le deuil, celui de la perte, celui d’être handicapé. Zarah OWENS fait un magnifique travail sur la personne « handicapée », celle qui s’est perdue, qui est dans la frustration, la culpabilité, l’incertitude face à ce corps qui n’est plus celui qu’il était « avant ». Elle nous explique le mal-être de Gabe, d’ordre physique, mais aussi psychologique. C’est dans sa globalité qu’on apprend à connaitre cet être dépossédé de sa vitalité, de sa confiance. Mais ce qui aussi, très intéressant, c’est qu’elle fait le même travail d’écriture sur l' »autre », celui qui partage le quotidien de cette personne diminuée. La difficulté pour le conjoint d’aider, d’aimer sans culpabiliser. Réapprendre à vivre autrement. Prouver que l’amour ne se résume pas à un physique, à du sexe, à des apparences. Accepter et aimer, tout simplement.

En conclusion, montrer la différence entre être dépendant, subit ou aider l’autre par envie, par amour. 

 

Dans ce second tome, on retrouve Gabe et on découvre le sombre Grant. Sombre? Pas tant que cela. On en apprend plus sur ce personnage que l’on pense, comme tous, quelqu’un d’égoïste, de froids. Il n’en est rien. Une belle leçon sur les aprioris et les faux semblants.

Face à l’attirance mutuelle, qu’ont Hunter et Grant, on aborde le douloureux sujet du coming out, accepter ce désir que les deux hommes n’assument pas. Cette douloureuse révélation s’amplifie par l’environnement où travaillent les deux hommes: un ranch, où la place de l’homme est stéréotypée. De plus, la relation Employeur employé rajoute ce sentiment de malaise que l’auteure nous fait ressentir tout au long de leur histoire. C’est une découverte de l’autre, se mettre à nu, au sens propre comme au figuré. Assumer son passé pour aller de l’avant, s’autoriser une seconde chance, être heureux. Leur relation prend son temps, l’auteure nous fait rentrer dans leur intimité, la découverte de l’autre, la différence entre baiser et faire l’amour, à se faire confiance, se soutenir pour enfin vivre au grand jour.

 

Le troisième opus se passe trois ans après cette histoire de vol de chevaux. On retrouve Tim et ses sentiments inchangés pour Rory. Malgré les préjugés, malgré le passif de Rory, Tim va tout faire pour lui offrir une seconde chance, une main tendue pour repartir sur de nouvelles bases et enfin, lui faire découvrir la signification du mot Amour. Lui apprendre à croire en lui et en ses qualités. L’aider à sortir de cet engrenage où il sombre jour après jour. Un sublime roman, de loin, mon préféré de la série.

 

Enfin, le dernier opus se tourne vers Cooper, ce mystérieux rancher et Kelly, le nouveau shérif de la ville. On découvre que les deux hommes ont un passé en commun, qui date d’il y a quinze ans. Mais en quinze ans, ils ont beaucoup changé et toutes les vérités ne sont pas bonnes à révéler. Dans cet opus, l’auteure nous fait un pamphlet de cette société (américaine et rurale) et de leurs mentalités bigotes et homophobes, où le fait d’aimer la mauvaise personne nous vaut d’être traités comme un pestiféré, où l’on considère cette personne comme une personne perverse et dans l’incapacité de travailler.

Qu’il s’agisse d’un travail ou d’une situation plus personnelle, comme celui des enfants, tout acte que l’on considère comme « normal » pour un hétérosexuel devient interdit pour un homosexuel.

