Quand les contraires s’attirent par Roan Parrish

Synopsis:

Quand les opposés s’attirent, l’amour fleurit aux endroits les plus improbables.

De par sa nature réservée, le botaniste Stefan Albemarle s’est toujours senti à l’écart. C’est pourquoi il a décidé de s’isoler et d’arrêter d’essayer. A quoi bon, si c’est pour se retrouver – encore et encore – face à des personnes qui le prennent pour un monsieur-je-sais-tout prétentieux.

Passionné par son travail au Jardin Botanique de Brooklyn, l’inconventionnel jardinier Milo Rios a travaillé dur pour arriver là où il est. S’il s’entend bien avec quasi tout le monde, personne ne lui a jamais donné envie de s’attacher pour autant.

Lorsque Stefan et Milo se rencontrent durant une visite du jardin botanique, c’est la haine au premier regard. Mais la haine se transforme rapidement en désir quand Milo montre à Stefan que perdre le contrôle peut être excitant.

Le masque auquel Stefan se raccroche depuis si longtemps commence enfin à tomber et laisse entrevoir à Millo une vulnérabilité profonde.

Et alors qu’il découvre le monde de Milo, Stefan va bien devoir admettre qu’il n’y a pas que le travail dans la vie.

S’ils avancent main dans la main, peut-être pourront-ils semer le futur qu’ils veulent tous deux récolter.

 

Mon avis:

Stefan est un laborantin qui, afin d’atteindre son but sacrifie sa vie sociale. Il est solitaire et totalement isolé. Il est aigri, hautain, au costard impeccable. Un Monsieur je sais tout qui juge tout le monde inférieur à lui.

Et nous avons sont exact opposé, Milo. Un botaniste qui travail non pas pour la gloire mais pour la communauté dans un jardin botanique. Milo est accueillant, jovial, dont les vêtements sont à l’image de son métier : simples, défraichis. Il faut dire que le gamin des quartiers pauvres vit à fond son rêve devenu réalité.

En apparence, ils ne pas fait pour s’entendre, bien au contraire. Ce qui commence par un combat de coqs entre pro expert et pro profane va devenir ils ont beaucoup plus en commun qu’ils ne le pensaient : des fêlures, des doutes. Les stéréotypes sur les minorités.

Par son écriture fluide, l’auteure pose, avec un vocabulaire simple mais le poids qui incombe à des personnes qui ne sont pas dans le « moule », celles provenant des minorités quelles qu’elles soient. Ce qu’on apprécie, c’est l’analogie entre cette dénonciation et la botanique tout au long de cette histoire.

En clair une douce romance à savourer.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, romance
Série: Reines-Beaux |

Le poids des sentiments par N.R. Walker

Synopsis:

Après s’être fait larguer par son petit ami de longue date à cause de son surpoids, Henry Beckett décide de s’imposer des changements radicaux. Dans une vaine tentative pour récupérer son petit ami, il fait la chose la plus absurde et la plus effrayante qu’il puisse imaginer : il s’inscrit dans une salle de sport.

Reed Henske est un coach personnel qui n’est pas certain d’être prêt à se lancer dans une nouvelle histoire d’amour. Il en a marre des types qui ne s’intéressent qu’à l’image d’un corps parfait et qui ne le voient jamais tel qu’il est vraiment. Alors que Reed torture Henry à coups de régimes et d’exercice, celui-ci ravit son entraîneur grâce à ses recettes et ses éclats de rire.

Mais tandis que les limites de l’amitié commencent à s’estomper, Henry est convaincu qu’il n’y a aucune chance que Reed, cette incarnation terrestre de Thor, puisse s’intéresser à un gars dans son genre. Reed doit convaincre Henry que la vie ne consiste pas à atteindre son poids idéal.

Il s’agit de trouver son contrepoids idéal.

 

Mon avis:

Deux hommes en totale opposition d’un point de vue apparence.

