Dans ses yeux par Sinièn M.

Synopsis:

David, jeune homme malvoyant depuis quatre ans, suite à un grave accident de voiture, se retrouve à participer à un programme de sensibilisation sur le handicap, dans son ancien lycée. Réticent à cette expérience, il se rend vite compte qu’il apprécie la compagnie des jeunes et surtout, du porteur de projet, qui petit à petit le bouscule dans son quotidien morne.
Au fur et à mesure de ses rencontres avec lui, David va progresser sur le chemin de la guérison qu’il a tant de mal à emprunter et se laisser aller au contact d’un autre. A ses côtés, il va enfin avancer et oser franchir le dernier pas, le dernier saut vers la cicatrisation de ses maux.

Mon avis:

David va du jour au lendemain voir sa vie prendre un tournant plus qu’inattendu. Lui qui, jusqu’alors, vivait dans la débauche et les excès se retrouve suite à un accident de voiture mal voyant et privé de tous ces repères. Il doit apprendre à composer avec ce handicap qu’il a du mal à accepter. Quand nous faisons sa connaissance, il n’est qu’amertume et regrets. Il survit plus qu’il ne vit essayant tant bien que mal de se reconstruire. Il ne pense pas un seul instant que d’accepter de participer à ce programme de sensibilisation va changer sa vision de la vie.

Ce qui fait que cette histoire est différente d’autres traitant de ce handicap est sans aucun doute la narration. L’auteur se place d’un point de vue extérieur. Elle nous raconte cette histoire, l’histoire de son personnage principal par ce « tu » et cela fait toute la différence. C’est la première fois que je lis une histoire où le narrateur est en fait le sujet principal : le handicap. Ce narrateur devient une personne à part entière qui nous décrit un quotidien d’un mal voyant tout en le comparant au David valide qu’il avait été. Voilà la clé de ce livre : jouer sur l’avant / après accident et nous immerger dans ce quotidien.

On découvre qu’il est facile de juger sur les apparences en public. David fait croire qu’il vit parfaitement bien son handicap, or il n’en est rien. On découvre la solitude qui entoure ces personnes incomprises. D’asocial, David va s’ouvrir et se laisser voir lui, tel qu’il est grâce à l’acceptation d’Antonin. Mais cela ne se fera pas aussi simplement qu’on pourrait le penser…

Ce qui n’est au départ qu’une sensibilisation auprès d’élèves devient une sensibilisation pour le lecteur. Je tire mon chapeau à l’auteure pour son travail de recherche et ce partage. On ressort de cette lecture avec une nouvelle vue sur les gens. Notre regard sur ces personnes change.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, faux semblants, handicap, seconde chance
Série: Auto édition |

Derrière les murs de Virginie Daenerys par Virginie Daenerys

Synopsis:

Quoi de mieux de vivre au bord de l’océan? A l’ile de ré ou chaque jour passe avec un paysage différent et changeant. L’océan peut être en furie ou limpide. Les Grenettes est un petit coin de paradis préservé et rester sauvage. Il y fait bon vivre. De nombreuses surfeuses prennent la vague, bienvenue au paradis. Un corps mutilé est retrouvé cacher sous un vieil arbre centenaire. Il s’agit d’une femme , la trentaine. Elle a été découverte par des promeneurs dérangés par une odeur de putréfaction. Les gendarmes de Saint Martin de ré enquêtent avec à leur tête le capitaine Jessica Pinaud. Nickie ,une profileuse de Londres va se joindre à eux pour une affaire dans le milieu des surfeuses. Tout semble être un crime passionnel mais est ce vraiment cela?

 

Mon avis:

FF polar
L’histoire est intense.
Jusqu’où irons nous par amour?
Quand Nickie est missionnée sur l île de Ré auprès du capitaine Pinaud pour un homicide, elle sait dès le départ que cet homicide est personnel. L auteure nous retranscrit l enquête en nous offrant des flashs back sur le passé obscure de la victime. Peut à peu, tel un puzzle, nous découvrons l horreur qui se cache  » derrière ces murs ».
L’auteure aborde un sujet sensible mais au combien réel : les violences conjugales. Car oui, celles-ci touchent aussi des couples lesbiens. On ressent un vécu derrière ces mots qui ne nous laisse aucunement indifférent.
A la fin de cette lecture, nous nous retrouvons instinctivement à prendre parti. Nous en arrivons à avoir de l empathie pour la personne qui s est rendue coupable d un tel acte. On la comprend. Mais plus encore, nous ressentons beaucoup d empathie pour la vraie victime de cette histoire, celle qui a été bafouée et à qui on rend justice que trop tard.
La mise en page est parfois hasardeuse mais la lecture prend le dessus sur cette « petite » gêne. Voilà pourquoi je note 4/5.

