Vers le monde bleu par Guy BORDIN

Synopsis:

Début des années 1990. Un jeune Français est depuis toujours attiré par certaines contrées de l’hémisphère austral, mais son esprit trop raisonnable l’empêche de s’y aventurer.

Puis, les circonstances font qu’il s’embarque pour les antipodes de ses destinations rêvées. Un monde peuplé de figures du passé et de peuples anéantis prend alors forme sous ses yeux, tandis que trois hommes lui montrent le chemin, doublant le périple géographique d’une initiation amoureuse.

Un roman aux descriptions généreuses, par lesquelles l’auteur partage ses passions pour l’ethnologie et l’histoire. Une invitation au voyage et à la découverte.

Mon avis :

Vers le monde bleu est plus qu’un roman. C’est une quête, quête d’un message universel et pourtant ignoré de tous… Vous l’aurez compris, j’ai été bouleversée par ma lecture, chose hyper rare je le ferais remarquer. Un énorme merci à l’auteur de ce cadeau. J’attends le prochain avec impatience.
Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.
sur le site de l’éditeur:
https://latremie.com/livre/vers-le-monde-bleu/
sur Amazon:

 


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, choc des cultures, contes et légendes
Série: Les Editions La Trémie |

Ellà – les Chroniques adelphiques par Liza Rine

Synopsis:
Ellà a la prestance des danseurs de tango passionnés et la gouaille des titis parisiens, c’est dire s’il est difficile de lui résister. Dans cette tranche de vie, elle escamote sa vie passée dans un tourbillon de pas glissés sur les parquets lisses des salles de bal.
Mon avis:
C’est l histoire d une personne née garçon mais qui au fond a toujours été fille. C’est l histoire d un être humain qui refuse de se voir estampillé d’une étiquette sur son apparence ou sa sexualité.
Plus qu’une lecture c’est un témoignage, la confession d un cheminement de celle en devenir, celui d’Ellà qui nous livre avec justesse sa vulnérabilité.
Comment définir ma lecture ? Des rires. Oui, l autrice réussit le pari fou de nous confier ses maux de manière drôle et émouvante. On ne lit plus, on partage. Telle une conversation avec une amie, le temps s arrête et on savoure l instant présent. Une histoire bouleversante de par sa véracité.
Merci pour ce moment.
Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

Série: Les éditions la Trémie |

Ils vont tuer vos fils par Guillaume Perilhou

Synopsis:

Guillaume, 15 ans, vit plus fort que les autres. Qu’est-ce que cela peut bien faire, qu’il mette des robes et danse devant sa webcam?? qu’il tombe amoureux de François et de Mathis et de Jordan?? Si sa mère a baissé les bras, la juge des enfants, elle, ne s’en laisse pas conter?: Guillaume est envoyé en foyer puis en hôpital psychiatrique. Là-bas, sa vie change – fini les talons aiguilles de son alter-ego Raffaella, place aux médicaments et aux électrochocs. Mais même dans la léthargie de l’asile, le coeur de Guillaume bat plus vite que la moyenne et s’emballe pour un autre patient. Les deux garçons, affamés de liberté, s’en iront la dérober.   Dans ce premier roman effréné, le héros flamboyant de Guillaume Perilhou a la fureur de vivre. Roman d’amour, étude sociale et quête identitaire poétique, la plume incisive de Perilhou démasque tout sur son passage.

Mon avis :

Attention, ce livre est pour un public averti!  C’est une étude sociologique limite philosophique. Il est question d identité, de liberté, d être ou de paraître. Tout est une question de définir son « soi » et comment les autres le perçoit. On parle de garçons atypiques, de garçons qui ne rentrent pas dans le moule, qu’on forcé à aller contre leur nature.

Ce roman est un vent de liberté, aussi éphémère que cruel.

