D’autres horizons par Angie Le GAC, Tan HAGMANN

Synopsis:

Lorsqu’Andrew, architecte à l’avenir prometteur, commet un faux pas en mêlant vie sentimentale et affaires, il se retrouve parachuté à Madagascar pour superviser la construction d’une école de brousse. Loin de Seattle, il vit mal son exil et ne s’acclimate ni au pays ni à ses habitants.Sa rencontre avec Tiana, un jeune autochtone venu de la capitale pour alphabétiser des adultes, est explosive. Si le maire du village n’y prend pas garde, ces deux-là pourraient bien finir par s’entretuer… À moins que Jean de Dieu, un gamin fragile à l’imaginaire très développé, ne parvienne à les réconcilier ?Embarquez pour D’autres Horizons, et vivez avec Andrew le choc des cultures et la découverte d’un monde qui le transformera à jamais.

 

Mon avis:

Voici un roman que j’ai eu l’honneur de découvrir en avant-première avant sa sortie officielle, j’en remercie encore les auteures. Que dire de ce roman? Il est en tout point hors norme. Déjà par le contexte, une mission humanitaire. Angie Le Gac et Tan HAGMANN nous font voyager dans une petite bourgade de Madagascar, un endroit paradisiaque où cette philosophie du MORAMORA prend tout son sens. Comme nos deux protagonistes, on prend le temps de se poser, s’enfermer dans cette bulle d’oxygène. Le temps s’arrête.

Avec une rythmique poétique, où les métaphores nous illustrent les sentiments, on découvre un choc des cultures. Celui de notre société occidentale, celle de la consommation, celle où les heures nous filent entre les doigts, où l’homme est cartésien et ne croit plus en grand-chose. Elles dénoncent cet individu nombriliste et matérialiste; qui fait la rencontre d’un peuple à son opposé. Un monde où les croyances et la nature rythment la vie de ces personnes, dans cet environnement plus rudimentaire. Les hommes et femmes se satisfont du peu qu’ils ont, l’entraide les unit.

Oui, sur le papier, cette ville perdue est idyllique pour l’homme pressé.  Mais, comme chacun, ces habitants ont aussi leurs fardeaux. Le poids des traditions et des croyances prend souvent le dessus sur des situations qui diffèrent de leur mode de vie.

Quelles que soient nos origines, notre façon de vivre, on retrouve les mêmes fléaux que l’on peut attribuer à l’homme: l’ignorance et ses dérives.

Alors la question se pose? Peut-on avoir le choix de vivre librement son amour? À un moment de notre vie, on doit faire des choix et en assumer les conséquences, dans le but de vivre.

Oui cette romance nous ramène à nous remettre en question sur l’essence même de notre condition d’humain. Un réel coup de cœur pour ce petit bijou.  Plus qu’une romance, un livre qui ne peut que nous remettre en question sur notre vie et nos choix qu’elle implique.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: choc des cultures, Le temps des choix, romance, voyage
Série: Juno Publishing |

Lettres oubliées par Kim Fielding

Synopsis:

William, en instance de divorce, arrive à l’Asile d’Aliénés de Jelley’s Valley pour en devenir le gardien. Il a bien l’intention de faire le point sur sa vie, finir sa thèse et découvrir quel homme il peut être ; l’hétérosexualité a été un échec, mais l’homosexualité n’a jamais été une possibilité. Jusqu’à ce qu’il tombe, en faisant sa ronde, sur une boite en fer contenant des lettres ignorées du monde depuis plus d’un demi-siècle. Elles ont été écrites par Bill, jeune homme interné soixante-dix ans plus tôt, à une époque où l’homosexualité est une maladie qui doit être soignée par tous les moyens. De lettre en lettre, William découvre Bill, sa force, son courage, ses épreuves. De ces témoignages et sa rencontre avec Colby, gay, lumineux, ouvert et profondément gentil, il tire la force de faire la paix avec lui-même. Le bonheur semble enfin à portée de main. Ils doivent simplement se laisser une chance.