 


Genre: au delà des apparences, drame psychologique, faux semblants, traumatismes du passé
Série: Auto édition |

Les mauvais garçons ont aussi besoin d’amour par Christa TOMLINSON

Tome 1: Gage

« Tu ne laisseras personne d’autre t’avoir, Joseph. Je ne laisserai personne d’autre t’avoir. Je te veux rien que pour moi. »
— Gage Mason

Nous en avons tous fait l’expérience. Le Bad Boy. Celui contre qui on nous met en garde. Celui avec des jeans troués et un sourire diabolique et paresseux sur les lèvres. Celui qui vous fait faire des mauvaises choses qui vous font vous sentir bien.
Pour moi, c’est Gage Mason. Nous nous sommes rencontrés alors qu’il travaillait sur ma Ducati. J’ai tout de suite su qu’il était synonyme d’ennuis, mais quelque chose à propos de ce Bad Boy m’a attiré. Peut-être est-ce ses yeux sombres qui m’étudient comme s’il voulait tout savoir sur moi. Peut-être est-ce ce qu’il me fait ressentir ; le contact rugueux de ses mains, sa prise possessive sur mes cheveux lorsque nous nous embrassons, ce que je ressens lorsqu’il est en moi. Ou peut-être est-ce la façon dont il a besoin de moi, même s’il ne l’admettra pas.

Pour une fois dans ma vie, je prends un risque. Malgré tout ce qui me dit que je ne devrais pas, je vais tenter ma chance avec Gage. Je ne sais pas si cela se terminera bien, mais je sais que je ne peux pas résister à ce Bad Boy.
— Joseph Naderi

 

Tome 2 : Nate

Pourquoi les Bad Boys vous font-ils vous sentir si bien ?

Nous en avons tous fait l’expérience. Le Bad Boy. Le beau sportif avec un corps dur et une barbe de trois jours parfaite. L’homme confiant qui est trop beau et sexy pour son propre bien.

Pour Kevin Roberts, cet homme est Nate McKinney. Ils se sont rencontrés lorsque Kevin s’est inscrit dans le club de sports de Nate. Ce dernier a exprimé son intérêt pour Kevin, mais le geek timide ne croit pas que le propriétaire sexy de la salle de gym puisse être attiré par un homme comme lui. Nate devra faire preuve de beaucoup de persuasion afin de montrer à Kevin que les geeks sont exactement son genre.

Kevin succombera-t-il à la séduction de Nate ? Ou ses insécurités l’empêcheront-elles de ressentir la force de la passion que Nate désespère lui montrer ?

Tome 3 : Max

Pourquoi les mauvais garçons vous font-ils vous sentir si bien ?

Nous en avons tous fait l’expérience. Le mauvais garçon. Le type fort et silencieux avec une voix aussi douce et cool que le whisky versé sur de la crème glacée au chocolat.

Pour le Dr Patrick Bishop, ce mauvais garçon est Max Stovall. Ils se sont rencontrés quand, à quarante-deux ans, Patrick a décidé de faire son premier tatouage. Max n’a pas dit grand-chose lors de leur première rencontre, mais il n’a pas eu besoin de le faire. Patrick a immédiatement été attiré par lui. Il a senti que l’attirance était réciproque, même si Max la jouait cool et prétendait le contraire.

Se rapprocher de Max ne sera pas facile. Il est dans le placard et déterminé à y rester. Patrick se détournera-t-il de lui ou sera-t-il capable de démontrer à Max que la vie est meilleure une fois que vous avez accepté celui que vous aimez ?