Henry est un homme dévasté après s’être fait largué à cause de son surpoids. Malgré son humour sans filtre, l’homme cache, derrière cette autodérision un mal-être réel, une insécurité…

Reed lui a, en apparence tout pour lui : une belle gueule, le corps de mannequin qui va avec et une attitude solaire. En clair, le mec intouchable pour le commun des mortels. Mais derrière cette apparence physique se cache un homme qui lui aussi a des blessures passées, un manque de confiance en lui.

L’auteur, par ses personnages, met en avant les dictats de notre société, ces étiquettes qui catégorisent chaque individu selon une apparence. Il joue la carte des stéréotypes de façon brillante : les sportifs contre les personnes en surpoids.

Il y a une dénonciation de l’influence de la société et les conséquences sur chaque individu. On s’enferme dans un rôle qui nous colle à la peau. L’auteur nous montre les conséquences sur le quotidien de ces deux hommes d’un point de vue sociétal, psychologique et physique. À vouloir être parfait, on en perd le sens des réalités, celui d’être bien avec soi même, s’accepter tel que nous sommes. Il pose des mots sur ces maux : vulnérabilité, isolement, mal-être.

Là où on aurait pu tomber dans le cliché et les campagnes sur des régimes, l’auteur prend le sujet autrement. En effet, il prône les bienfaits d’une alimentation équilibrée et les bienfaits du sport, mais sans tomber dans les clichés des extrêmes. Il nous montre que la perfection n’existe pas. Que c’est la société et sa stigmatisation qui est responsable de notre mal-être. C’est être imparfait qui nous rend exceptionnels.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, faux semblants, romance, sport
Série: Reines-Beaux |

J’apprivoiserai ton mal: aiMe B, T1 par Sonia MIOT

Synopsis:

La vie de Bastien est une succession de galères : entre un père aux abonnés absents, une mère alcoolique et un beau-père détestable, il n’aurait pas pu faire pire. S’il suit encore les cours, c’est pour ne pas étouffer chez lui.
Sa directrice décide alors de l’aider en lui proposant un stage dans le cabinet d’avocats de Maître Elios. Pour Bastien, Morgan a tout ce qu’il aurait voulu avoir : une vie de rêve, une belle voiture, une villa de luxe, tout ce qu’il n’aura jamais.
Mais les apparences sont parfois trompeuses. Un gamin perdu et un homme aux multiples secrets. Bastien est en colère contre le monde, Morgan sera-t-il assez fort pour le sauver ?

Au-delà des préjugés, arriveront-ils à accepter leurs différences ?

 

Mon avis:

Nous faisons la connaissance de Bastien, un jeune homme en perdition. Sa vie se résume à un mot: erreur. Pour s’évader, il se drogue et boit jusqu’à l’oubli. Il N’a personne sur qui compter hors mis son ami Donovan. Jusqu’à ce que sa principale lui tende une main, lui propose de sortir de cette spirale par le biais d’un stage chez un avocat. Morgan, le trentenaire est à l’opposé de Bastien. Il est l’archétype même de l’avocat, fils de bonne famille, marié et père d’un petit garçon. Rien N’aurait dû les rapprocher et pourtant… Morgan va être le premier aux yeux de Bastien à avoir un réel intérêt pour lui et ne pas le juger sur son apparence. Mais voilà, les apparences sont trompeuses. Parfois une main tendue, un espoir d’une nouvelle vie n’est qu’une illusion. Affronter la réalité n’a rien d’évident. Quand tout s’écroule, comment savoir à qui faire confiance ?

Je l’avoue ce livre m’a troublé. C’était une lecture pesante, mais c’est, je pense, le souhait de Sonia. Tout N’est qu’incertitudes, colère, suspicion. Que cela soit par la voix de Bastien, les personnages qui interagissent avec lui et les rebondissements on ne peut se détacher de cette lecture. Cette histoire est déchirante, criante d’un mal-être profond. On attend avec impatience la suite qui nous promet encore de beaux bouleversements.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, drame psychologique, faux semblants, Le temps des choix, métier, romance young adult, seconde chance, traumatismes du passé
Série: Reines-Beaux |