 C’est bouleversant, dérangeant, palpitant. Je pense que c’est un roman à ne pas mettre dans toutes les mains de part les sujets abordés mais … C’est !
Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, drame psychologique, faux semblants
Série: ‎ L'OBSERVATOIRE |

Série Passion par Leta BLAKE

Tome 1: La montée de la passion: Passion #1

Un jeune alpha lascif trouve son âme sœur dans un oméga plus âgé avec un passé. Le professeur Vale Aman s’est construit une belle vie. Oméga non lié dans la mi-trentaine, il a depuis longtemps perdu tout espoir de rencontrer un alpha compatible, sans parler de son âme sœur. Il s’épanouit dans sa carrière, sa poésie, son chat et ses amis. Lorsque Jason Sabel, un alpha beaucoup plus jeune, laisse son empreinte sur Vale de manière choquante et publique, des désirs ardents sont déclenchés qui ne peuvent pas être ignorés. Combattant leurs puissants désirs sexuels, Jason et Vale doivent accepter de se lier avant de pouvoir consommer leur passion. Mais pour Vale, être avec Jason signifie renoncer à son indépendance et placer son avenir entre les mains d’un alpha non testé – ainsi que de faire face aux cicatrices de son propre passé tumultueux. Il n’est pas certain que cela en vaut la peine. Mais Jason n’abandonnera pas son âme sœur sans se battre.

Tome 2: La passion de l’Alpha

Un jeune alpha désespéré. Un autre plus âgé avec un complexe du héros. Un amour interdit qui ne peut être nié.

Le jeune Xan Heeles sait qu’il ne pourra jamais avoir ce qu’il veut vraiment : une histoire d’amour passionnée et un « ils vécurent heureux pour toujours » avec un autre alpha. Non seulement c’est interdit par les croyances, mais de tels agissements sont également illégaux.

Urho Chase est un alpha d’âge moyen avec un passé tragique. Prudent, toujours en contrôle, inébranlable, ses amis le qualifient de vieux jeu et guindé. Quand Urho découvre un aspect dangereux de la vie de Xan qu’il n’avait jamais envisagé, son monde est chamboulé et il est consumé par le désir. Les coutures soigneusement cousues qui l’empêchaient de s’effondrer après la perte de son oméga et de son fils s’effilochent – tout comme lui.

Mais pour s’aimer et bâtir une vie ensemble, Xan et Urho risquent une chute désastreuse. Avec le support et l’acceptation de Caleb, l’ami oméga asexuel et aromantique de Xan, ils doivent trouver la force d’accepter le danger et de fonder la famille qu’ils méritent.

Tome 3: Une passion amère

Un oméga enceint coincé dans une situation désespérée, un alpha sans attache qui a beaucoup à se prouver, et un amour inattendu qui pourrait les sauver tous les deux.

Kerry Monkburn est sous contrat d’un alpha brutal en prison pour des crimes violents. Maintenant enceint de l’enfant de l’alpha, il vit dans les hauteurs de la montagne, bien au-dessus de la ville qui l’a jadis attiré avec des promesses de vie meilleure. Endurant l’amertume et la peur, Kerry envisage de mettre fin à sa vie de ténèbres, mais le destin intervient.

Janus Heelies a commis des erreurs dans le passé. Dans un effort de rédemption, l’intégrité est devenue son mot d’ordre pour l’avenir. Suivant une formation d’infirmier auprès du seul médecin prêt à l’embaucher, Janus est résolu dans ses intentions : il vivra sagement dans les montagnes et évitera toute liaison inappropriée. Mais il n’anticipe pas l’attirance que Kerry exerce sur son cœur et son esprit.

Alors que la question de la santé et de la sécurité de Kerry prend une tournure explosive, seule l’intervention du destin permettra à ces hommes désespérés de connaître une fin heureuse.

