Âmes sœurs en escale par Mathieu Bonneau

Synopsis:

C’est par la mort d’une personne, qui leur est chère, qu’Antoine et Laurent seront forcés de découvrir ce qu’ils ont dans le ventre, qui ils sont réellement à travers cette épreuve difficile de la vie. Le deuil qu’ils entameront, chacun à leur manière, les mènera à la croisée des chemins ; Pour Antoine qui est voué à un brillant avenir en journalisme, tout semble tracé d’avance, pourtant, il voit son univers chamboulé par l’arrivée d’un inconnu dans sa vie. Laurent, lui, se lance dans l’autodestruction, tête première jusqu’au fond du gouffre. Antoine devra faire face à de nombreux changements tout en soutenant son meilleur ami, son frère, dans ses souffrances. Chaque être humain vit son passage à l’âge adulte différemment, pour Antoine et Laurent aucun retour en arrière ne sera possible.

Mon avis:

Le synopsis résume très bien cette histoire… je n’en rajouterai pas afin de ne pas spolier. Je vais plutôt vous donner mon ressenti à chaud.

Que dire ? L’auteur nous propose un drame bouleversant et pourtant qui fait écho à un quotidien qu’on a tendance à taire… Comment réagir face à la perte d’un proche abruptement ? Voici la problématique de cette histoire. Et je peux vous dire que cela secoue !

Mathieu Bonneau met en avant cette jeunesse à l’aube de l’âge adulte, ces jeunes hommes et femmes qui profitent de leur vie, se pensant invisibles, se moquant ouvertement des dangers et de ces conséquences…

Antoine et Laurent, dix-neuf ans vont subir cette perte incommensurable et se perdre. Nous allons les suivre dans cette reconstruction. Leurs chemins seront semés d’embuches, chacun réagissant à sa façon à leur deuil. L’un et l’autre vont naviguer entre passé et regrets et ce futur qui leur tend les bras, mais qui s’accompagne aussi d’angoisses.

Cet évènement leur enlèvera leur innocence certes, mais leur permettra aussi de se remettre en question, se reconstruire, évoluer et façonner des adultes qui s’assument. Ils vont devenir les acteurs de leurs propres vies en faisant des choix.

En clair, Mathieu nous offre une leçon de vie, un roman bouleversant sur des âmes sœurs en escales… un coup de cœur pour ces protagonistes aux combien attachants et un coup de foudre pour cette plume.

Petit bonus : le langage parlé… Nous avons affaire à un auteur canadien qui nous offre un vrai voyage linguistique. Je me suis régalée de découvrir ces expressions typiquement canadiennes, mais aussi ces us et coutumes… Nous partons en escale au Québec avec ce roman et ça aussi, c’est du pur bonheur.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 

 


Genre: amitié / amour, deuil, drame psychologique, Le temps des choix, romance young adult, traumatismes du passé
Série: Homoromance éditions |

L’Acrobate par Agnes Moon

Synopsis :

L’Acrobate est un voleur professionnel qui a des dizaines de cambriolages à son actif, mais lorsqu’il se retrouve pris au piège dans l’immense demeure d’un homme mystérieux, aussi séduisant que mortellement dangereux, il comprend que la police pourrait bien être le cadet de ses soucis.
Vincent de Saint-Bonnet est incroyablement riche, cache de nombreux secrets, et tient peu à la vie. Un petit voleur grossier aux splendides yeux bleus pourraient bien être exactement ce dont il a besoin pour apporter un peu de lumière à la grisaille de son interminable existence.

Un voleur à la recherche d’une précieuse dague, un marchand d’antiquités âgé de plusieurs siècles et pour qui l’arme a une. . . valeur inestimable. Chacun poursuit un but précis que rien ne l’empêchera d’atteindre. Pas même l’incroyable attirance qui s’empare d’eux et les entraîne dans un duel dont les armes sont les mensonges et la séduction.