Série Sexe à Seattle par Eli EASTON

Tome 1 : Les ennuis riment avec Tony

Pour mener à bien son enquête sur le meurtre d’une jeune femme, Tony DeMarco, détective privé à Seattle, se fait passer pour un patient du docteur Jack Halloran, le thérapeute ayant traité la victime dans une clinique de sexe de la même ville. Ce n’est pas la première fois que Tony passe sous couverture, mais c’est la première fois qu’il veut passer sous les couvertures de l’un de ses suspects. Il ne peut pas s’en empêcher : Jack Halloran est exactement le genre de héros au regard d’acier pour qui Tony craque. Mais avant de pouvoir jouer les Roméo, il devra prouver l’innocence de Halloran et faire en sorte que le médecin ne découvre pas sa ruse.

Le docteur a ses propres problèmes, y compris un bras droit endommagé dans l’exercice de son devoir en tant que chirurgien de guerre en Irak et le stress post-traumatique qui en découle. Il ne comprend pas pourquoi il se sent attiré par son nouveau patient, cet Italien grand et drôle au regard de chien battu, dont l’humour s’infiltre à travers ses défenses pour lui faire ressentir des choses qu’il pensait depuis longtemps enfouies. Mais le médecin et le détective pourront-ils trouver un chemin vers leur amour en dépit des secrets qui existent entre eux ?

 

Tome 2 : Crise existentielle rime avec Daniel

Daniel Derenzo, magnat des affaires, ne se consacre qu’à son travail jusqu’au jour où son père mourant lui rappelle que la vie est courte. Lorsque Daniel commence à réévaluer ses choix, il réalise qu’il est attiré par Nick, son collègue et meilleur ami, alors qu’il s’est toujours cru hétéro. Fidèle à lui-même, Daniel étudie ce désir qu’il vient de découvrir avec l’aide des experts de chez Nouveaux Horizons, et décide de poursuivre Nick avec cette même détermination farouche qui lui a permis de réussir en affaires.

Lorsqu’ils étaient colocataires à l’université, Nick Ross, qui n’a jamais caché sa bisexualité, en pinçait pour Daniel. Mais celui-ci était hétéro, et Nick a fini par panser son cœur meurtri en épousant Marcia, qui a toujours su pour sa bisexualité. Deux enfants et quatorze ans plus tard, leur mariage est devenu une routine des plus banales, mais les enfants de Nick sont tout pour lui, et il craint de ne jamais obtenir la garde alternée en cas de divorce. S’il parvient à confier son cœur à un Daniel qui s’éveille à de nouvelles pulsions, chacun pourrait trouver son bonheur, comme dans un conte de fées.

 

Tome 3 : Amour éternel rime avec Michael

Tout le monde adore Michael Lamont en tant qu’infirmier, mais son second boulot en tant qu’assistant sexuel à mi-temps en fait sourciller plus d’un, et lui a fait perdre plus d’un conjoint. Michael est petit, très beau, et dévoué à aider ceux qui ont besoin de lui. Mais ce qu’il veut par-dessus tout, c’est une histoire d’amour bien à lui. Il passe le plus clair de son temps dans des romans de science-fiction, plus particulièrement ceux de son auteur préféré et celui pour qui il en pince depuis longtemps : le très mystérieux J.C. Guise.

La vie de James Gallway tourne au ralenti, mais elle fonce inexorablement vers le chaos. Lui qui a écrit un best-seller à dix-huit à peine alors qu’il était alité de force à cause de la polio, dix ans plus tard il a non seulement perdu son inspiration mais son envie de vivre. Ses ventes sont en chute libre depuis des lustres, et coincé dans sa chaise roulante il s’est isolé du monde, convaincu qu’il n’est pas digne d’amour.

Mais quand il se voit obligé de se rendre à une séance de dédicaces et y rencontre Michael, il n’arrive pas à croire qu’un homme tel que ce dernier pourrait être intéressé par quelqu’un comme lui…

 

Mon avis:

Voici une série à laquelle on ne s’attend pas. Rien qu’au titre, on se dit que notre lecture va nous donner chaud. Et bien, il n’en est rien. Eli EASTON nous fait découvrir des métiers méconnus et pourtant importants : les travailleurs du sexe dans des cliniques spécialisées. C’est ce qui rend cette série juste sublime.