Mon avis:

Cela pourrait être une simple romance entre un alpha et un oméga. Cela pourrait être une histoire où les attentes de la société et des lecteurs la définisse. En réalité il n’en est rien. C’est avant tout une romance sur les sentiments, les ressentiments, le poids des attentes, la pression de notre environnement pour définir ce que nous sommes et ce que nous attendons de nous. Voilà une romance qui nous chamboule. Car plus qu’une romance, on parle de deux êtres qui sont liés mais que tout oppose. On parle de deux hommes qui ont 16 ans de différence et c’est là toute la différence. L’un à l’enthousiasme, des idées romantiques, des attentes de son couple que nous avons tous au passage à l’âge adulte, alors que l’autre a un passé, une vie derrière lui. L’un est encore dans l’innocence alors que l’autre a vécu et doit vivre avec ses erreurs de jeunesse. Rajoutez à cette équation le poids de l’entourage, des attentes sociétales et des à priori et jugements mal placés et vous aurez là une idée de ce livre. C’est un réel coup de cœur pour moi qui ne m’attendais pas du tout à ce genre de romance.

Le deuxième tome aborde un autre sujet, celui des différences, des êtres « anormaux ». Cela peut prêter à sourire et pourtant, à traverse cette nouvelle omégaverse, l’auteure met en avant le poids de la société, des conventions et de la religion. Elle aborde des sujets qui font échos à notre propre société avec justesse: la transidentité, l’asexualité et le deuil en laissant à chacun une voix. un savant équilibre qui nous emporte dans ce polyamour. C’est le plus sombre des trois tomes. Une majorité de l’histoire est sombre, violente et pourtant criante de vérité.

Enfin le dernier tome est une surprise… Des personnages que nous avons entrevus, sans forcément s’y attacher et pourtant. A l’image de l’histoire, nous apprenons à les connaître, à voir au delà de leur apparence. Tout n’est que vulnérabilité et douceur. Ici est abordé un sujet lourd, celui des grossesses non désirées et ce choix de ce qui doit être fait. On nous confronte à nos croyances, aux pensées moralisatrices. Chacun a son avis sur la question et pourtant, on arrive à se remettre en question. Voilà la force de ce dernier tome: laisser une fois encore la possibilité à chacun de donner son avis, son ressenti, essayer de comprendre avant de juger et surtout accepter son choix, quel qu’il soit.

On s’attend à un conte de fée mais Leta Blake nous remet les idées en place en nous prouvant que la vie ne l’est pas. Que la vie c’est des instants de bonheur mais aussi des malheurs, des expériences qui font ce que nous sommes. Que culpabiliser nous empêche d’avancer. Que l’amour c’est aussi accepter l’autre tel qu’il est. Un sublime message de tolérance sans pour autant imposer son point de vue. Ce n’est aucunement moralisateur. C’est un échange, un débat, des remises en questions.

Bref un travail d’écriture d’une justesse… On ne ressort pas indifférent de cette lecture.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, faux semblants, Le temps des choix, omegaverse, religion, sexualité différente, traumatismes du passé, trouple
Série: Juno Publishing |

Les tribulations d’Arthur Mineur par Andrews Sean greer

Synopsis :

Prix Pulitzer 2018. Arthur Mineur est en pleine crise existentielle. 50 ans, célibataire, il est l’auteur d’un roman qui l’a fait connaître, mais n’a depuis publié que des livres au succès mitigé. Le jour où il reçoit un carton lui annonçant le mariage de son ex-compagnon, il décide, pour y échapper, d’accepter les invitations d’obscurs festivals de littérature dans différents pays. C’est le début d’un périple littéraire, sentimental et humain autour du monde… Un roman où les difficultés et les obstacles de la vie se changent en bulles humoristiques à l’extraordinaire et salvatrice légèreté.

Mon avis :

L’histoire démarre à la réception d’une invitation pour le mariage de son ex-compagnon. À l’aube de ses 50 ans, Arthur mineur se voit face à ses tribulations sur son passé, ses amours multiples, ses réussites et ses échecs. Il fait le point sur sa vie et se rend compte qu’il n’est, au final, que l’homme de l’ombre. Pour la première fois de sa vie, il décide de prendre en main son destin, de ne plus subir, mais prendre des initiatives pour son bien-être en apparence, mais cela n’est qu’une duperie. En réalité, il fuit. Au premier abord, on pense le deviner mais au final, n’est-ce pas autre chose ? À vous de le découvrir

Ainsi, nous suivons ce quinqua aussi attachant que décalé dans son tour du monde. On voyage littéralement le temps de notre lecture. À l’image d’une photographie, nous découvrons sa vision de ces villes cosmopolites et leurs us et coutumes, mais pas uniquement. Tout au long de ses épopées, Arthur nous partage ses tribulations, le temps qui passe. Ce qui était hier n’est plus aujourd’hui. Il nous reste toujours ce goût de regret de ce passé révolu.