Mon avis :

Liam, un gosse des rues, devenu par la force des choses un Arsène Lupin au grand cœur. Il joue le rôle du plus fort, celui qui résolve tous les problèmes, même dans les situations les plus pourries auprès de son frère de cœur au point de réaliser un cambriolage dans une villa dont le propriétaire n’est autre qu’un riche antiquaire e au sujet duquel on raconte des histoires sanglantes et inquiétantes. Mais les apparences sont souvent trompeuses…

Vous devinez que ledit cambriolage ne va pas se passer comme Liam l’avait prévu. Captif de son geôlier, notre acrobate va se retrouver à devoir se soumettre à cet homme à l’aura dangereuse. Ce qui au départ n’était qu’une relation sado masochiste va alors prendre une tout autre dimension… qui va grandement les remettre en question.

Le personnage de Liam m’a autant attendri qu’il m’a fait rire de par sa répartie très franche. En revanche, Vincent m’a un peu plus contrarié. Au vu du passif de ce personnage, je m’attendais à un homme moins « doux » avec son prisonnier au début de leur rencontre. Tout s’enchaine trop rapidement ce qui fausse quelque peu les véritables sentiments de Vincent vis-à-vis de Liam. On peut aussi relever quelques incohérences vis-à-vis du Clan ce qui ne fait que renforcer notre sentiment d’une romance un peu trop « linéaire ». L’histoire aurait pu être plus approfondie.

En conclusion, je dirais que cette romance réunit les fondamentaux : des malentendus, de l’humour et des sentiments forts. Mais ces incohérences et les coquilles me laissent quelque peu mitigée.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, Fantaisie, faux semblants, seconde chance
Série: Auto édition |

Un camion à la croisée des chemins par Cathy Devignard

Synopsis:

Chris est, ce qu’on pourrait appeler, un vieux loup solitaire. Il s’est isolé du monde dans son camion le jour où Marie l’a quitté, jusqu’à cet instant où une rencontre improbable vient bouleverser sa vie.
De quelle origine est le lien qui vient enchaîner Chris à Mattia, jeune gay tombé du ciel, à l’âme sensible et tourmentée ?
C’est le début d’un questionnement pour Chris, sur ses sentiments, et la découverte d’un autre et de lui-même. Un jour il a aimé, comme tout le monde, mais peut-on aimer différemment ?
Il nous entraîne à travers les pays d’Europe, nous livrant ses émotions, ses doutes et ses craintes. Il n’est plus seul.
Et si le bonheur était au bout de la route ?

 

Mon avis:

Un sublime histoire qui part d’une question toute simple: « et si l’un de mes enfants était homosexuel ? ».

De ce questionnement est né ce sublime roman révélant la dure réalité à laquelle sont confrontés les jeunes homosexuels dans leur quotidien.

Celui d’un environnement familiale où les préjugés ont à la vie dure… Le rejet d’un parent qui s’impose sans même prendre le temps de se demander si ce rejet ne lui fera pas perdre son enfant…

Celui de l’environnement du monde du travail. Cathy DEVIGNARD n’a pas donné à Mattia le chemin le plus facile. Le monde des chauffeurs routiers fait parti des métiers où le machisme et la testostérone ne peuvent juger un homosexuel comme un sous homme. Un préjugé qu’elle balaie d’un revers de la main de la manière la plus efficace: elle nous montre qu’être homosexuel n’empêche pas un homme de travailler, apprendre et faire comme un hétérosexuel voir mieux.

De plus, il y a toute une remise en question sur cette relation entre Chris et Mattia. En effet, se découvrir attiré par un homme, de surcroît avec une différence d’âge est difficile à gérer. Mais une fois encore, l’auteure nous met en avant ce préjuger des homosexuels volages est complètement faussée.

Une relation est la même pour un hétéro ou un homo. Elle connait des questionnement, une évolution, un épanouissement … les épreuves sont les mêmes, les questionnements aussi. Les sentiments de jalousie, de protection, d’affirmation sont là aussi les même.

En bref, ce roman qui donne un grand coup de pied à tous ces préjugés. Et le défi est plus que relevé.

 

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: homophobie, Le temps des choix, métier
Série: EDITIONS GAIES ET LESBIENNES |

Les aventures singulières par Hervé Guibert

Synopsis:
Ce pourrait être un roman, finalement, puisqu’il n’y a qu’un seul personnage, tout au long, qui en rencontre d’autres. Des errances, des effusions, des voyages, des coups de cœur. Mais il y a aussi des interstices, des sautes de temps entre les histoires, et ce sont plutôt les épisodes d’une vie arrachés à la longue trame du journal intime. Tout ce qui a fait exception au quotidien, dans un laps de trois ans, et qui l’a déséquilibré, menacé… (H. G.)