 

En clair, une série, qui vous l’aurez compris, j’ai adoré. Zarah OWENS aborde des sujets sensibles, d’actualité, qui nous remet en question. On s’insurge face à certains comportements, on ressent de la compassion, de l’amour… Par sa plume, on s’attache à ces hommes, à cette famille élargie, à cette terre qui est le point commun à tous. On ressent cette idée de famille, d’acceptation.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, cow-boys, drame psychologique, faux semblants, handicap, homoparentalité, homophobie, Le temps des choix, série
Série: Dreamspinner Press |

Les secrets du docteur Whu par Heidi CULLINAN

Synopsis:

 Hôpital de Copper Point, tome 1

Le nouveau docteur, brillant, renfermé et secret, rencontre un infirmier au grand cœur… et leur couple est de nature à renverser tous les obstacles.
Après un burn-out, le Dr Hong-Wei Wu, Taïwanais naturalisé Américain, s’installe à Copper Point, Wisconsin. La belle carrière qui lui était promise semble avoir sombré avant même de démarrer. Alors qu’il envisage une vie effacée et tranquille, son jeune assistant a sur lui un impact inattendu.
Quant à Simon Lane, il ne s’attendait pas au charme irrésistible de son nouveau patron. Le chirurgien accepte son aide pour emménager et l’en remercie par de délicieux plats taïwanais. Malheureusement, le règlement de l’hôpital Ste Anne interdit les relations entre le personnel, aussi leur amour est-il condamné… à moins que le couple soit prêt à tout risquer.
Simon souffre de cacher leur relation et Hong-Wei n’envisage pas de renoncer à lui. Pour vivre ensemble, ils vont devoir affronter l’administration de l’hôpital et la communauté de Copper Point. Ce faisant, quels autres secrets risquent d’être révélés ?
Et que vont découvrir Hong-Wei et Simon sur eux-mêmes ?

 

Mon avis:

Le roman se tourne sur les problèmes d’intégrations des « étrangers » dans un pays tel que l’Amérique. L’auteure met en avant les problèmes d’intégrations que rencontre ces immigrés face à une population qui se croit suppérieur au reste du monde. Heidi CULLINAN nous en montre un exemple avec le docteur Why. D’origine asiatique, il est régulièrement pointé du doigt alors qu’il est américain et parle couramment anglais.

L’auteure met en avant un vrai problème de société très peu abordé et pourtant toujours d’actualité: celui de la ségrégation. Et elle le traite avec beaucoup de prévenance.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, métier
Série: Dreamspinner Press |

Série Héros/ Bébés par Victoria SUE

Tome 1: En de bonnes mains

Maverick DelGardo, un ancien pilote d’hélicoptère, a dû interrompre sa carrière à la suite de blessures. Il s’enfonce dans l’amertume et l’alcool. Quand sa sœur lui demande de l’aide dans une mission de protection, Maverick accepte en traînant les pieds. Il s’agit de s’occuper d’une pop star tombée en disgrâce.

Deacon Daniels, chanteur et idole éphémère pour adolescents, a vu sa carrière ruinée suite aux révélations d’une journaliste et au scandale qui s’en est suivi. Sans argent, sans travail et le cœur brisé, Deacon vient de perdre la garde de sa petite nièce. Et au moment où il se dit qu’il ne peut pas tomber plus bas, il commence à recevoir des menaces de mort de la part d’un harceleur.

Mav ne s’engage pas à plus d’un rendez-vous, mais quand il rencontre Deacon, son instinct protecteur prend le dessus, en même temps que son attirance. Toutefois, au fur et à mesure que la liste des victimes s’allonge, Mav commence à douter de sa capacité à protéger Deacon du tueur. Cependant, il est trop tard pour reculer : maintenant que Mav est tombé fou amoureux, il va devoir trouver la force de rassurer Deacon et sa nièce, et de les convaincre que, quoi qu’il lui en coûte, ils sont en de bonnes mains.