 

Mon avis: attention! Lecture pour public averti

Tome 1 vu par Joseph Naderi – Avocat

Gage Mason Nous en avons tous fait l’expérience. Le Bad Boy. Celui contre qui on nous met en garde. Celui avec des jeans troués et un sourire diabolique et paresseux sur les lèvres. Celui qui vous fait faire des mauvaises choses qui vous font vous sentir bien. Pour moi, c’est Gage Mason. Nous nous sommes rencontrés alors qu’il travaillait sur ma Ducati. J’ai tout de suite su qu’il était synonyme d’ennuis, mais quelque chose à propos de ce Bad Boy m’a attiré. Peut-être est-ce ses yeux sombres qui m’étudient comme s’il voulait tout savoir sur moi. Peut-être est-ce ce qu’il me fait ressentir ; le contact rugueux de ses mains, sa prise possessive sur mes cheveux lorsque nous nous embrassons, ce que je ressens lorsqu’il est en moi. Ou peut-être est-ce la façon dont il a besoin de moi, même s’il ne l’admettra pas. Pour une fois dans ma vie, je prends un risque. Malgré tout ce qui me dit que je ne devrais pas, je vais tenter ma chance avec Gage. Je ne sais pas si cela se terminera bien, mais je sais que je ne peux pas résister à ce Bad Boy.

Que dire à part que je suis ultra fan! L’auteure nous entraîne dans cette histoire où les deux amants sont atypiques et complexes. On vit avec eux leur rencontres, leurs douleurs, leurs démons du passé, leurs doutes, leur amour fort mais tortueux et violent. Elle nous montre que les apparences sont plus que trompeuses, et que derrière ces comportements, il y a des dépendances psychologiques liées à des douleurs profondes.

Dans les tomes 2 et 3, l’auteure nous présente les amis de Gage et leur histoire, celle de Nate et de Max.

  •  Nate

Kévin est un geek timide. Après s’être fait tatoué chez Max, il décide de se mettre à la musculation afin de mettre son tatouage en valeur. Sur les recommandations de Max, il va s’inscrire dans une des salles de sport de Nate. Nate, lui désespère, car il souhaite une relation durable mais avec un homme différent de ses plans habituels. Quand Kévin se présente, Nate ne peut rester indifférent face à ce jeune homme d’une timidité maladive. Nate fera tout pour le rassurer afin de pouvoir envisager cette relation qu’il désire tant.

  • Max

A l’aube de ses trente ans, Max est toujours célibataire. Ses amis, Gage et Nate sont en couples se qui amène un certain malaise au jeune homme. Lui aussi souhaite se poser mais … un lourd secret le retient. Lors d’une conversation, il rencontre Patrick, le docteur Bishop, le père de la copine d’une de ses employées au salon de tatouage.  Max est attiré par le médecin, mais face à son entourage familiale, il refuse de sortir du placard et se fait passer aux yeux de tous pour un hétéro volage. Mais aujourd’hui, il se remet en question sur ses choix de vie. Patrick a bien compris la situation du jeune homme, étant lui même passé par là par le passé … Mais cela ne l’arrêtera pas dans sa quête pour conquérir le jeune Max.

Ce « bonus » est plus que plaisant à lire, car nous nous sommes attachés à ces deux personnages secondaire mais au combien important dans la vie de Gage. Quelles surprises de les découvrir. Ce deuxième tome complète parfaitement le premier et assouvit notre curiosité.

 

A lire sans modération!

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, bad boys, choc des cultures, faux semblants, handicap, Le temps des choix, seconde chance, série
Série: Juno Publishing |

Série Sur la route par Garett LEIGH

Descente + Bonus : Marqué: Sur la route #1 par [Garrett Leigh, Christelle S.] Tome 1: Descente

Ne regarde pas en arrière. Ne regarde jamais en arrière…

Ash, le timide tatoueur, a un passé troublé. Des années de négligence, d’abus de drogues et de vie dans la rue ont fait des ravages, et parfois il semble que le lien profond et tacite avec son amant est le seul baume pour des blessures qu’il ne comprend pas tout à fait.
Pete, l’ambulancier de Chicago, n’est que chaleur, amour et force – choses qu’Ash ne pensait pas avoir un jour, et ne savait même pas qu’il désirait jusqu’à ce que Pete le lui montre. Mais le destin est une maîtresse cruelle, et lorsque les cauchemars entrent en collision avec le présent, le monde qu’ils avaient timidement tenté de construire s’écroule.
Les événements traumatiques dans le travail de Pete le distancent de la maison, et il ne réalise pas jusqu’à ce qu’il soit trop tard qu’Ash a commencé une descente aux enfers. La trahison, les secrets et les mensonges se dévoilent, et quand une coïncidence dévastatrice prend place, Pete doit se battre avec tout ce qu’il a pour sauver l’amour de sa vie.