Le point central de cette histoire est le sens de la vie. C’est un véritable voyage des sens, une superbe remise en question sur nous-mêmes et notre rapport aux autres et envers soi-même.

Le gros plus de cette histoire ? La narration.

Utiliser ce « il » pour décrire Arthur et ses tribulations relève du génie ! Nous sommes à la fois immergés dans l’histoire, témoin à la fois privilégié de cette folle aventure, mais aussi critique. Chacun aura un avis bien défini sur Arthur à la fin de cette lecture. L’auteur lui, se joue de son personnage de par ses péripéties rocambolesques.

Ma lecture me fait écho à du théâtre burlesque. C’est caustique, piquant et pourtant si humain … on ne peut que s’attacher Arthur et vivre avec lui cette fois l’épopée qu’il attend tout en découvrant son passé sulfureux. Arthur ressemble un petit peu à cet ami un peu gauche que nous avons tous eu un jour dans notre vie.

Ce genre de roman rentre dans la catégorie ultime à mes yeux, celles des bonbons que l’on savoure sans modération.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, drame psychologique, faux semblants, traumatismes du passé
Série: Actes Sud |

Petite annonce, téléfilms & toi par Fanny André

Synopsis:

« Cherche partenaire pour marathon de films de Noël ! De Miracle sur la 34e rue à Love Actually, venez passer 24h dans le monde des rom-coms à flocons !
Je fournis des cookies, du chocolat chaud, mais tu peux amener des chamallows à mettre dedans.
Marathon prévu pour le 23 !
Si ça t’intéresse, merci de répondre par PM. »

En passant cette annonce, Red ne s’attend à aucune réponse. Pourtant, quelqu’un semble intéressé. Pour Red, Vyi23 ou une autre, c’est pareil. Il ne veut juste pas être seul pour ce jour particulier. Alors quand il tombe nez à nez avec Ivy, son crush sur le campus, hétéro et donc totalement out of zone, il sait que cette journée va être compliquée. Surtout que tout se ligue contre lui, de la neige aux Oreo, en passant par Hugh Grant dansant dans les couloirs… ce marathon s’annonce exceptionnel.

 

Mon avis:

Nous faisons la connaissance de Red, un jeune homme de 22 ans timide, voire introverti. Il frise le cliché du geek, bosseur et effacé qu’ont parfois les gens de la communauté asiatique. Yvi, lui est le type à choper du campus sur lequel Red a un cruch.

Chacun de ces deux hommes est un stéréotype sur pattes : l’un est le cliché du mec solitaire qui rêve devant ce type solaire, populaire, qui vit sa vie à fond. En effet, tout porte à croire que rien ne pourrait les rapprocher et pourtant, les apparences sont trompeuses.

Yvi n’est pas ce mec qui paraît si accessible à tous, ce mec facile auquel Red pense avoir à faire. Et Red lui, n’est pas si asocial que cela. Ces distances qu’il s’impose sont liées à des pertes et désillusions…

L’un et l’autre vont s’apprivoiser, se découvrir à travers ce marathon télévisuel. Le choc des cultures est aussi bien présent et renforce la définition même de cette fête. L’histoire prend son temps, on rit, on a mal face à certaines révélations, mais on ne peut que sortir de cette lecture avec le sourire… Car la magie de Noël est bien présente, telle une marraine la bonne fée qui serait là pour les accompagner. Un roman chocolat chaud et magie de Noël garanti.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, deuil, faux semblants, Le temps des choix, traumatismes du passé
Série: MxM BOOKMARK Feel Good |

De l’ombre à la lumière par sully hot

Mon synopsis:

Camille vit dans le déni. Endeuillé, solitaire et malheureux, il est incapable de s’ouvrir aux autres.