 

Mon avis:

Deux hommes si différents et pourtant…

L’un est un ancien militaire, revenu du front avec un handicap physique et psychologique. L’autre est une ancienne pop star déchue, qui depuis connait une descente aux enfers…

Ces deux hommes n’ont rien en commun et pourtant, les deux souhaitent la même chose : avoir l’opportunité de reprendre le cours d’une vie « normale », s’offrir une seconde chance d’être heureux. Ils vont découvrir qu’ils vivent avec cette même culpabilité de vivre…

Malgré le danger, malgré toutes les péripéties qu’ils vont endurer, Victoria Sue nous prouve que l’entraide, l’écoute et le don de confiance peuvent amener à faire de grandes choses et entrevoir un avenir radieux.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, handicap, homoparentalité, seconde chance, traumatismes du passé
Série: Dreamspinner Press |

Sous couverture par Hayley B. James

Synopsis:

L’officier de police Gabriel Carter refuse de se retirer de sa mission sans être parvenu à ses fins. Donc, lorsqu’il part, sous couverture de plusieurs mois, en tant que prostitué masculin nommé Ty, il a bien l’intention de faire tout ce qui est en son pouvoir pour régler son dossier par des arrestations. Il séduit sa cible, Démétrius Pardo, le deuxième homme le plus puissant de Las Vegas et trafiquant d’êtres humains, mais l’homme ne correspond pas du tout à ce à quoi il s’attendait.

Plus Gabriel en apprend sur Démétrius, plus il doit faire face à des rebondissements qui jonchent son chemin dans une affaire qui se complique et le mène au rival de Démétrius, Arden, et au-delà. Il s’agit d’un dossier plein de fausses identités et de quiproquos. Couche après couche, il doit démêler des histoires forgées de toutes pièces. Gabriel est certain qu’il n’y a aucune chance pour qu’il puisse faire un jour confiance à Démétrius en lui confiant sa vie… et encore moins son cœur.

 

Mon avis:

Ce roman policier est une vraie réussite. Le lecteur est pris dès les premières pages dans cette folle enquête. L’auteur nous met dans la peau de l’inspecteur Carter et nous fait vivre cette vie de flic sous couverture. Il nous montre toutes les implications qu’amène ce genre de métier où la vie professionnelle a un impact sur la vie prive. De rebondissements en rebondissements, de secrets en révélations, aucun temps mort nous est permis. Une intrigue palpitante. Et en fond une réelle dénonciation sur ces organisations mafieuses qui utilise des hommes comme des animaux. L’esclavage des être humains n’est pas un sujet qu’on retrouve souvent au JT. Il est bien que les auteurs prennent se risque de dénoncer ces mis sous silences.

Un livre, une romance haletante, qui une fois commencé ne pas être refermé avant la dernière ligne du dernier chapitre.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: faux semblants, métier, policier, prostitution
Série: Dreamspinner Press |

Au nom de la vérité par K.C WELLS

Synopsis:

Jonathon de Mountford a décidé de se rendre au village de Merrychurch pour passer un peu de temps avec son oncle Dominic, mais son séjour commence mal quand celui-ci oublie de venir le récupérer à la gare. Quand Jonathon retrouve le corps de son oncle sans vie dans son bureau, à la suite de ce qui semble être une chute, son monde se retrouve bouleversé. D’une part, il est l’héritier du manoir. D’autre part, il n’est pas si sûr que ce soit un simple accident. Il se met en tête de prouver sa théorie avec l’aide de Mike Tattersall, propriétaire du pub local – si tant est qu’il puisse se concentrer assez longtemps sans être distrait par la beauté de cet homme.

Ensemble, ils établissent une liste – de plus en plus longue – rassemblant les personnes qui avaient une raison d’en vouloir à Dominic. Quand la situation prend un tournant inattendu, les détectives amateurs restent perplexes. Pour compliquer les choses, l’inspecteur de police qui est envoyé pour résoudre cette affaire est la dernière personne que Mike a envie de voir, surtout quand il leur demande de ne pas fourrer leur nez dans cette enquête.

Autant dresser un drap rouge devant un taureau…

 

Mon avis:

Une intrigue policière à la Hercule Poirot très bien menée. On se prend à jouer nous aussi au détective, faire une liste de suspect et ressentir cette frustration à chaque fois qu’un suspect est rayé de la liste. On tombe de haut quant au dénouement de cette histoire, tant les rebondissements nous amener sur des fausses pistes. L’auteur a joué parfaitement ses cartes. Sur ce point c’est parfait.
Le petit bémol serait la romance de Jonaton et Mike. C’est là que l’on ressent une romance « très romancée ». Il parait peu probable que leur rapprochement se fasse aussi rapidement alors qu’un cadavre vient ‘être découvert. La naïveté de J. le dénigre lui et l’image du couple qu’il forme avec Mike. C’est dommage.
cela déséquilibre la romance dans sa globalité… mais elle vaut le coup d’être lu si on est amateur de romance policière sans aucun doute!