 

Mon avis:

Voici une romance qui nous prend aux tripes, littéralement. Plus qu’un coup de cœur, ce roman est juste magistral! L’auteur nous fait un parallèle entre deux hommes homosexuels que quarante années séparent.

L’un vient dans les années 30. On découvre les conditions des homosexuels à une époque où l’on pensait qu’ils avaient une maladie mentale… On découvre la triste réalité sur les thérapies de conversions. Rien ne nous est épargné. Le rejet, la douleur, la monstruosité que des hommes faisaient subir à d’autres car ils avaient le malheur d’aimer la mauvaise personne.

L’autre est un homme vivant à notre époque. Lui aussi a vécu une thérapie de conversion mais celle-ci est dirigée par l’église. On découvre les traumatismes psychologique et physique qui poursuivent ses personnes tout au long de leur vie.

Un parallèle très prenant, où l’expérience et la souffrance endurée permet à l’autre de s’accepter.

Ce livre est un devoir de mémoire. L’auteur nous montre que les droits des homosexuels ont évolué. Certes tout n’est pas parfait mais beaucoup de chemin a été parcouru. Mais il est aussi important de ne pas ceux qui se sont battus pour que les générations à venir puissent vivre comme tout à chacun. Un roman historique qui vous marque à vie. Une superbe leçon d’histoire et d’acceptation.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: drame psychologique, historique, thérapies de conversions
Série: Juno Publishing |

Une apparence trompeuse (THEMIS) par Rochelle GABE

Synopsis:

Suspecté de corruption, Warren Lockwood, un homme d’affaires new-yorkais, devient la cible du FBI et plus particulièrement de Cole Walsh, l’agent spécial responsable du dossier.

Très vite, Walsh va découvrir le penchant de l’homme qui l’obsède pour le mensonge et la dissimulation. Malheureusement pour le fédéral, Lockwood est dangereusement charismatique. Et l’attirance entre les deux hommes va considérablement compliquer la tâche de Cole, tiraillé entre sa détermination à mettre un terme à ses agissements délictueux et la tentation de croire en son innocence.

Mais le meurtre de deux hommes va les convaincre, lui et son coéquipier, James Caldwell, qu’ils n’ont pas seulement affaire à un manipulateur, mais à un meurtrier de sang-froid. Warren Lockwood est-il la victime d’une machination habilement orchestrée comme il le prétend ou en est-il l’instigateur ? Les enquêteurs du FBI vont devoir démêler le vrai du faux et surmonter les dissensions au sein de leur duo.

De son côté, l’homme d’affaires est déterminé à obtenir ce qu’il convoite. Il aime jouer et, aussi périlleuse soit la partie, il n’aura qu’un seul but, la remporter.

Les deux hommes vont alors s’affronter dans une quête de vérité avec des armes bien différentes.

 

Mon avis:

Cole C. Wash est un agent du FBI. Cole, un homme qui en apparence, est professionnel, intuitif, instinctif, mais qui est aussi limite borderline avec sa hiérarchie de par son manque de contrôle et son sarcasme. Il est l’agent type qui sait se fondre dans un personnage lors d’infiltration. Un homme froid et inaccessible, mais comme tout à chacun, il a aussi des failles.

Quand Cole se voit confier, avec son partenaire qui est aussi son beau frère, James, sur une nouvelle affaire où il est question d’agents d’états soupçonnés de corruption, trafic d’influence et détournement de fonds publics, il ne s’attend pas à Lui.

Lui, c’est Warren LOCKWOOD, le principal suspect de l’affaire. Cet homme d’affaires qui en public est d’apparence austère, froid et calculateur. Qui en privé est un peu trop chaleureux, dragueur manipulateur et narcissique.

Mais les apparences sont trompeuses… On découvre que ces deux hommes cachent bien leurs jeux, que derrière cette façade froide et austère se cachent des fêlures du passé qui les ont traumatisés et les ont rendus méfiants.