Mon avis:
Je l’avoue, j’étais curieuse de découvrir cet auteur dont j’avais entendu parler. En me lançant dans cette lecture, je ne m’attendais pas à ça. Ce livre n’est pas un roman, mais un recueil d’histoires contées… la question qui ressort est : imaginaire ou réalité ? C’est là la force de la plume de l’auteur… il nous embarque dans ces moments de vie volés… tel un journal intime.
C’est une expérience littéraire à faire. Un style différent de mes lectures habituelles, mais une plume fine, des descriptions poétiques, des sentiments affirmés… Il en ressort une certaine poésie.
Une belle découverte.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: faux semblants, Nouvelles, recueil
Série: Minuit |

L’ange de l’histoire par Rabih Alameddine

Synopsis:

Le portrait bouleversant et tout en finesse d’un homme hanté par les souvenirs et par deux voix, celles de Satan et de la Mort, qui se disputent son âme.

Le temps d’une nuit, dans la salle d’attente d’un hôpital psychiatrique, Jacob, poète d’origine yéménite, revient sur les événements qui ont marqué sa vie : son enfance dans un bordel égyptien, son adolescence sous l’égide d’un père fortuné, puis sa vie d’adulte homosexuel à San Francisco dans les années 1980, point culminant de l’épidémie du sida. Mais Jacob n’est pas seul : Satan et la Mort se livrent un duel et se disputent son âme, l’un le forçant à se remémorer son passé douloureux, l’autre le poussant à oublier et à renoncer à la vie.

 Mon avis:

Un style qui nous sort de nos habitudes. On aime ou on déteste, car c’est avant tout une introspection sur un homme à la dérive qui nous retrace une vie tumultueuse des bas-fonds de son enfance, à ses années Sida et la perte de ses proches…  Jacob, poète est à la limite de la schizophrénie, car le Malin lui parle.

En effet, l’auteur nous offre plusieurs points de vue : celui de Jacob et de ses ressentis, mais aussi celui de la Mort et de Satan qui l’attendent dans le salon de son appartement… On alterne notre lecture entre souvenirs de Jacob et sur l’âme de celui-ci selon ces deux êtres célestes…

La lecture est difficile de par cette alternance entre souvenirs et interrogations. C’est cruel, c’est même perfide et pourtant c’est une réalité… Beaucoup de thèmes de société sont abordés : la mort, l’amour, le sida, l’homosexualité, la religion…

Je peux difficilement dire que c’est un coup de cœur. Mais c’est une lecture qui m’a bousculé. Comme je l’ai dit plus haut, on aime ou on s’arrête en cours de route. Pour ma part, je n’ai pas réussi à lâcher le livre avant sa fin. Un mot résume ma lecture : troublant.

À vous de vous faire votre propre avis.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: drame psychologique, historique, maladie, religion, traumatismes du passé
Série: 10 X 18 |

Cover Me – L’intégrale par L.A Witt

Tome 1: Protéger

Lorsque Nick Swain, secouriste paramédical, se rend sur les lieux d’un accident dans un quartier malfamé, son monde s’en retrouve sens dessus dessous. Sa vie par deux fois menacée, des accusations de racisme et de négligence médicale… Nick en perd le sommeil. Quoique, après avoir été propulsé dans le chemin, et les bras, du beau détective Andrew Carmichael, Nick ne risque pas de dormir de sitôt…

Les nuits torrides s’enchaînent, et Nick relâche peu à peu la pression. Mais le sexe ne résout pas tout. Entre les médias qui ne lui laissent pas une seconde de répit et la ville qui scrute ses moindres faits et gestes, Nick en vient à se demander si le destin n’a pas une dent contre lui.