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: policier
Série: Dreamspinner Press |

Engrenage par Anna MARTIN

Synopsis:

Lorsque James, lycéen, rencontre des problèmes avec son pick-up, Dylan, étudiant en mécanique, vole à son secours. James est à la fois surpris et ravi que Dylan veuille le revoir. Puisque James est nouveau dans le domaine de la romance, ils prennent les choses lentement, et parce que Dylan est à l’université, James garde sa relation naissante secrète auprès de son père surprotecteur.

De l’autre côté de la ville, Mark, enseignant et père célibataire de James et de sa sœur, Frankie, rencontre Steve dans un bar pour ce qu’ils pensent tous les deux être un petit coup rapide. Mark ne voit aucune raison de parler de Steve à ses enfants ou d’insister pour que son amant d’un soir lui donne des détails au sujet de son fils adoptif… ce n’est que du sexe entre eux, n’est-ce pas ?

Deux histoires très différentes grandissent côte à côte, chacune à l’insu de l’autre. Tout change lors d’un barbecue, lorsque Mark décide qu’il est temps que ses enfants rencontrent Steve et que lui fasse connaissance avec Dylan, le fils de Steve. L’inévitable explosion entraîne des explications pour les deux couples afin d’apaiser les sentiments blessés de leur famille – et de leurs amants.

 

Mon avis:

Jusqu’où peut on renoncer à son propre bonheur pour le bien de ses enfants? ou à quel moment cessons nous de renoncer à son propre bonheur pour le bien de ses enfants? Voilà toute la problématique de ce petit bijou.

Anna MARTIN fait un sublime travail d’écriture sur deux couples en parallèle: l’un est un couple mature, avec une vie, une situation, des responsabilités; l’autre est un couple de jeunes adultes où l’avenir leur tend les bras.
Leurs envies, leurs besoins, leur vision de l’engagement est totalement différent et pourtant les deux couples se rejoignent. Car l’amour est un sentiment universel qui remet bien nos projets en questions. On ne pense plus à soi mais à deux et à son entourage.
Un véritable coup de cœur pour cette romance pleine de sensibilité et d’amour au sens large (relation parent enfant, relation amicale, fraternelle…) La conclusion de cette histoire est que l’amour bouleverse une vie et les choix que l’on pensait suivre.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: homoparentalité, Le temps des choix, romance young adult
Série: Dreamspinner Press |

Un amour à Laguna par TARA LAIN

Tome 1: Le chevalier de l’océan

Comment à vingt-cinq ans peut-on ignorer qu’on est gay ? C’est une question que Billy Ballew évite de se poser. Après l’échec de sa scolarité, il apprend à lire par sa propre volonté. Sa vie est conditionnée par son besoin d’aider ses parents en travaillant comme ouvrier du bâtiment, d’envoyer ses sœurs à l’université, d’entraîner son équipe junior de baseball et de ne surtout pas penser à ses trois échecs amoureux. Sa phobie des examens l’empêche de passer des validations pour devenir Entrepreneur en bâtiment comme il le souhaiterait, et la crainte du jugement de sa mère l’empêche de voir ce qui pourrait le rendre réellement heureux.

Puis, aux préparatifs du grand mariage de sa sœur, Billy rencontre Shaz Chase Phillips – une étoile montante du stylisme qui est tout ce qu’il y a de plus gay. Pour Shaz, Billy incarne ce qu’il a toujours recherché : fidèle, honnête, courageux. Mais même si Billy se révèle être gay, sera-t-il capable de sortir avec quelqu’un comme Shaz ? Comment deux hommes que tout sépare réussiront-ils à être ensemble ? Est-ce que le Styliste de l’année et le chevalier de l’avenue de l’Océan peuvent s’aimer ?