Bonus : Marqué

Six mois se sont écoulés depuis qu’Ash est entré dans la vie de Pete et a mis son monde sens dessus dessous, et six mois depuis qu’ils s’étaient assis dans un restaurant toute la nuit en cherchant la solution théorique d’Ash pour le tatouage fané et raté de Pete. Ce dernier a plus ou moins abandonné l’espoir qu’Ash tiendrait sa promesse quand un jour, à la fin d’un long service à la caserne, il trouve Ash l’attendant.
Ce soir est le soir.
Ash est prêt, et il semble que le temps soit venu pour lui de laisser sa marque sur Pete de plus de façons qu’il l’aurait imaginé.

Rare + Bonus : Libéré: Sur la route #2 par [Garrett Leigh, Christelle S.] Tome 2: Rare 

L’ambulancier Pete Adams a survécu à une terrible année, voyant son amant Ash s’effondrer, et l’équilibre précaire qu’il maintenait entre son travail et sa vie à la maison devient de plus en plus fragile. Son cœur est toujours à la maison, avec Ash, mais le côté sombre de son travail commence à lui peser.

L’artiste-tatoueur Ash Fagin reprend pied après une dépression nerveuse déclenchée par des révélations sur son enfance. Sa bataille avec cette maladie psychologique est loin d’être gagnée, mais avec Pete à ses côtés, il se sent de nouveau bien, tellement bien qu’il ne se rend pas compte que quelque chose manque, jusqu’à ce que cela fasse irruption dans son salon.

Ash est persuadé qu’il a eu assez de coïncidences dans sa vie, mais lorsqu’une voix de son passé revient le hanter, il faudra que la personne qu’il aime le plus soit atrocement blessée pour qu’il se laisse finalement convaincre de laisser ce fantôme devenir la famille qu’il ne pensait pas vouloir.

Bonus : Libéré

Les évènements récents ont convaincu Ash de franchir une nouvelle étape avec Pete. Il choisit donc un moment et un endroit spécial : leur jardin sur le toit de leur nouvelle maison. Ash voit cela comme la dernière pièce de leur puzzle, mais il n’est pas préparé aux émotions que cela provoque. Un sentiment d’appartenance, de paix et pour la première fois de sa vie, de liberté.

Cercle de vie: Sur la route #3 (DAPHNIS) par [Garrett Leigh, Christelle S.] Tome 3: Cercle de vie

Je l’aime… Mais il a oublié pourquoi.

Il peut se passer beaucoup de choses en six ans, et Ash et Pete ont vu leur monde basculer plus souvent que la plupart. Être les parents du jeune neveu de Pete n’était pas au programme, mais la vie suit son cours et ils font avec elle. Du moins, ils l’ont fait, jusqu’à ce qu’une nouvelle peine de cœur ébranle leur fin heureuse durement gagnée.

Ash aime Pete autant qu’avant – plus, en fait –, mais Pete se bat seul contre un fardeau qui pèse lourdement sur son cœur. Ash n’est pas étranger aux nuages sombres, mais le secret que Pete lui cache est une tempête qui pourrait les briser.

Malgré l’amour féroce qui les portait auparavant, ils se noient tous les deux, jusqu’à ce qu’un nouvel ami leur lance une bouée de sauvetage. Sa sagesse leur offre un nouveau regard – pour le meilleur ou le pire, l’amour véritable est rarement une traversée paisible. Pour que Ash et Pete referme le cercle encore une fois, ils devront prendre cette route et poursuivre leur bonheur.

Mon avis:

Tome 1:

Garett Leigh nous amène dans une lecture plus que difficile à lire. Le thème de son roman tourne autours des conditions de vie d’enfants abandonnés, d’enfants des rues. Elle met en évidence les traumatismes mis trop souvent sous silence et les dégâts qu’ils causent sur la vie d’adulte.

Une lecture difficile mais palpitante. Jusqu’aux derniers chapitres, on essaie de comprendre le mal qui ronge Ash, son comportement face au monde, à son couple et à lui même.