On découvre des hommes et des femmes, diplômés de médecines qui aident d’autres personnes ayant des problèmes d’ordre sexuel. L’auteure joue sur les stéréotypes avec un humour sarcastique. Un réel miroir de notre société.

Les références médicales sont multiples et très bien expliquées, telles que l’échelle de Kinsey ou encore « la personnalité du type A » pour appuyer l’histoire de ces pathologies. Elle pose des mots sur ces hommes et ces femmes qui vivent mal leurs problèmes de sexualité : cette tension, cette gêne sur un sujet trop tabou de nos jours. Tout est fait pour dédramatiser le sujet de fond.

Elle joue sur cette gêne commune à tous par des euphémismes et des métaphores qui ne peuvent que nous faire rire de nous-même. Elle dédramatise ce sujet tabou. Elle nous explique les tenants et aboutissants qui entraînent de tels problèmes. Une remise en question qu’une telle prise de conscience peut entraîner sur un individu, mais aussi sur son entourage… Mais aussi la difficulté d’avouer son métier quand on est dans cette branche si particulière… Un vrai coup de pied aux idées reçues.

Elle aborde non pas un, mais plusieurs aspects de ces patients qui vont dans ces cliniques du sexe : de l’homme impuissant, à celui qui se découvre bisexuel ou encore les personnes avec un handicap. C’est ce panel qui apporte une réelle profondeur à notre lecture. On en ressort différent.

En clair un vrai coup de cœur pour cette auteure et cette série. À lire absolument, on ne peut que ressortir enrichi par une telle lecture.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, handicap, homoparentalité, Le temps des choix, métier, seconde chance, série, sexualité différente
Série: Reines-Beaux |

Série Bonne Ossature par Kim Fielding

Tome 1: Une bonne ossature

Dylan Warner, hipster maigrichon et discret, était le genre de gars à qui les autres hommes ne jetaient qu’un coup d’œil à peine, jusqu’à ce soir où ses indiscrétions avec un bel inconnu ont fait de lui un loup-garou. Désormais, en dépit d’un léger handicap capillaire, il ne veut qu’une chose : vivre une vie ordinaire (tant pis pour la solitude) en tant qu’architecte. Il essaie de garder ses pulsions sauvages sous contrôle, mais après un nouveau fiasco évité de justesse, Dylan abandonne sa vie citadine et déménage en campagne, où il aura beaucoup moins de chance de blesser quelqu’un. Son nouveau chez-lui est une charmante maison en ruines mais au potentiel énorme, agrémentée d’une ancienne plantation de sapins de Noël, et d’un voisin solitaire : le sexy et rustique Chris Nock.

Dylan engage Chris pour l’aider à rénover le corps de ferme et découvre rapidement que ses hypothèses concernant son voisin sont fausses… et qu’il aimerait beaucoup voir Chris devenir partie intégrante du décor de sa vie et de sa maison. Entre devoir faire ses preuves face à son patron, les attraits séducteurs de son dangereux ex-amant, et ses expériences limitées en amour, Dylan a beaucoup de mal à s’exprimer : comment pourrait-il lancer la conversation sur son besoin mensuel de hurler à la lune ?

 

Tome 2: Une bonne fondation

Cela fait plusieurs semaines que Dylan Warner a tué Andy, le loup-garou dément à l’origine de sa lycanthropie, quand celui-ci a essayé de s’en prendre à Chris Nock. L’architecte et l’homme à tout faire continuent de rénover la vieille demeure tout en posant les fondations de leur relation. Ils viennent tous deux de milieux très différents, et ni l’un ni l’autre n’a eu d’histoire sérieuse auparavant, alors avancer main dans la main est un défi en soi, sans même compter sur le fait que Dylan se transforme en monstre une fois par mois.

Pour couronner le tout, la maison de ce dernier est hantée, et le passé des deux hommes est bien décidé à les rattraper. Pour bâtir une relation solide et durable, ils vont devoir faire front ensemble à leurs problèmes.