 

On se met à jouer au détective, suivant pas à pas cette folle enquête, du profilage du suspect aux investigations avec son lot de doutes face aux révélations qui se succèdent. L’auteure nous manipule. On s’interroge, on attise notre curiosité et cela dès les premiers chapitres. Tout au long de la lecture, une question nous revient sans cesse : quel est le rôle de chacun ?

Entre Cole qui doit enquêter tout en devant gérer son désir ardant pour le suspect numéro un et Warren, qui lui aussi est attiré par l’agent, mais qui manipule son monde… Où cela nous mène t-il ?

C’est là le fil conducteur de cette romance policière : l’ambivalence des sentiments en l’envie et le devoir. Se remettre en question à chaque instant face au poids des secrets et les sentiments qu’il engendre : mal-être, stress, anxiété.

Plus qu’une romance, c’est un polar que nous présente Rochelle, sous suspicion de collusion de l’État, une enquête qui voit des incohérences qui surgissent au fur et à mesure de sa progression, des rebondissements qui nous laisse perplexes quant à la résolution finale. Mais à cela, se mêle aussi la partie romance. On voit leur relation évoluer au fur et à mesure jusqu’à devenir étroitement liée à l’enquête. En clair un superbe jeu d’écriture qui nous rend accros à la plume .

Et cette fin… Oui, c’est vache de nous laisser sur notre faim. Heureusement, le tome deux sortira en avant-première au Salon du livre de Paris 2020.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, Le temps des choix, policier, traumatismes du passé
Série: Juno Publishing |

Série Aller de l’avant par Mélissa COLLINS

Synopsis:

Tome 1: Aller de l’avant 

Lorsque Jacob ‘Dax’ Daxton retourne chez lui après la guerre, il doit se livrer à une nouvelle bataille – celle pour trouver sa place dans le monde. L’homme qui se fraie normalement un chemin dégagé vers la victoire entouré de ses frères de combat est brusquement seul et perdu. Après avoir rencontré Beckett Ridge, un tatoueur barbu, le voyage de Dax commence sur un chemin inattendu.

Encore sous le choc des événements qui ont secoué ses convictions, Beck n’a jamais pris part à quelque chose de significatif. Maintenant, face à des responsabilités étrangères et intimidantes, l’esprit brisé de Dax répare Beck alors que ce dernier ne savait même pas qu’il était détruit. Alors qu’ils ont tous les deux du mal à trouver un équilibre, ils sont guéris par le réconfort qu’ils trouvent l’un dans l’autre. De l’autre côté du chaos, ils espèrent aller de l’avant.

 

  Tome 2: S’élever

Quand il n’y a pas de paix après la guerre…

Quand il n’y a pas de réconfort après la mort…

Quand il n’y a que la douleur et la souffrance…

L’anxiété et la perte…

Tout ce que vous pouvez espérer trouver est quelque chose de plus…

Quelque chose qui vous rend entier et complet

Quelque chose qui vous permet

De vous élever

 

Mon avis:

Cette série est complète et sublimement menée de A à Z. On fait la connaissance de deux êtres qui sur le papier tout opposent mais qui pourtant se reconnaissent par leurs blessures, leurs traumatismes. Car si l’un a un traumatisme lié à son passé dans l’armée, l’autre en a un lié à son enfance. Les jeunes hommes doivent y faire face encore dans le présent. L’auteur nous met en avant que, quelle que soit la nature des traumatismes, les « victimes » sont plus aptes à comprendre cette douleur commune et ne pas juger sur des faux semblants. L’un et l’autre vont s’aider, malgré leurs faiblesses à se reconstruire en s’acceptant avec leurs défauts et leurs qualités. Le second tome est plus tourné sur le quotidien et les conséquences sur celui-ci. Rien n’est acquis et un rien peut faire replonger un homme dans les abysses de ses traumatismes. Il faudra accepter les blessures du passé et les concilier avec le présent pour aller de l’avant et s’offrir une seconde chance, celle de vivre.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: armée, au delà des apparences, deuil, drame psychologique, homoparentalité, survivants, tatouage
Série: Juno Publishing |