Je tiens à noter que le « bonus » qui nous est proposé est réellement un complément. Il donne ce petit plus sur un événement qui peut paraître anodin, mais qui nous expliquer les conséquences sur la suite de la relation de Pete et Ash .

Tome 2: 

Comme toujours, Garett LEIGH à l’art et la manière pour nous remettre en question sur la vie, le rôle du conjoint et de la sa famille dans ces imprévus, ce destin qui n’est pas forcément tendre. Impossible de prévoir la fin de cette histoire avant le mot fin. Une suite qui répond à toutes nos attentes.

Je tiens à noter que le « bonus » qui nous est proposé est réellement un complément. Il donne ce petit plus sur un évènement qui peut paraître anodin, mais qui nous expliquer les conséquences sur la relation de Pete et Ash pour la suite.

Tome 3: 

Un final explosif, ce dernier tome à un goût de sérénité, de calme. Une très belle conclusion de leur histoire dont la vie ne les a pas épargné.

Mais l’auteure nous donne une réelle leçon de vie, une conclusion finale qui résume les trois tomes: malgré les obstacles qui se mettent sur notre chemin, il ne sert à rien de les éviter. Il faut les franchir, même si c’est douloureux car au bout du chemin se trouve notre liberté.

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, bad boys, drame psychologique, série, traumatismes du passé
Série: Juno Publishing |

Et plane la mort par David Lange

Synopsis:

Cole et Steve n’auraient jamais dû se rencontrer. Après tout, qu’ont en commun un juriste au chômage, contraint au porte-à-porte, et un détective privé à la dérive ? Pas grand-chose. Le destin les réunit pourtant lorsque Benjamin Everett demande à Steve d’enquêter sur la mort de son meilleur ami, Dan Halden, ex-star montante du show-biz.

Luttant contre cette attraction aussi soudaine qu’inattendue, les deux hommes devront se frotter au passé sulfureux de Dan. Drogue, porno, chantage, ce dernier ne semblait pas près de s’acheter une conduite. S’agit-il alors d’un suicide, ainsi qu’en a conclu l’enquête de police, ou Dan cachait-il d’autres secrets ? De mortels secrets ?

 

 

Mon avis:

Une enquête qui nous plonge dans le show bizz et l’envers du décor des starlettes des TV show. Telle une pelote de laine, l’auteur nous entraîne dans cette enquête. Les découvertes et rebondissements s’enchainent et le lecteur se prend au jeu de l’enquêteur. On se retrouve en immersion totale. On découvre la personnalité de la victime et ses activités … sulfureuses et son entourage. On devient impatient de découvrir le fin mot de cette histoire tellement on est pris dans nos recherches.

Ce que j’apprécie c’est que le couple ne prend pas le pas sur l’enquête ou inversement. On découvre que l’un complète l’autre. Je m’explique, quand on fait la connaissance de Steve, on découvre un homme brisé, en pleine dépression suite à la disparition de sa sœur. Quand l’affaire lui est proposé, il se voit à travers son client. Il se dit qu’il peut l’aider, qu’il connait cette détresse. Au fil et à mesure que la lecture se fait, on voit Steve sortir de cette torpeur. On retrouve cette envie d’aller de l’avant, tout comme son client.

D’un côté une enquête. De l’autre, un couple en devenir… Le point commun ? cette même expérience traumatisante de la perte d’un proche. Faire son deuil et s’offrir une seconde chance, celle d’être heureux malgré tout. C’est ce qui fait de cette histoire une vraie romance policière.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, policier
Série: Mix Editions |

Brute par Kim Fielding

Synopsis:

Brute mène une vie solitaire dans un monde où la magie est omniprésente. Ce qui le définit le mieux serait sans doute ses deux mètres trente de laideur, et son ascendance honteuse. Personne, pas même Brute, ne s’attend donc à ce qu’il puisse être autre chose qu’une main-d’œuvre corvéable. Mais les héros sont de toutes sortes et de toutes tailles, et quand il se retrouve handicapé pour avoir sauvé un prince, la vie de Brute change brusquement. Il est invité à venir travailler au palais de Tellomer afin de devenir le gardien d’un seul et unique prisonnier. La tâche semble facile, mais elle s’avérera être le défi de sa vie.