Alors qu’il hérite d’une maison à la campagne d’un oncle oublié, il va, avec l’aide de son frère dont il a la charge, décider de la rénover, et de se fait, fuir une réalité trop douloureuse.

Mais c’est sans compter sur Pierre, l’ours borné qui fait office de garde-forestier dans la région aux propos déplaisants et les habitants de cette petite bourgade qui vont par la force des choses vont s’imposer dans sa vie.

Camille va devoir apprendre à s’ouvrir aux autres, s’offrir une chance d’être de nouveau heureux.

 

Mon avis: 

De prime abord, on pourrait croire que cette histoire peut porter sur le travail de deuil d’un homme pour son compagnon décédé. Mais cela s’avère plus que cela: comme l’indique le titre, c’est le fait de s’octroyer une seconde chance, une chance de se tourner vers un avenir où l’on s’autorise à être heureux.

Par son écriture toute en douceur, l’auteure nous fait ressentir le mal-être de Camille, cette impression d’être à fleur de peau. Il y a un réel et très beau travail sur le personnage de Camille sur les étapes du deuil qui s’accumulent à ces responsabilités qu’il accumule. Elle nous impose un rythme lent mais profond qui nous fait ressentir ce calme et cette paix tant recherchée.

Les personnages secondaires sont aussi travaillés que les principaux. Cela renforce cette image de cocon d’amour qui nous enveloppe en même temps que Camille tout le long de ce chemin vers la lumière.

Une très belle histoire qui nous donne envie de campagne et de paix.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 

NB L’auteure nous offre un bonus de Noel qui nous réconforte. Car oui, il est difficile de laisser Camille et Pierre à la fin de ce roman tellement on s’y est attaché.

Dans ce bonus, nous avons le plaisir de retrouver tous nos joyeux lurons autours d’un Noel qui s’annonce épique! Entre les imprévus, des expériences culinaires désastreux de Camille, des rapprochements inattendus … Camille et Pierre se souviendront longtemps de ce Noel si particulier.


Genre: deuil, seconde chance
Série: Auto édition |

Un nouveau papa pour Noël par Marie-Paule Dunant

Synopsis:

Jamais au grand jamais, Sébastien, jeune homme de 26 ans en situation précaire ne pensait se retrouver à trois cents kilomètres de chez lui pour un job en pleine montagne. La cerise sur le gâteau pour lui est de découvrir que son patron, Kévin, est plutôt beau gosse. Lui qui n’arrive jamais à garder un boulot plus de quarante-huit heures, va pourtant devoir faire tout ce qu’il peut pour s’intégrer dans cet établissement. Que faire pour travailler sans s’emporter au moindre ordre ? Et comment résister à sa résolution de ne pas tomber amoureux de son patron ?

Mon avis:

Marie- Paule nous offre par cette romance une véritable bouffée d’oxygène. Bien qu’elle se passe dans la période des fêtes de fin d’année, la magie de Noël est présente sans pour autant prendre le pas sur l’histoire. Dans ce cadre enchanteur d’une auberge nichée aux cœurs des Vosges, nous faisons la connaissance d’hommes en totale opposition et pourtant…

Kévin est un trentenaire qui a beaucoup de responsabilités. Il est le propriétaire et en charge de la bonne tenue de sa ferme auberge en plus de la garde de sa fille de trois ans qui était imprévue, tout cela avant l’arrivée des vacanciers. Il se retrouve donc dans un besoin de main-d’œuvre pour le seconder. Il pensait avoir trouvé un candidat prometteur en la personne de Sébastien. Il est loin de s’imaginer ce qui l’attend. Sébastien est à l’exact opposé de Kévin. Âgé de vingt-six ans, il est paresseux, fêtard, rebelle.