La montée de la passion: Passion #1 par Leta BLAKE

Synopsis:

Un jeune alpha lascif trouve son âme sœur dans un oméga plus âgé avec un passé. Le professeur Vale Aman s’est construit une belle vie. Oméga non lié dans la mi-trentaine, il a depuis longtemps perdu tout espoir de rencontrer un alpha compatible, sans parler de son âme sœur. Il s’épanouit dans sa carrière, sa poésie, son chat et ses amis. Lorsque Jason Sabel, un alpha beaucoup plus jeune, laisse son empreinte sur Vale de manière choquante et publique, des désirs ardents sont déclenchés qui ne peuvent pas être ignorés. Combattant leurs puissants désirs sexuels, Jason et Vale doivent accepter de se lier avant de pouvoir consommer leur passion. Mais pour Vale, être avec Jason signifie renoncer à son indépendance et placer son avenir entre les mains d’un alpha non testé – ainsi que de faire face aux cicatrices de son propre passé tumultueux. Il n’est pas certain que cela en vaut la peine. Mais Jason n’abandonnera pas son âme sœur sans se battre.

 

Mon avis:

Cela pourrait être une simple romance entre un alpha et un oméga. Cela pourrait être une histoire où les attentes de la société et des lecteurs la définisse. En réalité il n’en est rien. C’est avant tout une romance sur les sentiments, les ressentiments, le poids des attentes, la pression de notre environnement pour définir ce que nous sommes et ce que nous attendons de nous. Voilà une romance qui nous chamboule. Car plus qu’une romance, on parle de deux êtres qui sont liés mais que tout oppose. On parle de deux hommes qui ont 16 ans de différence et c’est là toute la différence. L’un à l’enthousiasme, des idées romantiques, des attentes de son couple que nous avons tous au passage à l’âge adulte, alors que l’autre a un passé, une vie derrière lui. L’un est encore dans l’innocence alors que l’autre a vécu et doit vivre avec ses erreurs de jeunesse. Rajoutez à cette équation le poids de l’entourage, des attentes sociétales et des à priori et jugements mal placés et vous aurez là une idée de ce livre. C’est un réel coup de cœur pour moi qui ne m’attendais pas du tout à ce genre de romance. Comme Jason, on s’attend à un conte de fée mais Leta Blake nous remet les idées en place en nous prouvant que la vie n’est pas un conte de fée. Que la vie c’est des instants de bonheur mais aussi des malheurs, des expériences qui font ce que nous sommes. Que culpabiliser nous empêche d’avancer. Que l’amour c’est aussi accepter l’autre tel qu’il est. Bref un travail d’écriture d’une justesse… On ne ressort pas indifférent de cette lecture.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: Le temps des choix, omegaverse
Série: Juno Publishing |

la série Blue Boys par Garett LEIGH

Tome 1: Levy et Sonny

Levi Ramone est entré sur le marché du porno gay pour une seule et unique raison : il avait besoin de l’argent pour payer les dettes de jeu de sa mère.

Sept ans plus tard, c’est un vétéran reconnu comme l’un des actifs les plus impitoyables des studios Blue Boy , et lorsque son patron suggère qu’il est temps de changer, il se retrouve à fixer le canon d’un fusil. Au sens figuré, du moins.

Entre Sonny Valentine, un go-go danseur au club jumelé de Blue Boy , le Silver . Levi a secrètement admiré Sonny de loin pendant des années, mais il y a un problème. Il ne supporte pas Sonny et le sentiment est entièrement réciproque. Lorsque Levi apprend que Sonny va jouer le troisième rôle dans une scène qu’il considère déjà comme son pire cauchemar, il pense que les choses ne peuvent pas empirer.