Les rumeurs prétendent que le prisonnier, Gray Leynham, est un sorcier et un traître. Ce qui est certain, c’est qu’il a passé les dernières années dans une misère à peine imaginable : aveugle, enchaîné, et rendu presque incompréhensible par un bégaiement extrême. Et comme si cela ne suffisait pas, il est assailli par des cauchemars durant lesquels il assiste à la mort de gens vivant à proximité – pire, ses rêves se réalisent.

Tandis que Brute s’habitue à la vie au palais et apprend à connaître Gray, il découvre sa propre valeur, d’abord en tant qu’ami et en tant qu’homme, puis en qualité d’amant. Mais Brute apprend aussi que les héros sont parfois confrontés à des choix difficiles et que faire ce qui lui semble juste peut aussi l’exposer à de grands dangers.

 

Mon avis:

Cette romance qui se déroule au 18 ème siècle est un conte qui pourrait tout à fait être remis dans notre contexte actuel. L’auteure met en avant les jugements sur les apparences. Voir au-delà des apparences, voir la beauté derrière la façade, c’est le vrai message de cette histoire.

L’altruisme et le don de soi sont la moralité de cette romance, une sorte de conte de la Belle et la Bête remodelé et au combien touchant. 

Une vraie leçon de vie qui nous est offerte, un condensé d’émotions qui nous touche et qui ne peut nous laisser indifférents.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: au delà des apparences, Fantaisie, handicap, Médiéval fantasy
Série: Dreamspinner Press |

Bad things par Varian Krylov

Synopsis:

Xavier rend beaucoup de gens nerveux. Aux autres, il déclenche leurs alarmes. Plus que son corps massif et tatoué, c’est son regard de prédateur qui fait que les gens se sentent vulnérables, comme s’il avait le pouvoir de lire dans leurs esprits et de voir leur âme. Pour ses amants, c’est l’appétit vorace de Xavier pour toutes les choses charnelles – pour le goût de la chair sous sa langue et la sensation d’un corps tremblant sous son contrôle, pour les cris chuchotés et les larmes étouffées – qui le rend dangereux. Mais récemment, entraîné par une rage purulente contre les hommes qui ont attaqué sa sœur il y a une dizaine d’années, Xavier a développé un goût pour un autre type de chasses et de conquêtes : la traque des hommes qui font vraiment de mauvaises choses et punir les prédateurs qu’il repère. Le problème avec cette justice individuelle cependant, c’est que parfois, l’homme dans votre piège est innocent. Carson soupçonne qu’il joue à un jeu risqué avec des hommes dangereux. Mais les mensonges sont convaincants, surtout quand ils lui sont glissés parmi des billets de cent dollars. Il n’aurait jamais pu deviner à quel point les secrets sombres et cachés sous tous les mensonges et l’argent peuvent être énormes. Et il n’a pas idée qu’il n’est pas le prédateur, mais la proie, jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Et vous ne pouvez pas demander grâce quand il y a un bâillon dans votre bouche. Mais quand Carson échappe au piège de Xavier, il est forcé d’accepter que celui-ci est, de loin, son ennemi le plus dangereux. Xavier peut même détenir la clef pour surmonter le passé douloureux qui garde Carson prisonnier depuis plus de vingt ans.

 

Mon avis:

Carson va devoir se mettre à nu face à Xavier. Ce qui , au premier abord paraît être cruel est en fait une acceptation de ce qu’il est, ce qu’il se refuse jusqu’alors. Tout part d’un simple fichier sur l’ordinateur de la sœur de Xavier, concernant un trafic d’être humain, d’enfants volés, par une mafia ukrainienne. Xavier décide de jouer « les agents infiltrés » pour aider sa sœur et le FBI. Il se rend donc dans leur repère, un club, il va faire la connaissance de Carson, le barman qui détonne dans ce monde de la nuit. Mais Xavier ne passe pas inaperçu. Sous les menaces du chef de l’organisation, il va forcé Carson à piéger Xavier en le séduisant, pour qu’il trouve des preuves qu’il est une taupe. Mais le piégeur va se retrouver démasqué et piéger à son tour. Séquestré dans la cave de Xavier, Carson va se retrouver aux mains de soin geôlier.

Deux âmes abimées, deux hommes, qui pour vivre vont devoir se mettre à nu, au sens propre comme au figuré. Les traumatismes passés forgent le caractère des hommes d’aujourd’hui. C’est une réalité mais à quel prix?