 

Tome : Convaincre

Une scène de crime où plusieurs meurtres ont été commis se révèle particulièrement macabre, même aux yeux d’un vétéran tel que l’inspecteur Brian Clifton, qui est stupéfait de constater la ressemblance troublante entre l’une des victimes et son petit ami, James. Le nombre de corps s’amoncelle en même temps que les similitudes… et les preuves désignant James comme le meurtrier.
James n’est plus honnête avec lui depuis longtemps, bien avant la fusillade. Il se montre évasif, sans parler de ce tout petit détail qu’il a omis d’avouer à Brian concernant son occupation de dealer de drogue accro au jeu.
Il n’est certes pas le meilleur petit ami au monde, mais il supplie Brian de le croire quand il lui dit ne pas être le tueur. D’ailleurs, qui que soit le coupable, il est évident qu’il souhaite finir ce qu’il a commencé, et Brian est le seul en qui James ait confiance.
Mais jusqu’où Brian est-il prêt à aller pour protéger un homme qu’il ne connaît sans doute même pas ?

 

Tome 3: Retrouver

L’inspecteur Andrew Carmichael et le secouriste paramédical Nick Swain ont échappé de justesse au fou qui harcelait Nick, manquant de peu d’y laisser la vie. Quelques mois plus tard, les cicatrices physiques n’ont pas tout à fait guéri, sans parler des dommages émotionnels. Culpabilité persistante et ressentiment menacent de détruire leur relation, mais Andrew n’est pas prêt à baisser les bras. Il a déjà failli perdre Nick une fois, il ne l’abandonnera pas sans se battre.

Dans un effort ultime pour rester ensemble, Andrew suggère de partir en week-end, mais cela suffira-t-il à trouver une raison pour sauver leur relation?

Ou est-il temps de laisser partir Nick?

 

Mon avis:

Par cette intégrale, l’auteure met son lecteur dans la peau d’une victime collatérale puis dans celle d’un inspecteur de police. Tous les ingrédients pour que le lecteur ne puisse plus lâcher le livre y sont : des métiers glamour, mais risqués et des intrigues qui nous laisse palettant quand la vérité nous explose à la figure. On est tenu en haleine tout le long du roman, pris par cette tension insoutenable.

La manière dont elle nous fait le récit de ces deux cas de figure se complète de façon à ce que nous ressentions toutes les implications liées à ces affaires. Rien n’est enjolivé, rien n’est laissé au hasard. Elle arrive à lier avec aisance les répercussions d’un métier à la vie privée. Pour nous, commun du mortel, être ambulancier ou flic, c’est glamour. Ils ont des uniformes, ils vivent, respirent pour protéger et sauver des innocents. Il est rare de voir l’envers du décor. Nous avons un descriptif très détaillé des répercussions de ses hommes et femmes sur leur santé mentale qu’ils subissent et les conséquences sur leur vie privée. Sur ces conjoints à qui ils ne peuvent pas parler des horreurs qu’ils voient. Les syndromes de stress post-traumatiques ne sont jamais très glamour pour l’image donnée au public, mais c’est leur quotidien.

Cette intégrale nous livre un vrai témoignage sur la réalité de ces métiers et le respect que nous devrions avoir en pensant à eux. On comprend bien que c’est plus qu’un métier pour eux. Ce sont des professions de foi qui passent avant leur propre bien-être. Le tome 3 est le final qui renforce le poids des deux premiers tomes. Non, tout n’est pas rose quand on débute une relation basée sur un évènement traumatisant. L.A WITT refuse de donner à son lecteur le happy end trop souvent utilisé dans nos romans. Non, elle démontre une fois de plus que personne n’est à l’abri d’une remise en question sur soi-même. Puis- je rester avec lui, car il m’a sauvé la vie ? Pouvons-nous avoir un avenir avec ce métier ? La réponse dans l’intégrale….

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander. ( NB disponible en abonnement Kindle)


Genre: policier
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

A Foreign Feeling par Sawaën K.

Synopsis:

C’est l’été du renouveau, l’été de l’amour, l’été du changement.
Durant ces quelques semaines, Alexandre découvrira ce que c’est d’aimer pour la première de sa vie et devra se battre pour préserver sa relation avec ce beau jeune homme venu tout droit des États-Unis.