Mais lorsque les préparatifs pour la scène cauchemardesque entrent en collision avec des évènements tragiques dans sa vie personnelle, il découvre que son attirance grandissante pour Sonny est peut-être la seule chose qui reste entre lui et une balle.

 

Tome 2: Cam et Sasha

Cam est une star du porno du studio Blue Boys . Connu sous le nom de M. Nice Guy, il est le top avec qui tous les bottoms débutants veulent être appairés.

Mais ces derniers mois, ses scènes hardcore bien-aimées se sont taries. Au lieu de cela, il se retrouve coincé avec une série de scènes préliminaires monotones. Il déverse sa frustration sur son patron et en quelque sorte amant, Jon Kellar, mais ce dernier ne pliera pas. Cam est une marchandise et fera ce qu’on lui dit… de toutes les façons.

La frustration de Cam augmente, mais une rencontre fortuite avec un BMXer sexy le distrait. Sasha Tate est magnifique, chaleureux et merveilleux ; tout ce que Cam a toujours voulu. Ils se lient sur des intérêts partagés et une attraction mutuelle intense. Cam est exalté et ravi, jusqu’à ce que sa profession se mette en travers de son chemin.

Sasha se retire, et avant que Cam puisse arranger les choses, les problèmes l’assaillent sur tous les fronts. Une crise menace beaucoup plus que sa relation avec Sasha, et alors que son monde implose, il commence à réaliser que la vie ne sera plus jamais la même.

 

 Tome 3: Kai et Matthew

Kai est le chouchou du studio Blue Boy. Mignon et menu, il est le bottom avec lequel tous les tops aiment travailler. Mais rien n’est vraiment tel qu’il y parait, et derrière ses boucles dorées et ses rires se cache quelque chose d’autre… un penchant sur lequel personne ne peut mettre le doigt.

Kai s’ennuie-t-il ? Ou recherche-t-il quelque chose d’autre ?

Le studio Blue Boy a un nouveau propriétaire. Vétéran du porno, Jude a tout vu, et avec l’aide de Cam, le mentor de Kai, ils comprennent que celui-ci a besoin de changement. Arrive alors Matthew, un autre danseur, et nouveau sur la scène.

Kai n’est pas impressionné. Matthew est canon, mais les plans de Jude et Cam semblent loin d’être atteints. Kai peut-il vraiment faire… ça ? Il n’y croit pas, mais avec Matthew à ses côtés, il est temps d’être audacieux et de tout dévoiler.

 

Mon avis:

C’est l’histoire de six hommes, tous d’horizons différents, mais qui partage le même métier: celui d’acteur pornographique.

On découvre à travers chacun des tomes la réalité d’un acteur porno. Les raisons qui les amènent à faire ce métier atypique, mais aussi les conséquences sur leur quotidien et leur vie privée. Cela peut paraître idyllique quand on est de l’autre côté de l’écran, simple spectateur mais l’auteur nous ramène à une réalité beaucoup moins glorieuse.

Trois histoires, trois tranches de vie avec leurs caractères, les atouts et leurs faiblesses, des hommes mis à nu, au sens propre comme au figuré qui se voient, à un moment donné de leur vie , devant un choix à faire, prendre une décision qui les changeront, inévitablement.

Le seul bémol que j’émettrai, serait sur le personnage de Sonny, présent dans les trois tomes mais qui, à mon grand regret de lectrice, garde cette « aura » mystérieuse, nébuleuse. On achève la série avec une certaine frustration de ne pas en savoir plus sur lui.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, Le temps des choix, métier
Série: Juno Publishing |

La force de la meute: L’apprivoisement du loup #1 par Kendall Mckenna

Synopsis:

Un Marine loup-garou et son commandant font vivre la légende en survivant lors d’un combat au cours d’un déploiement en Afghanistan.