 

Mon avis:

Cette romance lie le paranormal à la vie de deux hommes lambdas. La différence qu’il y a avec cette série et une romance métamorphe comme on a l’habitude de lire est qu’on ne parle pas de meute, de puissance, mais d’individus. On parle de deux hommes qui ont chacun de lourds secrets, de deux solitaires. Il s’agit d’une romance sur l’acceptation de l’autre au-delà de ces apparences.

Dans le tome deux, l’auteure renforce cette idée d’acceptation. Le manuel des loups-garous n’est fourni ni aux protagonistes ni au lecteur. L’auteure nous apprend qu’une relation de couple fonctionne de la même façon que des humains ordinaires, avec une bonne ossature que construisent de bonnes fondations avec le temps. Elle met le doigt sur les ravages de l’enfance sur l’adulte, sur ce passé douloureux qui nous amène à nous méfier. Elle nous laisse avec ce message: on ne choisit pas sa famille de sang, mais on peut choisir celle du cœur.

En résumé, une plume qui nous fait vivre une intrigue et ses péripéties. Une plume qui par de simples mots met le doigt sur des maux qui sont nous parle. Une romance réussie.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, faux semblants, romance métamorphe, série
Série: Reines-Beaux |

Une chanson pour toi par K-LEE KLEIN

Mon synopsis:

Après l’obtention de son diplôme en psychologie, JT fuit sa famille et ce monde d’apparence qui ne supporte plus. Il enchaîne les petits boulots, afin de trouver sa place dans ce monde.

 

Brett, lui est en plein deuil. Cela fait trois ans que Walt est parti, pourtant il se renferme sur lui un peu plus tous les jours et refuse toute aide de l’extérieur hors mis sa Mama et son contre maître et ami.

Alors quand sa mère débarque un soir et lui impose JT pour l’aider au ranche, Brett se voit contraint d’accepter. Au fur et à mesure, les deux hommes vont apprendre à se connaître, à s’ouvrir à l’autre.

Ils se rendent compte qu’ils ont un point commun: ils fuient cette vie.

Mais quand JT s’abandonne à son envie de découvrir ce qui fait tiquer son patron, sa patience et son soutien réussiront-ils à faire baisser les murs que Brett s’est construits afin que JT puisse ouvrir son cœur à nouveau ?

 

Mon avis:

Une très jolie romance sur le deuil, sur la difficulté de continuer sa vie après la disparition de l’autre et la place que le nouveau partenaire doit se faire. L’histoire se construit autours de la personnalité des personnages. Sans trop en faire, on suit les différentes étapes du deuil, pour au final reprendre sa vie en main. Une histoire bouleversante.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: cow-boys, deuil
Série: Reines-Beaux |

Loup par Nathalie MARIE

Mon synopsis:

Yanael est un jeune loup garou qui a été exclu de sa meute. Battu et laissé pour mort à cause de son homosexualité, il survit depuis deux ans, caché de tous.

Mais Yanael n’est pas qu’un simple loup garou. Il a des pouvoirs qu’il tait aux yeux de tous pour sa propre survie. Car il n’est ni dominant, ni soumis, il revendique son libre arbitre et a une relation très spéciale avec son loup, prénommé Loup. Mais face à ces craintes et angoisses, il va devoir s’ouvrir aux autres afin d’apprendre à contrôler ses pouvoirs.

Alors quand un autre loup, Adam, impose sa dominance sur ce jeune loup qu’il revendique comme sa destinée, Yanael et lui vont devoir trouver un équilibre. Toute la difficulté est qu’Adam est un dominant ultra possessif et protecteur. Yanael, lui est son opposé, il ne souhaite qu’une chose: la liberté de pensée et de choisir.

Leur avenir ne sera pas tout rose. Ils vont devoir apprendre à s’aimer et se respecter tel qu’ils sont.

 

Mon avis:

Oui je suis une grande fan de l’écriture de cette auteure, mais c’est une première dans ce genre. J’avoue avoir adoré ce roman. Nathalie MARIE par ses mots arrivent, une fois de plus à nous faire vivre les péripéties de Yanel, et nous apporte une paix intérieur quand elle décrit son lac. Bref, on est transporté dans cette aventure et on a beaucoup de mal à lâcher le livre, car dès les premiers chapitres, on s’attache à ces personnages.