Mon avis:

Cette novella est un véritable coup de cœur…

Alex, 17 ans d’une extrême maladresse au sens propre comme au figuré. Car il ne comprend pas cette attirance pour Keith… Ce mec l hypnotise dès le premier regard.

C’est doux, innocent et léger et pourtant il aborde un sujet tellement important dans la vie: le premier amour, celui pour qui on ressent tant de chose, celui qui marque, celui qui fait qu’ on est dans une bulle.  Mais voilà, vivre son premier amour est une chose. Être accepté par nos proches en est une autre. Ce qui au début était léger prend de plus en plus de lourdeur. L’auteure nous confronte à cette réalité, celle du regard qui sont, à cet âge les plus importants : nos parents. Être rejeté simplement car on tombe amoureux de la mauvaise personne est-il une raison valable? Comment faire face à cette attente, ce dénouement ? A quoi ou qui se fier ? Et plus important encore, comment gérer le « après », quand on assume qui on est? Tant de remise en question que nous vivons auprès d’Alex.

Une lecture douce, sensible, touchante… Une lecture à lire, à relire, à savourer comme un premier baiser.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, romance young adult
Série: Homoromance éditions |

Pourquoi pas nous? par Adam Silvera, Becky Albertalli

Synopsis:

Arthur est à New York pour l’été, en attendant de savoir s’il va être reçu à Yale. Lorsqu’il croise le chemin de Ben dans un bureau de poste, c’est le coup de foudre. Il y voit un signe du destin.

De son côté, Ben doute que le destin soit de son côté : il vient de rompre avec son petit ami, Hudson, et n’est pas vraiment prêt pour une nouvelle relation.

Pourtant, ni l’un ni l’autre ne parviennent à oublier cette première rencontre…

 

Mon avis:

Ce roman peut se diviser en trois parties: la première aurait pour thème les rencontres impromptues, inattendues mais qui par un simple regard change une vie. La seconde partie sont plus accès sur la découverte de l’autre, cette parade amoureuse : celle des hésitations, de l’anticipation, de la séduction. Enfin, la dernière partie est plus accès sur le « après ». Celle où l’on passe le cap de l’adolescence à celui des adultes, où des choix s’imposent, que les projets de vie ne vont pas forcément avec nos souhaits du moment.

Cette romance définit parfaitement les amours et coup de foudre de jeunesse. Celle de la première expérience des sentiments et de toutes les implications qu’elle entraîne… A a croisée des chemins, des décisions se prennent. Un couple se fait et se défait. C’est se que l’on appelle la vie. On grandit, on évolue. On comprend que rien n’est définitif mais que le temps d’un été, le destin peut marquer notre vie à tout jamais…

Une superbe Young romance à savourer.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

en ebook:
en broché:


Genre: romance young adult
Série: hachette romance |

Liens de famille et Liens du Coeur – recueil de nouvelles

 

Les recueils que vous tenez entre les mains sont nés de la volonté de lecteurs, passionnés de MM et de littérature LGBT+. Pour le sixième anniversaire de leur groupe, l’idée est venue de proposer quelque chose de différent à leurs membres : des livres recueillant des récits inédits autour du thème des liens de famille car le concept de famille n’est pas qu’une position binaire liée à la génétique ainsi que autour du thème des liens du cœur car l’amour n’a pas de limite de genre, de temps, ni de lieu..
Avec le soutien des auteurs, des illustrateurs et des correcteurs, ce projet a pu aboutir pour notre plus grand plaisir !

Tournez les pages de ce recueil de 80 000 mots, découvrez les univers vastes et riches d’auteurs exceptionnels qui vous feront vivre d’incroyables aventures en peu de pages.

 

 

Mon avis:

Le premier recueil pour sur le concept de la famille, filiale ou élargie. Les auteurs ont à cœur de mettre en avant cette peur viscérale de chaque individu face à cet aveu et les réactions de ceux qui sont, à leurs yeux, leurs repères : la famille. Cet instant est décisif où ils avouent qui ils sont… On nous met face à leurs peurs du rejet.

Le second recueil, lui se tourne vers ce sentiment si commun à tous : l ‘amour.
L’amour nous pousse à de grandes choses, à se révéler, s assumer, pouvoir enfin vivre librement ses sentiments envers l’être aimé. Mais l’amour a aussi des déclinaisons. L’amour est aussi synonyme d’une amitié forte, solide par laquelle on peut se livrer sans honte, sans appréhension.