 

Tome 2: Le valet des cœurs brisés

Jim Carney a un travail à temps plein : se fuir lui-même. Depuis qu’il a quitté sa riche famille à seize ans, après avoir détruit la vie de son meilleur ami à cause de quelques mangas yaoi, Jim mène une existence d’ouvrier du bâtiment macho, avec un goût prononcé pour l’alcool et un rejet des responsabilités. C’est alors que Billy Ballew, l’homme qu’il admire le plus, lui donne l’occasion de prouver sa valeur en le nommant chef de chantier. Pour la première fois, Jim est déterminé à rendre quelqu’un fier.

Mais, alors qu’il s’apprête à passer un examen médical pour son nouveau travail, Jim voit son fantasme yaoi prendre vie en la personne du cardiologue Ken Tanaka. Il se découvre ainsi deux problèmes de cœur : une valve mitrale défectueuse et une attirance irrésistible pour son médecin. Néanmoins, Ken est un vrai tombeur et Jim craint de n’être qu’une encoche de plus à son stéthoscope. Quant à Ken, Jim lui paraît inoubliable, mais il incarne le pire cauchemar de sa famille à cheval sur les traditions.

Pourquoi faut-il qu’au moment où il décide de se montrer responsable, Jim se retrouve à s’occuper de son petit frère, à recevoir une proposition de la part d’une femme aisée, signant ainsi un pacte avec le diable, et à finir à l’hôpital, quand il ne désire qu’une chose : son valet des cœurs brisés ?

 

Mon avis:

Cette série fait partie de ces romances qu’on déguste comme du chocolat. Rien n’est définitif, on se rencontre, on s’apprend, on a envie de plus… Mais. Car oui, il y a toujours un « mais ». Comment combiner cette envie de l’autre avec les barrières que l’on s’impose? L’apparence tient une place importance dans la notre vision d’une vie parfaite. Mais est-elle si parfaite que cela? Doit-on vivre pour les autres ou pour soi même? Encore une fois, on nous confronte à des choix, des choix qui nous changeront à jamais. La question, quel choix faire? Découvrez le choix de nos protagonistes …

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: Le temps des choix, romance, série
Série: Dreamspinner Press |

De A à Z par Marie SEXTON

Synopsis:

Zach Mitchell est enlisé dans sa routine. Ça fait dix ans que son petit ami de fac l’a quitté, pourtant Zach vit toujours dans le même appartement, conduit la même voiture et continue à nourrir la chatte ingrate de son ex. Son vidéo club de Denver, De A à Z, est en difficulté. Il a des clients ennuyeux, des voisins excentriques et vit une romance inintéressante avec son propriétaire, Tom.

Angelo Green, un insolent en bottes de combat, a grandi dans des familles d’accueil et se débrouille seul depuis qu’il a seize ans. Il n’a jamais appris à faire confiance ou à aimer. Il refuse aussi les relations sérieuses, alors quand il commence à travailler à De A à Z, il décide que Zach lui est strictement interdit.

Malgré leurs différences, Zach et Angelo se lient rapidement d’amitié. Quand la rupture de Zach et Tom met le vidéo club en péril, c’est Angelo qui trouve la solution. Avec l’aide de Jared et Matt, leurs amis de Coda dans le Colorado, Zach et Angelo trouveront le moyen de sauver De A à Z, mais pourront-ils aussi se sauver l’un l’autre ?

 

Mon avis:

Une romance comme on les aime où rien n’est gagné, où tout n’est pas aussi lisse qu’on aimerait le croire. L’auteure nous montre que parfois, les actes sont aussi fortes que les paroles. Car, qui a dit que faire des choix et s’engager à les respecter était facile? Sommes nous prêt à tout pour l’autre? La réponse dans cette romance.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 

 


Genre: Le temps des choix, romance, traumatismes du passé
Série: Dreamspinner Press |