Oui en apparence, ces deux hommes ne sont pas faits pour s’entendre. Mais les apparences sont trompeuses. Le grand méchant Kévin à l’apparence froide et rustre cache en réalité un homme tendre, mais méfiant. Sébastien, lui n’est pas aussi angélique que son apparence laisse paraître. Bien au contraire, il garde un côté viril qu’il assume. Ces deux hommes vont devoir mettre de l’eau dans leur vin pour pouvoir faire perdurer leur collaboration. Mais c’est sans compter cette attirance réciproque. Le tour de force de cette romance est le couple. Bien que la romance se déroule sur une courte période, l’auteure prend son temps pour laisser ces deux mâles s’apprivoiser. Vivre en huis clos amène ce sentiment d’intimé sans pour autant se sentir étouffé. Les rebondissements prennent peu à peu de l’ampleur et accompagnent cette relation naissante. La participation d’Emma amène cette douceur qui contre-balance avec toute cette testostérone. On ne lit plus, on s’immerge et devenons spectateurs / spectatrices de leur rapprochement. On s’immerge dans l’histoire, nous mettant dans la peau de ses clients de passages. On ne peut que s’attendrir devant ce joli tableau de famille en devenir. Oui, c’est une romance doudou que l’on prend plaisir à lire. Je ne peux que vous la recommander.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, choc des cultures, faux semblants, homoparentalité, métier
Série: Homoromance éditions |

Entends tu le chant du soleil ? par Fumino Yuki

Tome 1

Kôhei, étudiant atteint de surdité, est souvent incompris par les autres, ce qui la amené à prendre ses distances petit à petit avec son entourage. Mais un beau jour, il va faire la rencontre de Taichi, étudiant dans la même université que lui. De nature joviale et qui nhésite pas à dire franchement tout ce quil pense, cet étrange garçon va toucher Kôhei au plus profond de son coeur avec ces quelques mots : « ce nest pas de ta faute si tu es malentendant !». Il est loin de simaginer à quel point Kôhei va peu à peu changer grâce à lui.

Tome 2

Atteint de surdité et souvent incompris par son entourage, Kôhei a préféré prendre ses distances avec les autres. Grâce à sa rencontre avec Taichi, un étudiant de la même université que lui, le jeune homme apprend à souvrir au monde et à être plus optimiste. Les sentiments que Kôhei éprouve pour son nouvel ami vont évoluer au fil du temps et devenir si forts quil ne pourra plus les garder pour lui…
Un malaise sinstalle alors petit à petit entre les deux jeunes hommes, mais il semblerait que le destin nen ait pas encore terminé avec eux.

Tome 3 – Limit 1

Atteint de problèmes d’audition, Kôhei a fini par s’isoler du monde qui l’entoure. C’est sa rencontre avec Taichi, un étudiant de nature enjouée, qui va lui redonner goût à la vie petit à petit en lui apprenant à positiver. Au fil du temps, les sentiments de Kôhei grandissent et évoluent jusqu’à dépasser le stade de la simple amitié. S’il n’a pas hésité à avouer ce qu’il ressentait à Taichi, il aura fallu plus de temps à ce dernier pour accepter la situation et faire le point sur ses propres émotions. Maintenant que leur amour est partagé et que Taichi s’est lancé dans la vie active, c’est un tout nouveau chapitre qui commence pour nos deux héros !

Tome 4 – Limit 2

Atteint de problèmes d’audition, Kôhei a fini par s’isoler du monde qui l’entoure, c’est sa rencontre avec Taichi, un étudiant de nature enjouée, qui va lui redonner goût à la vie en lui apprenant à positiver. Au fil du temps, les deux jeunes hommes ont développé des sentiments l’un pour l’autre et se sont enfin rendu compte que leur amour était partagé. Taichi, qui s’est lancé dans la vie active avant la fin de ses études, s’interroge toujours sur ce qu’il aimerait réellement faire, et dans quel but. Son envie d’être utile…