Cette histoire est pour un public averti, je préfère le préciser. Rien dans les mots utilisés n’est tendre. Dans un contexte éprouvant, celui de la traite humaine de mineurs et le monde du BDSM, l’auteur nous met en face de cette violence, de cette souffrance mis sous silence. Le travail d’écriture sur les personnages et leurs états psychologique est détaillée. Rien n’est laissé au hasard. Tout ce travail renforce ces deux personnalités, la rage de Xavier et la peur de Carson, le Dominant et le soumis.

Une dark romance éprouvante, qui ne pourra pas nous laisser indifférente. On est scotché par la véracité des faits et des mots écrits pour nous décrire ce cadre.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.

 


Genre: BDSM, drame psychologique, Le temps des choix, policier
Série: CreateSpace Independent Publishing Platform |

Les Somnambules par Ophélie Pemmarty

Tome 1

Quentin a dix-sept ans. C’est un ado comme les autres, qui aime écouter de la musique, aller au cinéma, ou envoyer plein de textos… mais qui préfère les garçons aux filles. Même si ce n’est pas toujours facile, il assume et fait face au quotidien.
Depuis le début de l’année scolaire, un nouvel élève, Enzo, le trouble beaucoup. Pourtant, celui-ci semble le détester. Et quand ils se retrouvent partenaires pour un atelier très spécial, la situation devient encore plus tendue. Pourquoi Enzo est-il si distant avec lui, et à la fois si changeant ? Quels secrets cache-t-il derrière son attitude arrogante, son regard triste ? Quentin voudrait le comprendre, l’aider, mais Enzo lui accordera t-il sa confiance ?
Tome 2
Dix ans après Les Somnambules, plus d’atelier spécial, de chassé-croisé amoureux, ni de confidences au bord de la piscine… Quentin et Enzo ont grandi et construisent pas à pas leur vie d’adulte. Mais à tous les âges viennent les doutes, les questions, les épreuves de la vie auxquelles il faut faire face, tôt ou tard.
Enzo et Quentin savent qu’à deux, il est plus facile de les surmonter, même s’ils se déchirent parfois de trop s’aimer. Oui, à deux, ils sont plus forts, unis contre le pire… et pour le meilleur.

Mon avis:

Tout commence au lycée, lorsque Quentin et Enzo se retrouvent partenaires pour un atelier très spécial. Le premier est un adolescent rêveur mais confiant, qui assume son homosexualité même si cela ne lui a pas toujours facilité la vie. Le second est à la fois renfermé, changeant et solitaire, et il semble cacher bien des secrets derrière son air arrogant et son regard triste… Autant dire que leur travail en commun ne débute pas dans les meilleures conditions.
Quentin, déjà troublé par l’attitude mystérieuse d’Enzo, va cependant tout faire pour gagner sa confiance et tenter de découvrir qui se cache réellement derrière cette carapace. Un long chemin parfois douloureux, rempli de révélations et de surprises ; mais qui les emmènera peut-être à marcher ensemble vers une belle histoire…

De quel droit se permettons de juger une personne parce qu’elle aime une autre personne du même sexe?

Tout le long du récit, l’auteure nous montre la réalité endurée par ces couples. Rien n’est enjolivé, rien ne nous est épargné. Encore aujourd’hui, des actes homophobes se passent tous les jours sous silence des médias.

Là où elle met son atout, c’est dans la personnalité de Quentin. Son héro assume ce qu’il ait. Il refuse de se cacher. Il montre à tous ceux qui portent des préjugés qu’il est un homme, qu’il a des forces et des faiblesses, du savoir et du professionnalisme, comme tout le monde. Etre gay ne le rend pas différent d’un autre homme.

Les personnages secondaires sont tout aussi important. Que se soit ceux qui acceptent l’homosexualité de Quentin ou ceux qui la rejettent avec force. Ce texte est une réelle young romance mais aussi et surtout, un témoignage, un exemple pour ces jeunes qui sont perdus et se cachent.

Certaines scènes homophobes nous mettent réellement mal à l’aise, en colère car on devient spectateur impuissant. Mais après cette lecture, on se rend compte que nous aussi pouvons agir, prendre la parole! Donc oui, pari plus que réussi!