Le lieutenant Lucas Young ne connaît pas grand-chose au sujet des métamorphes. Lorsque le Sergent Noah Hammond est affecté au peloton de Lucas, le Véritable Loup-Garou Alpha du Corps des Marines défie l’autorité du Lieutenant et met son sang-froid à rude épreuve. Alors que Lucas apprend à dominer et commander Noah, il lutte contre une profonde attirance et un lien émotionnel très fort.

Durant leur déploiement en Afghanistan, Lucas et Noah commencent à développer un partenariat légendaire. Leurs liens et puissances grandissent à mesure qu’ils survivent aux dangereux combats et aux embuscades. Lorsque l’un d’eux est blessé, ils doivent tous les deux accepter la force de leur lien avant de se perdre pour toujours.

 

Mon avis:

Un savant mélange entre les codes de l’armée et celles des métamorphes nous est présenté dans cette romance. Tous les ingrédients sont fait pour le lecteur soit immergé dans ce pays en guerre, dans ces conditions de vie plus précaire. L’auteur nous fait des descriptions de leur environnement très réalistes. Le travail sur la personnalité des personnages est approfondi et renforce cette idée que cette fantaisie est réaliste.

Le petit plus auquel on ne s’attend pas c’est le renversement des rôles des deux personnages principaux: un alpha soumis face à un humain dominant… c’est le détail qui sort des sentiers battus et renforce l’histoire dans cet environnement si particulier qu’est celui de l’armée.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: armée, romance métamorphe
Série: Juno Publishing |

Le Roi Alpha: Le Royaume d’Askara #1 par Victoria SUE

Synopsis:

A l’heure de notre histoire, le royaume d’Askara est gouverné par des loups garous. Les humains sont concidérés comme des esclaves.

Lucas, héritier Alpha,Le royaume d’Askara a été déchiré par un conflit pendant des siècles, où les humains existent comme êtres subordonnés à leurs maîtres loups-garous. La légende dit que le royaume ne pourra guérir que si un Roi Alpha et un Oméga Pur s’accouplent et sont couronnés ensemble, mais un Oméga Pur n’est pas né depuis plus de mille ans.

Luca est un Héritier Alpha, attendant impatiemment la cérémonie du Choix, lors de son vingt-cinquième anniversaire et les cadeaux qui lui seront accordés par l’Oméga avec qui il s’accouplera. Sa petite meute est démunie à cause des décisions du Conseil dirigeant, mais étant seulement un Héritier Alpha, il n’a aucune autorité pour les défier. Pas jusqu’à présent – ce moment qu’il a attendu depuis si longtemps.

Kit a grandi comme un moins que rien, un humain non répertorié qui ne sera jamais plus qu’un esclave pour n’importe quel maître qui le possède. Puis un jour, il rencontre un jeune Héritier Alpha, blessé et mourant par empoisonnement, et découvre que leur destin est soudainement entrelacé. Luca doit prendre la direction de sa meute et sauver son peuple. Il ne peut pas se permettre d’être distrait. Mais lorsqu’il rencontre Kit, il développe des aptitudes lui démontrant qu’il n’est pas un simple Alpha, mais bien le Roi dont son monde a besoin depuis mille ans.

Kit est-il vraiment la cause du nouveau pouvoir de Luca, le véritable compagnon dont il a besoin ? Comment est-ce possible alors que le jeune homme n’est même pas un loup-garou, et en tant qu’humain, un accouplement est non seulement interdit, mais devient pour Kit, une condamnation à mort ? a du, lors de son 25ème anniversaire choisir son oméga afin d’aquérir ses pouvoirs.

 

Mon avis:

Victoria SUE nous propose une histoire palpitante où nous n’avons pas le temps de reprendre notre souffle. Chaque rebondissement est rondement mené pour arriver à cette prise de conscience tant attendue. Par ce livre, elle nous offre aussi un magnifique message de tolérance et une touche d’humanité plus qu’appréciée dans un monde où « la bête » a pris le dessus sur l’homme.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: Fantaisie, romance métamorphe
Série: Juno Publishing |

Les mauvais garçons ont aussi besoin d’amour – Gage par Christa TOMLINSON

Mon synopsis:

Gage Mason Nous en avons tous fait l’expérience.