Tome 5 – Limit 3

Atteint de problèmes d’audition, Kôhei a fini par s’isoler du monde qui l’entoure. Jusqu’au jour où il rencontre Taichi, un garçon enjoué, qui va lui faire reprendre goût à la vie. Tous les deux hétérosexuels, les deux jeunes hommes vont pourtant se rapprocher au point d’éprouver de forts sentiments amoureux l’un pour l’autre. Mais Kôhei commence à douter… Les mots de Ryû, son nouvel ami, le font beaucoup réfléchir. Taichi serait-il en train de sacrifier une partie de son avenir pour lui ? Convaincu que c’est pour le mieux, il décide alors de prendre ses distances. Mais Taichi, déconcerté, est bien décidé à mettre les choses au clair…

 

Mon avis:

Attention méga coup au fouet pour cette série … 

Derrière une romance slow burn, l’auteur met en avant des sujets bien plus profonds et tellement d’actualité. Voir au-delà des apparences, d’un handicap voilà le but de cette série. Il est question d’acceptation de soi et de ces sentiments, trouver sa place dans cette société si catégorisée…

Ne vous attendez pas à du sexe ! Non ! Tout n’est que sentiments et introspection.

Une série que j’affectionne et que j’ai relu plusieurs fois. Une ode à la vie, à l’amour et à la bienveillance. Tout n’est qu’acceptation de soi.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 

NB! le tome 4 n’est plus disponible sur Amazon en français mais voici le lien d’achat sur la Fnac :

https://livre.fnac.com/a13703026/Hidamari-ga-Kikoeru-Tome-4-Hidamari-ga-Kikoeru-Fumino-Yuki


Genre: amitié / amour, au delà des apparences, choc des cultures, drame psychologique, faux semblants, handicap, handicap social, Le temps des choix, romance young adult
Série: ‎ Boy's Love; Hana Collection édition |

La concession d un Omega brisé par Yochi Enuoka

Synopsis:

Jeune alpha rêvant depuis toujours de rencontrer son âme soeur, Iori se retrouve nez-à-nez avec le destin quand il croise la route de Léo, oméga de mauvais genre que la rumeur accuse de « consommer des alphas » après les cours au lycée…

Bien décidé à ne pas laisser passer cette occasion exceptionnelle, il cherche à le revoir pour confirmer avec lui la sensation unique qu’il a ressentie à son contact… Mais rien ne se passe comme prévu

Les sentiments que ressent Iori sont-ils le fait de l’amour, du destin ou bien de ses pulsions ? Réussira-t-il à consoler le traumatisme de Léo qui ne croit plus en l’amour depuis longtemps ? Laissez votre coeur vibrer devant la beauté de cette histoire d’amour cathartique.

 

Mon avis:

Une histoire sentimentale YA sous fond d omegaverse, mais pas seulement. L’auteur traite un traumatisme de l’enfance, de cet abandon de soi que s’inflige Léo. Tout est une question d’apparence, mais Iori ne se laisse pas berner. L’alfa se montre persévérant dans sa démarche. L’amour a ses certitudes qu’on ne peut contrarier. J’ai aimé cette douceur de ce jeune alfa face à cet Omega si abîmé.

Alors oui, on peut dire que cela n’est peut-être pas assez approfondi, mais c’est un yaoi. Les dessins dégagent beaucoup d’émotions. A contrario du texte qui amène des sentiments de persévérance et prévenance, les dessins eux dégagent cette violence et ces blessures enfouies et dissimulées. La combinaison des deux accentue un peu plus ces deux êtres que tout oppose en apparence et pourtant qui se combinent parfaitement. Une histoire qu’ on prend plaisir à lire avec des illustrations et un texte qui montre l’ambivalence de la situation qui se joue.
On s’immergé complètement dans l’histoire, dans l’état d’esprit de chacun. On suit avec avidité leurs parcours, les retranchements qu’ils s’imposent… Bref une chouette lecture à découvrir.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

N’étant pas disponible sur Amazon, voici le lien de la Fnac:

https://www.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?SCat=0&Search=La+concession+d%27un+om%C3%A9ga+bris%C3%A9+&sft=1&sa=0

 


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, faux semblants, omegaverse, prostitution, traumatismes du passé
Série: ‎ Boy's Love; Hana Collection édition |