Un réel bijou, un moment de détente, un voyage dans la lecture… un réel moment de plaisir dont il ne faut surtout pas se priver!

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: romance métamorphe
Série: Reines-Beaux |

L’attente par Nathalie MARIE

Mon synopsis:

L’attente est non pas la suite mais le complément de « Mon ciel dans tes yeux ». En effet, cette fois Nathalie MARIE nous fait vivre l’histoire d’amour entre Leandre et Sasha à travers les yeux de Sasha.

Comme toujours, le livre complète parfaitement le premier, met en lumière la situation désastreuse où se trouve Sasha quand il va rencontrer Leandre. Nous allons découvrir par quelles épreuves le jeune homme doit passer pour acquérir sa liberté et comment il va vivre cette Attente pour pouvoir vivre avec cet homme aux yeux d’émeraude qu’il aime tant.

 

Mon avis: 

Un récit poignant, brutal, réaliste, ce qui se cache derrière certaines façades trop bien entretenu; la violence, l’alcoolisme, ou comment rendre son propre enfant son esclave… Comment avec de la volonté et l’amour de celui qu’on aime on peut voir un avenir.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: drame psychologique, romance young adult
Série: Reines-Beaux |

Mon ciel dans tes yeux par Nathalie MARIE

Mon synopsis:

Leandre, jeune étudiant en première est un doux rêveur. Sa passion, le ciel, à un tel point qu’il n’a pas de concentration en cours de math. Afin de rectifier ces lacunes, son professeur va lui proposer des cours particulier avec un élève de terminal.

Jusque là tout va bien. Problème? le jeune étudiant qui va lui dispenser les cours est son pire cauchemar. Sasha, son voisin. Ce beau jeune homme, aux yeux couleur du ciel qui l’attire depuis ses 15 ans et qui l’évite depuis ne sachant si cette attirance est réciproque.

Au fil des cours donnés, Sasha et lui vont apprendre à se connaître, et de fil en aiguille à tomber amoureux.

Malgré problèmes familiaux de Sasha, les parents de Leandre vont tout faire pour que le jeune homme puisse acquérir sa liberté et vivre son histoire d’amour avec leur fils. Leandre va se battre pour avoir un avenir, si possible en commun avec son bel amoureux.

Leur histoire va connaitre bien des tracas, et les mettre à l’épreuve des sentiments qu’ils ont l’un pour l’autre.

 

Mon avis:

Un récit lu à travers les yeux de Leandre, plein de tendresse mais aussi de colère face à la violence que vie Sasha au quotidien. Un récit qui nous transporte, qui nous fait vivre leur histoire presque jour après jour. Une attente tout le long de la lecture pour savoir comment ils vont s’en sortir.

Nathalie Marie une fois de plus, nous fait vivre une histoire d’amour à travers les yeux de celui qui la vie.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: drame psychologique, romance young adult
Série: Reines-Beaux |

L’amoureux – Tome 2 par Nathalie MARIE

Mon synopsis:

Dans ce deuxième tome, en le retrouve enfin, Lui!

Lui nous raconte son histoire avec son Amoureux, son étudiant, à travers ses yeux, avec ses sentiments.

Il nous explique le chemin au combien douloureux qu’ il va devoir traverser face à ce coup de foudre pour son étudiant, avant et après ce mariage non désiré mais qu’il ne peut refusé, face au poids et aux obligations de sa famille.

Il va nous raconter comment l’amour qu’il lui porte va le changer à tout jamais, et que cet amour peut le sauver d’une vie déjà définie par les autres contre sa volonté. Comment il va se battre pour montrer au monde ce qu’il est lui et cette fierté d’être avec l’être aimé.

 

Mon avis:

Toujours aussi juste, franc et douloureux, ce deuxième tome est purement une merveille. Il complète le récit de cet amoureux dans le tome 1. Coup de cœur assuré.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: romance young adult
Série: Reines-Beaux |