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: faux semblants, homophobie, romance young adult

Protection rapprochée par Jane SEVILLE

Synopsis:

QUAND LE TUEUR À GAGES S’ÉPREND DE SA CIBLE…

Témoin d’un meurtre perpétré par la mafia, Jack Francisco, chirurgien, est devenu l’homme à abattre. Mais, D, le tueur à gages chargé de l’éliminer, ne peut se résoudre à presser la détente lorsqu’il retrouve sa trace. Il décide même de le protéger. Les deux hommes sont désormais les cibles d’une traque sans pitié. Forcés de s’entraider pour survivre, ils vont découvrir qu’ils ont davantage à partager qu’ils l’imaginaient et forger un lien bien plus fort qu’ils s’y attendaient…

 

Mon avis:

Le docteur Jack FRANCISCO est chirurgien. Témoin d’un crime crapuleux de la mafia, il se voit devoir tout quitter pour rentrer dans le programme de la protection des témoins jusqu’au jugement. Mais il devient aussi l’homme à abattre. D. tueur à gages est chargé de cette tâche … mais au moment de passé à l’acte, il s’en voit incapable. Pire, il décide de le protéger. les deux hommes se voient alors prendre la fuite. Forcés de s’entraider, ils vont apprendre à se connaitre, s’apprécier et forcément se rapprocher. Mais pourront ils y faire face, à leur le retour à la réalité?

Une intrigue prenante, au point de ne pas pouvoir lâcher le livre avant la fin. L’auteur par sa plume, nous tient en haleine. On ne peut deviner, en vue des nombreuses succession des péripéties et la complexité des personnalités des personnages, quelle la tournure va prendre l’histoire.  On se retrouve pris dans cet engrenage. Un très bon roman où se mêle la romance et l’intrigue d’un bon thriller.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: policier, romance
Série: Milady suspense |

Takeover par Anna ZABO

 # 1  – entreprise de séduction Michael et Sam

Michael Sebastian pensait que Curacao serait le lieu parfait pour s’amuser. Lorsque Sam Anderson entre dans le bar, il attire aussitôt son attention : corps tendu, costume de luxe, Michael est plus que ravi de lui donner un coup de main pour relâcher la pression

Après le sexe le plus intense qu’il ait jamais connu, Sam doit affronter la dure réalité : il n’a droit qu’à une nuit avec un magnifique inconnu dominateur avant de retourner dans le placard où il étouffe depuis des années. Mais lors de sa première journée à la tête d’une entreprise de technologie en faillite, il découvre que Michael fait partie de ses employés. Luttant contre leurs désirs, ils doivent allier leurs forces pour sauver l’entreprise…

 # 2 – une affaire de séduction – Justin et Eli

Justin White manque de confiance en lui, mais est déterminé à gravir les échelons dans sa société. Pour cela, il lui suffit juste de convaincre le directeur financier, l’autoritaire Eli Ovadia. Malheureusement, Justin perd tous ses moyens devant lui… Encore traumatisé par un tragique accident, Eli est devenu un maniaque du contrôle. Jusqu’à ce que sa rencontre avec Justin lui donne enfin envie de lâcher prise et de repousser leurs limites. Mais son inextinguible soif de dominer ne sera-t-elle pas un frein à leur relation ?

 

Mon avis:

Cette série est une critique ouverte de l’homophobie dans le milieu des cols blancs des entreprises. En vu du pouvoir, de leur place dans une société, l’éthique doit elle prendre le dessus en vue de leur fonction, quitte à rester dans le placard et être malheureux? La sexualité d’un patron peut elle réellement influencer son travail, sa perception des choses? La rentabilité doit elle passée après le bonheur et le bien être d’une personne?

L’auteure nous prouve que quelque soit les choix dans la vie privée, elle a forcément une influence dans notre vie professionnelle. Une personne qui n’a pas cet équilibre en privé, qui doit se « caché », doit rester dans le placard pour « sauver les apparences » ne peut être productive et rentable pour la société. Elle cerne parfaitement ce problème de cette société bigote qui ne joue que sur des apparences.

Elle nous présente aussi les risques et les dérives du BDSM. Elle nous apporte un éclairage sur ces pratiques considérées comme taboues mais qui n’ont rien de dégradante ou humiliante.

 

Intéressé(e)? Cliquez sur le lien pour le commander.


Genre: BDSM, homophobie
Série: Milady |