Le Bad Boy. Celui contre qui on nous met en garde. Celui avec des jeans troués et un sourire diabolique et paresseux sur les lèvres. Celui qui vous fait faire des mauvaises choses qui vous font vous sentir bien.

Pour moi, c’est Gage Mason.

Nous nous sommes rencontrés alors qu’il travaillait sur ma Ducati. J’ai tout de suite su qu’il était synonyme d’ennuis, mais quelque chose à propos de ce Bad Boy m’a attiré.

Peut-être est-ce ses yeux sombres qui m’étudient comme s’il voulait tout savoir sur moi. Peut-être est-ce ce qu’il me fait ressentir ; le contact rugueux de ses mains, sa prise possessive sur mes cheveux lorsque nous nous embrassons, ce que je ressens lorsqu’il est en moi. Ou peut-être est-ce la façon dont il a besoin de moi, même s’il ne l’admettra pas. Pour une fois dans ma vie, je prends un risque.

Malgré tout ce qui me dit que je ne devrais pas, je vais tenter ma chance avec Gage. Je ne sais pas si cela se terminera bien, mais je sais que je ne peux pas résister à ce Bad Boy.

Joseph Naderi – Avocat

 

Mon avis:

Que dire à part que je suis ultra fan! L’auteure nous entraîne dans cette histoire où les deux amants sont atypiques et complexes. On vit avec eux leur rencontres, leurs douleurs, leurs démons du passé, leurs doutes, leur amour fort mais tortueux et violent. Elle nous montre que les apparences sont plus que trompeuses, et que derrière ces comportements, il y a des dépendances psychologiques liées à des douleurs profondes.

A lire sans modération!

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: bad boys
Série: Juno Publishing |

Les mauvais garçons ont aussi besoin d’amour – # 2 par Christa TOMLINSON

Mon synopsis:

Ce deuxième Tome se divise en deux parties. L’auteure nous présente les amis de Gage et leur histoire, celle de Nate et de Max.

  •  Nate

Kévin est un geek timide. Après s’être fait tatoué chez Max, il décide de se mettre à la musculation afin de mettre son tatouage en valeur. Sur les recommandations de Max, il va s’inscrire dans une des salles de sport de Nate.

Nate, lui désespère, car il souhaite une relation durable mais avec un homme différent de ses plans habituels.

Quand Kévin se présente, Nate ne peut rester indifférent face à ce jeune homme d’une timidité maladive. Nate fera tout pour le rassurer afin de pouvoir envisager cette relation qu’il désire tant.

 

  • Max

A l’aube de ses trente ans, Max est toujours célibataire. Ses amis, Gage et Nate sont en couples se qui amène un certain malaise au jeune homme. Lui aussi souhaite se poser mais … un lourd secret le retient.

Lors d’une conversation, il rencontre Patrick, le docteur Bishop, le père de la copine d’une de ses employées au salon de tatouage.  Max est attiré par le médecin, mais face à son entourage familiale, il refuse de sortir du placard et se fait passer aux yeux de tous pour un hétéro volage.

Mais aujourd’hui, il se remet en question sur ses choix de vie. Patrick a bien compris la situation du jeune homme, étant lui même passé par là par le passé … Mais cela ne l’arrêtera pas dans sa quête pour conquérir le jeune Max.

 

Mon avis:

Ce « bonus » est plus que plaisant à lire, car nous nous sommes attachés à ces deux personnages secondaire mais au combien important dans la vie de Gage. Quelles surprises de les découvrir. Ce deuxième tome complète parfaitement le premier et assouvit notre curiosité.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: bad boys
Série: Juno Publishing |