Ils nous entraînent dans des instants de vie volés, des moments intimistes, des confessions… on nous fait face à une réalité sociétale : trouver leur place dans la vie même si celle-ci n’est pas « ordinaire », « classique », coutumière. Pour le coup, le format choisi, de par ces diversités de plumes, apporte encore plus de profondeur à chaque histoire. On s’identifie à ces personnages, on se remet en question, s’interroge sur leurs appréhensions justifiées. Ce recueil et le travail des auteurs ont pour but d’apporter ces questionnements et nous ne pouvons que constater que ça marche. Ce recueil est avant tout un appel à la tolérance, quelle que soit la génération concernée. C’est en cela qu’on ne peut que saluer l’initiative.

En clair un recueil qui prône encore et toujours l’acceptation de soi, décider de se libérer de ses contraintes que la société et le plus important : que l’amour reste l’amour.

Un moment de lecture qui nous transporte.

 Rappelons que tous les bénéfices iront à l’association MAG Jeunes, qui défend une cause qui leur tient particulièrement à cœur.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, homoparentalité, Le temps des choix, recueil, seconde chance
Série: Books on Demand |

Son Omega de Substitution : Une Histoire Omegaverse par Kelex

Synopsis:

Gray Tomlinson est un omega. Il est convaincu qu’il restera toute sa vie non accouplé. Dans la trentaine, il n’a encore été revendiqué par personne et, sans perspectives, il vit confiné le quartier Omega, où il est certain de finir par mourir seul.

Lorsque son frère aîné, Silver, et son alpha perdent la vie dans un tragique accident, les neveux de Gray intègrent son petit monde isolé. Sans alpha, il sait qu’il a peu de moyens pour subvenir aux besoins des garçons. Le seul choix qu’il peut tolérer est d’offrir ses services en tant qu’omega de substitution.

À l’instant où il rencontre Jamie, un omega stérile désespéré à l’idée d’avoir un enfant, il ressent un lien comme jamais il n’en a ressenti auparavant. C’est le coup de foudre fraternel au premier regard, et Gray décide que Jamie est le bon, acceptant de porter son enfant, conçu avec son alpha, Rohan.

Lorsque les circonstances changent, Gray doit faire face à de nouveaux défis, une nouvelle amitié et une bataille pour la vie qui grandit en lui. Après tout, peut-être qu’il y a un alpha pour lui quelque part…

 

Mon avis:

Voici une omégaverse quelque peu différente de celles que j’ai eu l’opportunité de lire jusqu’alors. Ici, rien n’est rose, bien au contraire. L’auteur met en avant un tout autre sujet : le deuil, la perte d’un être cher, en l’occurrence un parent. Le sujet est sublimement bien traité. On découvre le parcours de Gray, cet oncle complètement dépassé par la situation qui décide de faire tout ce qui en est son pouvoir pour mettre à l’abri ses neveux du besoin. C’est, dans ce contexte, un réel don de soi, mais aussi une remise en question sur ses choix.

Y est aussi abordée la question d’un « porteur d’enfant », pour un couple qui ne peut enfanter. Certes c’est une omégaverse, mais on peut très bien transposer cette histoire à notre quotidien : celui d’un couple dont la femme est stérile ou pour un couple homosexuel en recherche d’une mère porteuse. L’auteur met en avant toutes les questions, tous les cheminements amenant à une telle décision.

On s’aperçoit que cela soit pour un couple ou pour le « porteur » ce choix n’est en rien évident et a quelque soit les choix, une incidence sur ces personnes. Que le lien entre le couple et le « porteur d’enfant » n’est pas qu’une transaction mais quelque chose de plus intime et tendre. Que la société les juge trop facilement pour une décision qui ne regarde que les protagonistes. En clair, une sublime histoire de seconde chance, celle de faire un choix, l’opportunité de réaliser un souhait. Faire acte d’un don de soi et célébré la vie. Un sujet d’actualité.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, deuil, homoparentalité, Le temps des choix, omegaverse, seconde chance
Série: Auto édition |